liserer liserer
liserer Piaget
liserer
liserer liserer

Histoire de Piaget

1874-1942: LES ORIGINES

C'est à La Côte-aux-Fées, petit village du Jura suisse, que Georges Edouard Piaget pose en 1874 les premiers jalons de ce qui deviendra quelques décennies plus tard une signature inimitable dans l'univers du luxe et de la précision. Il installe son premier atelier dans la ferme familiale et se consacre à la fabrication de mouvements horlogers de haute précision que lui commandent des marques de renom. Très vite, l'activité se développe et devient une affaire familiale. Le nom Piaget résonne bien au-...

LIRE LA SUITE

LES COLLECTIONS

Résultats 1 - 60 sur 60.
Résultats 1 - 60 sur 60.

Histoire de Piaget

1874-1942: LES ORIGINES

C'est à La Côte-aux-Fées, petit village du Jura suisse, que Georges Edouard Piaget pose en 1874 les premiers jalons de ce qui deviendra quelques décennies plus tard une signature inimitable dans l'univers du luxe et de la précision. Il installe son premier atelier dans la ferme familiale et se consacre à la fabrication de mouvements horlogers de haute précision que lui commandent des marques de renom. Très vite, l'activité se développe et devient une affaire familiale. Le nom Piaget résonne bien au-delà des crêtes et vallons du Jura neuchâtelois et l'atelier prend une nouvelle dimension, porté par la demande de ceux qui reconnaissent déjà dans la signature des mouvements horlogers Piaget un savoir rarement égalé. Fils de Georges Edouard, Timothée Piaget reprend les rennes de la société familiale en 1911 avec la même passion, la même exigence de qualité et le même succès que son père.

1943-1955: L'AVENEMENT D'UNE MARQUE

L'esprit d'entreprise, le goût du risque, la volonté de ne jamais se reposer sur ses acquis sont fermement inscrit dans l'ADN de Piaget. C'est ainsi qu'en 1943 la manufacture de mouvements Piaget est déposée et la manufacture de La Côte-aux-Fées produit désormais des montres qu'elle signe et commercialise sous son nom. Une seconde naissance pour le nom Piaget à mettre à l'actif de Gérald et Valentin Piaget, petit-fils du fondateur, qui imitent l'expansion géographique de la marque et oeuvrent à l'accroissement de sa notoriété. Les commandes affluent, les clients s'impatientent de porter 'leur Piaget' et les capacité de production tournent a plein régime. Les ateliers, bien que modernisés, ne répondent plus aux exigences du moment. C'est ainsi qu'en 1945 une nouvelle manufacture est érigée à La Côte-aux-Fées, qui imite des développements inédit dans le domaine du mouvement extra-plat.

1956-1963: RECORDS ET EXCELLENCE HORLOGERE

Dans la quête de l'infiniment petit, Piaget a écrit quelques-unes des plus belles pages de l'horlogerie. En 1957, la manufacture de La Côte-aux-Fées présente le fameux Calibre 9P, mouvement mécanique à remontage manuel extra-plat. En 1960, les horlogers de Piaget développent le Calibre 12P lequel, avec ses 2,3mm d'épaisseur, est consacré le mouvement automatique le plus plat du monde. Ces deux calibres ouvrent des perspectives nouvelles aux designers de Piaget pour créer des garde-temps aussi sophistiqués que raffinés. Piaget offre à l'horlogerie la montre joaillière, dont l'extrême finesse reflète la perfection intérieure. En plus des montres monnaies, montres bagues, montres broches ou montres boutons de manchettes, Piaget crée ses premières parures joaillières et lance en 1957 une montre pour homme appelée à devenir plus tard un modèle icône sous le nom d'Emperador. La société ouvre une manufacture à Genève dédiée à la joaillerie et, en 1959 sa première boutique.

1964-1978: LE STYLE S'IMPOSE

La capacité de Piaget à reproduire des mouvements extra-plats et le savoir-faire acquis dans le domaine de la joaillerie offre à la société un statut à part. Maîtriser un savoir-faire, c'est s'ouvrir des horizons créatifs souvent insoupçonnés. En maîtriser deux et ériger l'audace en valeur première ne peut faire que des étincelles. Ce feu d'artifice ouvre à Piaget les voies de la notoriété internationale et permet de se distinguer dans l'univers de luxe et de la précision. En 1964, Piaget fait sensation en présentant les premières montres dorées de cadrans en pierre dure : lapis-lazuli, turquoise, onyx ou encore oeil de tigre. Piaget récidive ensuite avec le lancement de la montre manchette, qui devient d'emblée un symbole de l'horlogerie présieuse. La manufacture vit avec son temps et présente en 1976 le Calibre 7P, le mouvement à quartz le plus petit de sa génération. La créativité et l'expression de la différence deviennent le style Piaget.

