Rotonde de Cartier Mystérieuse

W1556223

Rotonde de Cartier Mystérieuse Agrandir l'image
Rotonde de Cartier Mystérieuse

Marque  : Cartier
Collection  : Collection Haute Horlogerie
Modèle  : Rotonde de Cartier Mystérieuse
Référence  : W1556223
Complément : Or Rose - Bracelet Alligator
En vente depuis : 2013

57 000 €Prix neuf constaté FranceJE LA VEUX

FICHE AU FORMAT PDF

DEMANDER UN PRIX

Demande du prix pour Rotonde de Cartier MystérieuseRef. W1556223

Rotonde de Cartier Mystérieuse

VOUS LA VOULEZ ? NOUS VOUS LA CHERCHONS!

Cette fonction est réservée aux membres privilégiés du site My-WatchSite.

Pour devenir membre, rien de plus simple !

  • Marque  : Cartier
    Collection  : Collection Haute Horlogerie
    Modèle  : Rotonde de Cartier Mystérieuse
    Référence  : W1556223
    Complément : Or Rose - Bracelet Alligator
    En vente depuis : 2013
    Prix du neuf : 57 000 €
    Diamètre : 42 mm
    Styles : Atypique
    Haute Horlogerie
    Types : Mécanique à remontage manuel
    Calibre : 9981 MC
    Complication : Heures Mystérieuses
    Matière du boîtier : Or rose
    Particularité du boitier : Fond saphir
    Couronne perlée en or gris ornée d'un saphir cabochon
    Forme : Ronde
    Etanchéité : 30 mètres
    Cadran : Guilloché
    Couleur du cadran : Argenté
    Affichage : Aiguilles Glaive
    Index : Chemin de fer
    Chiffres romains
    Verre : Saphir
    Matière du bracelet : Alligator
    Couleur du bracelet : Marron
    Fermeture du bracelet : Boucle double déployante
    + Plus de caractéristiques : Mouvement mécanique Manufacture à remontage manuel
    calibre 9981 MC
    Affichage mystérieux de l’heure
    et de la minute
    Diamètre d’encageage : 31.3 mm
    Diamètre total : 31.9 mm
    Epaisseur : 4.61 mm
    Nombre de rubis : 27
    Nombre de pièces : 158
    Balancier :
    28 800 alternances / heure
    Réserve de marche : 48 heures

    Boîtier en or rose 18 carats
    Couronne perlée en or rose 18 carats ornée d’un saphir cabochon

    Cadran galvanique guilloché. grille argentée ajourée satinée effet soleil avec décalque noire des chiffres romains
    Aiguilles en forme de glaive en acier rhodié

    Bracelet en alligator maron
    Boucle double déployante réglable en or rose 18 carats

DESCRIPTION

  • LES HEURES DU CARTIER,
    DU MYSTERIEUX AU FABULEUX...

    Un temps à rebours des apprences


    Chez Cartier, le temps rêve, apparaît, disparaît, se métamorphose, matière à part entière. Un temps hypnotique, prétexte à d’incroyables créations horlogères. Miracle ' Magie ' Les heures de Cartier tournent à rebours des apparences, tantôt mystérieuses, tantôt fabuleuses. La surprise interroge, où se situe le mécanisme ' Par quel tour de passe-passe les aiguilles peuvent-elles tourner ' Où se dissimule l’heure ' Bague ou montre ' La réponse est dans la question, cachée par-delà la prouesse technique, le génie créatif, l’envie d’introduire l’illusion ou le dédoublement dans le champ magnétique de l’horlogerie.

    L’histoire commence en 1912 avec la création des premières pendules mystérieuses, « miracles de l’horlogerie » selon les gazettes qui s’émerveillent devant ces pendules dont les aiguilles semblent flotter à travers le cristal de roche sans lien avec le mouvement. Elle se poursuit aujourd’hui, à travers deux collections horlogères, des mystérieuses aux fabuleuses, allégories d’un temps exquis quand les formes s’affolent, imprévisible quand de montre, le bijou devient broche, mystérieux quand l’échappement à tourbillon de la montre Rotonde s’affiche en transparence totale, comme en apesanteur, sur le cadran.

    Un défi joaillier et horloger tant la technique relève de complexité, tant les métiers sollicités, 150 au total, nécessitent de savoir-faire, de l’orfèvre à l’émailleur, du lapidaire à l’horloger, du graveur au joaillier. Une chaîne d’artisans, liée par l’excellence, celle qui commande à l’ouverture d’une tortue dont la carapace de pierres protège l’heure, celle qui obtient d’un phœnix dentelé de diamants qu’il oscille au rythme des battements d’une montre. 

