RM 59-01 Tourbillon Yohan Blake

RM 59-01 Tourbillon Yohan Blake Agrandir l'image
RM 59-01 Tourbillon Yohan Blake

Marque  : Richard Mille
Collection  : RM 59
Modèle  : RM 59-01 Tourbillon Yohan Blake
Référence  :
Nbre de pièces : 50
Complément : Composite Translucide - Nanotubes de Carbones
En vente depuis : 2013

648 000 €Prix neuf constaté FranceJE LA VEUX

FICHE AU FORMAT PDF

DEMANDER UN PRIX

Demande du prix pour RM 59-01 Tourbillon Yohan BlakeRef.

RM 59-01 Tourbillon Yohan Blake

VOUS LA VOULEZ ? NOUS VOUS LA CHERCHONS!

Cette fonction est réservée aux membres privilégiés du site My-WatchSite.

Pour devenir membre, rien de plus simple !

  • Marque  : Richard Mille
    Collection  : RM 59
    Modèle  : RM 59-01 Tourbillon Yohan Blake
    Référence  :
    Nbre de pièces : 50
    Complément : Composite Translucide - Nanotubes de Carbones
    En vente depuis : 2013
    Prix du neuf : 648 000 €
    Hauteur : 50.24 mm
    Largeur : 42.70 mm
    Epaisseur : 15.84 mm
    Styles : Atypique
    Haute Horlogerie
    Sportif
    Types : Mécanique à remontage automatique
    Calibre : RM 059-01
    Calibre distinction : Ponts en forme de griffe de couleur verte et jaune
    Complication : Squelette
    Tourbillon
    Matière du boîtier : Composite Translucide
    Particularité du boitier : Fond saphir
    Profilé
    Asymétrique
    Forme : Tonneau
    Etanchéité : 30 mètres
    Affichage : Aiguilles squelette
    Index : Points
    Verre : Saphir
    Matière du bracelet : Caoutchouc
    Couleur du bracelet : Vert
    + Plus de caractéristiques : Mouvement
    Platine en titane squelettée
    Ponts en aluminium anicorodal PB109
    Balancier à inertie variable équilibré
    Barillet à rotation rapide
    (6 heures par tour de barillet au lieu de 7.5 h)
    Cliquet de barillet à recul progressif
    Denture du barillet et du pignon de grande moyenne à profil de développante
    Vis spline en titane grade 5 pour les ponts
    Dimension du mouvement :
    30.50 mm x 28.70 mm
    Epaisseur : 5.20 mm
    Diamètre du tourbillon : 10.90 mm
    Diamètre du balancier : 9.12 mm
    Nombre de rubis : 19
    Balancier : en Glucydur. 2 bras. 4 vis de réglage. moment d’inertie : 11.50 mg.cm2. angle de levée 53°
    Fréquence :
    21’600 alternances par heure (3 Hz)
    Spiral : ELINVAR de Nivarox®
    Antichoc : KIF ELASTOR de KE 160 B28
    Arbre de barillet : en Chronifer sans nickel (DIN x 46 Cr13 + S). dont les caractéristiques sont les suivantes :
    non oxydable. antimagnétique. trempable
    Réserve de marche :
    Environ 48 heures (±10%)

    Boîtier
    composite translucide. à base de nanotubes de carbone injectés
    Les nanotubes sont injectés dans un moule contenant un polymère à la couleur vert-jaune
    Vis spline en titane grade 5
    Couronne dynamométrique

DESCRIPTION

  • MONTRE TOURBILLON RM 59-01 YOHAN BLAKE

    Le jamaïcain Yohan Blake, 2 ans, multi-médaillé à Londres en 2012, appartient au monde très fermé des sprinters les plus rapides du monde. En aout dernier, lors du meeting de Lausanne, 9.69 s lui ont suffit pour remporter le 100 mètres, soit une vitesse de 37.15 km/h, confirmant ainsi son immense talent et son aptitude à battre des records.

    Partenaire de la marque depuis juillet 2012, Yohan Blake court avec, au poignet, un prototype tourbillon Richard Mille. Un laboratoire d’essai grandeur nature qui a permis aux ingénieurs Richard Mille de définir le cahier des charges d’une montre résolument tournée vers l’athlétisme.

    Comme les autres illustres partenaires sportifs, membres de la ‘RM Family’, Yohan Blake a développé avec la Maison Richard Mille un calibre spécifique, une montre pensée pour les sprinters du monde entier. Défi relevé avec la RM 59-01 Yohan Blake, une montre tourbillon aérodynamique, ergonomique, performante et à la structure architecturale inédite, répondant en tous points aux exigences du sprinter et de Richard Mille.

