liserer liserer
liserer Hermès
liserer
liserer liserer

Histoire de la Maison Hermès

1837
Fondation de la maison Hermès.


1912
'La vraie toute première montre d'Hermès' est réalisée par Emile Hermès dans ses ateliers. Montre garnie d'un bracelet et d'une enveloppe en cuir, créée pour sa fille Jacqueline, alors âgée de 9 ans.

Entre l'art du sellier et celui de l'horloger, les liens sont étroits, vivants, intimes. Ces affinités ont amené Hermès à signer dès les années 20 ses premiers bracelets de montres, puis à créer ses propres garde-temps avec les plus grandes manufactures.


1928
Les débuts officiels...
LIRE LA SUITE

LES COLLECTIONS

Résultats 1 - 33 sur 33.
Résultats 1 - 33 sur 33.

Histoire de la Maison Hermès

1837
Fondation de la maison Hermès.


1912
'La vraie toute première montre d'Hermès' est réalisée par Emile Hermès dans ses ateliers. Montre garnie d'un bracelet et d'une enveloppe en cuir, créée pour sa fille Jacqueline, alors âgée de 9 ans.

Entre l'art du sellier et celui de l'horloger, les liens sont étroits, vivants, intimes. Ces affinités ont amené Hermès à signer dès les années 20 ses premiers bracelets de montres, puis à créer ses propres garde-temps avec les plus grandes manufactures.


1928
Les débuts officiels de la maison dans le domaine réservé de l'horlogerie se font en 1928, sous l'impulsion des clients eux-mêmes, avec la montre Ermeto, l'année où la petite fille devenue muse se marie.

La même année c'est une montre-ceinture pour golfeurs, avec sa boucle qui s'ouvre d'une simple pression du doigt et donne l‘heure sur un cadran dont les chiffres ont la tête en bas, pour une consultation aisée, sans risque de le heurter d'un mouvement vif du bras, qui voit le jour.


Les fonds transparents font leur apparition dans les années 1930, comme sur la montre boutonnière qui donne à voir son calibre, célébrant ainsi toute l'esthétique de la technique. Aussi, dès cette époque, la protection de la fragile couronne est au cœur des préoccupations de la Maison.


Le cuir habille les montres, au même titre qu'une gravure ou un travail d'émail. Mais au-delà de l'esthétique, la peau est aussi une réponse technique. Ainsi servait-elle de protection au bracelet du modèle Miami, vers 1935 ; entièrement gainé de cuir et parfaitement ajusté.

Les affinités d'Hermès avec l'art du sellerie et celui de l'horlogerie

1978
Création de la société La Montre Hermès SA à Bienne, au coeur battant de la Suisse horlogère. Développement de toute une collection de montres marquées du sceau de la rigueur technique, du style et de l'imagination. Lancement du modèle Arceau, inspiré de l'étrier.


1981
Naissance de la Clipper, modèle phare de la Maison , elle rend hommage aux grands voiliers du 19ème siècle, avec sa lunette rappelant la forme d'un hublot.


1991
Création de la montre Cape Cod par Henri d'Origny. Elle s'inspirait au début du bracelet Chaîne d'ancre et inscrivait son boîtier rectangulaire dans le maillon embématique de la maison. La Cape Cod se porte depuis 1998 sur un bracelet double tour, autre signe de reconnaissance de la maison.


1997
Lancement de l'Heure-H, dont le boîtier adopte la forme d'un H, clin d'oeil à l'initiale d'Hermès.


2003
Hermès et Vaucher Manufacture Fleurier, maison héritière de plus de deux siècles de savoir-faire d'exception, tissent des liens dès 2000. De leur complicité naît en 2003 la montre Dressage, équipée d'un mouvement mécanique de haute horlogerie assemblé à la main dans les ateliers de Fleurier.

Suivent la Dressage phases de lune et quantième rétrograde, la Cape Cod avec réserve de marche de huit jours et heures sautantes, puis la Dressage quantième annuel.


2006
Hermès scelle son rapprochement avec Vaucher Manufacture Fleurier en entrant à hauteur de 25% dans le capital de la manufacture.


2007
Hermès dévoile la montre Passe-passe


2008
La Montre Hermès et Vaucher Manufacture Fleurier ont conjugué leurs talents pour présenter le premier mouvement exclusif Hermès, le calibre H1, fruit de cinq ans de développement commun. Une montée en puisssance qui confirme l'entrée d'Hermès dans le cercle des marques de haute horlogerie.


2009
La Cape Cod s'arrondie pour donner naissance à la Cape Cod tonneau, renouant ainsi avec les formes courbes du maillon d'origine.


2011
La montre Arceau Le temps suspendu dissimule le temps et l'efface de son cadran sans en entraver la course immuable. Cette nouvelle complication horlogère, développée en exclusivité pour Hermès, constitue une première mondiale. La mécanique de l'illusion est assurée par un module additionnel qui autorise l'alternance automatique et spontanée de l'affichage du temps suspendu et celui de l'heure civile.


2012
La Montre Hermès SA confirme l'acquisition dans sa totalité du capital de Natéber SA, manufacture de cadrans haut de gamme basée à La Chaux-de-Fonds en Suisse.

La montre Dressage, créée en 2003 par Henri d'Origny se modernise tout en restant fidèle à son esthétique originelle et devient plus légère. Les aiguilles de forme dauphine sont ajourées, les index sont d'appliques sablées, la couronne est plus à fleur de la boîte… Si le boîtier garde ses dimensions, le diamètre d'ouverture est plus large de 1.5 mm découvrant plus encore un cadran retravaillé au relief plus marqué.

MONTRE ICONIQUE 

La montre Arceau d’Hermès

 

Icône horlogère d’Hermès

 

En 1978, Hermès installe à Bienne les ateliers de sa filiale Montre Hermès S.A et créé la montre Arceau. Dessinée par Henry d’Origny, cette pièce symbolique s’inspire, en effet, de l’univers équestre cher à la Maison qui, rappelons-le, a forgé sa réputation sur la maîtrise de son art de sellier. Ainsi, ce modèle au boîtier rond se singularise par une attache supérieure de bracelet inspirée de la forme d’un étrier, celle du bas étant plus traditionnelle.

Cette asymétrie visuelle se marie à un cadran blanc, sobre et cependant ponctué de fantaisie, avec d’originaux chiffres arabes inclinés semblant faire une ronde autour des deux aiguilles centrales où seul le chiffre 6 - à l’endroit - ne participe pas à la danse. Une version automatique et une autre à chronographe ont, depuis, vu le jour, alors que pour célébrer son anniversaire la Arceau V présente le même boîtier que le modèle originel d’or jaune et d’acier. Avec un affichage de la date et un porter sur bracelet en veau barénia naturel piqué du célèbre point sellier… force est de constater que les années ne lui ont pas fait prendre une seule ride. C’est l’apanage des vraies créations...