Portofino Midsize Automatic Moon Phase

IW459002

Portofino Midsize Automatic Moon Phase Agrandir l'image
Portofino Midsize Automatic Moon Phase

Marque  : IWC
Collection  : Portofino
Modèle  : Portofino Midsize Automatic Moon Phase
Référence  : IW459002
Complément : Or Rouge - Diamants - Bracelet Alligator
En vente depuis : 2014

21 900 €Prix neuf constaté France JE LA VEUX

FICHE AU FORMAT PDF

DEMANDER UN PRIX

Demande de prix pour Portofino Midsize Automatic Moon PhaseRef. IW459002

Portofino Midsize Automatic Moon Phase

VOUS LA VOULEZ ? NOUS VOUS LA CHERCHONS!

Cette fonction est réservée aux membres privilégiés du site My-WatchSite.

Pour devenir membre, rien de plus simple !

  • Marque  : IWC
    Collection  : Portofino
    Modèle  : Portofino Midsize Automatic Moon Phase
    Référence  : IW459002
    Complément : Or Rouge - Diamants - Bracelet Alligator
    En vente depuis : 2014
    Prix du neuf : 21 900 €
    Diamètre : 37 mm
    Epaisseur : 11 mm
    Styles : Joaillerie
    Classique
    Types : Mécanique à remontage automatique
    Calibre : 35800
    Complication : Phases de Lune
    Matière du boitier : Or rouge
    Particularité du boitier : Lunette sertie de diamants
    Forme : Ronde
    Etanchéité : 30 mètres
    Cadran : Nacre blanche
    Affichage : Aiguilles
    Index : Bâtons
    Diamants
    Chiffres arabes
    Verre : Saphir
    Matière du bracelet : Alligator
    Couleur du bracelet : Noir
    Fermeture du bracelet : Boucle ardillon
    + Plus de caractéristiques : Mouvement
    Fréquence 28 800 A/h / 4 Hz
    Rubis  25
    Réserve de marche  42 h

    Boîtier en or rouge 18 carats avec 66 diamants

    Cadran en nacre blanc avec 12 diamants

    Bracelet en alligator noir avec boucle ardillon en or rouge

DESCRIPTION

  • IWC FAIT ÉTINCELER LES POIGNETS  

    DE NOUVELLES MONTRES PORTOFINO MIDSIZE ENRICHISSENT LA COLLECTION PORTOFINO D’IWC SCHAFFHAUSEN
     

    Les amateurs de montres qui apprécient de pouvoir porter un garde-temps un peu plus petit se laisseront  séduire par la nouvelle collection Midsize de la gamme Portofino d’IWC Schaffhausen. Avec les deux modèles de 37 millimètres de diamètre, la Portofino Midsize Automatic Moon Phase et la Portofino Midsize Automatic Day & Night, ce sont deux beautés resplendissantes qui font leur entrée dans la famille de montres de la manufacture suisse. Proposées en sept exécutions au total, elles incarnent parfaitement l’élégance intemporelle du village de la côte italienne du même nom. En 2014, la Portofino Midsize Automatic est même présentée en dix nouvelles déclinaisons dotées de boîtiers de 37 millimètres de diamètre, avec ou sans lunette sertie de diamants. Trois modèles Portofino  Automatic dotés de boîtiers de 40 millimètres ornés de pierres précieuses complètent  une apparition particulièrement brillante.  

    Depuis trois décennies, la collection Portofino est l’expression même de la sobriété et du bon goût. Le design épuré et intemporel de cette famille de montres lui a permis de devenir le garant du succès de la manufacture de Schaffhausen; une famille appréciée aussi bien par les dames que par les messieurs. Georges Kern, CEO d’IWC Schaffhausen, explique l’idée directrice de la nouvelle collection Portofino 2014: «IWC est devenue une marque mondiale et observe pour cette raison les préférences esthétiques et les habitudes globales de port de montres et de bijoux avec un intérêt tout particulier. Nous avons ainsi constaté une demande croissante dans le monde entier pour les montres serties de diamants.» IWC a réagi en développant de manière réfléchie la famille des montres Portofino, riche de tradition, tout en conservant le cœur de la marque: une beauté particulière et une élégance intemporelle. «Grâce à la collection Midsize, nos classiques à succès peuvent intéresser également les clients qui ont des poignets plus fins», poursuit Georges Kern. «Les modèles ornés de diamants  s’adressent à toutes les personnes qui aiment associer un design sobre et une note raffinée pour leur montre-bracelet.»  

    La collection Portofino Midsize 2014 se compose de trois nouveaux modèles de 37 millimètres présentés en 17 variantes différentes de design: la Portofino Midsize Automatic Moon Phase (réf. 4590), la Portofino Midsize Automatic Day & Night (réf. 4591) et la Portofino Midsize Automatic (réf. 4581). IWC présente également, en plus de la collection Midsize, trois nouveaux modèles de la Porto fino Automatic (réf. 3565) dotés d’un boîtier de 40 millimètres.  

    UNE LONGUE TRADITION SE POURSUIT
     

    «Avec la collection Portofino Midsize, nous répondons à un besoin actuel tout en puisant des éléments dans notre passé», remarque Goris Verburg, Director Marketing & Communication IWC Schaffhausen, à propos de l’histoire d’IWC. «Nous avons déjà souvent fabriqué, au cours des 146 ans d’existence de notre manufacture, des montres avec des boîtiers de plus petit diamètre, des lunettes serties de diamants et des cadrans en nacre et ce dans les variantes les plus diverses. Pendant deux décennies, nous avons vendu la majorité des montres Portofino en dimen sion Midsize et la fabrication de montres ornées de joyaux remonte jusqu’aux toutes premières années d’IWC. Les nouveaux modèles Portofino Midsize reflètent une longue tradition et complètent la collection Portofino pour le  marché international.» Lors du lancement de la famille des montres Portofino en 1984, IWC présenta déjà, en plus de l’imposante «montre-bracelet format poche» (réf. 5251), une variante plus petite au boîtier d’un diamètre de 34 millimètres seulement. IWC créa à cette occasion le slogan «La ligne Portofino d’IWC. Le plaisir de porter chaque jour un fragment d’or.» Un constat qui renvoie à l’un des secrets du succès de ces montres qui ne s’est jamais démenti jusqu’à  aujourd’hui: l’association de bon goût de matériaux nobles et d’un design épuré.  

