Actu salons

Adieu Bâle…Bonjour Genève !

Breaking news ! Rolex et Tudor, Patek, Chanel et Chopard claquent la porte de Baselworld !

Par Nicolas Yvon

Le coup fatal vient-il de tomber sur Baselworld ? Mardi 14 avril 2020 restera une date marquante pour l’horlogerie suisse : Rolex, qui est à l’initiative du divorce, mais aussi Patek Philippe, Chanel, Chopard et Tudor viennent en effet d’annoncer officiellement leur retrait de Baselworld, précipitant très certainement ce salon plus que centenaire vers sa fin. Car non seulement, ces grandes manufactures sonnent le glas de la Foire de Bâle en la quittant, mais elles partent pour créer un nouveau salon horloger, à Genève, à Palexpo, qui plus est avec la Fondation de la Haute Horlogerie…et pendant Watches & Wonders (ex SIHH) en avril 2021 ! L’affaire semble entendue…

Ces départs fatidiques pour Baselworld, qui étaient pressentis depuis quelques années, s’ajoutent à un véritable exode de marques qui pointaient du doigt de trop nombreuses incohérences d’organisation, le coût devenu exorbitant des places pour les stands et l’absence de remise en question de la part des dirigeants d’un salon qui n’est plus en phase avec les attentes du monde moderne. « Nous avons participé à Baselworld depuis 1939. Malheureusement, au vu de l’évolution de cet événement et des décisions prises par MCH Group ces derniers temps, et malgré tout l’attachement que nous avions à cette Foire horlogère, nous avons décidé de nous retirer. » confirme Jean-Frédéric Dufour, Directeur Général, Rolex SA, Administrateur, Montres Tudor SA. 

Autre fait important, en pleine crise de coronavirus, la décision de reporter en janvier 2021 l’édition de mai 2020, au lieu de l’annuler pour recoller au calendrier à la suite du salon Watches & Wonders comme il était prévu à partir de cette année, a également suscité l’étonnement et a sûrement été le mauvais choix de trop. « La décision de quitter Baselworld ne fut pas facile, mais aujourd’hui, Patek Philippe n’est plus en phase avec la vision du salon, il y a eu trop de discussions et de problèmes non résolus, la confiance n’est plus là » avoue le président de la manufacture genevoise Thierry Stern avant de préciser que suite à « diverses discussions avec Rolex et en accord avec les autres marques participantes » la décision a été prise « de créer, ensemble, un événement unique à Genève, représentatif de notre savoir-faire ». 

Tous à Genève ? Cette annonce pourrait aussi en amener d’autres puisque la porte semble ouverte à l’arrivée d’autres maisons horlogères qui souhaiteraient participer à ce nouveau rendez-vous d’ores et déjà incontournable.

A Bâle, la réaction du MCH Group n’a pas tardé, avec la publication d’un communiqué en fin de journée, dans lequel la société organisatrice de Baselworld avoue avoir été très surprise par cette annonce et « prendra une décision sur la poursuite de Baselworld, et sur les investissements pour son développement à long terme »… 

Après le retrait des dix-huit marques du Swatch Group, celui de Bvlgari, Breitling, Dior, Hermès, de Grisogono, Girard-Perregaux, Seiko et bien d’autres encore au fil des années, puis les conséquences du Covid-19 qui ont mis le salon sous perfusion avec le report de l’événement en janvier 2021, aujourd’hui la décision des derniers ténors – Rolex et Patek en tête ! – de quitter le navire à leur tour est un véritable cataclysme qui ne laisse que très peu d’espoir de survie à Baselworld, pour ne pas dire aucun… 

Nicolas YVON

Voici l’annonce reçue ce jour pour plus d’infos : 

Genève, 14 avril 2020 – Rolex, Patek Philippe, Chanel, Chopard et Tudor quittent Baselworld pour créer un nouveau salon horloger à Genève, dans le cadre de Palexpo, avec la Fondation de la Haute Horlogerie, aux mêmes dates que celles prévues pour Watches & Wonders, début avril 2021. Ce départ fait suite à plusieurs décisions non concertées et unilatérales prises par la direction de Baselworld, dont le report de la Foire en janvier 2021, ainsi que son impossibilité à répondre aux attentes et aux besoins des marques.

Le nouveau salon, qui sera conjoint à celui organisé par la Fondation de la Haute Horlogerie – Watches & Wonders –, se tiendra à Palexpo. Il a pour ambition d’offrir la meilleure plateforme professionnelle possible aux marques partenaires, d’appliquer une vision commune pour mener à bien les défis futurs de l’industrie horlogère ainsi que d’apporter un éclairage indispensable sur le savoir-faire et les innovations de la branche, en Suisse et à l’international.

D’autres marques pourront être intégrées, selon des modalités qui restent à définir. Ce nouveau rendez- vous s’adressera en priorité aux détaillants, à la presse et aux clients VIP.

Jean-Frédéric Dufour, Directeur Général, Rolex SA, Administrateur, Montres Tudor SA

« Nous avons participé à Baselworld depuis 1939. Malheureusement, au vu de l’évolution de cet événement et des décisions prises par MCH Group ces derniers temps, et malgré tout l’attachement que nous avions à cette Foire horlogère, nous avons décidé de nous retirer.

