Royal Oak Automatique

15550ST.OO.1356ST.04

Marque  : Audemars Piguet
Collection  : Royal Oak
Modèle  : Royal Oak Automatique
Référence  : 15550ST.OO.1356ST.04
Complément : Acier - Cadran Bleu
En vente depuis : 2022

23 300 €Prix neuf constaté France JE LA VEUX

FICHE AU FORMAT PDF

DEMANDER UN PRIX

Demande de prix pour Royal Oak AutomatiqueRef. 15550ST.OO.1356ST.04

Royal Oak Automatique

VOUS LA VOULEZ ? NOUS VOUS LA CHERCHONS!

Cette fonction est réservée aux membres privilégiés du site My-WatchSite.

Pour devenir membre, rien de plus simple !

  • Marque  : Audemars Piguet
    Collection  : Royal Oak
    Modèle  : Royal Oak Automatique
    Référence  : 15550ST.OO.1356ST.04
    Complément : Acier - Cadran Bleu
    En vente depuis : 2022
    Prix du neuf : 23 300 €
    Diamètre : 37 mm
    Epaisseur : 8.9 mm
    Types : Mécanique à remontage automatique
    Calibre : 5900
    Calibre distinction : Côtes de Genève
    Masse oscillante en or spécifique 50e anniversaire
    Complication : Date
    Matière du boitier : Acier inoxydable
    Particularité du boitier : Couronne vissée
    Fond saphir
    Forme : Octogonale
    Etanchéité : 50 mètres
    Cadran : Motif Grande Tapisserie
    Couleur du cadran : Bleu
    Affichage : Aiguilles luminescentes
    Index : Bâtons
    Luminescents
    Verre : Saphir
    Traitement anti-reflet
    Matière du bracelet : Acier inoxydable
    Fermeture du bracelet : Boucle déployante
    + Plus de caractéristiques :
    Mouvement
    Calibre automatique 5900
    Diamètre total : 26,2 mm (11 1⁄2 lignes)
    Épaisseur totale : 3,9 mm
    Nombre de pierres : 29
    Nombre de composants : 186
    Réserve de marche minimum garantie : 60 h
    Fréquence du balancier :
    4 Hz (28 800 alternances/heure)
    Masse oscillante « anniversaire » en or rose rhodié 22 carats

    Boîtier
    Boîte et lunette en acier inoxydable, glace et fond saphir avec traitement antireflets

    Cadran
    Cadran bleu clair avec motif Grande Tapisserie, index appliqués et aiguilles Royal Oak en or gris avec dépôt luminescent

    Bracelet
    Bracelet en acier inoxydable et fermoir déployante AP

DESCRIPTION

  • LA ROYAL OAK FÊTE SES 50 ANS AVEC UNE NOUVELLE ÉVOLUTION DE DESIGN

    À l’occasion des 50 ans de sa montre iconique, la manufacture suisse de Haute Horlogerie Audemars Piguet est heureuse de dévoiler les nouveaux modèles automatiques heure, minute, seconde et date en 37 mm et chronographes en 38 et 41 mm de sa collection Royal Oak à paraître tout au long de l’année. Retenant les codes esthétiques du modèle originel de 1972, ces nouvelles références présentent de légères adaptations de la boîte, du cadran et du bracelet, ancrant davantage la collection dans la modernité. Ces modifications réalisées par les horlogers, designers et ingénieurs d’Audemars Piguet s’inscrivent dans une démarche d’amélioration permanente qui anime la Manufacture depuis des générations et permet de repousser toujours plus loin les limites du design et de la précision. Accueillant de nouveaux calibres, la majorité de ces nouveaux modèles sont également équipés de la masse oscillante spécialement développée pour célébrer le cinquantenaire de la Royal Oak. Mariant tradition et technologie de pointe, ces références réservent bien des surprises aux amateurs du modèle de Gérald Genta. D’autres modèles aux diamètres de 41 mm et 34 mm seront également disponibles au second semestre 2022.

