liserer liserer
liserer Van Cleef & Arpels
liserer
liserer liserer

L'histoire de Van Cleef & Arpels

Féminité, glamour, raffinement...depuis plus d'un siècle, le style Van Cleef & Arpels demeure reconnaissable entre tous. Et lorsque le joaillier choisit de se pencher sur l'univers de l'horlogerie, il y insuffle son goût du merveilleux et tout son savoir-faire.

Les Débuts

L'Horlogerie chez Van Cleef & Arpels est une histoire qui commence dès le début de 20ème siècle.

1896 : Mariage d'Estelle Arpels et Alfred Van Cleef.

1906 : Alfred et son beau-frère Charles fondent Van Cleef & Arpels et emménagent dans la...

LIRE LA SUITE

LES COLLECTIONS

Résultats 1 - 21 sur 21.
Résultats 1 - 21 sur 21.

L'histoire de Van Cleef & Arpels

Féminité, glamour, raffinement...depuis plus d'un siècle, le style Van Cleef & Arpels demeure reconnaissable entre tous. Et lorsque le joaillier choisit de se pencher sur l'univers de l'horlogerie, il y insuffle son goût du merveilleux et tout son savoir-faire.

Les Débuts

L'Horlogerie chez Van Cleef & Arpels est une histoire qui commence dès le début de 20ème siècle.

1896 : Mariage d'Estelle Arpels et Alfred Van Cleef.

1906 : Alfred et son beau-frère Charles fondent Van Cleef & Arpels et emménagent dans la prestigieuse boutique parisienne du 22, place Vendôme.


1908 : Julien Arpels les rejoint.

1913 : Louis Arpels entre dans la maison familiale.

Alors que la montre devient au cours des années 20 un accessoire de première nécessité, la Maison Van Cleef & Arpels met en avant son imagination et son ingéniosité pour l'imprégner de son esprit joailier. La montre Van Cleef & Arpels devient alors un objet des plus luxueux.

1926 : La collaboration artistique entre le dessinateur René Sim Lacaze et Renée Puissant, la fille d'Alfred Van Cleef et d'Estelle Arpels, commence en 1926. Les deux décennies suivantes sont une période de grande créativité pour Van Cleff & Arpels.

A la fin des années 20, les montres pendentifs, châtelaines ou 'Régence', cèdent peu à peu la place à la montre bracelet, jugée plus fonctionnelle. Elle devient précieuse au point d'être portée pour magnifier une tenue de soirée, en coordination avec d'autres bracelets.

1932 : Claude, le fils aîné de Julien Arpels, est le premier membre de la deuxième génération à entrer chez Van Cleff & Arpels. Ses frères Jacques et Pierre rejoignent la maison respectivement en 1936 et 1944.

La montre Cadenas

La montre Cadenas, créée en 1936, est née du désir d'allier la créativité et la fonctionnalité à la quintessence de la montre à l'esprit bijou.

La géométrie du thème cadenas, très en vogue dans les années 30, se retrouve dans les tendances du XXIème siècle. Van Cleef & Arpels a ainsi su créer un modèle unique dont le design a réussi à conserver toute sa force créatrice et emblématique au fil des années. L'anecdote veut que la Duchesse de Windsor en ait été l'inspiratrice. Dès lors, elle est devenue la ligne intemporelle de la collection horlogère de la Maison.

Au début du XXème siècle, il était inélégant pour une femme de porter une montre au poignet et de regarder l'heure en société. Van Cleef & Arpels a ainsi inventé la montre cadenas: un véritable bracelet dont le design original révèle la montre uniquement aux yeux de la personne qui la porte.

La montre Cadenas est l'expression de deux notions fortes du style Van Cleef & Arpels, l'attachement et la fonction ludique. Du fait de son design exceptionnel, cette montre constitue un symbole d'Union.

1939 : Claude Arpels traverse l'atlantique et ouvre une boutique Van Cleff & Arpels dans le Rockfeller Center à New York. Van Cleff & Arpels est une des premières sociétés de luxe européennes à s'établir dans le Nouveau Monde. La boutique s'installe bientôt à son adresse actuelle du 744 Fifth Avenue.

Les années 40 et 50

Tout au long des années 40 et 50, les bracelets des montres de dame reprennent parfois les motifs des parures de joaillerie-or-tressé pour imiter la vannerie ou la passementerie, or guilloché ou ciselé...

