MONTRE ATYPIQUE

Restrepo : quand le rond devient ovale

Nouvelle arrivée dans le paysage horloger, la maison Restrepo a déjà marqué les esprits et particulièrement celui de Frank sans C dans l’une de ses dernières vidéos. Alliant horlogerie et design, les montres débordent de la créativité de son fondateur fantasque et exalté, Federico Restrepo.

Par Chloé Redler

Restrepo, jeune marque dans le paysage horloger

Ce nom ne vous est pas inconnu et pour cause ! En décembre dernier, la vidéo « les montres à mettre sous le sapin » de Frank sans C dévoilait ces montres au design plutôt atypique.

Restrepo, la nouvelle marque éponyme de Federico Restrepo qui allie horlogerie et design.

Fondée par Federico Restrepo, la marque éponyme est l’illustration parfaite du monde créatif dans lequel ce trublion – comme il se décrit – d’origine colombienne évolue. Flacons de parfums, accessoires d’écriture, coffrets de produits cosmétiques, il a dessiné de nombreux produits phares du monde de la joaillerie, de la beauté et du luxe. Sans limite, cet artiste passionné de montres se lance sans compromis dans une nouvelle aventure horlogère. Une aventure qui ne tourne pas rond…

L’ovale au cœur des créations Restrepo

Signature des montres Restrepo, la forme ovale est le point de départ de cette collection pour le moins originale.

Le chronographe Restrepo est une bonne idée de montre originale à commander à Noël
La forme ovale du boîtier s’inspire des mouvements elliptiques des planètes autour du Soleil.

En effet, le créateur s’est inspiré du mouvement elliptique des planètes qui gravitent autour du Soleil, pour façonner ses boîtiers. De notre côté, la ressemblance avec un planisphère nous saute bien évidemment aux yeux. C’est en effet un parti pris pour assurer une lisibilité optimale des informations présentes sur le cadran. Federico nous raconte ici sa vision du temps avec trois collections qui sortent de l’ordinaire.

Un cadran, plusieurs possibilités

L’escadron El Caballero sin armas se décline en version chronographe.

Associé à un bracelet en Fluorubber, le modèle Caballero sin armas se décline en acier 316 L, en PDV bleu et en plaqué or.

Disponible en acier 316 L, PVD bleu océan, et plaqué or 18 K, ces trois éditions présentent un cadran tri-compax où contrastent deux compteurs de chronos respectivement de couleur bleue, grise et noire puis d’une petite seconde située à 6h. Le mouvement automatique Valjoux 7750 de belle facture suisse anime ce trio servi sur un bracelet en caoutchouc Fluorubber.

La montre Caballero sin armas est animée par le mouvement automatique suisse Valjoux 7750 visible à travers un fond transparent.

Prix : 2 950 euros – version plaqué or : 3 250 euros.

Quant au Darkwarrior et au Daywarrior, ces deux pièces donnent l’impression de se compléter comme le jour et la nuit. Forcément, leur fonction GMT y est pour quelque chose ! Elles arborent un boîtier façonné en acier 316 L et PVD noir dont le fond est vissé et étanche jusqu’à 50 m. À vous de choisir si vous êtes un oiseau de nuit ou de jour.

Prix : 1 500 euros

Hasta la Victoria clame sa liberté avec des couleurs acidulées. La première déclinaison affiche un cadran noir au bracelet rouge tonique. Tandis que la seconde version présente un cadran jaune vitaminé aux compteurs multicolores qui se marie parfaitement avec le bracelet en caoutchouc bleu turquoise. De quoi apporter une bonne dose de bonne humeur…toutes les heures.

Les couleurs des éditions Hasta la Victoria sont pop et vitaminées.

Prix : 1 995 euros

LE SITE DES MONTRES RESTREPO

À voir aussi :

À lire également :