Sélection ensoleillée

Les bijoux passent à l’heure d’été

Entre must-have de la saison et coups de cœur de la rédaction, les bijoux ont l’art et la manière de finaliser une tenue, de dynamiser une allure ou d’habiller une silhouette. Dans la mouvance du « mix and match », ils se portent en accumulation pour un look plus tendance et déstructuré ou seuls pour plus de simplicité. Pièces joaillières ou plus fantaisies, voici quelques indispensables accessoires qu’il faut arborer cet été.

Par Chloé Redler

Cartier, Dior, Isabelle Langlois, Rosa Maïtena, Hipanema, Boucheron, Gucci, Tasaki, Dubail, Lassaussois, Redline, les bijoux de l’été sont arrivés…

La Panthère de Cartier

Le bracelet Panthère de Cartier, le bijou de l'été
Collection emblématique, la Panthère de Cartier prend la forme d’un jonc où le félin hypnotise les regards, pour devenir l’un des bijoux de l’été.

Animal totem de Cartier et maintes fois réinterprétée, la panthère s’enroule autour du poignet pour former le nouveau jonc de la Maison. Le bracelet se décline en six modèles – les porter en accumulation est un « Must » non ? – dont une version en or jaune étincelante. Les yeux du félin sont représentés par deux émeraudes, un onyx pointe le bout de son nez tandis que la tête est couverte de 184 diamants taille brillant. Petit détail qui fait tout de même la différence : cette pièce joaillière peut être personnalisée avec la gravure d’un message, d’initiales, d’une date à l’intérieur ou l’embossage de l’écrin rouge qui l’accompagne. Une bonne idée cadeau pour faire – très, très – plaisir…

Qu’elles soient polies, semi-pavées ou full serties sur la tête et la queue, les trois « Panthère de Cartier » hypnotisent le regard. Le « must » : les porter en accumulation…

A partir de 7 650 euros – www.cartier.com

Le pompon de Dior

Les bracelets J’Adior se déclinent cette saison à travers une version invitant au voyage. La destination MYKONOS, accompagnée de la signature CHRISTIAN DIOR, se dessine sur le coton bleu marine et couleur framboise.

De la toile de Jouy au motif Dior Oblique, la nouvelle capsule Dioriviera aux couleurs acidulées, imaginée par Maria Grazia Chiuri (lire notre article Dior s’installe à Mykonos), dévoile une série d’accessoires qui sentent bon l’été, à l’image des bracelets J’Adior. Vendus par paire, ces liens en coton bleu marine et framboise sont signés d’une broderie Christian Dior et du nom de destinations de villégiature paradisiaques : Mykonos, Saint-Tropez, Cannes, Capri et Ibiza. Unisexes, ils s’ajustent facilement à tous les poignets grâce à des cordelettes à pompons. À porter seuls ou superposés !

350 euros – www.dior.com

www.dior.com

Les Abeilles d’Isabelle Langlois

Tel un essaim précieux, les abeilles d’Isabelle Langlois bourdonnent sur une veste, une jolie robe ou un sac. Des bijoux de l’été que l’on peut cumuler à souhait.

Chère à Isabelle Langlois, l’abeille pollinise la nouvelle collection de pin’s de la créatrice. Caractérisés par deux perles de culture symbolisant le corps de l’insecte, les petits accessoires sont pourvus d’une paire d’ailes façonnée en or rose où les pierres précieuses butinent à souhait. Péridot, rhodolite, citrine orangée, topaze Blue London et diopside apportent couleurs et pep’s au vestiaire estival pour casser les codes de la traditionnelle Haute Joaillerie. Difficile de choisir tant les différentes combinaisons sont adorables.

À partir de 365 euros – www.isabellelanglois.com

Le Papillon de Dubail

Illustration du savoir-faire joaillier des ateliers parisiens de la maison Dubail, ce bracelet délicat en or rose possède deux papillons sertis de diamants.

Sur une peau légèrement hâlée, on aura plaisir, cet été, à porter ce délicat bracelet façonné en or rose, dans les ateliers parisiens de la maison Dubail. Illustration de la passion de la famille éponyme pour les pierres précieuses, cette pièce très poétique arbore deux papillons sertis de diamants qui donnent l’impression de virevolter à chaque mouvement du poignet. Minute papillon ! Cette ligne « by Dubail » se métamorphose en bagues, colliers et pendentifs.

8 900 euros – www.dubail.fr

La Bonne Étoile de Rosa Maïtea

Chacune trouvera sa « Bonne Étoile » avec la ligne éponyme de la marque Rosa Maïtea.