    Rien ne semble impossible, comme d’imaginer des pendules mystérieuses étoilées d’inventivité, deux ovnis horlogers en marqueterie d’obsidienne ou d’agate, qui renouvèlent le genre, perpétuent l’attraction fascinante d’un temps énigmatique dont Cartier a le secret et qui inspira à Jean Cocteau la phrase « Cartier, qui fait tenir, magicien subtil, de la lune en morceaux sur du soleil en fil ».

    Les Heures Mystérieuses de Cartier
     
    Depuis plus de cent ans, Cartier joue à apprivoiser le mystère… Un idéal d’horlogerie dont les pendules et les montres nées au fil du temps cristallisent le pouvoir d’enchantement.
     
    Cette année, Cartier présente deux nouvelles complications horlogères qui repoussent plus loin les frontières du mystérieux et s’inscrivent dans une tradition fondatrice de la Maison. Portés par l’idée de transparence et de complexité dissimulée, les horlogers de la Manufacture Cartier se sont lancés comme défi d’offrir aux passionnés deux nouvelles créations aux lignes épurées qui semblent magnifier le temps en toute légèreté. La première offre un affichage mystérieux des heures et des minutes avec deux aiguilles qui paraissent flotter dans le vide comme par magie. La deuxième cristallise l’attention sur un double tourbillon mystérieux dont la cage en lévitation effectue une danse délicate et envoûtante.

    Montre Rotonde de Cartier Mystérieuse

    Vertigineuse et aérienne, la montre Rotonde de Cartier Mystérieuse hypnotise le regard par ses aiguilles flottant dans le vide. Son esthétique pure fait oublier l’étonnante complexité horlogère d’un affichage mystérieux. En effet, la mise au point de ce tout nouveau mouvement Manufacture Cartier a imposé aux horlogers de la Maison de repenser totalement la mécanique classique. Le but : venir à bout de problématiques spécifiques liées à l’entraînement de disques de saphir de grande taille. Car, et c’est le paradoxe d’un pareil instrument, la pureté de l’affichage dissimule une complication horlogère qui a nécessité plusieurs centaines d’heures de calcul.
     
    Pour donner naissance à une montre-bracelet mystérieuse, il a fallu que les horlogers de la Manufacture Cartier viennent à bout de toutes les contraintes inhérentes à la mise au point d’un affichage par aiguille dont la liaison avec le mouvement est strictement invisible. Ainsi, pour limiter les frictions entre les disques de saphir, il a été choisi de les faire tourner sur de fins pivots, comme le ferait une roue de rouage, plutôt que de les faire tourner dans une gorge de guidage, comme cela se fait traditionnellement pour les pendules mystérieuses.

    Cette nouvelle conception, qui se fond avec le canon de l’aiguille, évite les frottements et limite la consommation énergétique du mouvement. Une fois les frictions réduites au maximum, il a fallu optimiser l’inertie de ces grands disques en saphir de tout juste 0,56 g grâce à un rouage périphérique réalisé à l’aide de la technologie DRIE (Deep Reactive Ion Etching). Cette méthode d’avant-garde permet de réaliser les parties métalliques par croissance de matière tridimensionnelle et donc d’obtenir un rouage d’une grande précision de concentricité qui fait corps avec le disque saphir. La parfaite géométrie de cet ensemble tient au micron.
     
    Perfection de conception 

    Pour faciliter l’assemblage final des différents composants dans les meilleures conditions, Cartier a privilégié une construction modulaire. Ainsi le mouvement est formé de deux parties distinctes : le mouvement en tant que tel, qui occupe un espace en forme de croissant sur la platine de base et un module d’affichage indépendant placé dans l’espace circulaire laissé libre. Ce sous ensemble composé de quatre disques de saphir traités antireflet est assemblé à part sous flux laminaire afin d’éviter toute présence de poussière. Une fois cette pièce assemblée, les aiguilles se mettent à graviter dans le vide, comme par enchantement. En dédiant 58% du diamètre du mouvement aux disques en saphirs, Cartier repousse les limites de l’affichage mystérieux et atteint un record en matière de lisibilité. 
     
    Savoir entretenir le mystère 

    Les garde-temps à affichage mystérieux ont toujours été considérés comme plus délicats que les autres complications traditionnelles, de par la présence de disques en saphir. Grâce à une d’homologation imposant notamment une résistance à plus de 500 chocs consécutifs, mais également à une chute sur un parquet d’une hauteur de 1 mètre. Fin, robuste et précis avec son balancier vibrant à 4 Hertz (28 800 alternances / heure), ce mouvement à la transparence envoûtante dispose d’une réserve de marche de 48 heures. Fascinante d’équilibre, la montre Rotonde de Cartier Mystérieuse joue la carte de la transparence jusque dans les moindres détails. En réalité, si cette montre laisse voir l’essentiel des composants de son mouvement mécanique à remontage manuel individuellement numéroté, côté fond, elle ne montre que ce que Cartier a bien voulu laisser voir. En son temps, Louis Cartier avait interdit que le fonctionnement des pendulettes mystérieuses de son époque soit expliqué aux vendeurs pour ne pas déflorer un secret. Aujourd’hui, la liaison mécanique unissant le mouvement aux aiguilles de la Rotonde de Cartier Mystérieuse a été conçue de façon à se fondre dans la structure du calibre pour rester invisible et ainsi entretenir la magie... 