    UNE BOÎTE ET UN BRACELET À L’ERGONOMIE OPTIMISÉE

    Désireux de rendre hommage à l’esthétique originelle de la collection tout en renforçant son ergonomie, les ingénieurs et artisans de la Manufacture ont opéré de subtils changements sur la boîte de la Royal Oak. Ainsi, les biseaux au-dessus et en-dessous de la boîte ont été élargis, permettant d’accentuer le jeu de lumière des finitions main polies et satinées et de donner un effet affiné à la silhouette de la montre. Le fond a, quant à lui, été légèrement noyé dans la carrure afin que la montre appuie mieux sur le poignet et procure un porter plus agréable.

    Accentuant encore la finesse de ces nouvelles lignes, les premiers maillons du bracelet, intégrés à la carrure de part et d’autre de la montre, sont désormais trapézoïdaux et non-parallèles pour amorcer le bracelet en chute dégressif. Tous les maillons du bracelet ont non seulement été affinés, mais les quatre premiers présentent une épaisseur décroissante qui renforce la légèreté et l’ergonomie du bracelet. Si cette dégressivité existait déjà sur les modèles en or, elle est présentée pour la première fois sur les références en acier inoxydable et en titane entre autres, rendant subtilement hommage au modèle 5402 de 1972.

    UNE ESTHÉTIQUE DE CADRAN HARMONISÉE ENTRE LES DIFFÉRENTS MODÈLES

    Les index facettés luminescents font partie des codes reconnaissables de la Royal Oak. Afin de renforcer la cohérence entre les différents modèles de la collection, quel que soit le diamètre ou le matériau, les artisans du Brassus ont harmonisé la taille des index et des aiguilles tout en conservant leur esthétique. Les proportions des index des modèles « anniversaire » automatiques heure, minute, seconde et date et des chronographes ont été standardisées en fonction des différents diamètres.

    Le logo signature Audemars Piguet a également été retravaillé. En or 24 carats et obtenue par croissance galvanique, un procédé similaire à l’impression 3D, cette signature en relief vient remplacer l’applique du monogramme AP et le logo Audemars Piguet imprimé à 12h. Développée àl’origine pour la collection Code 11.59 by Audemars Piguet, elle est obtenue grâce au procédé chimique de croissance galvanique qui consiste à superposer les couches d’or afin de créer un logo miniature à la topographie unique. Les lettres sont reliées entre elles par des fils d’or aussi fins quedes cheveux. La signature est ensuite apposée à la main sur le cadran et fixée sur de minuscules pieds, presque invisibles à l’œil nu. Cette méthode qui a nécessité trois ans de recherche est particulièrement difficile à réaliser en raison de la longueur de la signature. Pour adapter ce procédé à la Royal Oak, la complexité a résidé dans le fait de développer une deuxième taille de signature pour les 34 et 37 mm – celle des 41 mm existant déjà sur les Codes 11.59 by Audemars Piguet.

    Enfin, l’échelle des minutes qui était jusqu’alors imprimée sur la zone externe plate apparaît désormais directement sur la tapisserie de tous les modèles automatiques heure, minute, seconde, date. Cette réalisation plus complexe en raison de la topographie unique du cadran tapisserie offre un meilleur rendu visuel.

    « Pour marquer les 50 ans de la collection, nous avons voulu rendre hommage aux codes distinctifs de la Royal Oak. Ces retouches n’ont pas pour but de révolutionner la collection mais d’en magnifier les lignes. »

    Sofia Candeias
    Responsable du département Produit et Design

    BLEU NUIT, NUAGE 50
    UN RETOUR AUX ORIGINES

    Fidèles à l’esthétique du modèle de 1972, un grand nombre de références de la collection Royal Oak accueillent l’iconique couleur de cadran Bleu Nuit, Nuage 50, combinée à un motif Petite ou Grande Tapisserie.