Dans la mouvance de rendre le monde de la Haute Joaillerie plus éthique et transparent, la marque de Rosa Maïtea créée par Patricia Pereda a le don de se réinventer. Confectionnée à partir d’or et de diamants recyclés ainsi que de pierres fines entièrement traçables, la collection « La Bonne Étoile » se compose de seize bijoux très poétiques. À l’image de la bague en or jaune recyclé Arcoiris ou « arc-en-ciel » qui nous en fait voir de toutes les couleurs avec ses spinelles et ses grenats. Un beau bouquet étoilé disponible depuis le 7 juillet aux Galeries Lafayette et cela jusqu’à la fin de l’année.

995 euros (bague grand modèle) – www.rosamaitea.com

Les pampilles d’Hipanema

Bijoux de l’été par excellence, les créoles Cloé d’Hipanema figurent à merveille la tendance bohème chic qui perdure depuis plusieurs saisons.

Marque de bijoux d’été par excellence, Hipanema sublime les emblématiques créoles en leur insufflant un air bohême chic. Grands modèles dorés à l’or fin, les boucles d’oreilles « Cloé Gold », faites entièrement à la main, sont décorées d’une pampille ornée de cristaux baguette rappelant l’éclat des diamants avec, en son centre, une labradorite ronde semi-précieuse. L’ensemble est orné d’un pompon de chaînes et de délicates perles turquoise. 

115 euros – www.hipanema.com

Le Tourbillon de Lassaussois

Le Tourbillon de la vie entre Lassaussois et sa manchette en or blanc et diamants.

Elle a fait sensation lors des derniers défilés, la manchette est un bracelet oversize qui a la cote cette saison. Lassaussois l’a bien compris en nous présentant son modèle Tourbillon. Pourvu de cercles ajourés en or blanc et en diamants qui s’entremêlent tels une tornade, il se porte en haut ou sur l’avant du bras pour un look plus branché et décalé. Cet accessoire qui n’en fait qu’à sa tête habillera une petite robe blanche ou liberty.

21 000 euros – www.boutiquelesmontres.com

La Flèche du Temps de Boucheron

Ambassadrice de Boucheron, Alexa Chung incarne magnifiquement la collection Flèche du Temps.

La nouvelle puce d’oreille de Boucheron nous transperce en plein cœur avec sa flèche en or blanc minutieusement pavée de diamants ronds. Vendue à l’unité, cette boucle décoche son sens aigu de la modernité avec son porté atypique et très contemporain. On aime la finesse de ses lignes à l’image de la collection qui accueille également un bracelet sans fermoir et un collier très flexible, facile à enfiler.

15 000 euros – www.boucheron.com

Le Link to Love de Gucci

Le design graphique et structuré des Link To Love apporte excentricité et sophistication à une tenue un peu trop sage.

La tendance « mix and match » prend tout son sens avec la dernière ligne unisexe de Gucci. Comment ne pas avoir envie de porter en accumulation toutes les variations de bracelets et de bagues ? Disponibles en trois couleurs d’or – jaune, blanc et rose – les modèles rappellent le design des bijoux des excentriques années 80 tout en étant remis au goût du jour. De forme octogonale qui évoque le chiffre huit, symbole de l’infini – ils présentent une finition unie, cloutée, gravée minutieusement de rayures ou bien sertie de pierres précieuses. On n’aime pas, on adore !

À partir de 790 euros –  www.gucci.com

La Balance de Tasaki

L’équilibre parfait des perles Akoya vu par la maison Tasaki.

Fondée en 1954, Tasaki a l’art et la matière de marier l’or jaune et les perles de nacre Akoya. Imaginée par le designer Thakoon Panichgul, la ligne « Balance » très minimaliste et graphique joue les équilibristes entre les métaux précieux et les perles. La Maison nous présente une bague en or jaune asymétrique où quatre petites perles Akoya contrebalancent trois autres perles au gabarit plus gros. Son design déstructuré lui apporte élégance et sophistication pour une allure estivale tout en harmonie.

5 110 euros – www.tasaki.fr

L’Illusion de Redline

Célèbre pour son emblématique fil rouge, Redline le décline en 85 autres coloris allant du rose fluo, du vert lagon, du pivoine en passant par le réglisse, le champagne et le gris souris.

Fil rouge de la maison parisienne Redline, le célèbre lien très résistant voit double sur le modèle Illusion Twin. Entrelacés, les deux fils sont ornés de sept diamants montés sur une structure ronde au serti invisible. Déclinée en quatre couleurs d’or – jaune, rose, blanc et noir – cette pièce joue les caméléons en mêlant les fils parmi plus de quatre-vingt-cinq teintes différentes. Toutes les combinaisons sont possibles pour avoir son bijou personnalisé. On ne perd jamais le fil, car on peut changer de coloris en prenant rendez-vous dans les ateliers parisiens. 

Le bracelet Illusion Twin illustre le terrain de jeu de personnalisation chez Redline : choix de la couleur du fil ou de l’or, forme du bijou, etc.

320 euros – www.redline-boutique.com

À lire également pour compléter les bijoux de l’été :