TimeWalker Chronograph 1000 Édition Limitée 18

116828

TimeWalker Chronograph 1000 Édition Limitée 18 Agrandir l'image
TimeWalker Chronograph 1000 Édition Limitée 18

Marque  : Montblanc
Collection  : TimeWalker
Modèle  : TimeWalker Chronograph 1000 Édition Limitée 18
Référence  : 116828
Complément : Titane DLC - Bracelet Alligator

176 500 €Prix neuf constaté FranceJE LA VEUX

FICHE AU FORMAT PDF

DEMANDER UN PRIX

Demande du prix pour TimeWalker Chronograph 1000 Édition Limitée 18Ref. 116828

TimeWalker Chronograph 1000 Édition Limitée 18

VOUS LA VOULEZ ? NOUS VOUS LA CHERCHONS!

Cette fonction est réservée aux membres privilégiés du site My-WatchSite.

Pour devenir membre, rien de plus simple !

  • Marque  : Montblanc
    Collection  : TimeWalker
    Modèle  : TimeWalker Chronograph 1000 Édition Limitée 18
    Référence  : 116828
    Complément : Titane DLC - Bracelet Alligator
    Prix du neuf : 176 500 €
    Diamètre : 46.4 mm
    Hauteur : 17.34 mm
    Styles : Haute Horlogerie
    Sportif
    Types : Chronographe monopoussoire à remontage manuel
    Calibre : MB M66.26
    Calibre distinction : Côtes de Genève
    Matière du boîtier : DLC
    Titane
    Particularité du boitier : Fond saphir
    Forme : Ronde
    Etanchéité : 30 mètres
    Cadran : Grainé
    Couleur du cadran : Noir
    Affichage : Aiguilles luminescentes Superluminova
    Verre : Saphir
    Matière du bracelet : Alligator
    Couleur du bracelet : Noir
    Fermeture du bracelet : Boucle triple déployante
    + Plus de caractéristiques :
    Mouvement
    Calibre Manufacture Montblanc MB M66.26
    Chronographe monopoussoir à remontage manuel avec un balancier pour l'indication de l'heure et un balancier dédié au chronographe
    Chronographe Monopoussoir avec roue à colonnes
    Dimensions :
    Diamètre : 38.4 mm
    Hauteur : 10.60 mm
    Nombre de composants : 488
    Nombre de rubis : 46
    Réserve de marche Env. 100 heures pour l'heure et environ 45 minutes pour le chronographe
    Balancier indication de l'heure : à vis
    Diamètre : 11.4 mm
    Moment d'inertie : 26 mg.cm²
    Chronographe :
    Annulaire lisse
    Diamètre : 6 mm
    Fréquence Indication de l'heure : 18 000 alternances par heure (2,5 Hz)
    Chronographe : 360 000 alternances par heure (50 Hz)
    Spiral Indication de l'heure : Plat avec courbe Phillips
    Chronographe : Plat Platine Maillechort rhodié
    Finition perlée sur les deux faces
    Bords anglés à la main
    Ponts Maillechort rhodié
    Rouage doré, perlé, anglé et diamanté sur les deux côtés
    Pignons : facetté et dentures polies pivots brunis

    Boitier
    Alliance de matériaux constituée de titane DLC satiné noir
    Cornes en titane DLC satiné noir et lunette en céramique noire haute technologie
    Fond Titane DLC noir avec vis
    Couronne Titane DLC noir avec finitions moletées et emblème Montblanc incrusté

    Cadran
    Cadran Noir grainé avec stries horizontale et ouverture transparente
    Aiguilles des heures et des minutes de forme dauphine argentées avec SuperLuminova
    Compteur petite seconde avec aiguilles argentées
    Aiguilles chronographe rouge et noir

    Fonctions
    Petite seconde à 9 heures
    Centièmes de seconde au centre (un tour/seconde)
    Compteurs des 60 secondes écoulées et des 15 minutes écoulées avec aiguilles double indication et échelles correspondantes
    Compteur de millièmes de seconde à 12 heures
    Indication de la réserve de marche pour les millièmes de secondes à 3 heures

    Bracelet / Boucles
    Alligator noir avec surpiqures rouges et perforations asymétriques
    Triple boucle déployante en acier inoxydable et DLC noir

    Certifié par le Montblanc Laboratory Test 500

DESCRIPTION

  • La nouvelle collection Montblanc TimeWalker – Une renaissance des montres professionnelles

    En hommage à l'héritage d'excellence de Minerva, Montblanc part en voyage au temps des glorieuses années de la course automobile avec cinq nouveaux garde-temps de la collection TimeWalker, qui portent les courbes élégantes, l'esprit et les valeurs de l'histoire du sport automobile. La renaissance de ces montres professionnelles met en valeur la performance et l’innovation de la nouvelle collection Montblanc TimeWalker.

    Instruments de gloire

    Depuis ses origines, le chronographe figure dans la tête du classement des complications les plus populaires. Aujourd'hui, cette complication innovante est devenue bien plus qu'un simple moyen mécanique de mesurer le temps – elle est devenue un instrument qui applique le code de l'esprit sportif du gentleman, et est le témoin et le juge de la plupart des compétitions sportives. Parmi tous les sports automobiles, la course automobile entretient depuis toujours un lien étroit avec le chronographe. L'histoire de la course de compétition et celle de la mesure du temps des performances sont inséparables et indissociables. Grâce à sa capacité à capturer et enregistrer le temps pour l’éternité, le chronographe a été le témoin de plusieurs des plus grands moments du sport automobile.

