Métiers d'art

Dior Grand Bal, valse horlogère à mille temps

Fascinant et savant mariage entre métiers d'art et horlogerie helvétique, la collection Grand Bal est devenue l’une des lignes les plus emblématiques de la maison Dior. Animées par un calibre automatique exclusif, les montres en arborent côté cadran la masse oscillante, que les maîtres artisans décorent en s'inspirant très souvent de l'univers de la Haute Couture. La dernière série en date, Grand Bal Masqué, est une pure merveille de créativité qui reflète l'exubérance des masques vénitiens.

Par Chloé Redler, Nicolas Yvon
Dior Grand Bal Masqué – pièce unique n°11

Entrée dans la danse 

Depuis sa création en 2011, la montre Dior Grand Bal ne cesse de surprendre. Cette montre est identifiable entre toutes avec son calibre Dior Inversé breveté dont la masse oscillante fonctionnelle est placée coté cadran. Véritable œuvre d’art miniature, celle-ci virevolte au moindre mouvement de poignet en évoquant l’étourdissant tournoiement d’une robe…de bal. Champ d’expression unique pour les petites mains aux doigts de fée qui les habillent en utilisant toute la palette des techniques, des pierres et des matières, chaque masse oscillante est d’une infinie délicatesse car elle est réalisée avec une extrême minutie…comme une création de grand couturier. D’abord « Dentelle », « Broderie » et « Plissé », puis « Résille », « Plume » et « Drapé » en 2012 et « Fil de Soie » en 2014, les modèles se parent ensuite de compositions encore plus étonnantes comme une broderie anglaise en dentelle de nacre ou encore une marqueterie d’élytres de scarabées et d’ailes de papillons, un tissage de fils d’or ou encore une guipure en or et diamants… 

Dior Grand Bal : l’excellence, l’expertise et le savoir faire au service des métiers d’art.
Dior Grand Bal Plissé – Pose de la masse oscillante
Grande Grand Bal Fil de Soie – Tissage de l’armature de la masse 
Dior Grand Bal Résille – Montage de la masse oscillante ajourée sertie de diamants  

A des années lumières de l’accessoire de mode, les Dior Grand Bal explorent au fil des saisons de nouvelles techniques et de nouvelles possibilités, tout en incarnant l’excellence de savoir-faire artisanaux, pour la plupart ancestraux et dont certains tissent l’histoire de la Haute Couture. Quand les métiers d’art s’invitent au poignet, ils captent inexorablement, comme par magie, les regards et le temps.  

A nulle autre pareille, l’exception du sur mesure

En 2019, Dior crée l’événement en permettant aux passionnées de belles mécaniques de composer elles-mêmes leurs Dior Grand Bal Couture. Une rareté dans le monde de l’horlogerie qui ne passe pas inaperçu. Ce service de création sur mesure propose de réaliser sa montre jusque dans les moindres détails.

La luxueuse malle contenant les pièces pour constituer sa propre montre Grand Bal Couture 
Plus de 200 millions de combinaisons sont possibles avec le service sur mesure proposé pour la Grand Bal Couture  

Accompagnées d’un designer de la Maison, les futures propriétaires peuvent laisser libre cours à leur imagination en jouant par exemple sur les alliages d’or, les pierres fines ou précieuses, les matières naturelles et les motifs géométriques. De la boucle du bracelet jusqu’aux aiguilles, les possibilités de création sont tout simplement infinies. Avec le choix parmi 525 masses oscillantes, 16 lunettes et boîtes, 42 cadrans, 16 fonds de boîtier et 37 bracelets, le nombre de combinaisons uniques réalisables dépasse en effet les 200 millions ! Cinq mois sont ensuite nécessaires pour voir enfin la montre de ses rêves s’attacher au poignet…tout vient à point à qui sait attendre.

Le bal masqué

Aujourd’hui, si de magnifiques versions « Plume » et « Ruban » en éditions limitées enrichissent la famille Grand Bal, Dior met aussi à l’honneur une nouvelle série de pièces uniques totalement fascinantes. 

Cette déclinaison de la Grand Bal Plume et la Grand Bal Ruban font partie des nouveautés 2020 

Après les thématiques « Pampille », « Ondine », ou « Jardins Imaginaires », c’est l’univers baroque du Carnaval de Venise qui a inspiré les créateurs pour transformer littéralement les masses oscillantes en véritables masques miniatures exubérants. Si un seul regard suffit à comprendre que les douze déclinaisons Grand Bal Masqué puisent leur inspiration autour du célèbre carnaval indissociable de Venise, il faut savoir qu’ils font plus précisément écho à un événement sans précédent organisé par Charles de Beistegui en 1951 dans son Palais Labia de Venise. Baptisée à juste titre le « Bal du siècle », cette soirée fut l’une des plus extravagantes et fastueuses de l’après-guerre. Elle a réuni 1 500 invités triés sur le volet. Personnalités et artistes ont eu l’honneur d’apporter leurs talents à cet instant mémorable, comme Christian Dior qui, avec Salvador Dalí, Nina Ricci ou Pierre Cardin, fût l’un des créateurs des nombreux costumes portés par les convives. 

Dior Grand Bal Masqué – pièce unique n°1
Dior Grand Bal Masqué pièces uniques n°2 et n°3 
Dior Grand Bal Masqué pièce unique n°7
Dior Grand Bal Masqué pièces uniques n°8, n°6 et n°5 

La Maison Dior a parfaitement su recréer et transposer au cœur des montres la beauté des masques vénitiens qui s’immobilisent toujours à l’endroit puisque montés à l’opposé du poids de la masse oscillante qui représente le bas d’un visage. Ors, platine, diamants, spinelles, saphirs de couleurs, rubis, émeraudes, grenats, plumes…Les variations de 36 mm de diamètre, servies sur bracelet satin, reflètent à merveille la foisonnante créativité de la maison. Nul doute que ces nouvelles Dior Grand Bal feront tourner plus d’une tête.

DIOR GRAND BAL : tous les modèles.

Défilé 2021 Dior Cruise.