Les Elégantes

L2.236.7.73.2

Marque  : Longines
Collection  : Les Elégantes de Longines
Modèle  : Les Elégantes
Référence  : L2.236.7.73.2
Nbre de pièces : 10
Complément : Or Gris et Diamants
En vente depuis : 2010

7 650 €Prix neuf constaté France JE LA VEUX

FICHE AU FORMAT PDF

DEMANDER UN PRIX

Demande de prix pour Les ElégantesRef. L2.236.7.73.2

Les Elégantes

VOUS LA VOULEZ ? NOUS VOUS LA CHERCHONS!

Cette fonction est réservée aux membres privilégiés du site My-WatchSite.

Pour devenir membre, rien de plus simple !

  • Marque  : Longines
    Collection  : Les Elégantes de Longines
    Modèle  : Les Elégantes
    Référence  : L2.236.7.73.2
    Nbre de pièces : 10
    Complément : Or Gris et Diamants
    En vente depuis : 2010
    Prix du neuf : 7 650 €
    Styles : Vintage
    Joaillerie
    Types : Mécanique à remontage manuel
    Calibre : Longines L805
    Matière du boitier : Or gris
    Particularité du boitier : Serti de diamants
    Carrure et fond gravés
    Forme : Amande
    Cadran : Argenté
    Affichage : Aiguilles en acier bleui
    Index : Chiffres arabes
    Chemin de fer
    Verre : Saphir
    Matière du bracelet : Satin
    Couleur du bracelet : Blanc
    + Plus de caractéristiques : Mouvement
    Manufacture Longines datant des années 1970
    Calibre L805
    5¾ lignes
    17 rubis
    Fréquence :
    21'600 alternances par heure
    Réserve de marche de 28 heures

    Boîtier
    Boîtier en or gris 18 carats
    Serti de 42 diamants
    Top Wesselton VVS
    (0.353 carat)
    Décor de la carrure et fond gravés manuellement

    Réédition d’une montre joaillerie de Longines datant des années 1920

DESCRIPTION

  • Les Elégantes de Longines 2010, le raffinement des années folles

    Les goûts des Années Folles comptent parmi les tendances stylistiques les plus marquantes que le XXe siècle a engendrées. Leurs particularités et leur cohérence ont contribué à pérenniser une esthétique singulière sous la bannière de la mouvance Art déco dont la forte influence s'est exercée jusqu'à la création horlogère des années 1920. Comme chaque année, Longines a puisé son inspiration dans ce courant artistique pour créer de gracieux garde-temps pour dames et propose aujourd'hui trois nouvelles déclinaisons horlogères de cette esthétique; elles sont baptisées les Elégantes de Longines.

    Les Années Folles assistent à une petite révolution esthétique avec l'émergence de la mouvance Art déco et ses multiples domaines d'application. Mais elles assistent également à une petite révolution féminine: la femme des années 1920 s'affranchit peu à peu du poids des conventions et prend son destin en main. Les corsets volent, la taille est dégagée, la femme se libère. En écho à ce changement de condition, la mode, sous l'influence du courant Art déco, se pare d'une nouvelle esthétique faite de légèreté, d'élégance, de vivacité.

    Le XXème siècle naissant apporte également une évolution de taille dans le monde feutré de l'horlogerie. L'avènement de la montre-bracelet et le développement de mouvements toujours plus petits et fiables permettent aux horlogers de l'époque de donner la pleine mesure de leur talent créatif. La montre, auparavant reléguée dans une poche, se met à orner le poignet des hommes. Cependant, les artisans de Longines ne tardent pas à consacrer leur savoir-faire horloger aux délicats poignets des dames, donnant ainsi à l'Art Déco une expression horlogère nouvelle, faite d'élégance et de charme. Boîtiers de forme en or gris, pierres précieuses et décors enjoués, véritable exploration de l'esthétique exubérante de l'époque, les montres-bijoux créées par la maison Longines dans le premier tiers du XXème siècle ont alors su conquérir le coeur des femmes.

    En 2002, Longines décidait de donner un nouveau souffle aux belles oubliées des Années Folles. Les créations de l'époque sont revisitées et rééditées. La collection Les Elégantes de Longines voyait ainsi le jour, pour le plus grand bonheur des collectionneuses amatrices d'objets d'exception. Depuis, chaque printemps, de nouveaux modèles, délicates et fines matérialisations de l'esprit Art Déco, viennent enrichir cette collection à l'élégance intemporelle.

    Cette année, Longines a créé trois montres inspirées par les audaces des Années Folles. La première, un garde-temps en or jaune de forme rectangulaire, est munie d'un élégant bracelet en satin noir. La seconde, une délicate montre en or rose, voit la forme tonneau de son boîtier se prolonger dans un fin bracelet de satin bordeaux. Enfin, un gracile gardetemps en or gris avec une boîte en forme d'amande et un bracelet en satin blanc complète l'édition 2010 des Elégantes de Longines. Les boîtiers de ces montres, entièrement gravés à la main de motifs décoratifs Art Déco, se parent des feux de 24 à 42 diamants Top Wesselton VVS. Des chiffres arabes ornent avec délicatesse leur cadran argenté aux aiguilles bleuies.