    Développée à l’origine par le cadrannier genevois Stern Frères, la couleur de cadran Bleu Nuit, Nuage 50 était obtenue en immergeant chaque cadran dans un bain galvanique. Si la formule du mélange était importante, la durée et la température du bain étaient tout aussi cruciales. Retiré trop tôt ou trop tard, le cadran sortait soit violet soit noir. Une fine couche de vernis mélangé à quelques gouttes de couleur noire (n°50) était ensuite appliquée sur le cadran pour le protéger. L’origine de ce nom viendrait du nuage formé par la goutte de couleur lorsqu’elle se mélange au vernis liquide, comme le nuage de lait dans le thé. Aujourd’hui, la nuance Bleu Nuit, Nuage 50 est obtenue par procédé PVD (Physical Vapor Deposition) pour garantir une couleur homogène à travers toute la collection et une meilleure stabilité dans le temps.

    Les nouvelles références font également la part belle à un autre code esthétique reconnaissable de la Royal Oak : le cadran guilloché Tapisserie. La plupart des nouveautés de cette année en 34, 37, 38 ou 41 mm présentent une Grande Tapisserie qui magnifie le cadran. Ce motif résulte d’unprocessus de fabrication complexe basé sur un savoir-faire qui n’est plus enseigné dans les écoles techniques depuis près d’un siècle. Il est formé par des centaines de minuscules pyramides tronquées de base carrée, taillées dans le métal du cadran par une ancienne machine à guillocher qui reproduit le motif d’un patron. Des dizaines de milliers de losanges, dont les quatre faces intérieures reflètent la lumière, sont taillés simultanément dans les fines rainures séparant les carrés, formant un « tissage » homogène qui crée des effets de moirage. Ce procédé requiert une dextérité et une précision extrêmes.

    C’est en 1998 que fut prise la décision de trouver un successeur à la Petite Tapisserie qui décorait les cadrans Royal Oak depuis sa création. Une nouvelle tapisserie plus généreuse, plus lisible et plus ample voit alors le jour. La technique de fabrication reste identique, mais les bases des pyramides tronquées sont jusqu’à deux fois plus grandes, réduisant ainsi considérablement le nombre de pyramides d’environ 700 à 380 sur un cadran Royal Oak « Jumbo ». Trois modèles sont alors présentés arborant la Grande Tapisserie. Le succès est tel qu’en 2000, elle apparait sur presque tous les modèles Royal Oak et finit par éclipser la Petite Tapisserie qui ne réapparaît qu’à l’occasion des 40 ans de la Royal Oak en 2012.

    UNE NOUVELLE MASSE OSCILLANTE DÉDIÉE

    Ces modèles « anniversaire » sont dotés d’une masse oscillante en or rose 22 carats spécialement développée pour célébrer le cinquantenaire de la Royal Oak. Celle-ci présente le logo des 50 ans ainsi que la signature Audemars Piguet gravés sur sa surface. Pour l’occasion, la couleur de la masse oscillante est accordée à la couleur de la boîte et présente des finitions similaires polies et satinées.

    Cette masse oscillante équipera tous les modèles « anniversaire » Royal Oak dont le design évolue en 2022 à l’exception des chronographes 38 mm.

    DE NOUVEAUX CALIBRES PERFORMANTS ET RAFFINÉS

    Ces nouveautés sont animées par trois calibres différents dont un inédit. Ainsi, le mouvement automatique heure, minute, seconde, date, Calibre 5900 apparaît pour la première fois chez Audemars Piguet en 2022 sur des références 37 mm. Remplaçant le Calibre 3120, ce mouvement a l’avantage d’être plus fin (3,9 mm ou lieu de 4,26 mm) et d’offrir une fréquence plus élevée que son prédécesseur (4Hz au lieu de 3 Hz). Il possède par ailleurs une réserve de marche de 60 heures.