    Avec le développement de la course automobile au cours des xxe et xxie siècles, le chronographe est devenu un symbole de compétition juste et le rappel ultime que la victoire ne peut être jugée que sur les résultats d'une mesure du temps précise et exacte.

    Inspirée par la performance

    La collection Montblanc TimeWalker symbolise l'esprit de course et nous rappelle ces
    instruments de gloire, offrant aux vainqueurs modernes une nouvelle ligne de montres professionnelles qui puisent leur inspiration dans la tradition d'excellence de Minerva. La Manufacture Minerva était connue comme un atelier exclusif qui produisait des instruments de grande qualité, capables de mesurer de courts intervalles de temps avec une précision remarquable. Le célèbre «Rally Timer», créé pour chronométrer avec précision la course automobile, est un parfait exemple de cet héritage. Avec ses nombreux brevets déposés au fil des ans pour ses instruments de mesure précise du temps, Minerva a fait de ses montres la référence en matière d'innovation horlogère, et a ainsi créé un réel héritage de savoir faire.

    Légitimité du passé

    Fondée en 1858 à Villeret dans le vallon de Saint-Imier, Minerva a été un des principaux spécialistes de la fabrication de montres professionnelles. Depuis 1908, elle a su relever les nouveaux défis technologiques, avec, à l'époque, la production de montres équipées de fonctions chronographe, et de compteurs ultra-précis qui mesurent de courts intervalles de temps.

    En 1911, la Manufacture a développé des compteurs pouvant mesurer le cinquième de seconde, puis rapidement, le dixième de seconde. C'est dans cet esprit d'innovation, que la Manufacture Minerva, en 1916, a été une des premières à fabriquer un mouvement à haute fréquence pouvant mesurer le centième de seconde, un développement qui a connu de nouvelles améliorations techniques en 1936, plaçant Minerva comme la spécialiste des montres professionnelles et des compteurs.

    La nouvelle collection Montblanc TimeWalker combine ces instruments du passé légendaires à l'esprit de la course automobile, intégrant à la fois l'héritage Minerva, une remarquable technologie, l'énergie masculine, une haute performance et le style de l'âge d'or des courses.

    Le résultat évoque un style à la fois vintage et contemporain, conçu pour les vainqueurs modernes qui aiment que la montre qu'ils ont choisie exprime leurs réussites, leurs ambitions, leur virilité, leur style et leur personnalité. Parfaits pour être portés aussi bien pendant les affaires que les loisirs, les nouveaux garde-temps Montblanc TimeWalker appellent au respect et à l'admiration, soulignant le sentiment d’assurance de ceux qui les portent.

    Performance

    La nouvelle collection Montblanc TimeWalker est une expression contemporaine forte du chronographe de sport professionnel avec un boîtier avec une taille de 43 mm de diamètre qui est devenue la taille standard des garde-temps performants Montblanc. De la boite au cadran, du mouvement aux complications, la collection affiche une énergie masculine et un style au thème vintage, combinant performance, innovation, haute lisibilité et robustesse.  D'emblématiques alliances de matériaux viennent habiller chaque modèle, comme la céramique haute technologie noire, l'acier satiné, le titane et le caoutchouc, soulignant l'esprit créatif de la Maison. Les codes esthétiques des nouveaux garde-temps Montblanc TimeWalker puisent leur source dans le monde de la course automobile: boîtiers satinés, cornes semi-squelettées avec des flancs sculptés architecturalement, , tous ces éléments sont inspirés des lignes aérodynamiques des carrosseries des voitures classiques. Parmi les détails iconiques, on notera la finition moletée sur le côté de l'emblématique lunette en céramique noire, sur la couronne et les poussoirs, rappellant les enjoliveurs des voitures anciennes; les fonds des boites en verre fumé évoquent les vitres qui révèlent les moteurs sportifs V12; et les bracelets perforés qui rendent hommage aux gants en cuir vintage portés par les coureurs automobiles. La haute lisibilité et visibilité résident dans les couleurs très contrastées, les compteurs en trois dimensions inspirés des tableaux de bord vintage, les échelles précises et les aiguilles de forme dauphine, revêtues de SuperLuminova pour une parfaite lisibilité et de bonnes performances de jour comme de nuit. Pour une précision parfaite, la plupart des garde-temps TimeWalker présentent l'iconique aiguille des secondes centrale, enduite en rouge, et à la pointe en forme de flèche Minerva.

    Pour garantir la fiabilité de cette ligne sportive de produits professionnels, tous les modèles Montblanc TimeWalker sont soumis à plus de 500 heures de contrôle, qui incluent des tests spécifiques et des évaluations de fonctionnement général en conditions extrêmes. Pour garantir également une performance sportive en terme de résistance à l’eau, tous les modèles sont étanches à 100 mètres.

    Montblanc TimeWalker Chronograph 1000 Édition Limitée 18

    «La gloire ne se mesure pas en millièmes de seconde, mais la victoire qui en est à l'origine, si.»

