liserer liserer
liserer Richard Mille
liserer
liserer liserer

Richard Mille

Le nouveau millénaire a vu naître la permière montre-bracelet produite par Richard Mille, la RM 001-1.

Ce premier modèle annonçait plusieurs autres nouveautés dans les années suivantes; Au sens propre comme au figuré, il était destiné à être un jalon, une concrétisation de concepts définissant l'horlogerie du 21e siècle.

En peu de temps, le public comme la presse ont utilisé les mots 'futuriste', 'audacieux', 'high-tech', 'technicité' pour tenter d'exprimer l'attrait axcercé par la RM 001-1 et les concepts qu'elle véhicule. Ce ...

LIRE LA SUITE

LES COLLECTIONS

Résultats 1 - 57 sur 57.
Résultats 1 - 57 sur 57.

Richard Mille

Le nouveau millénaire a vu naître la permière montre-bracelet produite par Richard Mille, la RM 001-1.

Ce premier modèle annonçait plusieurs autres nouveautés dans les années suivantes; Au sens propre comme au figuré, il était destiné à être un jalon, une concrétisation de concepts définissant l'horlogerie du 21e siècle.

En peu de temps, le public comme la presse ont utilisé les mots 'futuriste', 'audacieux', 'high-tech', 'technicité' pour tenter d'exprimer l'attrait axcercé par la RM 001-1 et les concepts qu'elle véhicule. Ce sont des notions et des matériaux heutement technologiques, inspirés du monde de la Formule 1, qui sous-tendent la réalisation de ce premier tourbillon RM 001-1 et des modèle qui ont suivi. Dès cette première montre, on reconnaît une approche rationnelle et direct menant à une collection en perpétuelle extension.

Elle cristallise la passion de Richard Mille pour le monde de la F1 et les ressources technologiques qui l'animent. Les voitures comme les montres-bracelets sont en effet des machines fougeuses dont le fonctionnement, la précision de construction et la fiabilité obéissent à des règles similaires. Que se soit un boïtier, une vis, un pont, une roue, un levier, un ressort, une platine ou un balancier, chaque pièce d'une montre hautement performante doit accomplir sa tâche avec une grande marge de sécurité et de résistance aux chocs et aux contraintes, comme l'exige d'une voiture de F1 hautement perforante.

Toutes ces pièces doivent être mises au point de manière cohérente, exactement comme les voiture de courses, où le châssis, le moteur, la direction et la transmission sont conçus pour fonctionner en harmonie et accomplir les meilleurs performances dans des conditions difficiles. Cette recherche de perfection requiert l'intégration de toutes les options et considérations afin d'obtenir un résultat proportionné et équilibré. Pour cette raison, une montre Richard Mille ne comporte aucune pièce standard : c'est le concept qui définit les composants et non les composants qui définissent la montre.

En réponse aux exigences de développement toujours plus élevées, les secteurs de l'automobile et de l'aéronautique ont été fortement influencés et inspirés par l'apparition de nouveaux matériaux. Les alliages métalliques et non métalliques, la céramique, les nanofibres de carbone, le silicium et bien d'autres matériaux ne sont plus considérés comme une exclusivité de ces secteurs. Ils apportent à l'horlogerie des possibilités fabuleuses et des solutions techniques extraordinaires, à condition d'être suffisamment ouvert pour accepter les défis qu'ils posent aux horlogers du 21e siècle.

RICHARD MILLE : L'HOMME EN MOUVEMENT PERPETUEL 'A 50 ans, si on a pas une Rolex, c'est qu'on a raté sa vie...'. La légende ne dit pas si Richard Mille a pensé - ou pas - qu'il valait mieux à 50 ans avoir... une maison horlogère. En tout cas, c'est à cet âge-là qu'il décide de fonder sa marque avec la ferme intention de créer une montre différente qui explorera de nouveaux territoires aussi bien en termes de design, de calibre que de matière. Deux mots d'ordre : exlusivité et excellence. Lorsqu'il présente son projet à Laurent Piccioto (Chronopassion) et chez Renaud&Papi (NDLR fabricant qu'il a connu lorsqu'il était Président de la division Horlogerie et Directeur Général de la division Joaillerie chez Mauboussin), l'enthousiasme est au rendez-vous. Il prend alors contact avec Dominique Guenat, propriétaire de Montres Valgine aux Breuleux, un ami de longue date qui se lance alors à ses côtés dans l'aventure. Le pari est risqué. Richard Mille veut développer la montre de ses rêves, un produit extrême, sans se laisser contraindre par les exceptionnels coûts de revient. Quand la RM 001 est présentée en 2001 au prix de 200 000 euros, Richard Mille passe pour un illuminé ou pour un génie, c'est selon. Le succès est immédiat et fait taire les plus septiques puisqu'immédiatement les commande pleuvent pour un modèle produit au compte-goutte en raison de sa complexité. Aujourd'hui, la marque est définitivement entrée dans le cercle des grandes marques horlogères et son succès ne se dément pas. La collection Richard Mille compte à ce jour plus d'une trentaine de modèles, tous développés sans compromis, avec la même passion. ' J'essaye de proposer une collection variée qui permette à chacun de trouver son bonheur. Montre plate ou de plongée, grande complication ou joaillière, le seul impératif, la perfection et un style qui permet une identification immédiate par les connaisseurs comme par les néophytes' précise Richard Mille. Passionné d'architecture contemporaine dont les aspects les plus modernes sont aussi une source d'inspiration pour ses créations, Richard Mille est également un amateur d'histoire et de voitures de collection. C'est dire si question belle mécanique, il est un maître en la matière. Une seule certitude, le phénomène horloger qu'il a créé en moins de 15 ans force l'admiration et impose le respect même à ceux qui ne partagent pas ses goûts esthétiques. Chapeau bas.