    Le Calibre 4401 fait, quant à lui, son apparition pour la première fois dans la collection Royal Oak sur les modèles chronographes en acier inoxydable de 41 mm. Ce mouvement intégralement produit en interne est doté d’un chronographe intégré avec fonction retour en vol. Il présente une chronométrie accrue, ainsi qu’une date à saut instantané qui lui confère une meilleure ergonomie d’utilisation. Il est en outre équipé d’un système d’embrayage vertical - une prouesse réservée aux chronographes haut de gamme compte tenu de la complexité des composants – et d’une roue à colonne intégrée. Le mouvement est visible à travers le fond saphir qui révèle les décorations raffinées ornant les composants, tels que le polissage des angles, le satinage vertical, les Côtes de Genève, le grainage et le chanfreinage.

    Les Calibres 5900 et 4401 qui animent les références 15550, 15551, 26240 et 26242 présentent tous deux la masse oscillante anniversaire.

    50 ANS DE RÉINVENTION PERMANENTE

    En dialogue permanant avec le monde dont elle s’inspire, la Royal Oak a su se développer à travers les ans, s’élevant désormais au rang d’icône. Imaginée par Gérald Genta et lancée en 1972, la Royal Oak n’existe, durant ses quatre premières années, que dans le modèle acier 5402. En 1976, la première Royal Oak féminine 8638 créée par Jacqueline Dimier voit le jour et ouvre ainsi la voie à une collection dédiée. L’année suivante, la collection s’enrichit de modèles en or, de nouveaux diamètres et de nouveaux calibres. Dès lors, en à peine 5 ans (1977-1981), 27 nouveaux modèles sont créés.

    En 1978, l’introduction de cadrans et de boîtes sertis permet de nouveaux développements créatifs raffinés. En 1980, la Manufacture lance ses premiers cadrans Royal Oak non-guillochés notamment sur des créations féminines. En 1992, l’introduction du fond saphir permet à Audemars Piguet de révéler le travail minutieux de décoration réalisé par ses artisans sur les composants cachés à l’intérieur du mouvement. Ce tournant marque le point de départ d’une nouvelle tendance qui se retrouve aujourd’hui encore sur de nombreuses références.

    Depuis 1976, le processus d’évolution de la Royal Oak est donc constant. Seuls les codes esthétiques essentiels de la collection tels que la forme tonneau de la boîte, la lunette octogonale et les huit vis hexagonales apparentes sont demeurés inchangés. Les évolutions apportées pour célébrer cette année anniversaire marquent un nouveau tournant dans le développement d’une collection qui traverse les époques et les tendances. 50 ans après sa création, plus de 500 déclinaisons sont venues réinterpréter l’iconoclaste devenue icône.

  • LA ROYAL OAK FÊTE SES 50 ANS AVEC UNE NOUVELLE ÉVOLUTION DE DESIGN

    À l’occasion des 50 ans de sa montre iconique, la manufacture suisse de Haute Horlogerie Audemars Piguet est heureuse de dévoiler les nouveaux modèles automatiques heure, minute, seconde et date en 37 mm et chronographes en 38 et 41 mm de sa collection Royal Oak à paraître tout au long de l’année. Retenant les codes esthétiques du modèle originel de 1972, ces nouvelles références présentent de légères adaptations de la boîte, du cadran et du bracelet, ancrant davantage la collection dans la modernité. Ces modifications réalisées par les horlogers, designers et ingénieurs d’Audemars Piguet s’inscrivent dans une démarche d’amélioration permanente qui anime la Manufacture depuis des générations et permet de repousser toujours plus loin les limites du design et de la précision. Accueillant de nouveaux calibres, la majorité de ces nouveaux modèles sont également équipés de la masse oscillante spécialement développée pour célébrer le cinquantenaire de la Royal Oak. Mariant tradition et technologie de pointe, ces références réservent bien des surprises aux amateurs du modèle de Gérald Genta. D’autres modèles aux diamètres de 41 mm et 34 mm seront également disponibles au second semestre 2022.