    Les pilotes automobiles travaillent constamment pour réduire leur temps par tour avec des voitures toujours plus puissantes et agiles, tirant partie de la technologie, des matériaux et de tout autre moyen pour remporter la victoire. Il en va de même pour Montblanc, qui est sans cesse à la recherche d'innovation et de moyens de repousser les limites des technologies utilisées en haute horlogerie. En 1916, la Manufacture Minerva a développé son célèbre compteur au centième de seconde, qui fut ensuite amélioré en 1936, plaçant Minerva sur la carte des spécialistes des montres professionnelles et des compteurs. Montblanc continue d'innover avec le Montblanc TimeWalker Chronograph 1000 Édition Limitée 18, un chronographe mécanique qui mesure le temps écoulé au millième de seconde.

    Dans l'esprit de la course automobile, cette édition limitée prend sa place au rang des incontournables du monde des sports automobiles. De son design puissant à l'alliance de matériaux haute technologie haute performance, le Montblanc TimeWalker Chronograph 1000 Édition Limitée 18 est le summum de la technologie horlogère. Son mouvement à haute fréquence peut se vanter d'avoir à son actif deux brevets et vingt-deux brevets auxiliaires pour une combinaison inédite de performance et d'innovation.

    Inspirée par la performance

    L'esprit de la course automobile n'est pas seulement représenté à l'intérieur du garde-temps, mais également à l'extérieur, avec des éléments de design qui rappellent l'époque glorieuse de la course automobile. L'indicateur de la réserve de marche du chronographe s'inspire des anciennes jauges à essence, tandis que les éléments noirs et rouges, et l'indication des secondes précise au millième de seconde, rappellent les premiers tableaux de bords. Les couronnes et lunettes moletés évoquent les bouchons de réservoir vintage, et les perforations rouges du bracelet en alligator noir sont typiques des gants de pilote qui étaient si populaires chez les coureurs automobiles. Ce garde-temps sont dotés d'un balancier à haute fréquence, également inspiré des performances des voitures de course, et d'un chronographe monopoussoir à 12 heures, semblable aux compteurs Minerva utilisés, à l'époque, pour chronométrer les courses automobiles.

    Une alliance de matériaux haute technologie

    Des matériaux haute technologie ont été réunis en une combinaison sophistiquée pour le Montblanc TimeWalker Chronograph 1000 Édition Limitée 18, en commençant par le boîtier de 46,4 mm en titane et les cornes semi-squelettées, tous satinés et traités avec un revêtement en DLC noir pour une très haute résistance aux rayures, une grande robustesse et légèreté. La boite est complétée par un monopoussoir en titane à 12 heures et une lunette fixe en céramique noire, gravée de chiffres arabes blancs, un détail inspiré du code esthétique de la ligne améliorant la lisibilité et ainsi la performance.

    Le cadran est composé de plusieurs lignes horizontales noires, d'indications rouges et d'un joint, rouge, qui est encadré par une glace saphir fumée, mettant en avant son look sportif inspiré des courses automobiles.

    Le coeur du sujet

    Enregistrer les temps au millième de seconde est un véritable prodige d'ingénierie horlogère. Le Montblanc TimeWalker Chronograph 1000 Édition Limitée 18 fonctionne avec un mouvement à deux coeurs: le premier indique les fonctions de temps, et le second pilote les indications du chronographe. Les heures et les minutes sont au centre du cadran avec de surcroît, un compteur de petite seconde, à 9 heures, et son aiguille rhodiée. L'affichage des heures, des minutes et des secondes fonctionne grâce à un grand balancier à 18 vis, qui bat à la fréquence traditionnelle de 18’000 alternances par heure. Ce balancier est partiellement visible à travers le cadran squeletté à 7 heures. Tous les autres indicateurs affichent les fonctions chronographe, priorité absolue de ce garde-temps exclusif. Le petit balancier du chronographe est visible à 10 heures et oscille à la fréquence de 360’000 alternances par heure (50 Hz). Afin de permettre un réglage minutieux et ainsi d'améliorer sa précision, le petit balancier du chronographe est équipé de deux spiraux, fixés l'un sur l'autre.

    La mécanique expliquée

    Lorsqu'on mesure un intervalle écoulé, l'aiguille des centièmes de seconde du chronographe fait le tour du cadran une fois par seconde. Mais au lieu de suivre une progression fluide, le mouvement circulaire est en fait composé de cent battements individuels imperceptibles à l'oeil nu. Le balancier central du chronographe, auquel l'aiguille centrale du chronographe est fixée, bat en fait à chaque centième de seconde. Cependant, les millièmes de seconde sont mesurés différemment.

    Pour aller plus loin et parvenir à mesurer les millièmes de seconde, les ingénieurs de Montblanc ont dû innover. Ils ont développé un mouvement avec un balancier qui bat à une fréquence de 360’000 alternances par heure. À cette rapidité, il accomplit100 mouvements de va-et-vient par seconde (50 fois dans une direction et 50 fois dans l’autre). Ce tempo ne détermine pas seulement le mouvement du mécanisme des centièmes de seconde, mais il définit également la cadence pour fournir l'impulsion d'énergie qui met en rotation un rouage innovant, le fameux «mobile de millièmes». Selon ce même fonctionnement, il tourne autour de son propre axe à une vitesse constante de dix rotations par seconde, donnant ainsi la relation avec laquelle les centièmes de seconde sont encore divisés en intervalles de dix. Le chronographe est contrôlé par une roue à colonnes à deux niveaux: un niveau contrôle le fouet qui démarre, arrête et remet à zéro les secondes, les minutes et les millièmes de seconde, quand l'autre niveau guide les marteaux pour remettre à zéro les minutes et les secondes. la remise à zéro de l'aiguille des centièmes de seconde suit un procédé particulier grâce à un disque avec ergot au centre du mouvement. Cet ergot, fait d'un alliage de cuivre, améliore la fiabilité du mécanisme.

