Rotonde de Cartier Double Tourbillon Mystérieux

W1556210

Rotonde de Cartier Double Tourbillon Mystérieux Agrandir l'image
Rotonde de Cartier Double Tourbillon Mystérieux

Marque  : Cartier
Collection  : Collection Haute Horlogerie
Modèle  : Rotonde de Cartier Double Tourbillon Mystérieux
Référence  : W1556210
Complément : Platine - Bracelet Alligator
En vente depuis : 2013

177 000 €Prix neuf constaté FranceJE LA VEUX

FICHE AU FORMAT PDF

DEMANDER UN PRIX

Demande du prix pour Rotonde de Cartier Double Tourbillon MystérieuxRef. W1556210

Rotonde de Cartier Double Tourbillon Mystérieux

VOUS LA VOULEZ ? NOUS VOUS LA CHERCHONS!

Cette fonction est réservée aux membres privilégiés du site My-WatchSite.

Pour devenir membre, rien de plus simple !

  • Marque  : Cartier
    Collection  : Collection Haute Horlogerie
    Modèle  : Rotonde de Cartier Double Tourbillon Mystérieux
    Référence  : W1556210
    Complément : Platine - Bracelet Alligator
    En vente depuis : 2013
    Prix du neuf : 177 000 €
    Diamètre : 45 mm
    Styles : Atypique
    Haute Horlogerie
    Types : Mécanique à remontage manuel
    Calibre : 9454 MC
    Calibre distinction : Poinçon de Genève
    Côtes de Genève
    Complication : Tourbillon
    Matière du boîtier : Platine
    Particularité du boitier : Fond saphir
    Couronne perlée en platine ornée d'un saphir cabochon
    Forme : Ronde
    Etanchéité : 30 mètres
    Cadran : Ouvert
    Guilloché
    Couleur du cadran : Argenté
    Ardoise
    Affichage : Aiguilles Glaive en acier bleui
    Index : Chiffres romains
    Verre : Saphir
    Matière du bracelet : Alligator
    Couleur du bracelet : Noir
    Fermeture du bracelet : Boucle déployante
    + Plus de caractéristiques : Double Tourbillon Mystérieux

    Mouvement mécanique Manufacture à remontage manuel calibre 9454 MC. certifié Poinçon de Genève. double tourbillon mystérieux
    Diamètre d’encageage : 35 mm
    Diamètre total : 35.5mm
    Epaisseur : 5 mm
    Nombre de rubis : 25
    Nombre de pièces : 242
    Balancier  :
    21 600 alternances / heure
    Réserve de marche : 52 heures

    Cadran galvanique guilloché de couleur ardoise. grille argentée ajourée effet soleil avec décalque noire des chiffres romains

    Boucle double déployante réglable en or gris 18 carats

DESCRIPTION

  • LES HEURES DU CARTIER,
    DU MYSTERIEUX AU FABULEUX...

    Un temps à rebours des apprences


    Chez Cartier, le temps rêve, apparaît, disparaît, se métamorphose, matière à part entière. Un temps hypnotique, prétexte à d’incroyables créations horlogères. Miracle ' Magie ' Les heures de Cartier tournent à rebours des apparences, tantôt mystérieuses, tantôt fabuleuses. La surprise interroge, où se situe le mécanisme ' Par quel tour de passe-passe les aiguilles peuvent-elles tourner ' Où se dissimule l’heure ' Bague ou montre ' La réponse est dans la question, cachée par-delà la prouesse technique, le génie créatif, l’envie d’introduire l’illusion ou le dédoublement dans le champ magnétique de l’horlogerie.

    L’histoire commence en 1912 avec la création des premières pendules mystérieuses, « miracles de l’horlogerie » selon les gazettes qui s’émerveillent devant ces pendules dont les aiguilles semblent flotter à travers le cristal de roche sans lien avec le mouvement. Elle se poursuit aujourd’hui, à travers deux collections horlogères, des mystérieuses aux fabuleuses, allégories d’un temps exquis quand les formes s’affolent, imprévisible quand de montre, le bijou devient broche, mystérieux quand l’échappement à tourbillon de la montre Rotonde s’affiche en transparence totale, comme en apesanteur, sur le cadran.