    LA SÉRIE DE PHOTOS DE PETER LINDBERGH  

    En 2014, le très célèbre photographe Peter Lindbergh est venu, déjà pour la deuxième fois, dans le pittoresque village portuaire italien de Portofino dans le but de réaliser une impressionnante série de photos pour IWC Schaffhausen. Il a mis en scène des célébrités sur le thème de l’élégance intemporelle du lieu. Fidèle à son œuvre artistique, il a naturellement opté de nouveau pour le noir-blanc pour cette séance photo exclusive, intégralement dédiée cette fois à la nouvelle collection Portofino Midsize. Les rôles principaux étaient dévolus aux amis de la marque Cate Blanchett, Emily Blunt, Zhou Xun, Ewan McGregor et Christoph Waltz. Les top-modèles Karolina Kurkova et Adriana Lima ont embelli l’événement avec des photos de mode à couper le souffle. L’exposition exclusive de photos qui en émane sous le titre de «Timeless Portofino» voyage dans le monde entier à l’occasion du lancement des montres Portofino Midsize. Les premières étapes en 2014 sont les événements IWC dans le cadre du Zurich Film Festival, du salon horloger Watches & Wonders à Hong Kong, du London Film Festival, de l’Art Basel à Miami ainsi qu’un événement exclusif à Dubaï.  

    UN APERÇU DES NOUVELLES MONTRES PORTOFINO 2014
     

    Le modèle phare de la nouvelle collection Midsize est la Portofino Midsize Automatic Moon Phase en or gris (réf. IW459004), rehaussée de 174 diamants d’un blanc pur sur le cadran, la lunette et les cornes de bracelet. Le cadran  noir profond, recouvert de plusieurs couches de laque, fait scintiller les joyaux. Les designers horlogers ont représenté pour la première fois l’affichage des phases de lune complet avec un ciel nocturne constellé d’étoiles, de façon à ce que la lune et les étoiles semblent flotter dans un espace infini. Pour les cadrans des variantes en or rouge et en acier fin de la Portofino Midsize Automatic Moon Phase, les designers IWC ont choisi une nacre parfaite aux doux reflets blancs (réf. IW459001/IW459002/ IW459005) et noirs (réf. IW459003). Les lunettes ornées de 66 diamants brillent de tout leur éclat. «Avec l’utilisation de diamants et de nacre, nous faisons revivre l’histoire de notre famille des montres Portofino», explique Christian Knoop, Creative  Director d’IWC Schaffhausen. «Nous interprétons cependant le luxe d’une manière contemporaine: discret et sans prétention. La Portofino d’IWC Schaffhausen conserve la ligne pure pour laquelle elle est réputée et appréciée. Les cadrans en nacre ainsi que ceux avec finition soleil contribuent à apporter une profondeur et une vie particulière à ces montres.»  

    La nouvelle Portofino Midsize Automatic Day & Night dans un boîtier en or rouge (réf. IW459102) ou en acier fin (réf. IW459101) réunit la noblesse des diamants et de la nacre et la grâce nonchalante d’une nouvelle génération, mobile. Elle est la compagne idéale des hommes d’affaires en constant déplacement, de la jet-set et des noctambules, et n’oublions pas que depuis des décennies, Portofino est le rendez-vous des millionnaires et des stars du monde entier. Ceux qui font la fête jusqu’au petit matin ne perdront pas la notion du temps s’ils portent la Portofino Midsize Automatic Day & Night, grâce au deuxième fuseau horaire et à l’affichage des 24 heures jour et nuit.  

    La Portofino Midsize Automatic (réf. 4581) dans un boîtier de 37 millimètres est proposée en quatre versions en or rouge et en six versions en acier fin, chacune étant disponible avec ou sans diamants sur la lunette. La montre à trois aiguilles avec affichage de la date, à la beauté claire, est depuis de nombreuses années la star tranquille des collections IWC. Les amateurs de montres au design intemporel peuvent d’autant plus se réjouir de voir ce classique offrir désormais, lui aussi, des fonctionnalités raffinées et des dimensions légèrement réduites. La finition soleil du cadran et le boîtier minutieusement travaillé confèrent une valeur particulière à ce garde-temps.  

    La Portofino Automatic (réf. 3565) dans un boîtier de 40 millimètres avec affichage de la date se présente dans la nouvelle collection en trois modèles avec lunette sertie. L’acquéreur de la version en or rouge peut opter pour un cadran argenté (réf. IW356515) ou ardoise (réf. IW356516). La Portofino Automatic en or gris (réf. IW356514) est proposée uniquement avec un cadran argenté.  

    LES BRACELETS EXCLUSIFS DE SANTONI
     

    À l’exception de deux modèles, tous les nouveaux membres de la famille des montres Porto fino porteront des bracelets en alligator de la manufacture italienne de chaussures Santoni, fabriqués exclusivement pour IWC. Les élégants brace lets en cuir de Santoni figurent parmi ce que l’artisanat peut offrir de mieux. L’un des secrets du succès de Santoni réside dans la nuance particulière du cuir. Soigneusement fini à la main, chaque bracelet se distingue par une patine exclusive d’une couleur unique. Pour obtenir cet effet, la surface du cuir est polie avec différentes crèmes jusqu’à l’obtention de la couleur souhaitée et de la brillance parfaite. La palette de couleurs riches en nuances des bracelets Santoni pour la collection Portofino de cette année s’inspire des façades colorées des maisons de Porto fino, qui confèrent au petit village portuaire son caractère à nul autre pareil.  