Citons, dans la très grande diversité des collections, les modèles créés en 1953, composés de petites feuilles d'or et de brillants, ou de 'fagots' d'or reliés par une cordelière qui court sous des passants en brillants.

Dans les années 50, le bois précieux est à nouveau associé à l'or pour les montres bracelets, aussi bien pour l'homme que pour la femme; elles seront relancées dans les années 70.

1948 : Van Cleef & Arpels s'efforce d'exprimer ce que la nature a de plus beau, l'harmonie de sa force vitale et de sa délicatesse. La collection Snowflake est un exemple parfait de cette harmonie. Elle débute avec le clip Cristaux de Neige, puis le clip Guirlande de Lierre, créé sur commande spéciale en 1946.

La montre PA 49

1949 : Pierre Arpels crée une boîte ronde simple et élégante ornée d'une subtile attache centrale : une innovation dans le monde de l'horlogerie qui deviendra la signature horlogère de Van Cleef & Arpels.

'Ce devait être une pièce exceptionnelle'- Cette montre se conjugue à l'histoire d'un homme, Pierre Arpels, qui souhaitait porter une montre unique et décida de la dessiner pour lui-même.

Depuis lors, cette pièce originale fait partie de la collection Van Cleef & Arpels. Elle fut bientôt suivie par la version carrée; avec l'élégance et le raffinement comme fil conducteur.

Les années 70 et 80

Dans les années 70, la mode est aux autres montres sophistiquées : les créateurs vont relancer des montres dites 'squelettes' où le mécanisme est visible à travers des boîtiers d'or souvent sertis de brillants ou de pierres de couleur; des montres 'quantième perpétuel' où le lapis-lazuli matérialise les phases de la Lune; des boîtiers et des cadrans de nacre, d'ébène, d'ardoise ou d'écaille.

1974 : Lancement de la collection Alhambra. Témoin de la culture 'pop' des années 70, l'Alhambra devient l'un des motifs emblématiques de Van Cleef & Arpels.

1992 : Le Musée de la Mode et du Costume de la Ville de Paris organise une rétrospective Van Cleef & Arpels, un hommage parmi les nombreuses distinctions reçues par la Maison depuis sa création en 1906.

Le nouveau millénaire

Pour Van Cleef & Arpels, l'horlogerie est le défi artistique du nouveau millénaire. Avec le temps, la montre s'est transformée en un objet d'art et un bijou dont l'ingéniosité et la beauté reflètent le gout et la culture de celui qui la porte.

La perfertion et l'élégance des mécanismes ont cessé d'être cachées pour devenir une valeur ornementale. La Maison relève aujourd'hui ce nouveau défi comme une façon de repousser encore plus loin les limites de sa créativité.

Années 2000 : Résolument dans la tendance, Van Cleef & Arpels n'hésite pas à confier aux créateurs de mode, quelques unes de ses pièces. Viktor & Rolf (2003), Karl Lagerfeld Gallery (2004 & 2005) et Gaspard Yurkievich (2001) ont ainsi associé quelques créations de la Maison à leurs propres collections lors de leurs défilés.

MONTRE ICONIQUE

 

La PA 49 de Van Cleef & Arpels

 

La montre historique de Van Cleef & Arpels porte un nom évocateur et cette touche de fantaisie propre à la Maison.

 

Classique parmi les classiques, la PA 49 reprend dans son nom les initiales de Pierre Arpels qui la créa… en 1949 pour lui-même. Descendant de l’un des fondateurs de la célèbre Maison, l’homme souhaitait un garde-temps extra plat, aux lignes pures. Il voulait également un design exclusif et pour ce, distingua une boîte ronde par des attaches de bracelet centrales très originales, élégantes et dans le style Art Déco que l’on retrouvera d’ailleurs sur de nombreux autres modèles de la Maison. La pièce actuellement en boutique retrouve ces signes distinctifs et atteste de son allure intemporelle.

En acier, cette PA 49 de 35 mm de diamètre, dotée d’un mouvement à remontage automatique, est servie sur un bracelet en cuir d’alligator de teinte noire qui fait écho aux dessins d’une minuterie chemin de fer, de chiffres romains et d’index tirés au trait sur un cadran blanc lumineux. L’heure y est délivrée par deux aiguilles également empreintes de finesse qui parfait une somptueuse sobriété.