  • LES HEURES DU CARTIER,
    DU MYSTERIEUX AU FABULEUX...

    Un temps à rebours des apprences


    Chez Cartier, le temps rêve, apparaît, disparaît, se métamorphose, matière à part entière. Un temps hypnotique, prétexte à d’incroyables créations horlogères. Miracle ' Magie ' Les heures de Cartier tournent à rebours des apparences, tantôt mystérieuses, tantôt fabuleuses. La surprise interroge, où se situe le mécanisme ' Par quel tour de passe-passe les aiguilles peuvent-elles tourner ' Où se dissimule l’heure ' Bague ou montre ' La réponse est dans la question, cachée par-delà la prouesse technique, le génie créatif, l’envie d’introduire l’illusion ou le dédoublement dans le champ magnétique de l’horlogerie.

    L’histoire commence en 1912 avec la création des premières pendules mystérieuses, « miracles de l’horlogerie » selon les gazettes qui s’émerveillent devant ces pendules dont les aiguilles semblent flotter à travers le cristal de roche sans lien avec le mouvement. Elle se poursuit aujourd’hui, à travers deux collections horlogères, des mystérieuses aux fabuleuses, allégories d’un temps exquis quand les formes s’affolent, imprévisible quand de montre, le bijou devient broche, mystérieux quand l’échappement à tourbillon de la montre Rotonde s’affiche en transparence totale, comme en apesanteur, sur le cadran.

    Un défi joaillier et horloger tant la technique relève de complexité, tant les métiers sollicités, 150 au total, nécessitent de savoir-faire, de l’orfèvre à l’émailleur, du lapidaire à l’horloger, du graveur au joaillier. Une chaîne d’artisans, liée par l’excellence, celle qui commande à l’ouverture d’une tortue dont la carapace de pierres protège l’heure, celle qui obtient d’un phœnix dentelé de diamants qu’il oscille au rythme des battements d’une montre. 

    Rien ne semble impossible, comme d’imaginer des pendules mystérieuses étoilées d’inventivité, deux ovnis horlogers en marqueterie d’obsidienne ou d’agate, qui renouvèlent le genre, perpétuent l’attraction fascinante d’un temps énigmatique dont Cartier a le secret et qui inspira à Jean Cocteau la phrase « Cartier, qui fait tenir, magicien subtil, de la lune en morceaux sur du soleil en fil ».

    Les Heures Mystérieuses de Cartier
     
    Depuis plus de cent ans, Cartier joue à apprivoiser le mystère… Un idéal d’horlogerie dont les pendules et les montres nées au fil du temps cristallisent le pouvoir d’enchantement.
     
    Cette année, Cartier présente deux nouvelles complications horlogères qui repoussent plus loin les frontières du mystérieux et s’inscrivent dans une tradition fondatrice de la Maison. Portés par l’idée de transparence et de complexité dissimulée, les horlogers de la Manufacture Cartier se sont lancés comme défi d’offrir aux passionnés deux nouvelles créations aux lignes épurées qui semblent magnifier le temps en toute légèreté. La première offre un affichage mystérieux des heures et des minutes avec deux aiguilles qui paraissent flotter dans le vide comme par magie. La deuxième cristallise l’attention sur un double tourbillon mystérieux dont la cage en lévitation effectue une danse délicate et envoûtante.

    Montre Rotonde de Cartier Mystérieuse

    Vertigineuse et aérienne, la montre Rotonde de Cartier Mystérieuse hypnotise le regard par ses aiguilles flottant dans le vide. Son esthétique pure fait oublier l’étonnante complexité horlogère d’un affichage mystérieux. En effet, la mise au point de ce tout nouveau mouvement Manufacture Cartier a imposé aux horlogers de la Maison de repenser totalement la mécanique classique. Le but : venir à bout de problématiques spécifiques liées à l’entraînement de disques de saphir de grande taille. Car, et c’est le paradoxe d’un pareil instrument, la pureté de l’affichage dissimule une complication horlogère qui a nécessité plusieurs centaines d’heures de calcul.
     
    Pour donner naissance à une montre-bracelet mystérieuse, il a fallu que les horlogers de la Manufacture Cartier viennent à bout de toutes les contraintes inhérentes à la mise au point d’un affichage par aiguille dont la liaison avec le mouvement est strictement invisible. Ainsi, pour limiter les frictions entre les disques de saphir, il a été choisi de les faire tourner sur de fins pivots, comme le ferait une roue de rouage, plutôt que de les faire tourner dans une gorge de guidage, comme cela se fait traditionnellement pour les pendules mystérieuses.