    Un défi joaillier et horloger tant la technique relève de complexité, tant les métiers sollicités, 150 au total, nécessitent de savoir-faire, de l’orfèvre à l’émailleur, du lapidaire à l’horloger, du graveur au joaillier. Une chaîne d’artisans, liée par l’excellence, celle qui commande à l’ouverture d’une tortue dont la carapace de pierres protège l’heure, celle qui obtient d’un phœnix dentelé de diamants qu’il oscille au rythme des battements d’une montre. 

    Rien ne semble impossible, comme d’imaginer des pendules mystérieuses étoilées d’inventivité, deux ovnis horlogers en marqueterie d’obsidienne ou d’agate, qui renouvèlent le genre, perpétuent l’attraction fascinante d’un temps énigmatique dont Cartier a le secret et qui inspira à Jean Cocteau la phrase « Cartier, qui fait tenir, magicien subtil, de la lune en morceaux sur du soleil en fil ».

    Les Heures Mystérieuses de Cartier
     
    Depuis plus de cent ans, Cartier joue à apprivoiser le mystère… Un idéal d’horlogerie dont les pendules et les montres nées au fil du temps cristallisent le pouvoir d’enchantement.
     
    Cette année, Cartier présente deux nouvelles complications horlogères qui repoussent plus loin les frontières du mystérieux et s’inscrivent dans une tradition fondatrice de la Maison. Portés par l’idée de transparence et de complexité dissimulée, les horlogers de la Manufacture Cartier se sont lancés comme défi d’offrir aux passionnés deux nouvelles créations aux lignes épurées qui semblent magnifier le temps en toute légèreté. La première offre un affichage mystérieux des heures et des minutes avec deux aiguilles qui paraissent flotter dans le vide comme par magie. La deuxième cristallise l’attention sur un double tourbillon mystérieux dont la cage en lévitation effectue une danse délicate et envoûtante.

    Montre Rotonde de Cartier Double Tourbillon Mystérieux

    Imaginez une montre dotée d’un tourbillon volant dont la cage semble flotter dans le vide. C’est le défi relevé par Cartier avec son nouveau mouvement 9454 MC double tourbillon mystérieux certifié Poinçon de Genève. Une observation un peu plus approfondie permet de découvrir combien la mécanique recèle de magie. En effet, le tourbillon volant, qui effectue une révolution complète sur lui-même en soixante secondes, apparaît en totale suspension dans le vide, sans aucune connexion apparente avec un quelconque rouage. L’illusion devient ensuite totale lorsque cette même cage de tourbillon se met à effectuer une seconde rotation dont chaque tour est réalisé en 5 minutes. Né de l’audace créative et du savoir-faire horloger Cartier, ce double tourbillon mystérieux, deux fois volant, sublime plus d’un siècle de créations mystérieuses de la Maison. 
     
    Quand la magie se fait science

    Dans sa grande sobriété qui dissimule une incroyable complexité, la montre Rotonde de Cartier magnifie une construction mécanique strictement originale nommée « Double Mystérieux ». Les horlogers de la Manufacture Cartier ont dû faire preuve d’une ingéniosité sans limite pour que de la matière et du mouvement naisse une séquence cinétique fascinante. Dans un tour de magie, l’artiste doit parvenir à détourner l’attention pour réaliser son tour et faire croire, grâce à l’illusion produite, en l’existence de forces supranaturelles. Pour la Rotonde Double Tourbillon Mystérieux, l’équipe des concepteurs s’est inspirée des « astuces » de Jean-Eugène Robert-Houdin, le père des magiciens modernes, pour créer l’illusion de la lévitation.

