Panerai : des montres de luxe aux couleurs de la mer

Publié le : 28/07/2017
Catégories : ACTUALITES , PANERAI

Nombreuses sont les marques horlogères à proposer des montres de plongée. La manufacture italienne Panerai, elle, est carrément née dans la mer ! Et depuis 1936, elle conçoit des modèles étanches destinés à s’aventurer dans les profondeurs, mais aussi à braver la surface des flots. Partenaire d’un challenge mondial de voiliers anciens, le Panerai Classic Yachts Challenge, Officine Panerai présente cet été trois nouveaux chronographes de régate dédiés à ces prestigieuses compétitions nautiques. Des modèles très masculins qui séduiront les collectionneurs et les amateurs de montres sportives de luxe.

Par Hervé Gallet

Luminor 1950 PCYC Regatta 3 Days Chrono Flyback Automatic Titanio. Boîtier en titane 47 mm, mouvement automatique chronographe flyback compte à rebours, étanche à 100 m.

C’est en 1860 qu’a été créée à Florence la manufacture horlogère portant le nom de son fondateur, Giovanni Panerai. Proposant tout un éventail d’instruments de précision, montres, bien sûr, mais aussi dispositifs de chronométrage, compas et profondimètres, la petite entreprise put se développer à l’aube du XXe siècle grâce à un client aussi important que prestigieux : la marine royale italienne qui deviendra par la suite « marine nationale ».

C’est lors des années 30 qu’arriva une commande spéciale : une montre de poignet sous-marine lumineuse destinée aux plongeurs de combat. Les horlogers se mirent à l’ouvrage et parvinrent à présenter un premier prototype en 1936. Celui-ci arborait un boîtier en acier de forme coussin de 47 mm de côté, de fines attaches soudées pour fixer le bracelet (une sangle en cuir graissé résistant à l’eau suffisamment longue pour porter la montre sur une combinaison de plongée), une couronne de remontage et un fond vissés, un mouvement mécanique à remontage manuel et un cadran orné de chiffres arabes recouvert de matière luminescente. La montre reçut un accueil favorable de la part des autorités militaires qui chargèrent la manufacture de lancer la fabrication d’une présérie. Pourtant, les plongeurs qui furent chargés de tester la montre en conditions réelles ne la trouvèrent pas assez lisible dans l’obscurité des fonds marins.

Comptant onze régates à travers le monde, le Panerai Classic Yachts Challenge réservé aux voiliers de course anciens fête cette année sa 13e édition - © Guido Cantini-Panerai

Un nouveau prototype reçut alors un cadran dont les grands chiffres arabes brillaient dans le noir grâce à un réservoir rempli d’une substance phosphorescente qui donna son nom à la montre : Radiomir.

Quand éclata la Deuxième Guerre mondiale, la marine italienne confia à une unité spéciale, le Groupe Gamma, la tache de s’attaquer aux navires ennemis jusque dans les ports où ses hommes-grenouilles chevauchant des torpilles fixaient des mines sous la coque des bateaux visés. Au poignet de ces commandos audacieux figuraient les fameuses Panerai qui entrèrent dans l’Histoire comme les premières montres militaires de plongée.

Ce modèle initial évolua en recevant successivement un pont protège-couronne, des attaches de bracelet plus épaisses, puis un traitement luminescent encore plus performant. Matériau radioactif, le Radiomir fut remplacé par le Luminor, un composé à base de tritium qui finira à son tour par céder sa place au SuperLuminova.

Du secret militaire à la notoriété

Une fois la guerre terminée, Officine Panerai continua de fournir à la marine militaire italienne, dans la plus grande discrétion, ses montres et ses instruments de mesure. Jusqu’en 1993, quelques centaines d’exemplaires seulement de la montre furent construits et le grand public n’en entendit jamais parler ! Cette année-là, ô surprise, la marque décida de fabriquer quelques Luminor supplémentaires et 500 exemplaires du modèle Mare Nostrum dont le prototype, conçu en 1943 à l’intention des officiers de marine, était resté jusqu’alors dans le secret d’un coffre !

Connue comme fournisseur de matériel militaire, la marque attira l’attention des amateurs d’horlogerie hors du commun (notamment l’acteur américain Sylvester Stallone qui porta une Panerai dans l’un de ses films). Et rapidement, ces montres italiennes devinrent de véritables icônes en raison de leur histoire, de leur style incomparable et de leur robustesse.