    Plutôt que de rester constamment en mouvement, le balancier dédié au chronographe commence à osciller qu’au moment du déclenchement du chronographe commandé par une fine lamelle en acier flexible, ou fouet, située latéralement à l’arrière de la pointe en forme de flèche de la bascule. Quand la fonction arrêt est activée, la fine lamelle en acier stoppe le petit balancier de 50 hertz et le tient immobile jusqu'à ce qu'il soit activé de nouveau.

    La fonction chronographe est alimentée par son propre barillet, qui a une réserve de marche suffisante pour mesurer des intervalles de 45 minutes. On peut continuer à mesurer le temps écoulé indéfiniment en tournant la couronne dans le sens inverse des aiguilles d'une montre pendant que le chronographe est en marche, rechargeant ainsi l'énergie stockée dans le barillet. Le remontage destiné l’affichage des heures se fait grâce à un deuxième barillet qui assure une réserve de marche de 100 heures.

    La grande réserve de marche contribue également à assurer une amplitude régulière du balancier qui bat à 360’000 alternances par heure, et qui, à son tour, améliore la précision de la mesure du temps — un net avantage pour parvenir à mesurer précisément des intervalles au millième de seconde.

    Indication du millième de seconde

    Le Montblanc TimeWalker Chronograph1000 Édition Limitée 18 est de façon surprenante particulièrement lisible car il fonctionn selon un schéma commun à la plupart des chronographes. Un double compteur à 6 heures contient une longue aiguille à la pointe rouge qui compte les secondes écoulées de 1 à 60, et une aiguille rouge plus courte qui mesure jusqu'à 15 minutes écoulées. Parmi les indicateurs du chronographe, on trouve l'aiguille rouge des centièmes de seconde sur l'axe central qui réalise une course complète de 360° à chaque seconde avec sa pointe courant le long de l'échelle des centièmes de seconde, située sur la périphérie du cadran. Les millièmes de seconde sont indiqués à 12 heures sur une cartouche inspirée par le compteur de vitesse des tableaux de bord des voitures vintage, et sur laquelle un triangle rouge progresse le long d'une échelle graduée de 0 à 9 qui va de lettre «N» (pour neutre) indiquant la position de repos en passant par le 0 jusqu’au 9 millièmes de seconde.

    Un petit guichet à 3 heures indique la réserve de marche restante pour le mouvement du chronographe qui, une fois remonté au maximum, pourra fonctionner pendant plus de 45 minutes. L'indication de réserve de marche est utile pour le chronographe car il montre le temps de marche restant au chronographe au-delà des 15 minutes écoulées qu'il peut mesurer.

    Mesure de la performance

    Le remontage du mouvement destiné à l’affichage des heures s’effectue en tournant la couronne dans le sens des aiguilles d'une montre (la réserve de marche est approximativement de 100 heures). En tournant la couronne dans le sens contraire, le barillet dédié au mouvement du chronographe est remonté qui assure une précision optimale pendant plus de 45 minutes consécutives. Pour compter des intervalles plus longs, il est possible de remonter le barillet du chronographe en tournant la couronne pendant que le chronographe est en marche. En pressant le poussoir entre les cornes à 12 heures, le chronographe est enclenché et la longue aiguille rouge des secondes du chronographe accomplit chaque seconde sa révolution autour du cadran principal. Le double compteur à 6 heures compte ses tours. La petite aiguille rouge sur l'affichage de la réserve de marche du chronographe progresse graduellement vers le haut, alors que la flèche des millièmes de seconde à 12 heures, pointe immobile, vers le «N». Lorsqu'on presse de nouveau le bouton du chronographe, l’ensemble du système s'arrête instantanément et la durée de l'intervalle écoulé peut être lu en, commençant par le nombre de minutes écoulées sur l'échelle interne du double compteur à 6 heures, puis les secondes écoulées sur l'échelle externe du même compteur, puis les centièmes de seconde sur l'échelle périphérique du cadran principal, et pour une précision ultime, les millièmes de seconde sont affichés à 12 heures. Le processus dans son intégralité est simple, clair, rapide et ne demande aucun calcul additionnel.

    Ce garde-temps révolutionnaire est un témoignage de l'innovation perpétuelle de Montblanc qui repousse toujours plus loin les limites des possibilités technologiques. Équipé du calibre Manufacture Montblanc MB M66.26, ce chronographe monopoussoir à remontage manuel est décoré avec les plus hauts niveaux de standards de l'horlogerie suisse avec des décorations et des finitions qui incluent des Côtes de Genève, perlage, anglage et polissage réalisés à la main. En plus des mécanismes ingénieux, la Maison sait comment parer ses inventions de conceptions harmonieuses qui, dans le cas du Montblanc TimeWalker Chronograph 1000 Édition Limitée 18, capturent l'esprit et la soif d'aventure des premiers pilotes automobiles, de leur magnifiques engins de course, et des arbitres passionnés qui enregistrent les temps méticuleusement à l'aide des instruments de précision Minerva. Cette édition limitée réunit ces valeurs marquant le début d'un nouveau chapitre dans l'histoire de Montblanc.