    Deux nouveautés Portofino sont dotées de bracelets à maille milanaise de grande qualité: la Portofino Midsize Automatic Moon Phase (réf. IW459005) et la Portofino Midsize  Automatic (réf. IW458110). De plus, les autres modèles Portofino Midsize sont également disponibles avec au choix des bracelets à maille milanaise de grande qualité en acier fin ou en or rouge 18 carats qui évoquent le style élégant des années soixante. Les bracelets  à maille milanaise se composent de fils métalliques tressés, très robustes tout en étant souples et s’adaptant parfaitement au poignet. Le lacis a été encore affiné pour la  collection Midsize. Les bracelets à maille milanaise ont été, comme leur appellation l’indique, inventés à Milan et convien nent ainsi parfaitement à des montres qui incarnent le style de vie italien.  

    LES MONTRES PORTOFINO ACTUELLES CONTINUENT SUR LA VOIE DU SUCCÈS
     

    Tous les modèles de l’actuelle collection Portofino d’IWC Schaffhausen conservent leur place dans l’assortiment de la manufacture horlogère suisse. En premier lieu la  Portofino Remontage Manuel Grande Date (réf. 5161), dont l’affichage digital de la date sur le système Pallweber remonte au milieu des années 1880. La Portofino Remontage Manuel Huit Jours (réf. 5101) a fait son entrée en 2011 dans la famille des Portofino. Son mouvement de manufacture calibre 59210 assure fièrement la marche de la montre pendant 192 heures, donc huit jours, avec fiabilité et précision, avant de s’arrêter automatiquement. La Portofino Chronographe (réf. 3910) apporte une note sportive à la famille des Portofino. Ses poussoirs de chronographe marqués rappellent le cockpit des voitures de sport italiennes des années 1960. Trois aiguilles et un discret affichage de la date, il n’en faut pas plus à la Portofino Automatic (réf. 3565) pour mettre en valeur la clarté de sa beauté. Grâce à son design intemporel, elle fait partie depuis de nombreuses années des modèles les plus appréciés de la gamme Portofino.  

    UNE MONTRE-BRACELET FORMAT POCHE À LA BASE DU SUCCÈS
     

    L’histoire de la famille des montres Portofino d’IWC Schaffhausen commence à la fin des années 1970, alors que des montres à quartz de la production de masse et des montres design de plus en plus audacieuses dominent le marché. IWC tient compte de la demande, toujours présente, de modèles classiques. Ces montres doivent être fiables, avoir une valeur stable et surtout être intemporelles. Les spécialistes songent aussitôt à l’élégante montre de poche Lépine IWC (réf. 5201). Elle possède tout ce qu’il faut pour devenir un classique avec son design sobre, ses chiffres romains élancés et sa petite seconde à «6 heures». Les horlogers et les designers de boîtiers sont parvenus en un temps record à construire la nouvelle montre-bracelet  format poche (réf. 5251) sur la base de la Lépine. La «montre star», qui ne portait alors pas encore de nom, fait sa première apparition en 1981 dans la collection IWC. Elle fait sensation, entre autres avec son boîtier d’un diamètre de 46 millimètres. La position de l’affichage des secondes à «9 heures» est également tout à fait surprenante pour une montre-bracelet. Elle est due au fait que dans un mouvement de montre de poche Lépine, la petite seconde est toujours en ligne avec la couronne de remontoir. L’équilibre visuel est assuré sur le côté opposé avec un spectaculaire affichage des phases de lune en pur verre aventuriné, une prouesse artistique des souffleurs de verre de l’île de Murano, près de Venise. En 1984, IWC Schaffhausen présente pour la première fois dans la famille des montres Portofino la référence 5251 qui deviendra le vaisseau amiral de la collection, bien sûr à Portofino. Le nom du petit village pittoresque de la côte ligurienne, rendez-vous de la jet-set internationale et incarnation de l’élégance italienne depuis les années 1950, était comme destiné à la nouvelle montre. Ses proportions harmonieuses, le design original, sans oublier son impressionnante dimension, contribuent à faire de la toute première Portofino (réf. 5251) une rareté qui reste particulièrement convoitée par les collectionneurs actuels.  

    LA FAMILLE DES PORTOFINO DEVIENT UN CLASSIQUE
     

    En 1988, pour les 120 ans de la manufacture, IWC Schaffhausen présente la Portofino référence 2532, un garde-temps à l’élégance suprême et de forme parfaite, dans un boîtier en or avec chiffres romains et calibre à remontage manuel IWC. La même année, la Portofino référence 3731 voit le jour, animée par le mouvement hybride calibre 631. Bien que le chronographe soit composé de 233 pièces, le mouvement ne mesure que 3,8 millimètres de haut, ce qui constitue une véritable prouesse. En 1993, IWC lance la Portofino Remontage Manuel (réf. 2010) avec un mouvement  de 1,85 millimètre de haut seulement. Ce mouvement, le plus plat de toutes les montres IWC, est vendu avec succès  jusqu’en 2005. En 2004, IWC agrandit le diamètre du boîtier de la Portofino Automatic (réf. 3533) pour le  porter à 38 millimètres. En 2007, la famille de montres accueille pour la première fois un chronographe intégralement mécanique (réf. 3783). Dans le cadre du 140e anniversaire de l’entreprise en 2008, la Portofino Remontage Manuel de l’IWC Vintage Collection (réf. 5448) renoue avec le succès de la toute première Portofino. Le choix d’un mouvement de montre savonnette a permis aux affichages des phases de lune et des secondes de retrouver leur position traditionnelle à «12 heures» et à «6 heures». Pour l’année Portofino 2011, les amateurs de cette famille de montres riche de tradition ont le plaisir de découvrir de nombreux modèles retravaillés et nouvellement développés. Animée par le mouvement de manufacture calibre 59210, la Portofino Remontage Manuel Huit Jours (réf. 5101) atteint les sommets de la Haute Horlogerie. En 2013, la famille de calibres de manufacture de huit jours 59000 s’enrichit: grâce au nouveau calibre 59230, la famille des montres Portofino comprend également un garde-temps avec grande date, la Portofino Remontage Manuel Grande Date (réf. 5161).  