    Les connaisseurs en horlogerie savent que la mécanique de tourbillon, en position pendue, permet par la rotation de la cage dans un temps donné, de soustraire le balancier (l’organe réglant) à l’influence de l’attraction terrestre en lissant ses défauts d’équilibre (en leur faisant occuper tous les points d’un cercle sur une période de temps imparti). Installé au cœur de la Rotonde Double Tourbillon Mystérieux, cet organe fascinant et aérien semble défier les lois de la gravitation universelle en donnant l’impression, par sa lévitation dans le vide, que la cage, effectuant une giration minutée et réalisant une révolution complète dans son espace en 5 minutes, est parvenue à y échapper totalement.
     
    Cacher ce que l’on ne saurait voir 

    Les horlogers de la Manufacture Cartier ont fait appel à un disque saphir traité antireflet dans lequel une forme aux dimensions du tourbillon a été ouverte en vue de donner l’illusion la plus parfaite possible d’une cage en lévitation. Pour ce faire, ils ont mis en rotation le disque destiné à supporter la cage. De cette façon et en plaçant la roue de minute servant à impulser l’oscillateur sur l’axe destiné à limiter le « couple résistif » lié à la rotation du support de tourbillon, ils sont parvenus à transmettre la force au tourbillon, et ainsi à faire tourner dans le vide l’organe complet en 5 minutes. Résultat : tandis que le tourbillon effectue un tour complet de l’espace ouvert et transparent en 5 minutes, la cage effectue dans le même temps 5 girations complètes… L’astuce, pour parvenir à pareil résultat, est de placer, à la périphérie de ce plateau de saphir, une crémaillère transformant le disque en une grande roue dentée qui effectue une révolution en 5 minutes.
     
    Défier les lois de la gravité
     

    Le mouvement 9454 MC Double Tourbillon Mystérieux est le fruit de longues recherches. Par exemple, la vitesse de rotation des différents mobiles a été le fruit de nombreux calculs. Pour optimiser la consommation énergétique, la cage de tourbillon effectue une révolution complète dans l’espace qui lui est réservé en 5 minutes, car la faire tourner en une minute aurait nécessité d’employer 25 fois plus d’énergie. Afin d’améliorer le rendement de ce mobile, il a fallu réduire au maximum le poids des composants pour limiter au mieux l’inertie de l’ensemble rotatif comprenant le disque et la cage de tourbillon en titane. Pour compenser le poids de l’organe réglant et de la cage « volante » dont la masse est pourtant réduite à sa plus simple expression (0,28 g), un segment du cerclage permettant d’assujettir la denture à la glace en or a été placé à l’opposé du tourbillon pour rééquilibrer les masses et, par effet, créer un équilibre dynamique.

  • LES HEURES DU CARTIER,
    DU MYSTERIEUX AU FABULEUX...

    Un temps à rebours des apprences


    Chez Cartier, le temps rêve, apparaît, disparaît, se métamorphose, matière à part entière. Un temps hypnotique, prétexte à d’incroyables créations horlogères. Miracle ' Magie ' Les heures de Cartier tournent à rebours des apparences, tantôt mystérieuses, tantôt fabuleuses. La surprise interroge, où se situe le mécanisme ' Par quel tour de passe-passe les aiguilles peuvent-elles tourner ' Où se dissimule l’heure ' Bague ou montre ' La réponse est dans la question, cachée par-delà la prouesse technique, le génie créatif, l’envie d’introduire l’illusion ou le dédoublement dans le champ magnétique de l’horlogerie.

    L’histoire commence en 1912 avec la création des premières pendules mystérieuses, « miracles de l’horlogerie » selon les gazettes qui s’émerveillent devant ces pendules dont les aiguilles semblent flotter à travers le cristal de roche sans lien avec le mouvement. Elle se poursuit aujourd’hui, à travers deux collections horlogères, des mystérieuses aux fabuleuses, allégories d’un temps exquis quand les formes s’affolent, imprévisible quand de montre, le bijou devient broche, mystérieux quand l’échappement à tourbillon de la montre Rotonde s’affiche en transparence totale, comme en apesanteur, sur le cadran.