  • La nouvelle collection Montblanc TimeWalker – Une renaissance des montres professionnelles

    En hommage à l'héritage d'excellence de Minerva, Montblanc part en voyage au temps des glorieuses années de la course automobile avec cinq nouveaux garde-temps de la collection TimeWalker, qui portent les courbes élégantes, l'esprit et les valeurs de l'histoire du sport automobile. La renaissance de ces montres professionnelles met en valeur la performance et l’innovation de la nouvelle collection Montblanc TimeWalker.

    Instruments de gloire

    Depuis ses origines, le chronographe figure dans la tête du classement des complications les plus populaires. Aujourd'hui, cette complication innovante est devenue bien plus qu'un simple moyen mécanique de mesurer le temps – elle est devenue un instrument qui applique le code de l'esprit sportif du gentleman, et est le témoin et le juge de la plupart des compétitions sportives. Parmi tous les sports automobiles, la course automobile entretient depuis toujours un lien étroit avec le chronographe. L'histoire de la course de compétition et celle de la mesure du temps des performances sont inséparables et indissociables. Grâce à sa capacité à capturer et enregistrer le temps pour l’éternité, le chronographe a été le témoin de plusieurs des plus grands moments du sport automobile.

    Avec le développement de la course automobile au cours des xxe et xxie siècles, le chronographe est devenu un symbole de compétition juste et le rappel ultime que la victoire ne peut être jugée que sur les résultats d'une mesure du temps précise et exacte.

    Inspirée par la performance

    La collection Montblanc TimeWalker symbolise l'esprit de course et nous rappelle ces
    instruments de gloire, offrant aux vainqueurs modernes une nouvelle ligne de montres professionnelles qui puisent leur inspiration dans la tradition d'excellence de Minerva. La Manufacture Minerva était connue comme un atelier exclusif qui produisait des instruments de grande qualité, capables de mesurer de courts intervalles de temps avec une précision remarquable. Le célèbre «Rally Timer», créé pour chronométrer avec précision la course automobile, est un parfait exemple de cet héritage. Avec ses nombreux brevets déposés au fil des ans pour ses instruments de mesure précise du temps, Minerva a fait de ses montres la référence en matière d'innovation horlogère, et a ainsi créé un réel héritage de savoir faire.

    Légitimité du passé

    Fondée en 1858 à Villeret dans le vallon de Saint-Imier, Minerva a été un des principaux spécialistes de la fabrication de montres professionnelles. Depuis 1908, elle a su relever les nouveaux défis technologiques, avec, à l'époque, la production de montres équipées de fonctions chronographe, et de compteurs ultra-précis qui mesurent de courts intervalles de temps.

    En 1911, la Manufacture a développé des compteurs pouvant mesurer le cinquième de seconde, puis rapidement, le dixième de seconde. C'est dans cet esprit d'innovation, que la Manufacture Minerva, en 1916, a été une des premières à fabriquer un mouvement à haute fréquence pouvant mesurer le centième de seconde, un développement qui a connu de nouvelles améliorations techniques en 1936, plaçant Minerva comme la spécialiste des montres professionnelles et des compteurs.

    La nouvelle collection Montblanc TimeWalker combine ces instruments du passé légendaires à l'esprit de la course automobile, intégrant à la fois l'héritage Minerva, une remarquable technologie, l'énergie masculine, une haute performance et le style de l'âge d'or des courses.

    Le résultat évoque un style à la fois vintage et contemporain, conçu pour les vainqueurs modernes qui aiment que la montre qu'ils ont choisie exprime leurs réussites, leurs ambitions, leur virilité, leur style et leur personnalité. Parfaits pour être portés aussi bien pendant les affaires que les loisirs, les nouveaux garde-temps Montblanc TimeWalker appellent au respect et à l'admiration, soulignant le sentiment d’assurance de ceux qui les portent.

    Performance

    La nouvelle collection Montblanc TimeWalker est une expression contemporaine forte du chronographe de sport professionnel avec un boîtier avec une taille de 43 mm de diamètre qui est devenue la taille standard des garde-temps performants Montblanc. De la boite au cadran, du mouvement aux complications, la collection affiche une énergie masculine et un style au thème vintage, combinant performance, innovation, haute lisibilité et robustesse.  D'emblématiques alliances de matériaux viennent habiller chaque modèle, comme la céramique haute technologie noire, l'acier satiné, le titane et le caoutchouc, soulignant l'esprit créatif de la Maison. Les codes esthétiques des nouveaux garde-temps Montblanc TimeWalker puisent leur source dans le monde de la course automobile: boîtiers satinés, cornes semi-squelettées avec des flancs sculptés architecturalement, , tous ces éléments sont inspirés des lignes aérodynamiques des carrosseries des voitures classiques. Parmi les détails iconiques, on notera la finition moletée sur le côté de l'emblématique lunette en céramique noire, sur la couronne et les poussoirs, rappellant les enjoliveurs des voitures anciennes; les fonds des boites en verre fumé évoquent les vitres qui révèlent les moteurs sportifs V12; et les bracelets perforés qui rendent hommage aux gants en cuir vintage portés par les coureurs automobiles. La haute lisibilité et visibilité résident dans les couleurs très contrastées, les compteurs en trois dimensions inspirés des tableaux de bord vintage, les échelles précises et les aiguilles de forme dauphine, revêtues de SuperLuminova pour une parfaite lisibilité et de bonnes performances de jour comme de nuit. Pour une précision parfaite, la plupart des garde-temps TimeWalker présentent l'iconique aiguille des secondes centrale, enduite en rouge, et à la pointe en forme de flèche Minerva.