    Fidèle à la tradition, la marque horlogère a doté cette élégante collection d'un authentique mouvement manufacture à remontage manuel datant des années 1970: le calibre Longines L805 qui comporte 17 rubis et bat 21'600 alternances par heure. Ce précieux trio est limité à dix exemplaires.
  • Les Elégantes de Longines 2010, le raffinement des années folles

    Les goûts des Années Folles comptent parmi les tendances stylistiques les plus marquantes que le XXe siècle a engendrées. Leurs particularités et leur cohérence ont contribué à pérenniser une esthétique singulière sous la bannière de la mouvance Art déco dont la forte influence s'est exercée jusqu'à la création horlogère des années 1920. Comme chaque année, Longines a puisé son inspiration dans ce courant artistique pour créer de gracieux garde-temps pour dames et propose aujourd'hui trois nouvelles déclinaisons horlogères de cette esthétique; elles sont baptisées les Elégantes de Longines.

    Les Années Folles assistent à une petite révolution esthétique avec l'émergence de la mouvance Art déco et ses multiples domaines d'application. Mais elles assistent également à une petite révolution féminine: la femme des années 1920 s'affranchit peu à peu du poids des conventions et prend son destin en main. Les corsets volent, la taille est dégagée, la femme se libère. En écho à ce changement de condition, la mode, sous l'influence du courant Art déco, se pare d'une nouvelle esthétique faite de légèreté, d'élégance, de vivacité.

    Le XXème siècle naissant apporte également une évolution de taille dans le monde feutré de l'horlogerie. L'avènement de la montre-bracelet et le développement de mouvements toujours plus petits et fiables permettent aux horlogers de l'époque de donner la pleine mesure de leur talent créatif. La montre, auparavant reléguée dans une poche, se met à orner le poignet des hommes. Cependant, les artisans de Longines ne tardent pas à consacrer leur savoir-faire horloger aux délicats poignets des dames, donnant ainsi à l'Art Déco une expression horlogère nouvelle, faite d'élégance et de charme. Boîtiers de forme en or gris, pierres précieuses et décors enjoués, véritable exploration de l'esthétique exubérante de l'époque, les montres-bijoux créées par la maison Longines dans le premier tiers du XXème siècle ont alors su conquérir le coeur des femmes.

    En 2002, Longines décidait de donner un nouveau souffle aux belles oubliées des Années Folles. Les créations de l'époque sont revisitées et rééditées. La collection Les Elégantes de Longines voyait ainsi le jour, pour le plus grand bonheur des collectionneuses amatrices d'objets d'exception. Depuis, chaque printemps, de nouveaux modèles, délicates et fines matérialisations de l'esprit Art Déco, viennent enrichir cette collection à l'élégance intemporelle.

    Cette année, Longines a créé trois montres inspirées par les audaces des Années Folles. La première, un garde-temps en or jaune de forme rectangulaire, est munie d'un élégant bracelet en satin noir. La seconde, une délicate montre en or rose, voit la forme tonneau de son boîtier se prolonger dans un fin bracelet de satin bordeaux. Enfin, un gracile gardetemps en or gris avec une boîte en forme d'amande et un bracelet en satin blanc complète l'édition 2010 des Elégantes de Longines. Les boîtiers de ces montres, entièrement gravés à la main de motifs décoratifs Art Déco, se parent des feux de 24 à 42 diamants Top Wesselton VVS. Des chiffres arabes ornent avec délicatesse leur cadran argenté aux aiguilles bleuies.

    Fidèle à la tradition, la marque horlogère a doté cette élégante collection d'un authentique mouvement manufacture à remontage manuel datant des années 1970: le calibre Longines L805 qui comporte 17 rubis et bat 21'600 alternances par heure. Ce précieux trio est limité à dix exemplaires.
  • Marque  : Longines
    Collection  : Les Elégantes de Longines
    Modèle  : Les Elégantes
    Référence  : L2.236.7.73.2
    Nbre de pièces : 10
    Complément : Or Gris et Diamants
    En vente depuis : 2010
    Prix du neuf : 7 650 €
    Styles : Vintage
    Joaillerie
    Types : Mécanique à remontage manuel
    Calibre : Longines L805
    Matière du boitier : Or gris
    Particularité du boitier : Serti de diamants
    Carrure et fond gravés
    Forme : Amande
    Cadran : Argenté
    Affichage : Aiguilles en acier bleui
    Index : Chiffres arabes
    Chemin de fer
    Verre : Saphir
    Matière du bracelet : Satin
    Couleur du bracelet : Blanc
    Plus de caractéristiques : Mouvement
    Manufacture Longines datant des années 1970
    Calibre L805
    5¾ lignes
    17 rubis
    Fréquence :
    21'600 alternances par heure
    Réserve de marche de 28 heures

    Boîtier
    Boîtier en or gris 18 carats
    Serti de 42 diamants
    Top Wesselton VVS
    (0.353 carat)
    Décor de la carrure et fond gravés manuellement

    Réédition d’une montre joaillerie de Longines datant des années 1920