    Lorsque l’on observe la RM 59-01, l’on remarque immédiatement les ponts, extrêmement dynamiques, qui parcourent le mouvement et qui rappellent les griffes de la « bête », le surnom de Yohan Blake. Usinés dans de l’aluminium anticorodal Pb109, un alliage d’aluminium, de magnésium, de silicium et de plomb, ils soutiennent la cage de tourbillon et le pignon de grande moyenne tout en solidarisant l’ensemble de la platine en titane grade 5 au boîtier. Ils sont par ailleurs éloxés et peints à la main en vert et jaune… deux couleurs qui apparaissent également sur le réhaut en aluminium et qui rendent hommage au drapeau jamaïcain… Yohan Blake oblige !

    La RM 59-01 est équipée d’un mouvement tourbillon squeletté à remontage manuel, cadencé à 21600 a/h, avec une réserve de marche d’environ 48 heures. Le rapport performance/régularité/réserve de marche est optimal grâce à la rigidité de la combinaison titane grade 5/aluminium anticorodal Pb109, aux trains d’engrenage optimisés et au balancier à inertie variable.

    Le boîtier de la RM 59-01 Yohan Blake, nouvelle interprétation de la forme tonneau chère à Richard Mille, innove. Le boîtier étonne par son épaisseur croissante et sa forme étirée entre 2h et 5h qui suppriment tout frottement de la couronne dynamométrique sur le poignet de Yohan Blake tout en procurant un grand confort au porter. Il est réalisé dans un composite translucide dans lequel sont injectés des millions de nanotubes de carbone. Cette diaphanéité unique permet d’admirer toute la complexité de ce calibre.

    La RM 59-01, à l’identité forte, s’impose dans la collection comme une pièce remarquable. Son dessin et son architecture reflètent l’esprit du sprinter Yohan Blake ; ses performances et ses innovations inédites rappellent la volonté de Richard Mille d’offrir des produits toujours plus techniques et spectaculaires.

    NOUVELLE DENOMINATION POUR LES MONTRES RICHARD MILLE
    En 2001, Richard Mille crée la première montre de la collection, le tourbillon RM 001. Cette pièce exceptionnelle, efficace, sans concessions ni artifices, aux finitions faites à la main dans la tradition de la très haute horlogerie, pose les repères de la marque et définit les bases d’un nouveau millénaire horloger. Onze ans plus tard, près de 50 modèles, pensés, développés et produits par la Maison Richard Mille, composent la gamme. Du calibre tourbillon au mouvement automatique, les montres Richard Mille sont l’interprétation horlogère de plusieurs univers, comme celui de l’automobile, du sport, de l’aéronautique ou bien encore celui du nautisme.
    En 2013, Richard Mille souhaite repenser la dénomination de ses montres afin de les classifier, par familles, en fonction du thème et de la complication qui les caractérisent. Ainsi, les modèles constituant la famille RM 011, des montres sport automatiques équipées d’un chronographe flyback, prennent respectivement le nom de RM 11-01, RM 11-02… Un autre exemple, la famille RM 056, des calibres tourbillon assemblés dans des boitiers en saphir, se décline désormais en RM 56-01, RM 56-02 ….
    Ces nouvelles appellations s’appliqueront également aux nouvelles collections de la maison.
  • MONTRE TOURBILLON RM 59-01 YOHAN BLAKE

    Le jamaïcain Yohan Blake, 2 ans, multi-médaillé à Londres en 2012, appartient au monde très fermé des sprinters les plus rapides du monde. En aout dernier, lors du meeting de Lausanne, 9.69 s lui ont suffit pour remporter le 100 mètres, soit une vitesse de 37.15 km/h, confirmant ainsi son immense talent et son aptitude à battre des records.

    Partenaire de la marque depuis juillet 2012, Yohan Blake court avec, au poignet, un prototype tourbillon Richard Mille. Un laboratoire d’essai grandeur nature qui a permis aux ingénieurs Richard Mille de définir le cahier des charges d’une montre résolument tournée vers l’athlétisme.

    Comme les autres illustres partenaires sportifs, membres de la ‘RM Family’, Yohan Blake a développé avec la Maison Richard Mille un calibre spécifique, une montre pensée pour les sprinters du monde entier. Défi relevé avec la RM 59-01 Yohan Blake, une montre tourbillon aérodynamique, ergonomique, performante et à la structure architecturale inédite, répondant en tous points aux exigences du sprinter et de Richard Mille.

    Lorsque l’on observe la RM 59-01, l’on remarque immédiatement les ponts, extrêmement dynamiques, qui parcourent le mouvement et qui rappellent les griffes de la « bête », le surnom de Yohan Blake. Usinés dans de l’aluminium anticorodal Pb109, un alliage d’aluminium, de magnésium, de silicium et de plomb, ils soutiennent la cage de tourbillon et le pignon de grande moyenne tout en solidarisant l’ensemble de la platine en titane grade 5 au boîtier. Ils sont par ailleurs éloxés et peints à la main en vert et jaune… deux couleurs qui apparaissent également sur le réhaut en aluminium et qui rendent hommage au drapeau jamaïcain… Yohan Blake oblige !

