Panthère de Cartier, griffe horlogère

Par MyWatch

Icône féminine des années 1980, la montre Panthère est revenue sous la lumière des projecteurs en 2017 chez Cartier pour le plus grand plaisir des inconditionnelles de la première heure mais aussi de la jeune génération. Réinterprétée depuis son retour en de nombreuses variations, toutes fidèles à la pièce d’époque de forme carrée, elle constitue aujourd’hui l’une des collections emblématiques de la maison qui rencontre le plus de succès.

Nicolas YVON

Panthère de Cartier

Montre bijou par excellence, la Panthère est dévoilée pour la première fois en 1983. Le dessin de son boîtier carré aux angles arrondis et aux lignes fluides s’inscrit dans la même veine esthétique qu’une autre pièce emblématique de Cartier : le célèbre modèle Santos. Mais, si ce dernier s’adresse aux poignets masculins en quête d’aventure, la nouvelle création qui porte le nom de l’animal fétiche de la maison est, quant à elle, exclusivement féminine. Elle fera le bonheur des élégantes citadines jusqu’en 2004, année où elle disparaît des collections…pour mieux revenir treize ans plus tard sans avoir pris une ride.

Panthère de Cartier

Les modifications, il y en a quelques-unes, sont imperceptibles. Toujours dotées, pour la grande majorité, d’une lunette munie de six minuscules têtes de clou bombées, les versions d’aujourd’hui possèdent en effet une boîte agrandie de quelques dixièmes de millimètre pour garantir leur étanchéité (jusqu’à 30 mètres). Elles sont également équipées d’un bracelet qui, tout en gardant une souplesse remarquable au poignet, a été renforcé pour éviter le léger relâchement qui peut s’observer après plusieurs années d’utilisation sur les montres à bracelet métallique.

Panthère de Cartier sur bracelet simple, double ou triple tour

Découvrir tous les modèles Panthère de Cartier

Si la collection proposait déjà dix-sept références dès son grand retour dans les boutiques au mois de juin 2017, elle en compte désormais trente-six (sur le site de la marque, pour un éventail de prix allant de 3 600 € à 136 000 €), toutes animées par un mouvement à quartz Swis Made de haute précision. La maison Cartier l’étoffe régulièrement de nouvelles déclinaisons, en jouant sur les tailles de boîte (mini, petite, moyenne) et les longueurs de bracelet, du simple au triple tour, quand elle ne la transforme pas en montre manchette (nouveauté 2019).

Panthère de Cartier en or blanc pavé de diamants

Le « joaillier des rois et le roi des joailliers » l’illumine aussi parfois par l’éclat incomparable des diamants (des versions serties sur la lunette jusqu’à celles entièrement pavées), tout en l’accordant aux tonalités et aux reflets de différents alliages métalliques polis (or, acier ou bicolore). Sans oublier, pour quelques rares d’entre elles, un habillage ponctué d’éléments recouverts de laque noire qui rappelle la robe tachetée des panthères.

Panthère de Cartier manchettes

Panthère de Cartier manchette

Panthère de Cartier, modèles mini

Les plus inconditionnelles de cette montre griffée années 1980, à la pointe de la tendance aujourd’hui, choisiront naturellement les références quasiment identiques à la pièce d’époque, comme celle en or jaune, par exemple, que la célèbre réalisatrice américaine Sofia Coppola a mis en scène dans la campagne publicitaire que lui a confiée la maison. Une référence qui se fond avec style et élégance dans la jungle urbaine et qui concentre, en tout ou partie, les codes identitaires des montres signées Cartier : couronne coiffée d’un cabochon saphir bleu, chiffres romains, minuterie « chemin de fer » et aiguilles de type « glaive » en acier bleui. Ne reste plus aux passionnées qu’à chercher où se dissimule la signature secrète de Cartier…avant de la trouver dans une des barres du chiffre X en observant attentivement le cadran.

Panthère de Cartier