Suite à des discussions initiées par Rolex, la création d’un nouveau salon avec des partenaires qui partagent notre vision et notre soutien indéfectible à l’industrie horlogère suisse depuis toujours s’est imposée naturellement. Il nous permettra de présenter nos nouveautés selon nos besoins et nos attentes, d’unir nos forces et de défendre plus solidement les intérêts de la branche. »

Thierry Stern, Président, Patek Philippe

« La décision de quitter Baselworld ne fut pas facile, étant moi-même la quatrième génération de la famille Stern à participer à cet événement annuel traditionnel. Mais la vie évolue, les choses changent et les gens aussi, que ce soit au niveau des responsables de l’organisation du salon horloger, des marques, des détaillants ou encore des clients finaux. Il nous faut toujours nous adapter et nous remettre en cause, car ce qui était juste hier ne l’est plus forcément aujourd’hui ! Aujourd’hui, Patek Philippe n’est plus en phase avec la vision du salon Baselworld, il y a eu trop de discussions et de problèmes non résolus, la confiance n’est plus là.

Nous devons pouvoir répondre aux attentes légitimes de nos détaillants, des clients et des journalistes du monde entier. Ils doivent pouvoir, une seule fois par année et à un seul endroit, découvrir les nouveautés présentées par les horlogers suisses, de la manière la plus professionnelle possible. C’est pourquoi, après diverses discussions avec Rolex et en accord avec les autres marques participantes, nous avons décidé de créer, ensemble, un événement unique à Genève, représentatif de notre savoir-faire. »

Frédéric Grangié, Président de Chanel Horlogerie – Joaillerie

« Comme ses partenaires, CHANEL partage la même indépendance, la même volonté de défendre et de porter les valeurs, le savoir-faire et la qualité de l’Horlogerie Suisse de prestige.

Cette initiative marque une date clé dans l’histoire de l’Horlogerie de CHANEL et s’inscrit dans la continuité d’une stratégie à long terme, amorcée dès le lancement de cette activité en 1987. Ce nouveau Salon nous permettra de présenter l’intégralité de nos nouvelles créations dans un environnement répondant à nos critères d’exigence. »

Karl-Friedrich Scheufele, Co-Président Chopard et Cie SA

« Chopard a exposé à la foire de Bâle la première fois en 1964 sur une surface de quelques 25m2. Après mûre réflexion, notre famille a décidé de s’associer à l’initiative de Rolex et ainsi quitter Baselworld, non sans émotions. La création de ce nouveau salon horloger à Genève, en parallèle de Watches & Wonders, nous permettra de mieux servir nos partenaires de l’horlogerie ainsi que nos clients. Avec le rapprochement de plusieurs grandes maisons nous pourrons également défendre solidairement les valeurs et les intérêts de l’horlogerie suisse. »

Jérôme Lambert, au nom du Conseil de fondation de La Fondation de la Haute Horlogerie, «se réjouit de la naissance d’un nouveau salon associé à “Watches & Wonders“ Geneva début avril 2021 ».

Et la réaction officielle du MCH Group :   

MCH Group s’étonne des déclarations et retraits de Baselworld

Bâle, Suisse, 14 avril 2020 – C’est avec un grand étonnement et un profond regret que MCH Group prend acte de l’intention d’exposants de se retirer de Baselworld. Comme Baselworld 2020 a dû être reporté, une nouvelle date a été recherchée de concert avec les principaux exposants et leurs CEOs. L’objectif était de trouver la meilleure et la première date possible pour l’industrie suite aux mesures imposées par le Covid-19. Concrètement, toutes les marques qui ont annoncé leur retrait aujourd’hui – y compris Rolex – ont exprimé leur soutien au report à Janvier 2021. Représentées au sein du comité des exposants, elles ont pu discuter à plusieurs reprises de la vision future de Baselworld, qui a rencontré un écho positif également lors de nombreuses discussions individuelles. L’intention de vouloir aller à Genève n’a jamais été évoquée. Le MCH Group doit en conclure que cela a été planifié depuis un certain temps et que les discussions sur les dispositions financières concernant le report de Baselworld 2020 servent d’excuses.

Sur la base des réactions positives et favorables des exposants, et en particulier des petits et moyens exposants de l’industrie horlogère, de la joaillerie, des pierres précieuses et des sous- traitants, MCH Group a décidé l’année dernière d’investir des sommes importantes dans le développement de Baselworld et dans la création de plateformes numériques supplémentaires. MCH Group est convaincu qu’en plus d’une plateforme physique, une connexion avec la communauté doit être maintenue tout au long de l’année. Plus que jamais, c’est une opportunité de développer une plateforme moderne pour les industries horlogère et joaillière et pour les marques qui ne s’appuient pas principalement sur la tradition, mais surtout sur l’innovation. Dans les prochaines semaines, MCH Group prendra une décision sur la poursuite de Baselworld, et sur les investissements pour son développement à long terme.

Crédit photo : ©GenèveTourisme