    UNE BOÎTE ET UN BRACELET À L’ERGONOMIE OPTIMISÉE

    Désireux de rendre hommage à l’esthétique originelle de la collection tout en renforçant son ergonomie, les ingénieurs et artisans de la Manufacture ont opéré de subtils changements sur la boîte de la Royal Oak. Ainsi, les biseaux au-dessus et en-dessous de la boîte ont été élargis, permettant d’accentuer le jeu de lumière des finitions main polies et satinées et de donner un effet affiné à la silhouette de la montre. Le fond a, quant à lui, été légèrement noyé dans la carrure afin que la montre appuie mieux sur le poignet et procure un porter plus agréable.

    Accentuant encore la finesse de ces nouvelles lignes, les premiers maillons du bracelet, intégrés à la carrure de part et d’autre de la montre, sont désormais trapézoïdaux et non-parallèles pour amorcer le bracelet en chute dégressif. Tous les maillons du bracelet ont non seulement été affinés, mais les quatre premiers présentent une épaisseur décroissante qui renforce la légèreté et l’ergonomie du bracelet. Si cette dégressivité existait déjà sur les modèles en or, elle est présentée pour la première fois sur les références en acier inoxydable et en titane entre autres, rendant subtilement hommage au modèle 5402 de 1972.

    UNE ESTHÉTIQUE DE CADRAN HARMONISÉE ENTRE LES DIFFÉRENTS MODÈLES

    Les index facettés luminescents font partie des codes reconnaissables de la Royal Oak. Afin de renforcer la cohérence entre les différents modèles de la collection, quel que soit le diamètre ou le matériau, les artisans du Brassus ont harmonisé la taille des index et des aiguilles tout en conservant leur esthétique. Les proportions des index des modèles « anniversaire » automatiques heure, minute, seconde et date et des chronographes ont été standardisées en fonction des différents diamètres.

    Le logo signature Audemars Piguet a également été retravaillé. En or 24 carats et obtenue par croissance galvanique, un procédé similaire à l’impression 3D, cette signature en relief vient remplacer l’applique du monogramme AP et le logo Audemars Piguet imprimé à 12h. Développée àl’origine pour la collection Code 11.59 by Audemars Piguet, elle est obtenue grâce au procédé chimique de croissance galvanique qui consiste à superposer les couches d’or afin de créer un logo miniature à la topographie unique. Les lettres sont reliées entre elles par des fils d’or aussi fins quedes cheveux. La signature est ensuite apposée à la main sur le cadran et fixée sur de minuscules pieds, presque invisibles à l’œil nu. Cette méthode qui a nécessité trois ans de recherche est particulièrement difficile à réaliser en raison de la longueur de la signature. Pour adapter ce procédé à la Royal Oak, la complexité a résidé dans le fait de développer une deuxième taille de signature pour les 34 et 37 mm – celle des 41 mm existant déjà sur les Codes 11.59 by Audemars Piguet.

    Enfin, l’échelle des minutes qui était jusqu’alors imprimée sur la zone externe plate apparaît désormais directement sur la tapisserie de tous les modèles automatiques heure, minute, seconde, date. Cette réalisation plus complexe en raison de la topographie unique du cadran tapisserie offre un meilleur rendu visuel.

    « Pour marquer les 50 ans de la collection, nous avons voulu rendre hommage aux codes distinctifs de la Royal Oak. Ces retouches n’ont pas pour but de révolutionner la collection mais d’en magnifier les lignes. »

    Sofia Candeias
    Responsable du département Produit et Design

    BLEU NUIT, NUAGE 50
    UN RETOUR AUX ORIGINES

    Fidèles à l’esthétique du modèle de 1972, un grand nombre de références de la collection Royal Oak accueillent l’iconique couleur de cadran Bleu Nuit, Nuage 50, combinée à un motif Petite ou Grande Tapisserie.