    PORTOFINO MIDSIZE AUTOMATIC MOON PHASE  

    DIAMANTS, LUNE, ÉTOILES
     

    Pour la nouvelle Portofino Midsize Automatic Moon Phase, les designers IWC se sont inspirés de l’ambiance élégante des années 1950 et 1960 et ont interprété le luxe de manière contemporaine. L’affichage des phases de lune, en référence à la toute première Portofino légendaire de 1984, se présente sous différents aspects qui font la part belle à la fantaisie, une fois classique dans un décor de nuages, une autre fois flottant dans un ciel étoilé.  

    La plus belle de toutes les fonctionnalités, l’affichage des phases de lune, effectue son retour dans la collection Portofino 2014, pour le plus grand plaisir de nombreux amateurs de montres. Les cinq nouveaux modèles de la Portofino Midsize Automatic Moon Phase resplendissent avec des diamants, une lune et des étoiles: une variante en or gris (réf. IW459004), trois en or rouge (réf. IW459002/IW459003/IW459005) et une en acier fin (réf. IW459001). L’affichage des phases de lune fait partie de l’identité de la gamme de montres Portofino, à l’instar des chiffres romains, des  aiguilles feuilles et du verre du cadran bombé. La toute première Portofino de 1984 était par ailleurs déjà dotée d’un affichage des phases de lune. Ce modèle, resté inchangé, a été fabriqué en très petites séries jusqu’à la fin des  années 1990. Il fallut attendre 2008 pour voir la Portofino  Remontage Manuel de l’IWC Vintage Collection ornée d’une représentation des différents cycles lunaires. Les corps célestes ne sont pas les seules stars sur le  cadran. Chaque référence constitue en soi un ensemble exquis de diamants et de matériaux nobles. Avec son  diamètre modéré de 37 millimètres, la Portofino Midsize Automatic Moon Phase étanche 3 bar convient également aux poignets plus fins. Les aiguilles et l’affichage des phases de lune sont animés par le mouvement automatique mécanique calibre 35800. L’état de la lune dans l’affichage peut être réglé par le biais d’un poussoir de correction à «2 heures». La seconde au centre est arrêtée au moyen de la couronne et le verre saphir est antireflet sur les deux faces.  

    NOIRE COMME LA NUIT,  BRILLANTE COMME LE JOUR  

    La Portofino Midsize Automatic Moon Phase en or gris (réf. IW459004) est le modèle phare de la nouvelle collec- tion Midsize. Le cadran recouvert de plusieurs couches de laque représente une innovation dans l’histoire d’IWC. Son noir profond crée un décor saisissant pour les diamants d’un blanc pur. Les designers horlogers de Schaffhausen représentent pour la première fois l’affichage des phases de lune complet avec un ciel nocturne constellé d’étoiles, de façon à ce que la lune et les étoiles semblent flotter dans un espace infini. Cette image poétique se prolonge avec le cercle intérieur du cadran bordé de diamants et le boîtier orné de quatre-vingt-dix pierres précieuses. Les index sertis en forme de petites barres entourent le centre du cadran telle une couronne brillante, tandis que sur le bord, les index des minutes en forme de points tracent leur course à la manière de planètes éloignées. Chacune des 174 pierres précieuses sur le cadran, la lunette et les cornes de bracelet  est idéalement placée, de façon à ce que cette somptueuse  garniture de joyaux s’intègre harmonieusement dans les formes épurées de la montre. Celle-ci se porte avec un bracelet en alligator noir de la maison Santoni.  

    UNE NACRE BRILLANTE AVEC L’AMBIANCE DE PORTOFINO
     

    On vient à Portofino pour voir et être vu. Déjà à l’époque, des stars comme Maria Callas, Elizabeth  Taylor et Sophia Loren se retrouvaient dans les cafés entourant la piazzetta du port, se laissaient photographier par les paparazzi et, accessoirement, marquaient les goûts de leur génération en matière de mode. Les diamants et les perles étaient alors absolument incontournables, la nacre étant également très appréciée comme élément décoratif d’accessoires et de montres de grande qualité. Les designers horlogers d’IWC s’en sont inspirés en choisissant une nacre parfaite aux doux reflets blancs (réf. IW459001/IW459002/IW459005) et noirs (réf. IW459003) pour le cadran des variantes en or rouge et en acier fin de la Portofino  Midsize Automatic Moon Phase. La fine et régulière structure de la nacre souligne le design épuré de ces garde-temps et apporte une profondeur et une vie incomparables aux cadrans. Les lunettes serties de 66 diamants sont synonymes  d’élégance discrète.  

    Les codes couleur du cadran, du boîtier et du bracelet sont parfaitement coordonnés entre eux. Sur le modèle en acier fin, la nacre blanche du cadran fait ressortir la surface bleue de l’affichage des phases de lune et la fait paraître plus grande. Le bracelet en alligator bleu foncé de Santoni est ainsi en harmonie parfaite. Les affichages des phases de lune des trois versions en or rouge se présentent de manière classique, le satellite de la Terre se levant et se couchant derrière un décor en forme de nuage. Le modèle en or rouge avec cadran en nacre blanc se porte soit avec un bracelet en alligator noir de Santoni, soit avec un bracelet à maille milanaise en or rouge assorti. Sur la référence IW459003, le cadran en nacre sur fond noir fait étinceler les douze diamants des index des heures. Cette montre est proposée avec un bracelet brun foncé. Un bracelet à maille milanaise est également disponible en option pour les variantes en acier fin ainsi que pour les autres variantes en or rouge.