    La RM 59-01 est équipée d’un mouvement tourbillon squeletté à remontage manuel, cadencé à 21600 a/h, avec une réserve de marche d’environ 48 heures. Le rapport performance/régularité/réserve de marche est optimal grâce à la rigidité de la combinaison titane grade 5/aluminium anticorodal Pb109, aux trains d’engrenage optimisés et au balancier à inertie variable.

    Le boîtier de la RM 59-01 Yohan Blake, nouvelle interprétation de la forme tonneau chère à Richard Mille, innove. Le boîtier étonne par son épaisseur croissante et sa forme étirée entre 2h et 5h qui suppriment tout frottement de la couronne dynamométrique sur le poignet de Yohan Blake tout en procurant un grand confort au porter. Il est réalisé dans un composite translucide dans lequel sont injectés des millions de nanotubes de carbone. Cette diaphanéité unique permet d’admirer toute la complexité de ce calibre.

    La RM 59-01, à l’identité forte, s’impose dans la collection comme une pièce remarquable. Son dessin et son architecture reflètent l’esprit du sprinter Yohan Blake ; ses performances et ses innovations inédites rappellent la volonté de Richard Mille d’offrir des produits toujours plus techniques et spectaculaires.

    NOUVELLE DENOMINATION POUR LES MONTRES RICHARD MILLE
    En 2001, Richard Mille crée la première montre de la collection, le tourbillon RM 001. Cette pièce exceptionnelle, efficace, sans concessions ni artifices, aux finitions faites à la main dans la tradition de la très haute horlogerie, pose les repères de la marque et définit les bases d’un nouveau millénaire horloger. Onze ans plus tard, près de 50 modèles, pensés, développés et produits par la Maison Richard Mille, composent la gamme. Du calibre tourbillon au mouvement automatique, les montres Richard Mille sont l’interprétation horlogère de plusieurs univers, comme celui de l’automobile, du sport, de l’aéronautique ou bien encore celui du nautisme.
    En 2013, Richard Mille souhaite repenser la dénomination de ses montres afin de les classifier, par familles, en fonction du thème et de la complication qui les caractérisent. Ainsi, les modèles constituant la famille RM 011, des montres sport automatiques équipées d’un chronographe flyback, prennent respectivement le nom de RM 11-01, RM 11-02… Un autre exemple, la famille RM 056, des calibres tourbillon assemblés dans des boitiers en saphir, se décline désormais en RM 56-01, RM 56-02 ….
    Ces nouvelles appellations s’appliqueront également aux nouvelles collections de la maison.
  • Marque  : Richard Mille
    Collection  : RM 59
    Modèle  : RM 59-01 Tourbillon Yohan Blake
    Référence  :
    Nbre de pièces : 50
    Complément : Composite Translucide - Nanotubes de Carbones
    En vente depuis : 2013
    Prix du neuf : 648 000 €
    Hauteur : 50.24 mm
    Largeur : 42.70 mm
    Epaisseur : 15.84 mm
    Styles : Atypique
    Haute Horlogerie
    Sportif
    Types : Mécanique à remontage automatique
    Calibre : RM 059-01
    Calibre distinction : Ponts en forme de griffe de couleur verte et jaune
    Complication : Squelette
    Tourbillon
    Matière du boîtier : Composite Translucide
    Particularité du boitier : Fond saphir
    Profilé
    Asymétrique
    Forme : Tonneau
    Etanchéité : 30 mètres
    Affichage : Aiguilles squelette
    Index : Points
    Verre : Saphir
    Matière du bracelet : Caoutchouc
    Couleur du bracelet : Vert
    Plus de caractéristiques : Mouvement
    Platine en titane squelettée
    Ponts en aluminium anicorodal PB109
    Balancier à inertie variable équilibré
    Barillet à rotation rapide
    (6 heures par tour de barillet au lieu de 7.5 h)
    Cliquet de barillet à recul progressif
    Denture du barillet et du pignon de grande moyenne à profil de développante
    Vis spline en titane grade 5 pour les ponts
    Dimension du mouvement :
    30.50 mm x 28.70 mm
    Epaisseur : 5.20 mm
    Diamètre du tourbillon : 10.90 mm
    Diamètre du balancier : 9.12 mm
    Nombre de rubis : 19
    Balancier : en Glucydur. 2 bras. 4 vis de réglage. moment d’inertie : 11.50 mg.cm2. angle de levée 53°
    Fréquence :
    21’600 alternances par heure (3 Hz)
    Spiral : ELINVAR de Nivarox®
    Antichoc : KIF ELASTOR de KE 160 B28
    Arbre de barillet : en Chronifer sans nickel (DIN x 46 Cr13 + S). dont les caractéristiques sont les suivantes :
    non oxydable. antimagnétique. trempable
    Réserve de marche :
    Environ 48 heures (±10%)

    Boîtier
    composite translucide. à base de nanotubes de carbone injectés
    Les nanotubes sont injectés dans un moule contenant un polymère à la couleur vert-jaune
    Vis spline en titane grade 5
    Couronne dynamométrique

Actualités en relation