    Un défi joaillier et horloger tant la technique relève de complexité, tant les métiers sollicités, 150 au total, nécessitent de savoir-faire, de l’orfèvre à l’émailleur, du lapidaire à l’horloger, du graveur au joaillier. Une chaîne d’artisans, liée par l’excellence, celle qui commande à l’ouverture d’une tortue dont la carapace de pierres protège l’heure, celle qui obtient d’un phœnix dentelé de diamants qu’il oscille au rythme des battements d’une montre. 

    Rien ne semble impossible, comme d’imaginer des pendules mystérieuses étoilées d’inventivité, deux ovnis horlogers en marqueterie d’obsidienne ou d’agate, qui renouvèlent le genre, perpétuent l’attraction fascinante d’un temps énigmatique dont Cartier a le secret et qui inspira à Jean Cocteau la phrase « Cartier, qui fait tenir, magicien subtil, de la lune en morceaux sur du soleil en fil ».

    Les Heures Mystérieuses de Cartier
     
    Depuis plus de cent ans, Cartier joue à apprivoiser le mystère… Un idéal d’horlogerie dont les pendules et les montres nées au fil du temps cristallisent le pouvoir d’enchantement.
     
    Cette année, Cartier présente deux nouvelles complications horlogères qui repoussent plus loin les frontières du mystérieux et s’inscrivent dans une tradition fondatrice de la Maison. Portés par l’idée de transparence et de complexité dissimulée, les horlogers de la Manufacture Cartier se sont lancés comme défi d’offrir aux passionnés deux nouvelles créations aux lignes épurées qui semblent magnifier le temps en toute légèreté. La première offre un affichage mystérieux des heures et des minutes avec deux aiguilles qui paraissent flotter dans le vide comme par magie. La deuxième cristallise l’attention sur un double tourbillon mystérieux dont la cage en lévitation effectue une danse délicate et envoûtante.

    Montre Rotonde de Cartier Double Tourbillon Mystérieux

    Imaginez une montre dotée d’un tourbillon volant dont la cage semble flotter dans le vide. C’est le défi relevé par Cartier avec son nouveau mouvement 9454 MC double tourbillon mystérieux certifié Poinçon de Genève. Une observation un peu plus approfondie permet de découvrir combien la mécanique recèle de magie. En effet, le tourbillon volant, qui effectue une révolution complète sur lui-même en soixante secondes, apparaît en totale suspension dans le vide, sans aucune connexion apparente avec un quelconque rouage. L’illusion devient ensuite totale lorsque cette même cage de tourbillon se met à effectuer une seconde rotation dont chaque tour est réalisé en 5 minutes. Né de l’audace créative et du savoir-faire horloger Cartier, ce double tourbillon mystérieux, deux fois volant, sublime plus d’un siècle de créations mystérieuses de la Maison. 
     
    Quand la magie se fait science

    Dans sa grande sobriété qui dissimule une incroyable complexité, la montre Rotonde de Cartier magnifie une construction mécanique strictement originale nommée « Double Mystérieux ». Les horlogers de la Manufacture Cartier ont dû faire preuve d’une ingéniosité sans limite pour que de la matière et du mouvement naisse une séquence cinétique fascinante. Dans un tour de magie, l’artiste doit parvenir à détourner l’attention pour réaliser son tour et faire croire, grâce à l’illusion produite, en l’existence de forces supranaturelles. Pour la Rotonde Double Tourbillon Mystérieux, l’équipe des concepteurs s’est inspirée des « astuces » de Jean-Eugène Robert-Houdin, le père des magiciens modernes, pour créer l’illusion de la lévitation.

    Les connaisseurs en horlogerie savent que la mécanique de tourbillon, en position pendue, permet par la rotation de la cage dans un temps donné, de soustraire le balancier (l’organe réglant) à l’influence de l’attraction terrestre en lissant ses défauts d’équilibre (en leur faisant occuper tous les points d’un cercle sur une période de temps imparti). Installé au cœur de la Rotonde Double Tourbillon Mystérieux, cet organe fascinant et aérien semble défier les lois de la gravitation universelle en donnant l’impression, par sa lévitation dans le vide, que la cage, effectuant une giration minutée et réalisant une révolution complète dans son espace en 5 minutes, est parvenue à y échapper totalement.
     
