Hublot et Pelé ont célébré la fin de la Coupe de Monde

Par MyWatch

Hublot a créé l’événement le 12 juillet dernier à Rio de Janeiro. Le tout Rio voulait être de la soirée de clôture donnée par l’horloger suisse de luxe, chronométreur officiel de la Coupe du Monde de la FIFA 2014 qui pendant un mois a installé son quartier général à l’hôtel Orla, hôtel sur la célébrissime plage de Copacabana qui pour l’occasion avait revêtu les couleurs de la marque et s’était vu rebaptisé Hublot Palace. Pas moins de 1 000 clients et VIP, dont Rihanna, se sont succédés pendant les cinq semaines que la compétition a duré. “C’est le principal événement sportif mondial, suivi par des milliards de téléspectateurs. Nous en attendons beaucoup en termes de notoriété et de construction de l’image de la marque”, avait confié lors de Baselworld Ricardo Guadalupe, CEO de la société horlogère vaudoise et grand passionné du ballon rond. Pour ce faire, Hublot a investi la sublime villa historique de Lilibeth Monteiro de Carvalho située à Santa Teresa pour une soirée de clôture mémorable qui a accueilli plus de 600 invités venus du monde entier. En l’honneur du partenariat qui lie Hublot à la fondation Womanity, dont la mission est d’identifier et d’adapter des solutions innovantes afin de soutenir l’autonomisation des femmes du monde entier, la marque connue pour ses valeurs pionnières lui a offert une vitrine de choix lors de son événement culminant en invitant Panmela Castro, reine du graffiti brésilien et fondatrice de Rede Nami Feminista, qui milite pour les droits des femmes au Brésil et dont l’action est soutenue par Womanity. “Womanity représente les femmes modernes d’aujourd’hui comme Hublot les aime. Femmes leaders, femmes créatives, femmes entreprenantes, elles veulent faire une différence, et c’est tout un symbole pour Hublot. Nous nous connaissons avec Womanity depuis 2007. Nous avons construit une relation de confiance et d’appréciation mutuelle avec Yann Borgstedt. Je suis aujourd’hui très heureux de renforcer encore nos liens et de soutenir son action dorénavant au niveau international, comme avec Panmela Castro au Brésil. Elle nous a tous séduits par sa force de conviction et son expression artistique puissante. Hublot est très fier de la soutenir et contribuer, grâce à la création des deux séries limitées Big Bang Womanity, à améliorer l’égalité des chances, le respect des femmes et leur liberté dans le monde.” a déclaré Ricardo Guadalupe.

Un graff en live
En présence de Ricardo Guadalupe et de Pelé, le Roi du football et ambassadeur d’Hublot pour la Coupe du Monde, et de nombreuses personnalités sportives, dont les anciens joueurs de football Alan Shearer et Edgard Davids, et artistiques avec Rohan Marley (fils du chanteur légendaire Bob Marley) et l’artiste brésilien Romero Britto, qui a créé le ballon Hublot, symbole de la campagne artistique #HublotLovesFootball, Panmela Castro a donné le coup d’envoi de “THE Party of the World Cup !” en graffant en live une toile monumentale au nom de la liberté et créativité féminines. “On se sert de l’art comme d’une arme pacifique et d’un instrument de transformation culturelle pour lutter contre le machisme”, ajoute cette jeune femme de 32 ans qui a figuré en 2012 sur la liste des “150 femmes qui font bouger le monde”, établie par l’hebdomadaire américain Newsweek, au côté de la présidente du Brésil, l’ex-guérillera Dilma Rousseff, d’Hilary Clinton ou Cristina Kirchner. Le roi du football est venu féliciter l’artiste et lui témoigner son soutien à la cause des femmes en apposant sa signature sur la toile. L’œuvre sera accrochée dans un premier temps dans la boutique Hublot de Miami puis vendue pendant Miami Art Basel. Le produit de la vente sera intégralement reversé aux associations que la Fondation Womanity soutient au Brésil. Engagée aux côtés de cette dernière depuis 2007, la marque horlogère a aussi produit deux séries limitées de montres, de 100 pièces chacune, l’une pour femme : Hublot Classic Fusion Womanity, l’autre pour homme : Classic Fusion Chrono Aero Womanity dont la vente bénéficiera à l’action de Womanity de par le monde (voir www.womanity.org).

Ambiance brésilienne
L’ambiance brésilienne de la soirée était à son comble grâce aux rythmes musicaux de TechSamba et au concert privé de l’artiste international, Wyclef Jean. L’artiste, devant se produire lors de la Cérémonie de clôture de la Coupe du Monde le 13 juillet, a interprété des morceaux très appréciés comme No Woman No Cry et a également joué avec le groupe de samba brésilienne, ainsi qu’avec le DJ du Miami Heat, DJ Irie. Une gigantesque bouteille de Moët et Chandon sur laquelle le nom d’Hublot a été inscrit avec des cristaux a été ouverte pour fêter pour fêter l’occasion.

  • Soirée de clôture organisée par Hublot
  • Soirée de clôture organisée par Hublot
  • Soirée de clôture organisée par Hublot - Britto et Wyclef Jean
  • Soirée de clôture organisée par Hublot - Le show de Wyclef Jean
  • Soirée de clôture organisée par Hublot - L'ambiance brésilienne à son comble
  • Soirée de clôture organisée par Hublot - Wyclef Jean
  • Soirée de clôture organisée par Hublot - Ricardo Guadalupe, CEO de Hublot
  • Soirée de clôture organisée par Hublot
  • Rick de La Croix, Vincent Kieffer, Lilibeth Monteiro de Carvalho et Ricardo Guadalupe
  • Yann Borgstedt tenant à la main la Hublot Classic Fusion Chrono Aero Womanity, Panmela Castro et Ricardo Guadalupe
  • Hublot Classic Fusion Womanity
  • Panmela Castro, reine du graffiti brésilien et fondatrice de Rede Nami Feminista
  • Le Roi Pelé, en pleine séance de graffiti
  • Le Roi Pelé avec Panmela Castro
  • Le graffiti monumental de Panmela Castro