Montre Baignoire, la signature ovale de Cartier

Par MyWatch

Dessinée en 1912 par Louis Cartier, l’emblématique montre Baignoire revient cette année sur le devant de la scène, plus moderne que jamais, dans une série de brillantes déclinaisons aussi originales qu’étincelantes.

Nicolas YVON avec Chloé REDLER

Adoptée par les plus grandes actrices du cinéma français et stars internationales, comme Catherine Deneuve, Jeanne Moreau ou encore Romy Schneider, la Baignoire est une icône horlogère de Cartier qui ne pouvait pas rêver mieux comme ambassadrices. Reflet du chic à la française, la Baignoire voit le jour dans les ateliers parisiens de la maison en 1912. Marquée par le génie de Louis Cartier, la forme dictera le nom de cette atypique, qui verra sa silhouette s’étirer pour adopter ses lignes définitives dans les années 1950 : boîte légèrement incurvée, cadran frappé de chiffres romains ou arabes et ourlé de godrons d’or.

Héritière d’un design assumé, la montre subit aujourd’hui quelques modifications, imperceptibles : un bracelet plus étroit, des chiffres romains redessinés sur un fond sablé argenté et une étanchéité allant jusqu’à 30 mètres. Inimitable, d’une pureté absolue, l’ovale de la boîte en or jaune accueille un mouvement à quartz et se porte avec un bracelet en alligator taupe.

Inspirée par la vitalité londonienne qui habite les arts, la musique et la mode dans les années soixante – appelée le « Swinging London » – la Baignoire s’exprime alors différemment, plus libérée. Très étirée, elle prend la forme allongée qui donnera aussi le nom de la variation. Aujourd’hui, la montre Baignoire Allongée est proposée en trois époustouflantes versions entièrement incrustées de diamants, déclinées en deux tailles (moyenne et extra large) mais aussi en trois autres modèles mariant boîtier serti et cadran doté de chiffres romains (également disponibles en deux formats).

Last but not least, une troisième réinterprétation, pour ne pas dire extrapolation, a été imaginé par le très créatif studio de création de Cartier. La montre Baignoire Allongée prend alors un relief totalement inattendu dans une version follement élégante, dont la lunette en or se couvre d’une multitude de petits picots qui hérissent la surface comme de piquantes références aux célèbres « clous de Paris », motif issu du monde des métiers d’art (guillochage) mais aussi de l’univers joaillier. Extravagant ? Oui ! Mais une fusion naturelle quand on est « le joaillier des rois et le roi des joailliers » !

Comme la Tank, la Panthère ou la Santos – autres collections iconiques de Cartier – la Baignoire n’oublie pas non plus de rester fidèle aux codes identitaires de la maison. Les inconditionnelles n’auront pas manqué de noter la présence de chiffres romains, et d’aiguilles Glaive en acier bleui sur de nombreuses versions.

Découvrez tous les modèles ici : Collection Baignoire de Cartier