    IWC SCHAFFHAUSEN  

    Mettant clairement l’accent sur la technologie et le développement, la manufacture horlogère suisse IWC Schaffhausen fabrique depuis 1868 des garde-temps de valeur durable. Par sa passion pour des solutions innovantes et son génie créateur, l’entreprise s’est forgé une réputation internationale. Étant l’un des leaders mondiaux dans le segment des montres de luxe, IWC fabrique des chefs-d’œuvre de Haute Horlogerie qui marient l’ingénierie et la précision dans un design exclusif. À titre d’entreprise responsable écologiquement et socialement, IWC s’engage en faveur d’une production durable, soutient dans le monde entier des institutions d’aide à l’enfance et à la jeunesse, et poursuit son partenariat avec des organisations se consacrant à la protection du climat et de l’environnement.

  • IWC FAIT ÉTINCELER LES POIGNETS  

    DE NOUVELLES MONTRES PORTOFINO MIDSIZE ENRICHISSENT LA COLLECTION PORTOFINO D’IWC SCHAFFHAUSEN
     

    Les amateurs de montres qui apprécient de pouvoir porter un garde-temps un peu plus petit se laisseront  séduire par la nouvelle collection Midsize de la gamme Portofino d’IWC Schaffhausen. Avec les deux modèles de 37 millimètres de diamètre, la Portofino Midsize Automatic Moon Phase et la Portofino Midsize Automatic Day & Night, ce sont deux beautés resplendissantes qui font leur entrée dans la famille de montres de la manufacture suisse. Proposées en sept exécutions au total, elles incarnent parfaitement l’élégance intemporelle du village de la côte italienne du même nom. En 2014, la Portofino Midsize Automatic est même présentée en dix nouvelles déclinaisons dotées de boîtiers de 37 millimètres de diamètre, avec ou sans lunette sertie de diamants. Trois modèles Portofino  Automatic dotés de boîtiers de 40 millimètres ornés de pierres précieuses complètent  une apparition particulièrement brillante.  

    Depuis trois décennies, la collection Portofino est l’expression même de la sobriété et du bon goût. Le design épuré et intemporel de cette famille de montres lui a permis de devenir le garant du succès de la manufacture de Schaffhausen; une famille appréciée aussi bien par les dames que par les messieurs. Georges Kern, CEO d’IWC Schaffhausen, explique l’idée directrice de la nouvelle collection Portofino 2014: «IWC est devenue une marque mondiale et observe pour cette raison les préférences esthétiques et les habitudes globales de port de montres et de bijoux avec un intérêt tout particulier. Nous avons ainsi constaté une demande croissante dans le monde entier pour les montres serties de diamants.» IWC a réagi en développant de manière réfléchie la famille des montres Portofino, riche de tradition, tout en conservant le cœur de la marque: une beauté particulière et une élégance intemporelle. «Grâce à la collection Midsize, nos classiques à succès peuvent intéresser également les clients qui ont des poignets plus fins», poursuit Georges Kern. «Les modèles ornés de diamants  s’adressent à toutes les personnes qui aiment associer un design sobre et une note raffinée pour leur montre-bracelet.»  

    La collection Portofino Midsize 2014 se compose de trois nouveaux modèles de 37 millimètres présentés en 17 variantes différentes de design: la Portofino Midsize Automatic Moon Phase (réf. 4590), la Portofino Midsize Automatic Day & Night (réf. 4591) et la Portofino Midsize Automatic (réf. 4581). IWC présente également, en plus de la collection Midsize, trois nouveaux modèles de la Porto fino Automatic (réf. 3565) dotés d’un boîtier de 40 millimètres.  

    UNE LONGUE TRADITION SE POURSUIT
     

    «Avec la collection Portofino Midsize, nous répondons à un besoin actuel tout en puisant des éléments dans notre passé», remarque Goris Verburg, Director Marketing & Communication IWC Schaffhausen, à propos de l’histoire d’IWC. «Nous avons déjà souvent fabriqué, au cours des 146 ans d’existence de notre manufacture, des montres avec des boîtiers de plus petit diamètre, des lunettes serties de diamants et des cadrans en nacre et ce dans les variantes les plus diverses. Pendant deux décennies, nous avons vendu la majorité des montres Portofino en dimen sion Midsize et la fabrication de montres ornées de joyaux remonte jusqu’aux toutes premières années d’IWC. Les nouveaux modèles Portofino Midsize reflètent une longue tradition et complètent la collection Portofino pour le  marché international.» Lors du lancement de la famille des montres Portofino en 1984, IWC présenta déjà, en plus de l’imposante «montre-bracelet format poche» (réf. 5251), une variante plus petite au boîtier d’un diamètre de 34 millimètres seulement. IWC créa à cette occasion le slogan «La ligne Portofino d’IWC. Le plaisir de porter chaque jour un fragment d’or.» Un constat qui renvoie à l’un des secrets du succès de ces montres qui ne s’est jamais démenti jusqu’à  aujourd’hui: l’association de bon goût de matériaux nobles et d’un design épuré.  

    LA SÉRIE DE PHOTOS DE PETER LINDBERGH  

    En 2014, le très célèbre photographe Peter Lindbergh est venu, déjà pour la deuxième fois, dans le pittoresque village portuaire italien de Portofino dans le but de réaliser une impressionnante série de photos pour IWC Schaffhausen. Il a mis en scène des célébrités sur le thème de l’élégance intemporelle du lieu. Fidèle à son œuvre artistique, il a naturellement opté de nouveau pour le noir-blanc pour cette séance photo exclusive, intégralement dédiée cette fois à la nouvelle collection Portofino Midsize. Les rôles principaux étaient dévolus aux amis de la marque Cate Blanchett, Emily Blunt, Zhou Xun, Ewan McGregor et Christoph Waltz. Les top-modèles Karolina Kurkova et Adriana Lima ont embelli l’événement avec des photos de mode à couper le souffle. L’exposition exclusive de photos qui en émane sous le titre de «Timeless Portofino» voyage dans le monde entier à l’occasion du lancement des montres Portofino Midsize. Les premières étapes en 2014 sont les événements IWC dans le cadre du Zurich Film Festival, du salon horloger Watches & Wonders à Hong Kong, du London Film Festival, de l’Art Basel à Miami ainsi qu’un événement exclusif à Dubaï.  