    Pour garantir la fiabilité de cette ligne sportive de produits professionnels, tous les modèles Montblanc TimeWalker sont soumis à plus de 500 heures de contrôle, qui incluent des tests spécifiques et des évaluations de fonctionnement général en conditions extrêmes. Pour garantir également une performance sportive en terme de résistance à l’eau, tous les modèles sont étanches à 100 mètres.

    Montblanc TimeWalker Chronograph 1000 Édition Limitée 18

    «La gloire ne se mesure pas en millièmes de seconde, mais la victoire qui en est à l'origine, si.»

    Les pilotes automobiles travaillent constamment pour réduire leur temps par tour avec des voitures toujours plus puissantes et agiles, tirant partie de la technologie, des matériaux et de tout autre moyen pour remporter la victoire. Il en va de même pour Montblanc, qui est sans cesse à la recherche d'innovation et de moyens de repousser les limites des technologies utilisées en haute horlogerie. En 1916, la Manufacture Minerva a développé son célèbre compteur au centième de seconde, qui fut ensuite amélioré en 1936, plaçant Minerva sur la carte des spécialistes des montres professionnelles et des compteurs. Montblanc continue d'innover avec le Montblanc TimeWalker Chronograph 1000 Édition Limitée 18, un chronographe mécanique qui mesure le temps écoulé au millième de seconde.

    Dans l'esprit de la course automobile, cette édition limitée prend sa place au rang des incontournables du monde des sports automobiles. De son design puissant à l'alliance de matériaux haute technologie haute performance, le Montblanc TimeWalker Chronograph 1000 Édition Limitée 18 est le summum de la technologie horlogère. Son mouvement à haute fréquence peut se vanter d'avoir à son actif deux brevets et vingt-deux brevets auxiliaires pour une combinaison inédite de performance et d'innovation.

    Inspirée par la performance

    L'esprit de la course automobile n'est pas seulement représenté à l'intérieur du garde-temps, mais également à l'extérieur, avec des éléments de design qui rappellent l'époque glorieuse de la course automobile. L'indicateur de la réserve de marche du chronographe s'inspire des anciennes jauges à essence, tandis que les éléments noirs et rouges, et l'indication des secondes précise au millième de seconde, rappellent les premiers tableaux de bords. Les couronnes et lunettes moletés évoquent les bouchons de réservoir vintage, et les perforations rouges du bracelet en alligator noir sont typiques des gants de pilote qui étaient si populaires chez les coureurs automobiles. Ce garde-temps sont dotés d'un balancier à haute fréquence, également inspiré des performances des voitures de course, et d'un chronographe monopoussoir à 12 heures, semblable aux compteurs Minerva utilisés, à l'époque, pour chronométrer les courses automobiles.

    Une alliance de matériaux haute technologie

    Des matériaux haute technologie ont été réunis en une combinaison sophistiquée pour le Montblanc TimeWalker Chronograph 1000 Édition Limitée 18, en commençant par le boîtier de 46,4 mm en titane et les cornes semi-squelettées, tous satinés et traités avec un revêtement en DLC noir pour une très haute résistance aux rayures, une grande robustesse et légèreté. La boite est complétée par un monopoussoir en titane à 12 heures et une lunette fixe en céramique noire, gravée de chiffres arabes blancs, un détail inspiré du code esthétique de la ligne améliorant la lisibilité et ainsi la performance.

    Le cadran est composé de plusieurs lignes horizontales noires, d'indications rouges et d'un joint, rouge, qui est encadré par une glace saphir fumée, mettant en avant son look sportif inspiré des courses automobiles.

    Le coeur du sujet

    Enregistrer les temps au millième de seconde est un véritable prodige d'ingénierie horlogère. Le Montblanc TimeWalker Chronograph 1000 Édition Limitée 18 fonctionne avec un mouvement à deux coeurs: le premier indique les fonctions de temps, et le second pilote les indications du chronographe. Les heures et les minutes sont au centre du cadran avec de surcroît, un compteur de petite seconde, à 9 heures, et son aiguille rhodiée. L'affichage des heures, des minutes et des secondes fonctionne grâce à un grand balancier à 18 vis, qui bat à la fréquence traditionnelle de 18’000 alternances par heure. Ce balancier est partiellement visible à travers le cadran squeletté à 7 heures. Tous les autres indicateurs affichent les fonctions chronographe, priorité absolue de ce garde-temps exclusif. Le petit balancier du chronographe est visible à 10 heures et oscille à la fréquence de 360’000 alternances par heure (50 Hz). Afin de permettre un réglage minutieux et ainsi d'améliorer sa précision, le petit balancier du chronographe est équipé de deux spiraux, fixés l'un sur l'autre.