1979-1987: L'ESSORT ET LE SUCCES CONFIRME

On ne devient pas 'la' marque de référence en termes de créativité sans jouer de fraîcheur et de spontanéité. Piaget relève le défi en repoussant les limites du savoir-faire dans ses deux métiers : l'horlogerie et la joaillerie. Pour Piaget, l'audace, c'est affirmer son indépendance, jouer subtilement l'extravagance, explorer des voies nouvelles et multiplier les créations innovantes. La créativité, c'est notamment l'idée de faire de la montre un accessoire de mode ou encore de présenter des modèles appelés à marquer leur époque et à traverser le temps. En 1979, la manufacture lance la montre Piaget Polo, avant-gardiste et indémodable, qui devient un modèle icône et le garde-temps préférés des stars. Même succès pour la collection Dancer, lancée en 1986, Piaget continue à cultiver le goût de l'exception.

1988-2000: FOISONNEMENT CREATIF

En 1988, Piaget rejoint le groupe de luxe qui prendra pour nom Richemont quelques années plus tard. Les activités continuent à se développer dans le respect de la tradition de la Maison. Hommage au mouvement, la première ligne de bijoux, Possession, est lancée en 1990 avec un succès qui ne se démentira. Plus tard, la collection Limelight apportera sa touche de glamour hollywoodien aux bijoux. Miss protocole, flagrant défit de créativité caractérisée par ses bracelets interchangeables, reçoit un accueil triomphal en 1998. Côté horloger, après le lancement en 1998 de la collection de montres extra-plates Altiplano, symboles de pureté, de classicisme et d'élégance, Piaget réinterprète un modèle historique des années cinquante dans une tonalité contemporaine : la ligne Emperador voit le jour en 1999, appelée à accueillir les mouvements les plus sophistiqués. Tous les chefs-d'oeuvre de la haute horlogerie compliquée signés Piaget intègrent la nouvelle collection Black Tie.

2001-2003: NOUVEAU MILLENAIRE

Pour faire à son développement, la société inaugure en 2001 la nouvelle Manufacture de Haute Horlogerie aux portes de Genève. Cet outil performant regroupe plus de 40 métiers horlogers et joailliers et complète les ateliers de La Côte-aux-Fées. Cette intégration permet à Piaget de gagner encore en réactivité. Présentée en 2001 , la nouvelle Piaget Polo redonne un coup de jeune et de la puissance à cette montre emblématique des années 70' qui a qy traverser le temps avec aisance. En 2002, la Maison lance Magic Reflections, collection de bijoux sur le thème du jardin. L'année suivante, les montres joaillières rejoignent la collection Limelight qui incarne l'esprit glamour de la marque. Dans l'intervalle, mes maîtres-horlogers de Piaget développent plusieurs lignes de mouvements du mécaniques. L'apothéose intervient en 2002 avec la présentation du premier mouvement tourbillon Manufacture Piaget, le Calibre 600P, tourbillon de forme le plus plat du monde avec ses 3,5 mm d'épaisseur.

2004-2005: 130 ANS D'HISTOIRE

L'année marque un anniversaire que le fondateur Georges Edouard Piaget n'avait probablement jamais imaginé. Et sans doute serait-il fier de constater que 130 années de créations horlogères et joaillières n'ont pas apaisé la soif d'audace et la passion d'innover qui demeurent la signature exclusive de Piaget. La collection Possession est devenue en quelques années un classique joailler. Lancée en 2005, la montre Possession nous entraîne désormais dans la ronde du temps …

MONTRE ICONIQUE

 

L’Emperador de Piaget

 

L’un des modèles emblématiques de Piaget est né la même année que le premier mouvement extraplat fabriqué par la manufacture.

 

En 1957, Piaget s’illustrait à la fois dans le design et la mécanique à travers une nouvelle forme de boîte et un nouveau calibre. En effet, cette année-là, la Maison conçoit le célèbre Calibre 9P à remontage manuel, son premier mouvement extra-plat dont elle deviendra d’ailleurs l’un des maîtres du genre.

D’autre part, elle présente la même année un écrin qui recevra à partir de l’an 2000 les créations les plus élaborées de la manufacture : l’Emperador. Ce boîtier rectangulaire arqué, caractérisé par des flancs incurvés aux angles doux, épouse parfaitement le poignet.

D’un classicisme fait pour traverser  les époques, il vient de fêter son jubilé et se dote pour l’occasion de mensurations plus généreuses à l’image de cette splendide pièce en or rose. D’une élégante simplicité, elle arbore le blason historique de Piaget sur un cadran rayonnant d’un fin guillochage et qui indique la date dans un large guichet à 6 heures.

Embarquant la dernière génération des mécanismes extra-plats à remontage automatique, ce garde-temps possède indéniablement une personnalité charismatique.