    UN APERÇU DES NOUVELLES MONTRES PORTOFINO 2014
     

    Le modèle phare de la nouvelle collection Midsize est la Portofino Midsize Automatic Moon Phase en or gris (réf. IW459004), rehaussée de 174 diamants d’un blanc pur sur le cadran, la lunette et les cornes de bracelet. Le cadran  noir profond, recouvert de plusieurs couches de laque, fait scintiller les joyaux. Les designers horlogers ont représenté pour la première fois l’affichage des phases de lune complet avec un ciel nocturne constellé d’étoiles, de façon à ce que la lune et les étoiles semblent flotter dans un espace infini. Pour les cadrans des variantes en or rouge et en acier fin de la Portofino Midsize Automatic Moon Phase, les designers IWC ont choisi une nacre parfaite aux doux reflets blancs (réf. IW459001/IW459002/ IW459005) et noirs (réf. IW459003). Les lunettes ornées de 66 diamants brillent de tout leur éclat. «Avec l’utilisation de diamants et de nacre, nous faisons revivre l’histoire de notre famille des montres Portofino», explique Christian Knoop, Creative  Director d’IWC Schaffhausen. «Nous interprétons cependant le luxe d’une manière contemporaine: discret et sans prétention. La Portofino d’IWC Schaffhausen conserve la ligne pure pour laquelle elle est réputée et appréciée. Les cadrans en nacre ainsi que ceux avec finition soleil contribuent à apporter une profondeur et une vie particulière à ces montres.»  

    La nouvelle Portofino Midsize Automatic Day & Night dans un boîtier en or rouge (réf. IW459102) ou en acier fin (réf. IW459101) réunit la noblesse des diamants et de la nacre et la grâce nonchalante d’une nouvelle génération, mobile. Elle est la compagne idéale des hommes d’affaires en constant déplacement, de la jet-set et des noctambules, et n’oublions pas que depuis des décennies, Portofino est le rendez-vous des millionnaires et des stars du monde entier. Ceux qui font la fête jusqu’au petit matin ne perdront pas la notion du temps s’ils portent la Portofino Midsize Automatic Day & Night, grâce au deuxième fuseau horaire et à l’affichage des 24 heures jour et nuit.  

    La Portofino Midsize Automatic (réf. 4581) dans un boîtier de 37 millimètres est proposée en quatre versions en or rouge et en six versions en acier fin, chacune étant disponible avec ou sans diamants sur la lunette. La montre à trois aiguilles avec affichage de la date, à la beauté claire, est depuis de nombreuses années la star tranquille des collections IWC. Les amateurs de montres au design intemporel peuvent d’autant plus se réjouir de voir ce classique offrir désormais, lui aussi, des fonctionnalités raffinées et des dimensions légèrement réduites. La finition soleil du cadran et le boîtier minutieusement travaillé confèrent une valeur particulière à ce garde-temps.  

    La Portofino Automatic (réf. 3565) dans un boîtier de 40 millimètres avec affichage de la date se présente dans la nouvelle collection en trois modèles avec lunette sertie. L’acquéreur de la version en or rouge peut opter pour un cadran argenté (réf. IW356515) ou ardoise (réf. IW356516). La Portofino Automatic en or gris (réf. IW356514) est proposée uniquement avec un cadran argenté.  

    LES BRACELETS EXCLUSIFS DE SANTONI
     

    À l’exception de deux modèles, tous les nouveaux membres de la famille des montres Porto fino porteront des bracelets en alligator de la manufacture italienne de chaussures Santoni, fabriqués exclusivement pour IWC. Les élégants brace lets en cuir de Santoni figurent parmi ce que l’artisanat peut offrir de mieux. L’un des secrets du succès de Santoni réside dans la nuance particulière du cuir. Soigneusement fini à la main, chaque bracelet se distingue par une patine exclusive d’une couleur unique. Pour obtenir cet effet, la surface du cuir est polie avec différentes crèmes jusqu’à l’obtention de la couleur souhaitée et de la brillance parfaite. La palette de couleurs riches en nuances des bracelets Santoni pour la collection Portofino de cette année s’inspire des façades colorées des maisons de Porto fino, qui confèrent au petit village portuaire son caractère à nul autre pareil.  

    Deux nouveautés Portofino sont dotées de bracelets à maille milanaise de grande qualité: la Portofino Midsize Automatic Moon Phase (réf. IW459005) et la Portofino Midsize  Automatic (réf. IW458110). De plus, les autres modèles Portofino Midsize sont également disponibles avec au choix des bracelets à maille milanaise de grande qualité en acier fin ou en or rouge 18 carats qui évoquent le style élégant des années soixante. Les bracelets  à maille milanaise se composent de fils métalliques tressés, très robustes tout en étant souples et s’adaptant parfaitement au poignet. Le lacis a été encore affiné pour la  collection Midsize. Les bracelets à maille milanaise ont été, comme leur appellation l’indique, inventés à Milan et convien nent ainsi parfaitement à des montres qui incarnent le style de vie italien.  

    LES MONTRES PORTOFINO ACTUELLES CONTINUENT SUR LA VOIE DU SUCCÈS
     

    Tous les modèles de l’actuelle collection Portofino d’IWC Schaffhausen conservent leur place dans l’assortiment de la manufacture horlogère suisse. En premier lieu la  Portofino Remontage Manuel Grande Date (réf. 5161), dont l’affichage digital de la date sur le système Pallweber remonte au milieu des années 1880. La Portofino Remontage Manuel Huit Jours (réf. 5101) a fait son entrée en 2011 dans la famille des Portofino. Son mouvement de manufacture calibre 59210 assure fièrement la marche de la montre pendant 192 heures, donc huit jours, avec fiabilité et précision, avant de s’arrêter automatiquement. La Portofino Chronographe (réf. 3910) apporte une note sportive à la famille des Portofino. Ses poussoirs de chronographe marqués rappellent le cockpit des voitures de sport italiennes des années 1960. Trois aiguilles et un discret affichage de la date, il n’en faut pas plus à la Portofino Automatic (réf. 3565) pour mettre en valeur la clarté de sa beauté. Grâce à son design intemporel, elle fait partie depuis de nombreuses années des modèles les plus appréciés de la gamme Portofino.  