    La mécanique expliquée

    Lorsqu'on mesure un intervalle écoulé, l'aiguille des centièmes de seconde du chronographe fait le tour du cadran une fois par seconde. Mais au lieu de suivre une progression fluide, le mouvement circulaire est en fait composé de cent battements individuels imperceptibles à l'oeil nu. Le balancier central du chronographe, auquel l'aiguille centrale du chronographe est fixée, bat en fait à chaque centième de seconde. Cependant, les millièmes de seconde sont mesurés différemment.

    Pour aller plus loin et parvenir à mesurer les millièmes de seconde, les ingénieurs de Montblanc ont dû innover. Ils ont développé un mouvement avec un balancier qui bat à une fréquence de 360’000 alternances par heure. À cette rapidité, il accomplit100 mouvements de va-et-vient par seconde (50 fois dans une direction et 50 fois dans l’autre). Ce tempo ne détermine pas seulement le mouvement du mécanisme des centièmes de seconde, mais il définit également la cadence pour fournir l'impulsion d'énergie qui met en rotation un rouage innovant, le fameux «mobile de millièmes». Selon ce même fonctionnement, il tourne autour de son propre axe à une vitesse constante de dix rotations par seconde, donnant ainsi la relation avec laquelle les centièmes de seconde sont encore divisés en intervalles de dix. Le chronographe est contrôlé par une roue à colonnes à deux niveaux: un niveau contrôle le fouet qui démarre, arrête et remet à zéro les secondes, les minutes et les millièmes de seconde, quand l'autre niveau guide les marteaux pour remettre à zéro les minutes et les secondes. la remise à zéro de l'aiguille des centièmes de seconde suit un procédé particulier grâce à un disque avec ergot au centre du mouvement. Cet ergot, fait d'un alliage de cuivre, améliore la fiabilité du mécanisme.

    Plutôt que de rester constamment en mouvement, le balancier dédié au chronographe commence à osciller qu’au moment du déclenchement du chronographe commandé par une fine lamelle en acier flexible, ou fouet, située latéralement à l’arrière de la pointe en forme de flèche de la bascule. Quand la fonction arrêt est activée, la fine lamelle en acier stoppe le petit balancier de 50 hertz et le tient immobile jusqu'à ce qu'il soit activé de nouveau.

    La fonction chronographe est alimentée par son propre barillet, qui a une réserve de marche suffisante pour mesurer des intervalles de 45 minutes. On peut continuer à mesurer le temps écoulé indéfiniment en tournant la couronne dans le sens inverse des aiguilles d'une montre pendant que le chronographe est en marche, rechargeant ainsi l'énergie stockée dans le barillet. Le remontage destiné l’affichage des heures se fait grâce à un deuxième barillet qui assure une réserve de marche de 100 heures.

    La grande réserve de marche contribue également à assurer une amplitude régulière du balancier qui bat à 360’000 alternances par heure, et qui, à son tour, améliore la précision de la mesure du temps — un net avantage pour parvenir à mesurer précisément des intervalles au millième de seconde.

    Indication du millième de seconde

    Le Montblanc TimeWalker Chronograph1000 Édition Limitée 18 est de façon surprenante particulièrement lisible car il fonctionn selon un schéma commun à la plupart des chronographes. Un double compteur à 6 heures contient une longue aiguille à la pointe rouge qui compte les secondes écoulées de 1 à 60, et une aiguille rouge plus courte qui mesure jusqu'à 15 minutes écoulées. Parmi les indicateurs du chronographe, on trouve l'aiguille rouge des centièmes de seconde sur l'axe central qui réalise une course complète de 360° à chaque seconde avec sa pointe courant le long de l'échelle des centièmes de seconde, située sur la périphérie du cadran. Les millièmes de seconde sont indiqués à 12 heures sur une cartouche inspirée par le compteur de vitesse des tableaux de bord des voitures vintage, et sur laquelle un triangle rouge progresse le long d'une échelle graduée de 0 à 9 qui va de lettre «N» (pour neutre) indiquant la position de repos en passant par le 0 jusqu’au 9 millièmes de seconde.

    Un petit guichet à 3 heures indique la réserve de marche restante pour le mouvement du chronographe qui, une fois remonté au maximum, pourra fonctionner pendant plus de 45 minutes. L'indication de réserve de marche est utile pour le chronographe car il montre le temps de marche restant au chronographe au-delà des 15 minutes écoulées qu'il peut mesurer.

