Inauguration du nouveau bâtiment de la manufacture de mouvements des Montres Rolex S.A.

Par MyWatch
Bienne, le 16 octobre 2012 – Rolex a inauguré ce jour à Bienne le nouveau bâtiment de sa manufacture de mouvements en présence de personnalités influentes du monde politique et de l’économie, dont le conseiller fédéral Johann Schneider-Ammann, le président du Conseil-exécutif du canton de Berne Andreas Rickenbacher, le conseiller aux Etats du canton de Berne Hans Stöckli et le maire de Bienne Erich Fehr. Après le traditionnel couper de ruban, la marque a dévoilé ses nouveaux ateliers de production du mouvement qui associent savoir-faire manuel horloger à haute valeur ajoutée et ultratechnologie.
Le nouveau bâtiment, aboutissement de l’un des plus importants chantiers industriels de Suisse de ces dernières années, permet au leader mondial de l’horlogerie de luxe de regrouper et de rationaliser l’ensemble de sa production de mouvements sur un site ultramoderne de 400 000 m3 – dont 230 000 m3 pour le nouveau bâtiment – d’une superficie totale de 92 000 m2.
Par ses performances exceptionnelles en termes de productivité, de confort pour le personnel et de respect de l’environnement, le site de production de Bienne établit une nouvelle référence en matière de manufacture horlogère, perpétuant l’esprit pionnier de Rolex et sa passion de la qualité.
UNE « NOUVELLE ÈRE » POUR ROLEX
« Rolex entre aujourd’hui dans une nouvelle ère », affi rme Me Bertrand Gros, président de la Manufacture des Montres Rolex S.A. « La construction du nouveau bâtiment de Bienne, lancée en 2009, témoigne de notre confi ance inébranlable en l’avenir. A l’heure où l’approvisionnement de composants stratégiques devient un enjeu majeur pour l’industrie horlogère, nos sites à Bienne et Genève forment un ensemble manufacturier puissant qui garantit à la marque une parfaite autonomie, une entière liberté d’innovation et de créativité, ainsi qu’un niveau d’excellence à la hauteur de ses exigences. »
Le conseiller fédéral Johann Schneider-Ammann a pour sa part souligné l’importance de Rolex comme ambassadeur de la qualité et du savoir-faire suisse à travers le monde. « Avec son investissement important, Rolex donne un signal fort que la Suisse maintient toutes ses qualités de place industrielle de premier plan, malgré les difficultés de l’économie mondiale », déclare-t-il.
UNE PRODUCTION ENTIÈREMENT MAÎTRISÉE EN INTERNE
Le nouveau bâtiment de Bienne marque le couronnement d’une stratégie entamée par Rolex il y a plus de dix ans visant à intégrer et à maîtriser de manière autonome la fabrication de l’ensemble des composants essentiels de ses montres – du boîtier au mouvement en passant par le cadran et le bracelet – sur quatre sites construits ou réaménagés pour la circonstance, trois à Genève et un à Bienne. Une stratégie d’avant-garde grâce à laquelle Rolex dispose aujourd’hui d’un outil de production sans égal.
EFFICIENCE INDUSTRIELLE
Le regroupement de la production du mouvement dans un nouvel ensemble manu facturier permet d’augmenter l’efficacité et la productivité, de rationaliser les différentes opérations de fabrication et d’améliorer les flux de circulation des personnes et des produits, notamment grâce à un impressionnant système de stock automatique. Entièrement robotisé, celui-ci comporte plus de 46 000 alvéoles pour stocker des composants et des produits finis de manière sécurisée, et les acheminer rapidement jusqu’aux ateliers de production grâce à 22 gares et plus de 1,2 km de rail à travers tout le site.
D’une architecture épurée et rigoureuse, offrant de vastes volumes et un bel éclairage naturel grâce à des puits de lumière inspirés du mouvement, le nouveau complexe comporte également un grand restaurant d’entreprise panoramique et plusieurs espaces de détente pour les collaborateurs.
CONSIDÉRATIONS ENVIRONNEMENTALES
A l’image de chaque site Rolex, les nouvelles constructions sont conçues et mises en œuvre selon des principes très stricts de sécurité, d’intégration à l’environnement et de respect du paysage, dans une philosophie de développement durable. Les nouvelles constructions sont conformes au label suisse de qualité MINERGIE®, ce qui est exceptionnel pour un bâtiment de cette envergure. Elles se distinguent notamment par une utilisation rationnelle de l’énergie, une enveloppe thermique performante, le recours aux énergies renouvelables et une intégration poussée des processus industriels avec les systèmes techniques du bâtiment.
Plus de 2000 personnes travaillent sur le site Rolex de Bienne, et plus de 4000 à Genève, où la marque possède son Siège et assure la fabrication des autres éléments de ses montres et leur assemblage final.
A propos de Rolex
Marque leader de l’industrie horlogère suisse, basée à Genève, Rolex jouit dans le monde entier d’une réputation inégalée de qualité et de savoir-faire. Ses montres OYSTER, toutes certifiées Chronomètres pour leur précision, sont symboles d’excellence, de performance et de prestige. Pionnière de la montre-bracelet dès 1905, la marque est à l’origine de nombreuses innovations horlogères majeures, dont l’OYSTER, première montre-bracelet étanche, née en 1926, et le remontage automatique à rotor PERPETUAL, introduit en 1931. Elle a déposé plus de 400 brevets au cours de son histoire. Véritable manufacture intégrée, Rolex conçoit et fabrique en interne la totalité des composants essentiels de ses montres, de la fonte des alliages d’or à l’assemblage des éléments du mouvement, du boîtier, du cadran et du bracelet, en passant par l’usinage et la finition. Rolex s’engage par ailleurs activement dans le soutien aux arts, au sport, à l’esprit d’entreprise et à l’environnement à travers une large palette d’activités de sponsoring, de programmes philanthropiques et de mécénat.
  • Nouveau bâtiment Rolex, Bienne. ©Rolex/Roger Frei
  • Bâtiments Rolex, Bienne. ©Rolex/Christoph Stöh Grünig
  • Nouveau bâtiment Rolex, Bienne. ©Rolex/Roger Frei
  • Nouveau bâtiment Rolex, Bienne. ©Rolex/Roger Frei
  • Bâtiments Rolex, Bienne. ©Rolex/Christoph Stöh Grünig
  • Rolex, Stock automatique, Bienne. ©Rolex/Christoph Stöh Grünig
  • Ateliers Rolex, Bienne. ©Rolex/Roger Frei