    UNE MONTRE-BRACELET FORMAT POCHE À LA BASE DU SUCCÈS
     

    L’histoire de la famille des montres Portofino d’IWC Schaffhausen commence à la fin des années 1970, alors que des montres à quartz de la production de masse et des montres design de plus en plus audacieuses dominent le marché. IWC tient compte de la demande, toujours présente, de modèles classiques. Ces montres doivent être fiables, avoir une valeur stable et surtout être intemporelles. Les spécialistes songent aussitôt à l’élégante montre de poche Lépine IWC (réf. 5201). Elle possède tout ce qu’il faut pour devenir un classique avec son design sobre, ses chiffres romains élancés et sa petite seconde à «6 heures». Les horlogers et les designers de boîtiers sont parvenus en un temps record à construire la nouvelle montre-bracelet  format poche (réf. 5251) sur la base de la Lépine. La «montre star», qui ne portait alors pas encore de nom, fait sa première apparition en 1981 dans la collection IWC. Elle fait sensation, entre autres avec son boîtier d’un diamètre de 46 millimètres. La position de l’affichage des secondes à «9 heures» est également tout à fait surprenante pour une montre-bracelet. Elle est due au fait que dans un mouvement de montre de poche Lépine, la petite seconde est toujours en ligne avec la couronne de remontoir. L’équilibre visuel est assuré sur le côté opposé avec un spectaculaire affichage des phases de lune en pur verre aventuriné, une prouesse artistique des souffleurs de verre de l’île de Murano, près de Venise. En 1984, IWC Schaffhausen présente pour la première fois dans la famille des montres Portofino la référence 5251 qui deviendra le vaisseau amiral de la collection, bien sûr à Portofino. Le nom du petit village pittoresque de la côte ligurienne, rendez-vous de la jet-set internationale et incarnation de l’élégance italienne depuis les années 1950, était comme destiné à la nouvelle montre. Ses proportions harmonieuses, le design original, sans oublier son impressionnante dimension, contribuent à faire de la toute première Portofino (réf. 5251) une rareté qui reste particulièrement convoitée par les collectionneurs actuels.  

    LA FAMILLE DES PORTOFINO DEVIENT UN CLASSIQUE
     

    En 1988, pour les 120 ans de la manufacture, IWC Schaffhausen présente la Portofino référence 2532, un garde-temps à l’élégance suprême et de forme parfaite, dans un boîtier en or avec chiffres romains et calibre à remontage manuel IWC. La même année, la Portofino référence 3731 voit le jour, animée par le mouvement hybride calibre 631. Bien que le chronographe soit composé de 233 pièces, le mouvement ne mesure que 3,8 millimètres de haut, ce qui constitue une véritable prouesse. En 1993, IWC lance la Portofino Remontage Manuel (réf. 2010) avec un mouvement  de 1,85 millimètre de haut seulement. Ce mouvement, le plus plat de toutes les montres IWC, est vendu avec succès  jusqu’en 2005. En 2004, IWC agrandit le diamètre du boîtier de la Portofino Automatic (réf. 3533) pour le  porter à 38 millimètres. En 2007, la famille de montres accueille pour la première fois un chronographe intégralement mécanique (réf. 3783). Dans le cadre du 140e anniversaire de l’entreprise en 2008, la Portofino Remontage Manuel de l’IWC Vintage Collection (réf. 5448) renoue avec le succès de la toute première Portofino. Le choix d’un mouvement de montre savonnette a permis aux affichages des phases de lune et des secondes de retrouver leur position traditionnelle à «12 heures» et à «6 heures». Pour l’année Portofino 2011, les amateurs de cette famille de montres riche de tradition ont le plaisir de découvrir de nombreux modèles retravaillés et nouvellement développés. Animée par le mouvement de manufacture calibre 59210, la Portofino Remontage Manuel Huit Jours (réf. 5101) atteint les sommets de la Haute Horlogerie. En 2013, la famille de calibres de manufacture de huit jours 59000 s’enrichit: grâce au nouveau calibre 59230, la famille des montres Portofino comprend également un garde-temps avec grande date, la Portofino Remontage Manuel Grande Date (réf. 5161).  

    PORTOFINO MIDSIZE AUTOMATIC MOON PHASE  

    DIAMANTS, LUNE, ÉTOILES
     

    Pour la nouvelle Portofino Midsize Automatic Moon Phase, les designers IWC se sont inspirés de l’ambiance élégante des années 1950 et 1960 et ont interprété le luxe de manière contemporaine. L’affichage des phases de lune, en référence à la toute première Portofino légendaire de 1984, se présente sous différents aspects qui font la part belle à la fantaisie, une fois classique dans un décor de nuages, une autre fois flottant dans un ciel étoilé.  

    La plus belle de toutes les fonctionnalités, l’affichage des phases de lune, effectue son retour dans la collection Portofino 2014, pour le plus grand plaisir de nombreux amateurs de montres. Les cinq nouveaux modèles de la Portofino Midsize Automatic Moon Phase resplendissent avec des diamants, une lune et des étoiles: une variante en or gris (réf. IW459004), trois en or rouge (réf. IW459002/IW459003/IW459005) et une en acier fin (réf. IW459001). L’affichage des phases de lune fait partie de l’identité de la gamme de montres Portofino, à l’instar des chiffres romains, des  aiguilles feuilles et du verre du cadran bombé. La toute première Portofino de 1984 était par ailleurs déjà dotée d’un affichage des phases de lune. Ce modèle, resté inchangé, a été fabriqué en très petites séries jusqu’à la fin des  années 1990. Il fallut attendre 2008 pour voir la Portofino  Remontage Manuel de l’IWC Vintage Collection ornée d’une représentation des différents cycles lunaires. Les corps célestes ne sont pas les seules stars sur le  cadran. Chaque référence constitue en soi un ensemble exquis de diamants et de matériaux nobles. Avec son  diamètre modéré de 37 millimètres, la Portofino Midsize Automatic Moon Phase étanche 3 bar convient également aux poignets plus fins. Les aiguilles et l’affichage des phases de lune sont animés par le mouvement automatique mécanique calibre 35800. L’état de la lune dans l’affichage peut être réglé par le biais d’un poussoir de correction à «2 heures». La seconde au centre est arrêtée au moyen de la couronne et le verre saphir est antireflet sur les deux faces.  