    Développée à l’origine par le cadrannier genevois Stern Frères, la couleur de cadran Bleu Nuit, Nuage 50 était obtenue en immergeant chaque cadran dans un bain galvanique. Si la formule du mélange était importante, la durée et la température du bain étaient tout aussi cruciales. Retiré trop tôt ou trop tard, le cadran sortait soit violet soit noir. Une fine couche de vernis mélangé à quelques gouttes de couleur noire (n°50) était ensuite appliquée sur le cadran pour le protéger. L’origine de ce nom viendrait du nuage formé par la goutte de couleur lorsqu’elle se mélange au vernis liquide, comme le nuage de lait dans le thé. Aujourd’hui, la nuance Bleu Nuit, Nuage 50 est obtenue par procédé PVD (Physical Vapor Deposition) pour garantir une couleur homogène à travers toute la collection et une meilleure stabilité dans le temps.

    Les nouvelles références font également la part belle à un autre code esthétique reconnaissable de la Royal Oak : le cadran guilloché Tapisserie. La plupart des nouveautés de cette année en 34, 37, 38 ou 41 mm présentent une Grande Tapisserie qui magnifie le cadran. Ce motif résulte d’unprocessus de fabrication complexe basé sur un savoir-faire qui n’est plus enseigné dans les écoles techniques depuis près d’un siècle. Il est formé par des centaines de minuscules pyramides tronquées de base carrée, taillées dans le métal du cadran par une ancienne machine à guillocher qui reproduit le motif d’un patron. Des dizaines de milliers de losanges, dont les quatre faces intérieures reflètent la lumière, sont taillés simultanément dans les fines rainures séparant les carrés, formant un « tissage » homogène qui crée des effets de moirage. Ce procédé requiert une dextérité et une précision extrêmes.

    C’est en 1998 que fut prise la décision de trouver un successeur à la Petite Tapisserie qui décorait les cadrans Royal Oak depuis sa création. Une nouvelle tapisserie plus généreuse, plus lisible et plus ample voit alors le jour. La technique de fabrication reste identique, mais les bases des pyramides tronquées sont jusqu’à deux fois plus grandes, réduisant ainsi considérablement le nombre de pyramides d’environ 700 à 380 sur un cadran Royal Oak « Jumbo ». Trois modèles sont alors présentés arborant la Grande Tapisserie. Le succès est tel qu’en 2000, elle apparait sur presque tous les modèles Royal Oak et finit par éclipser la Petite Tapisserie qui ne réapparaît qu’à l’occasion des 40 ans de la Royal Oak en 2012.

    UNE NOUVELLE MASSE OSCILLANTE DÉDIÉE

    Ces modèles « anniversaire » sont dotés d’une masse oscillante en or rose 22 carats spécialement développée pour célébrer le cinquantenaire de la Royal Oak. Celle-ci présente le logo des 50 ans ainsi que la signature Audemars Piguet gravés sur sa surface. Pour l’occasion, la couleur de la masse oscillante est accordée à la couleur de la boîte et présente des finitions similaires polies et satinées.

    Cette masse oscillante équipera tous les modèles « anniversaire » Royal Oak dont le design évolue en 2022 à l’exception des chronographes 38 mm.

    DE NOUVEAUX CALIBRES PERFORMANTS ET RAFFINÉS

    Ces nouveautés sont animées par trois calibres différents dont un inédit. Ainsi, le mouvement automatique heure, minute, seconde, date, Calibre 5900 apparaît pour la première fois chez Audemars Piguet en 2022 sur des références 37 mm. Remplaçant le Calibre 3120, ce mouvement a l’avantage d’être plus fin (3,9 mm ou lieu de 4,26 mm) et d’offrir une fréquence plus élevée que son prédécesseur (4Hz au lieu de 3 Hz). Il possède par ailleurs une réserve de marche de 60 heures.

    Le Calibre 4401 fait, quant à lui, son apparition pour la première fois dans la collection Royal Oak sur les modèles chronographes en acier inoxydable de 41 mm. Ce mouvement intégralement produit en interne est doté d’un chronographe intégré avec fonction retour en vol. Il présente une chronométrie accrue, ainsi qu’une date à saut instantané qui lui confère une meilleure ergonomie d’utilisation. Il est en outre équipé d’un système d’embrayage vertical - une prouesse réservée aux chronographes haut de gamme compte tenu de la complexité des composants – et d’une roue à colonne intégrée. Le mouvement est visible à travers le fond saphir qui révèle les décorations raffinées ornant les composants, tels que le polissage des angles, le satinage vertical, les Côtes de Genève, le grainage et le chanfreinage.

