Vu sur le court

Le panama : tête de série à Roland-Garros

A la fois élégant et casual, le panama s’impose depuis des décennies comme l’indispensable des tribunes de Roland-Garros. Focus sur cet accessoire mythique du tournoi parisien qu’il faut absolument arborer pour ne surtout pas passer inaperçu dans le stade... quoique grand absent cette semaine avec la météo actuelle !

Par Chloé Redler
En 2017, la chaîne Youtube de Roland-Garros dédicaçait une de ces vidéos aux chapeaux emblématiques vendus dans ses boutiques officielles.

Reporté de quelques mois à cause de la pandémie, Roland-Garros se tient finalement du 21 septembre au 11 octobre pour trois semaines de moments sportifs intenses. L’occasion pour la rédaction de revenir sur un accessoire indissociable du tournoi : le panama. Véritable « ace » des courts de « Roland », ce couvre-chef emblématique prend, sans conteste, l’avantage dans les tribunes.

Roland-Garros et le panama : un service gagnant

Introduit dans les années soixante-dix dans l’enceinte du stade, il est exclusivement présent dans la tribune présidentielle et offert aux invités du président de la Fédération française de Tennis. Puis en 1987, il se démocratise avec le lancement de la Griffe Roland-Garros et devient dès lors disponible à la vente au même titre que les tee-shirts, serviettes, grosses balles de tennis fluo ou autres goodies.

Lorsque le soleil est au rendez-vous, le panama envahit les gradins de Roland-Garros – © Roland-Garros.

« Panama, mon amour » pourrait être aujourd’hui la devise de nombreux spectateurs des matchs de tennis à Roland-Garros. Incontournable de l’événement, ce chapeau chic et décontracté s’immisce dans toutes les allées et tribunes du tournoi. A défaut de travailler son jeu de jambes comme les athlètes, les visiteurs mettent un point d’honneur à travailler leur style pour briller dans les gradins. Pour une allure sans faute agrémentée d’un petit rien à la française, le panama – outre sa fonction première et tellement « accessoire » de protéger du soleil – est devenu l’objet culte à arborer. Comme le font les personnalités présentent chaque année qui s’affichent sur les grands courts avec « LE » chapeau, assurant ainsi sa plus belle des visibilités et des promotions sur les écrans de télévision.

Si vous voulez en savoir plus sur le panama , n’hésitez pas à lire notre article sur les secrets de sa fabrication.

Look « Roland » : Rolex et panama, le Grand Chelem

J’en suis convaincue, cette année n’est pas coutume et si le temps le permet (ce qui est moins sûr cette semaine), le panama fera de l’ombre aux joueurs et joueuses en lice pour devenir le ou la futur(e) gagnant(e) du tournoi. Outre les férus de tennis, la haute sphère parisienne a bien compris depuis des années qu’il fallait être présent à l’événement pour se « montrer ». Alors oublions le total look griffé Roland-Garros et affichons par petites touches quelques nouveautés de la marque (accéder à la boutique officielle en ligne www.boutique.rolandgarros.com).
On opte donc pour le sweat « Beau Joueur » disponible en bleu marine et blanc (70 euros) ou la blouse écrue à manches courtes avec une bande centrale couleur terre battue (60 euros).

Pour accessoiriser et finaliser l’ensemble avec élégance, je vous propose une sélection de montres parmi les nouveautés Rolex 2020. Redessinée cette année, l’Oyster Perpetual affiche des cadrans inédits laqués et très colorés, à l’image de celui en rouge corail ou en vert foncé qui s’harmonisera parfaitement avec les teintes iconiques de Roland-Garros. D’un diamètre de 36 mm, ces références en acier destinées aux poignets féminins sont certifiées Chronomètre Superlatif (COSC et Rolex) à l’instar des versions masculines aux cadrans noir et argenté.

Oyster Perpetual 36 – cadran rouge corail : 5 250 euros – Consulter notre fiche technique

Oyster Perpetual 36 – cadran vert foncé : 5 250 euros – Consulter notre fiche technique

Oyster Perpetual 41 – cadran noir : 5 550 euros – Consulter notre fiche technique

Oyster Perpetual 41 – cadran argenté : 5 550 euros – Consulter notre fiche technique

Reconnue pour sa robustesse et sa polyvalence, cette collection dispose des performances qui répondent aux exigences strictes des courts en terre battue des stades, à l’image du champion Roger Federer, ambassadeur de la marque.

Roger Federer, l’un des ambassadeurs de Rolex, a 103 titres ATP à son actif. En 2009, sa victoire à Roland-Garros lui permet de réaliser le Grand Chelem en carrière sur quatre surfaces différentes.

Le saviez-vous ? Le vin de Roland-Garros…

Connus et reconnus pour la qualité des vins qu’ils produisent (et notamment le célèbre Haut Condissas qui se place mieux que les 1er grands crus classsés lors des dégustations à l’aveugle !), les Domaines Rollan de By fournissent le vin Château Tour Seran 2011 servi lors des déjeuners et des dîners officiels de cette édition 2020 de Roland-Garros.

Le Château Tour Seran 2011 des Domaines Rollan de By – 21 euros la bouteille de 75cl.

Ce Médoc Cru Bourgeois se distingue par sa structure, son élégance et son extraordinaire acidité. Riches en biodiversité, bordées de marais et proches de l’estuaire de la Gironde, les vignes se nourrissent très profondément dans un sol similaire à ceux des Grands Crus de Pauillac. Ce qui explique le style unique, généreux et raffiné de ce vin d’exception.

A découvrir sur le site des Domaines Rollan de By