    NOIRE COMME LA NUIT,  BRILLANTE COMME LE JOUR  

    La Portofino Midsize Automatic Moon Phase en or gris (réf. IW459004) est le modèle phare de la nouvelle collec- tion Midsize. Le cadran recouvert de plusieurs couches de laque représente une innovation dans l’histoire d’IWC. Son noir profond crée un décor saisissant pour les diamants d’un blanc pur. Les designers horlogers de Schaffhausen représentent pour la première fois l’affichage des phases de lune complet avec un ciel nocturne constellé d’étoiles, de façon à ce que la lune et les étoiles semblent flotter dans un espace infini. Cette image poétique se prolonge avec le cercle intérieur du cadran bordé de diamants et le boîtier orné de quatre-vingt-dix pierres précieuses. Les index sertis en forme de petites barres entourent le centre du cadran telle une couronne brillante, tandis que sur le bord, les index des minutes en forme de points tracent leur course à la manière de planètes éloignées. Chacune des 174 pierres précieuses sur le cadran, la lunette et les cornes de bracelet  est idéalement placée, de façon à ce que cette somptueuse  garniture de joyaux s’intègre harmonieusement dans les formes épurées de la montre. Celle-ci se porte avec un bracelet en alligator noir de la maison Santoni.  

    UNE NACRE BRILLANTE AVEC L’AMBIANCE DE PORTOFINO
     

    On vient à Portofino pour voir et être vu. Déjà à l’époque, des stars comme Maria Callas, Elizabeth  Taylor et Sophia Loren se retrouvaient dans les cafés entourant la piazzetta du port, se laissaient photographier par les paparazzi et, accessoirement, marquaient les goûts de leur génération en matière de mode. Les diamants et les perles étaient alors absolument incontournables, la nacre étant également très appréciée comme élément décoratif d’accessoires et de montres de grande qualité. Les designers horlogers d’IWC s’en sont inspirés en choisissant une nacre parfaite aux doux reflets blancs (réf. IW459001/IW459002/IW459005) et noirs (réf. IW459003) pour le cadran des variantes en or rouge et en acier fin de la Portofino  Midsize Automatic Moon Phase. La fine et régulière structure de la nacre souligne le design épuré de ces garde-temps et apporte une profondeur et une vie incomparables aux cadrans. Les lunettes serties de 66 diamants sont synonymes  d’élégance discrète.  

    Les codes couleur du cadran, du boîtier et du bracelet sont parfaitement coordonnés entre eux. Sur le modèle en acier fin, la nacre blanche du cadran fait ressortir la surface bleue de l’affichage des phases de lune et la fait paraître plus grande. Le bracelet en alligator bleu foncé de Santoni est ainsi en harmonie parfaite. Les affichages des phases de lune des trois versions en or rouge se présentent de manière classique, le satellite de la Terre se levant et se couchant derrière un décor en forme de nuage. Le modèle en or rouge avec cadran en nacre blanc se porte soit avec un bracelet en alligator noir de Santoni, soit avec un bracelet à maille milanaise en or rouge assorti. Sur la référence IW459003, le cadran en nacre sur fond noir fait étinceler les douze diamants des index des heures. Cette montre est proposée avec un bracelet brun foncé. Un bracelet à maille milanaise est également disponible en option pour les variantes en acier fin ainsi que pour les autres variantes en or rouge.

    IWC SCHAFFHAUSEN  

    Mettant clairement l’accent sur la technologie et le développement, la manufacture horlogère suisse IWC Schaffhausen fabrique depuis 1868 des garde-temps de valeur durable. Par sa passion pour des solutions innovantes et son génie créateur, l’entreprise s’est forgé une réputation internationale. Étant l’un des leaders mondiaux dans le segment des montres de luxe, IWC fabrique des chefs-d’œuvre de Haute Horlogerie qui marient l’ingénierie et la précision dans un design exclusif. À titre d’entreprise responsable écologiquement et socialement, IWC s’engage en faveur d’une production durable, soutient dans le monde entier des institutions d’aide à l’enfance et à la jeunesse, et poursuit son partenariat avec des organisations se consacrant à la protection du climat et de l’environnement.

  • Marque  : IWC
    Collection  : Portofino
    Modèle  : Portofino Midsize Automatic Moon Phase
    Référence  : IW459002
    Complément : Or Rouge - Diamants - Bracelet Alligator
    En vente depuis : 2014
    Prix du neuf : 21 900 €
    Diamètre : 37 mm
    Epaisseur : 11 mm
    Styles : Joaillerie
    Classique
    Types : Mécanique à remontage automatique
    Calibre : 35800
    Complication : Phases de Lune
    Matière du boitier : Or rouge
    Particularité du boitier : Lunette sertie de diamants
    Forme : Ronde
    Etanchéité : 30 mètres
    Cadran : Nacre blanche
    Affichage : Aiguilles
    Index : Bâtons
    Diamants
    Chiffres arabes
    Verre : Saphir
    Matière du bracelet : Alligator
    Couleur du bracelet : Noir
    Fermeture du bracelet : Boucle ardillon
    Plus de caractéristiques : Mouvement
    Fréquence 28 800 A/h / 4 Hz
    Rubis  25
    Réserve de marche  42 h

    Boîtier en or rouge 18 carats avec 66 diamants

    Cadran en nacre blanc avec 12 diamants

    Bracelet en alligator noir avec boucle ardillon en or rouge