    Mesure de la performance

    Le remontage du mouvement destiné à l’affichage des heures s’effectue en tournant la couronne dans le sens des aiguilles d'une montre (la réserve de marche est approximativement de 100 heures). En tournant la couronne dans le sens contraire, le barillet dédié au mouvement du chronographe est remonté qui assure une précision optimale pendant plus de 45 minutes consécutives. Pour compter des intervalles plus longs, il est possible de remonter le barillet du chronographe en tournant la couronne pendant que le chronographe est en marche. En pressant le poussoir entre les cornes à 12 heures, le chronographe est enclenché et la longue aiguille rouge des secondes du chronographe accomplit chaque seconde sa révolution autour du cadran principal. Le double compteur à 6 heures compte ses tours. La petite aiguille rouge sur l'affichage de la réserve de marche du chronographe progresse graduellement vers le haut, alors que la flèche des millièmes de seconde à 12 heures, pointe immobile, vers le «N». Lorsqu'on presse de nouveau le bouton du chronographe, l’ensemble du système s'arrête instantanément et la durée de l'intervalle écoulé peut être lu en, commençant par le nombre de minutes écoulées sur l'échelle interne du double compteur à 6 heures, puis les secondes écoulées sur l'échelle externe du même compteur, puis les centièmes de seconde sur l'échelle périphérique du cadran principal, et pour une précision ultime, les millièmes de seconde sont affichés à 12 heures. Le processus dans son intégralité est simple, clair, rapide et ne demande aucun calcul additionnel.

    Ce garde-temps révolutionnaire est un témoignage de l'innovation perpétuelle de Montblanc qui repousse toujours plus loin les limites des possibilités technologiques. Équipé du calibre Manufacture Montblanc MB M66.26, ce chronographe monopoussoir à remontage manuel est décoré avec les plus hauts niveaux de standards de l'horlogerie suisse avec des décorations et des finitions qui incluent des Côtes de Genève, perlage, anglage et polissage réalisés à la main. En plus des mécanismes ingénieux, la Maison sait comment parer ses inventions de conceptions harmonieuses qui, dans le cas du Montblanc TimeWalker Chronograph 1000 Édition Limitée 18, capturent l'esprit et la soif d'aventure des premiers pilotes automobiles, de leur magnifiques engins de course, et des arbitres passionnés qui enregistrent les temps méticuleusement à l'aide des instruments de précision Minerva. Cette édition limitée réunit ces valeurs marquant le début d'un nouveau chapitre dans l'histoire de Montblanc.

  • Marque  : Montblanc
    Collection  : TimeWalker
    Modèle  : TimeWalker Chronograph 1000 Édition Limitée 18
    Référence  : 116828
    Complément : Titane DLC - Bracelet Alligator
    Prix du neuf : 176 500 €
    Diamètre : 46.4 mm
    Hauteur : 17.34 mm
    Styles : Haute Horlogerie
    Sportif
    Types : Chronographe monopoussoire à remontage manuel
    Calibre : MB M66.26
    Calibre distinction : Côtes de Genève
    Matière du boîtier : DLC
    Titane
    Particularité du boitier : Fond saphir
    Forme : Ronde
    Etanchéité : 30 mètres
    Cadran : Grainé
    Couleur du cadran : Noir
    Affichage : Aiguilles luminescentes Superluminova
    Verre : Saphir
    Matière du bracelet : Alligator
    Couleur du bracelet : Noir
    Fermeture du bracelet : Boucle triple déployante
    Plus de caractéristiques :
    Mouvement
    Calibre Manufacture Montblanc MB M66.26
    Chronographe monopoussoir à remontage manuel avec un balancier pour l'indication de l'heure et un balancier dédié au chronographe
    Chronographe Monopoussoir avec roue à colonnes
    Dimensions :
    Diamètre : 38.4 mm
    Hauteur : 10.60 mm
    Nombre de composants : 488
    Nombre de rubis : 46
    Réserve de marche Env. 100 heures pour l'heure et environ 45 minutes pour le chronographe
    Balancier indication de l'heure : à vis
    Diamètre : 11.4 mm
    Moment d'inertie : 26 mg.cm²
    Chronographe :
    Annulaire lisse
    Diamètre : 6 mm
    Fréquence Indication de l'heure : 18 000 alternances par heure (2,5 Hz)
    Chronographe : 360 000 alternances par heure (50 Hz)
    Spiral Indication de l'heure : Plat avec courbe Phillips
    Chronographe : Plat Platine Maillechort rhodié
    Finition perlée sur les deux faces
    Bords anglés à la main
    Ponts Maillechort rhodié
    Rouage doré, perlé, anglé et diamanté sur les deux côtés
    Pignons : facetté et dentures polies pivots brunis

    Boitier
    Alliance de matériaux constituée de titane DLC satiné noir
    Cornes en titane DLC satiné noir et lunette en céramique noire haute technologie
    Fond Titane DLC noir avec vis
    Couronne Titane DLC noir avec finitions moletées et emblème Montblanc incrusté

    Cadran
    Cadran Noir grainé avec stries horizontale et ouverture transparente
    Aiguilles des heures et des minutes de forme dauphine argentées avec SuperLuminova
    Compteur petite seconde avec aiguilles argentées
    Aiguilles chronographe rouge et noir

    Fonctions
    Petite seconde à 9 heures
    Centièmes de seconde au centre (un tour/seconde)
    Compteurs des 60 secondes écoulées et des 15 minutes écoulées avec aiguilles double indication et échelles correspondantes
    Compteur de millièmes de seconde à 12 heures
    Indication de la réserve de marche pour les millièmes de secondes à 3 heures

    Bracelet / Boucles
    Alligator noir avec surpiqures rouges et perforations asymétriques
    Triple boucle déployante en acier inoxydable et DLC noir

    Certifié par le Montblanc Laboratory Test 500