Blancpain Fifty Fathoms Bathyscaphe 38 mm : Plongée universelle

Publié le : 07/02/2017
Catégories : ACTUALITES , BLANCPAIN

En attendant de découvrir ses nouveautés à Baselworld, Blancpain nous met l’eau à la bouche avec une nouvelle version de sa montre de plongée Fifty Fathoms Bathyscaphe. A première vue, pas de différence. Sauf que cette édition présente un diamètre de 38 mm, jusqu'alors inédit dans la collection...

La Fifty Fathoms Bathyscaphe, présentée par Blancpain initialement en version de 43,5 mm de diamètre, 3 aiguilles et date, verra ses proportions s’affiner avant cet été. Avec son diamètre réduit 38 mm et son cadran bleu "abyssal", l'édition 2017 s'imposera comme une montre de plongée très séduisante, aussi à l’aise dans l'océan pour explorer les récifs coralliens qu’en terrasse d’un café à Saint-Tropez.

Une plongée dans l’histoire de Blancpain

C'est en 2013, à l’occasion du 60e anniversaire de la Fifty Fathoms, que la manufacture Blancpain dévoile le modèle Bathyscaphe, dont l'esthétisme vintage évoque directement les premières éditions. Ses contours vifs, ses angles marqués et ses lignes tendues rappellent sans équivoque les pièces d'époque. Même les aiguilles sont dessinées à l'identique. Autre point de fidélité, la présence d'une pastille luminescente sur la lunette permet au plongeur de contrôler facilement ses temps d'immersion.

Fifty Fathoms Bathyscaphe 38 mm

Mécanique de précision pour ce véritable instrument de plongée

Mais derrière tous ses attributs rétros, cette montre fait preuve d'une belle modernité, aussi bien dans sa version de 2013 que celle de 2017. A commencer par la lunette tournante unidirectionnelle. Celle-ci est en effet équipée d'un insert en céramique dont la graduation 60 minutes est réalisée en Liquidmetal®, un alliage métallique amorphe particulièrement résistant à l'usure et à la corrosion.

Comme les autres modèles de la collection, la nouvelle Fifty Fathoms Bathyscaphe 38 mm possède tous les attributs d’un véritable instrument de plongée mécanique professionnel : étanchéité jusqu'à 300 mètres, lunette rotative graduée avec système de sécurité, éléments luminescents, dont l'aiguille des secondes qui servira d'indicateur de marche au plongeur en eaux profondes. Dernier détail et non des moindres : son mouvement automatique, visible au dos à travers un verre saphir, intègre un spiral en silicium totalement insensible aux perturbations magnétiques. ce calibre garantit, de plus, une confortable autonomie de plus 4 jours (100 heures) et présente une masse en or massif revêtue de NAC (un alliage de platine).

Dan Diaconu et Nicolas Yvon

MARQUES ASSOCIEES

liserer liserer
liserer Blancpain
liserer
liserer liserer

Partager cet article