liserer liserer
liserer Vacheron Constantin
liserer
liserer liserer

L'histoire de Vacheron Constantin

1755 : L'année de naissance
C'est au milieu du 18ème siècle, dans la ville de Genève, qu'un jeune homme de 24 ans prénommé Jean-Marc Vacheron décida d'ouvrir son propre atelier d'horlogerie. Cet artisan hors pair fondait une Maison qui deviendrait, deux siècles et demi plus tard, un des noms les plus réputés de la science du temps.

1770 : 15 ans après sa fondation, Vacheron Constantin crée ses premières montres à complications.


1779 : Apparition des premiers cadrans guillochés chez Vacheron Constantin.

1810 : L...
LIRE LA SUITE

LES COLLECTIONS

Résultats 1 - 32 sur 42.
Résultats 1 - 32 sur 42.

L'histoire de Vacheron Constantin

1755 : L'année de naissance
C'est au milieu du 18ème siècle, dans la ville de Genève, qu'un jeune homme de 24 ans prénommé Jean-Marc Vacheron décida d'ouvrir son propre atelier d'horlogerie. Cet artisan hors pair fondait une Maison qui deviendrait, deux siècles et demi plus tard, un des noms les plus réputés de la science du temps.

1770 : 15 ans après sa fondation, Vacheron Constantin crée ses premières montres à complications.


1779 : Apparition des premiers cadrans guillochés chez Vacheron Constantin.

1810 : Le petit-fils de Jean-Marc Vacheron, Jaques-Barthélemy, prend la direction de la maison familiale et initie les premières exportations de la marque en France et en Italie.

1812 : Création d'une série de montres à répétition des quarts Vacheron Constantin en six exemplaires.

1819 : L'année de la devise
Association de Jaques-Barthélemy, petit-fils du fondateur, avec François Constantin et naissance de la raison sociale 'Vacheron et Constantin'. Cette année-là, le 5 juillet, François Constantin envoyait de Turin une lettre à Jaques Barthélémy Vacheron où figurait ce qui allait devenir la devise de la Maison: 'Faire mieux si possible, ce qui est toujours possible'.

1839 : L'année du renouveau technique
Engagé en 1839 comme ingénieur de production, Georges-Auguste Leschot révolutionna les techniques de fabrications horlogères en adaptant le pantographe aux besoins de cette industrie. Cet instrument permit de copier mécaniquement certains composants de montre en série, et non plus manuellement, propulsant ainsi Vacheron Constantin en précurseur dans l'ère industrielle.

1872 : Premier concours, premières distinctions

Au premier Concours de précision organisé en 1872 par le très réputé et très exigeant Observatoire de Genève, les montres Vacheron Constantin gagnèrent leurs premières distinctions - inaugurant un siècle entier de nouveaux records couronnés de Prix de précision...

1880 : Apparition du logo en forme de 'Croix de Malte'
Apparition du symbole de la 'Croix de Malte' dans le logo de Vacheron Constantin, inspiré d'un composant de mouvement fixé sur le barillet qui permettait de limiter le degré d'armage de ce dernier.

1896 : Prix et médaille
Médaille d'or de l'Exposition nationale suisse de 1896 à Genève décernée à Vacheron Constantin pour un ensemble de réalisations exceptionnelles.

1906 : Inauguration de la toute première boutique Vacheron Constantin, aujourd'hui encore située au Quai de l'Ile, à Genève.

1935 : La complexité

Création de l'une des montres de poche les plus complexes jamais vendues par Vacheron Constantin commandée par le Roi Farouk d'Egypte. Il aura fallut cinq ans pour réaliser ce chef-d'œuvre.

1955 : Un record de minceur
Deux siècles exactement après sa fondation, Vacheron Constantin réaffirme sa vocation première, créer l'exceptionnel. Cette année-là, ses maîtres horlogers réalisèrent un tour de force : une des montres les plus plates au monde arborant un calibre épais de 1,64 mm !

La Conférence des Quatre

Cette année, à l'occasion de la Conférence des Quatre qui réunissait à Genève les chefs d'Etat N. A. Boulganine, Sir Anthony Eden, Dwight D. Eisenhower et Edgar Faure, Vacheron Constantin crée, à la demande d'éminents citoyens genevois, quatre montres bracelets qui leur seront offertes.

1972 : La reconnaissance internationale
La Maison présente cette année-là une montre-bracelet à l'allure étonnamment novatrice dotée d'un design des plus audacieux pour l'époque. Paris décerna à cette prouesse esthétique le rare et très convoité 'Diplôme du Prestige de la France'.

1994 : L'hommage au savant
Mercator, de son vrai nom Gerhard Kremer (1512-1594), mathématicien et géographe, est à l'origine des premières projections cartographiques planes du globe terrestre pour les navigateurs. Vacheron Constantin choisit d'honorer le 400ème anniversaire de sa mort avec une paire de montres réalisées en série très limitée. Sur leur cadran émaillé à la main figuraient des cartes hémisphériques de Mercator lui-même ainsi qu'une paire d'aiguilles en pieds de compas, inventées et réalisées pour l'occasion.

1996 : La Manufacture lance la collection Overseas. Le groupe Rochemont se porte acquéreur de la totalité du capital social de Vacheron Constantin.

2003 : La Manufacture lance sa collection aux formes élégantes et étincelantes exclusivement dédiée aux femmes : la ligne Egérie.

2004 : Plan-Les-Ouates
Ouverture du nouveau siège et de la nouvelle Manufacture Vacheron Constantin à Plan-Les-Ouates, Genève - au chemin du Tourbillon. Rénovation du siège historique de la marque : la 'Maison Vacheron Constantin', comprenant une Boutique exclusive, un espace patrimonial ainsi que l'atelier des cabinotiers, dédié aux Métiers de l'art horloger.

2005 : 250 ans d'histoire ininterrompue
Vacheron Constantin, la plus ancienne manufacture horlogère au monde en activité continue depuis la fondation en 1755, s'apprête à célébrer ses 250 ans d'existence et crée la montre Tour de l'Ile. Il s'agit de la montre bracelet double face la plus compliquée au monde, offrant une combinaison inédite de 16 complications horlogères et d'indications astronomiques. Son calibre exceptionnel de 834 composants a nécessité plus de 10 000 heures de recherche et développement aux concepteurs, ingénieurs, constructeurs et horlogers de Vacheron Constantin. Il arbore le prestigieux Poinçon de Genève. Cette pièce a été créée en 7 exemplaires.

Une première mondiale:
La montre Saint Gervais offre à la fois un quantième perpétuel, un tourbillon et plus de 10 jours de réserve de marche. Le nouveau calibre 2250 de Vacheron Constantin aligne un quantième perpétuel qui pousse avec ses quatre barillets la réserve de marche à 250 heures couplé à un dispositif tourbillon et à un quantième perpétuel. Il arbore le prestigieux Poinçon de Genève. Cette pièce a été créée en 55 exemplaires.

2006 : 100 ans de la Boutique
La toute première boutique de Vacheron Constantin fête ses 100 ans. Inaugurée en 1906, elle se trouve aujourd'hui encore en l'Ile, le berceau historique de la marque - en plein coeur de Genève - dans le bâtiment qui fut l'ancienne manufacture de la marque.