    Cacher ce que l’on ne saurait voir 

    Les horlogers de la Manufacture Cartier ont fait appel à un disque saphir traité antireflet dans lequel une forme aux dimensions du tourbillon a été ouverte en vue de donner l’illusion la plus parfaite possible d’une cage en lévitation. Pour ce faire, ils ont mis en rotation le disque destiné à supporter la cage. De cette façon et en plaçant la roue de minute servant à impulser l’oscillateur sur l’axe destiné à limiter le « couple résistif » lié à la rotation du support de tourbillon, ils sont parvenus à transmettre la force au tourbillon, et ainsi à faire tourner dans le vide l’organe complet en 5 minutes. Résultat : tandis que le tourbillon effectue un tour complet de l’espace ouvert et transparent en 5 minutes, la cage effectue dans le même temps 5 girations complètes… L’astuce, pour parvenir à pareil résultat, est de placer, à la périphérie de ce plateau de saphir, une crémaillère transformant le disque en une grande roue dentée qui effectue une révolution en 5 minutes.
     
    Défier les lois de la gravité
     

    Le mouvement 9454 MC Double Tourbillon Mystérieux est le fruit de longues recherches. Par exemple, la vitesse de rotation des différents mobiles a été le fruit de nombreux calculs. Pour optimiser la consommation énergétique, la cage de tourbillon effectue une révolution complète dans l’espace qui lui est réservé en 5 minutes, car la faire tourner en une minute aurait nécessité d’employer 25 fois plus d’énergie. Afin d’améliorer le rendement de ce mobile, il a fallu réduire au maximum le poids des composants pour limiter au mieux l’inertie de l’ensemble rotatif comprenant le disque et la cage de tourbillon en titane. Pour compenser le poids de l’organe réglant et de la cage « volante » dont la masse est pourtant réduite à sa plus simple expression (0,28 g), un segment du cerclage permettant d’assujettir la denture à la glace en or a été placé à l’opposé du tourbillon pour rééquilibrer les masses et, par effet, créer un équilibre dynamique.

  • Marque  : Cartier
    Collection  : Collection Haute Horlogerie
    Modèle  : Rotonde de Cartier Double Tourbillon Mystérieux
    Référence  : W1556210
    Complément : Platine - Bracelet Alligator
    En vente depuis : 2013
    Prix du neuf : 177 000 €
    Diamètre : 45 mm
    Styles : Atypique
    Haute Horlogerie
    Types : Mécanique à remontage manuel
    Calibre : 9454 MC
    Calibre distinction : Poinçon de Genève
    Côtes de Genève
    Complication : Tourbillon
    Matière du boîtier : Platine
    Particularité du boitier : Fond saphir
    Couronne perlée en platine ornée d'un saphir cabochon
    Forme : Ronde
    Etanchéité : 30 mètres
    Cadran : Ouvert
    Guilloché
    Couleur du cadran : Argenté
    Ardoise
    Affichage : Aiguilles Glaive en acier bleui
    Index : Chiffres romains
    Verre : Saphir
    Matière du bracelet : Alligator
    Couleur du bracelet : Noir
    Fermeture du bracelet : Boucle déployante
    Plus de caractéristiques : Double Tourbillon Mystérieux

    Mouvement mécanique Manufacture à remontage manuel calibre 9454 MC. certifié Poinçon de Genève. double tourbillon mystérieux
    Diamètre d’encageage : 35 mm
    Diamètre total : 35.5mm
    Epaisseur : 5 mm
    Nombre de rubis : 25
    Nombre de pièces : 242
    Balancier  :
    21 600 alternances / heure
    Réserve de marche : 52 heures

    Cadran galvanique guilloché de couleur ardoise. grille argentée ajourée effet soleil avec décalque noire des chiffres romains

    Boucle double déployante réglable en or gris 18 carats