Pour prendre ce virage menant la marque vers une clientèle civile, à partir de 1997, Officine Panerai procéda à une réinterprétation des codes, des volumes et des particularités de la première Radiomir de 1938, mais en restant très proche du concept initial.

Aujourd’hui, les montres Radiomir ou Luminor, déclinées dans différents matériaux et diverses dimensions, dotées des complications les plus diverses, continuent de perpétuer la légende Panerai, sous et sur l’eau.

Trois nouvelles montres de régate

Cette année 2017 marque la 13e édition du Panerai Classic Yachts Challenge, une série de onze régates réservées aux bateaux de course anciens, organisées jusqu’à septembre en Méditerranée, dans les eaux de la Nouvelle-Angleterre, d’Antigua et de Grande-Bretagne.

PaneraiClassicYachtsChallenge2 - © Guido Cantini-Panerai

Pour marquer son engagement dans ce prestigieux circuit de régates vintage, la manufacture horlogère a dévoilé trois nouveaux chronographes spécialement dédiés à l’événement.

Deux chronographes flyback

Deux de ces nouveaux modèles assurent la fonction chronographe flyback. Aussi appelé « retour en vol », ce dispositif permet de relancer l’aiguille chronographe des secondes sans avoir à la stopper au préalable, et d’enchaîner ainsi deux calculs de temps de façon instantanée.

Panerai Luminor 1950 PCYC 3 Days Chrono Flyback Automatic Acciao. Boîtier en acier 44 mm, mouvement automatique chronographe flyback, cadran noir, étanche à 100 m.

Fonction régate oblige, ils disposent sur le rehaut d’une échelle tachymétrique exprimée en nœuds. Grâce à cette graduation, on peut mesurer la vitesse moyenne d’un bateau sur 1 mille nautique (1852 m).

Autre point commun entre ces deux montres en acier, elles arborent sur le côté droit le célèbre levier assurant l’étanchéité de la couronne de remontage, un élément devenu emblématique du style Panerai.

Animées par un mouvement mécanique à remontage automatique, Calibre manufacture P.9100, ces deux Panerai « Luminor 1950 PCYC 3 Days Chrono Flyback Automatic Acciaio » se différencient par la couleur de leur cadran, noir pour l’une, ivoire pour l’autre.

Panerai Luminor 1950 PCYC 3 Days Chrono Flyback Automatic Acciao. Boîtier en acier 44 mm, mouvement automatique chronographe flyback, cadran beige, étanche à 100 m.

Une montre de régate en titane

La troisième nouvelle montre consacrée au Panerai Classic Yachts Challenge est la Luminor 1950 PCYC Regatta 3 Days Chrono Flyback Automatic Titanio 47 mm. Elle se singularise par la présence d’une fonction compte à rebours qui permet de prendre le meilleur départ possible lors d’une régate. Cette fonctionnalité particulière est assurée par un mouvement automatique Calibre manufacture P.9100/R. Et pour se faire oublier au poignet lors des manœuvres sur le pont du voilier, la montre est fabriquée en titane, matériau aussi léger que résistant.

Si ces trois montres possèdent leurs propres spécificités techniques et esthétiques, elles prouvent leur appartenance à la même famille horlogère par la décoration du fond de leur boîtier : chacun est orné d’une silhouette de voilier ancien gravée dans le métal, entourée des mots « Panerai Classic Yachts Challenge ».

Calendrier 2017 du Panerai Classic Yachts Challenge

Antigua Classic Yacht Regatta : 19 - 25 avril.
Les Voiles d’Antibes : 31 mai - 4 juin.
Argentario Sailing Week : 15 -18 juin.
Panerai British Classic Week : 8 - 15 juillet.
Marblehead Corinthian Classic Yacht Regatta : 11 - 13 août.
Nantucket Regatta : 18 - 19 août.
Nantucket Opera House Cup : 20 août.
Bristol, Herreshoff Classic Yacht Regatta : 25 août.
Newport Classic Yacht Regatta presented by IYRS : 26 - 27 août.
Mahon, XIV Copa del Rey de Barcos de Epoca : 29 août - 2 septembre.
Cannes, Régates Royales : 26 - 30 septembre.

MARQUES ASSOCIEES

liserer liserer
liserer Panerai
liserer
liserer liserer

Partager cet article