    Les Calibres 5900 et 4401 qui animent les références 15550, 15551, 26240 et 26242 présentent tous deux la masse oscillante anniversaire.

    50 ANS DE RÉINVENTION PERMANENTE

    En dialogue permanant avec le monde dont elle s’inspire, la Royal Oak a su se développer à travers les ans, s’élevant désormais au rang d’icône. Imaginée par Gérald Genta et lancée en 1972, la Royal Oak n’existe, durant ses quatre premières années, que dans le modèle acier 5402. En 1976, la première Royal Oak féminine 8638 créée par Jacqueline Dimier voit le jour et ouvre ainsi la voie à une collection dédiée. L’année suivante, la collection s’enrichit de modèles en or, de nouveaux diamètres et de nouveaux calibres. Dès lors, en à peine 5 ans (1977-1981), 27 nouveaux modèles sont créés.

    En 1978, l’introduction de cadrans et de boîtes sertis permet de nouveaux développements créatifs raffinés. En 1980, la Manufacture lance ses premiers cadrans Royal Oak non-guillochés notamment sur des créations féminines. En 1992, l’introduction du fond saphir permet à Audemars Piguet de révéler le travail minutieux de décoration réalisé par ses artisans sur les composants cachés à l’intérieur du mouvement. Ce tournant marque le point de départ d’une nouvelle tendance qui se retrouve aujourd’hui encore sur de nombreuses références.

    Depuis 1976, le processus d’évolution de la Royal Oak est donc constant. Seuls les codes esthétiques essentiels de la collection tels que la forme tonneau de la boîte, la lunette octogonale et les huit vis hexagonales apparentes sont demeurés inchangés. Les évolutions apportées pour célébrer cette année anniversaire marquent un nouveau tournant dans le développement d’une collection qui traverse les époques et les tendances. 50 ans après sa création, plus de 500 déclinaisons sont venues réinterpréter l’iconoclaste devenue icône.

  • Marque  : Audemars Piguet
    Collection  : Royal Oak
    Modèle  : Royal Oak Automatique
    Référence  : 15550ST.OO.1356ST.04
    Complément : Acier - Cadran Bleu
    En vente depuis : 2022
    Prix du neuf : 23 300 €
    Diamètre : 37 mm
    Epaisseur : 8.9 mm
    Types : Mécanique à remontage automatique
    Calibre : 5900
    Calibre distinction : Côtes de Genève
    Masse oscillante en or spécifique 50e anniversaire
    Complication : Date
    Matière du boitier : Acier inoxydable
    Particularité du boitier : Couronne vissée
    Fond saphir
    Forme : Octogonale
    Etanchéité : 50 mètres
    Cadran : Motif Grande Tapisserie
    Couleur du cadran : Bleu
    Affichage : Aiguilles luminescentes
    Index : Bâtons
    Luminescents
    Verre : Saphir
    Traitement anti-reflet
    Matière du bracelet : Acier inoxydable
    Fermeture du bracelet : Boucle déployante
    Plus de caractéristiques :
    Mouvement
    Calibre automatique 5900
    Diamètre total : 26,2 mm (11 1⁄2 lignes)
    Épaisseur totale : 3,9 mm
    Nombre de pierres : 29
    Nombre de composants : 186
    Réserve de marche minimum garantie : 60 h
    Fréquence du balancier :
    4 Hz (28 800 alternances/heure)
    Masse oscillante « anniversaire » en or rose rhodié 22 carats

    Boîtier
    Boîte et lunette en acier inoxydable, glace et fond saphir avec traitement antireflets

    Cadran
    Cadran bleu clair avec motif Grande Tapisserie, index appliqués et aiguilles Royal Oak en or gris avec dépôt luminescent

    Bracelet
    Bracelet en acier inoxydable et fermoir déployante AP