    Cette nouvelle conception, qui se fond avec le canon de l’aiguille, évite les frottements et limite la consommation énergétique du mouvement. Une fois les frictions réduites au maximum, il a fallu optimiser l’inertie de ces grands disques en saphir de tout juste 0,56 g grâce à un rouage périphérique réalisé à l’aide de la technologie DRIE (Deep Reactive Ion Etching). Cette méthode d’avant-garde permet de réaliser les parties métalliques par croissance de matière tridimensionnelle et donc d’obtenir un rouage d’une grande précision de concentricité qui fait corps avec le disque saphir. La parfaite géométrie de cet ensemble tient au micron.
     
    Perfection de conception 

    Pour faciliter l’assemblage final des différents composants dans les meilleures conditions, Cartier a privilégié une construction modulaire. Ainsi le mouvement est formé de deux parties distinctes : le mouvement en tant que tel, qui occupe un espace en forme de croissant sur la platine de base et un module d’affichage indépendant placé dans l’espace circulaire laissé libre. Ce sous ensemble composé de quatre disques de saphir traités antireflet est assemblé à part sous flux laminaire afin d’éviter toute présence de poussière. Une fois cette pièce assemblée, les aiguilles se mettent à graviter dans le vide, comme par enchantement. En dédiant 58% du diamètre du mouvement aux disques en saphirs, Cartier repousse les limites de l’affichage mystérieux et atteint un record en matière de lisibilité. 
     
    Savoir entretenir le mystère 

    Les garde-temps à affichage mystérieux ont toujours été considérés comme plus délicats que les autres complications traditionnelles, de par la présence de disques en saphir. Grâce à une d’homologation imposant notamment une résistance à plus de 500 chocs consécutifs, mais également à une chute sur un parquet d’une hauteur de 1 mètre. Fin, robuste et précis avec son balancier vibrant à 4 Hertz (28 800 alternances / heure), ce mouvement à la transparence envoûtante dispose d’une réserve de marche de 48 heures. Fascinante d’équilibre, la montre Rotonde de Cartier Mystérieuse joue la carte de la transparence jusque dans les moindres détails. En réalité, si cette montre laisse voir l’essentiel des composants de son mouvement mécanique à remontage manuel individuellement numéroté, côté fond, elle ne montre que ce que Cartier a bien voulu laisser voir. En son temps, Louis Cartier avait interdit que le fonctionnement des pendulettes mystérieuses de son époque soit expliqué aux vendeurs pour ne pas déflorer un secret. Aujourd’hui, la liaison mécanique unissant le mouvement aux aiguilles de la Rotonde de Cartier Mystérieuse a été conçue de façon à se fondre dans la structure du calibre pour rester invisible et ainsi entretenir la magie... 

  • Marque  : Cartier
    Collection  : Collection Haute Horlogerie
    Modèle  : Rotonde de Cartier Mystérieuse
    Référence  : W1556223
    Complément : Or Rose - Bracelet Alligator
    En vente depuis : 2013
    Prix du neuf : 57 000 €
    Diamètre : 42 mm
    Styles : Atypique
    Haute Horlogerie
    Types : Mécanique à remontage manuel
    Calibre : 9981 MC
    Complication : Heures Mystérieuses
    Matière du boîtier : Or rose
    Particularité du boitier : Fond saphir
    Couronne perlée en or gris ornée d'un saphir cabochon
    Forme : Ronde
    Etanchéité : 30 mètres
    Cadran : Guilloché
    Couleur du cadran : Argenté
    Affichage : Aiguilles Glaive
    Index : Chemin de fer
    Chiffres romains
    Verre : Saphir
    Matière du bracelet : Alligator
    Couleur du bracelet : Marron
    Fermeture du bracelet : Boucle double déployante
    Plus de caractéristiques : Mouvement mécanique Manufacture à remontage manuel
    calibre 9981 MC
    Affichage mystérieux de l’heure
    et de la minute
    Diamètre d’encageage : 31.3 mm
    Diamètre total : 31.9 mm
    Epaisseur : 4.61 mm
    Nombre de rubis : 27
    Nombre de pièces : 158
    Balancier :
    28 800 alternances / heure
    Réserve de marche : 48 heures

    Boîtier en or rose 18 carats
    Couronne perlée en or rose 18 carats ornée d’un saphir cabochon

    Cadran galvanique guilloché. grille argentée ajourée satinée effet soleil avec décalque noire des chiffres romains
    Aiguilles en forme de glaive en acier rhodié

    Bracelet en alligator maron
    Boucle double déployante réglable en or rose 18 carats