Simon Pagenaud remporte les 500 Milles d’Indianapolis avec Richard Mille

Par MyWatch

Dimanche dernier 26 mai, Simon Pagenaud est entré dans la légende en remportant les 500 Milles d’Indianapolis. Déjà surnommé le « Patron » sur les circuits d’Indycar, après avoir décroché le titre de champion en 2016, le pilote est le premier Français à gagner cette course mythique depuis 1920 et le place désormais en tête du classement provisoire du championnat.

Simon Pagenaud /©GettyImage

Simon Pagenaud a franchi pour la première fois de sa carrière la ligne d’arrivée des 500 Miles d’Indianapolis en vainqueur. Cette course mythique américaine, considérée comme le plus grand spectacle de compétition automobile au monde, démontre plus que jamais à quel point Simon est au sommet de son art. Richard Mille partage avec le plus américain des français cette victoire historique.

Auteur de la pole position la semaine précédente, Simon a mené les premiers tours de la 103e édition des 500 Miles d’Indianapolis devant Ed Carpenter et Will Power, vainqueur de l’épreuve en 2018. Nombreux furent les rebondissements à coups de dépassements à près de 350 km/h, d’accrochages ou de figures mécaniques. Devant les 400 000 spectateurs présents ce dimanche 26 mai, Simon a fait preuve d’une régularité métronomique, menant la majeure partie de la course.

L’épreuve a pris un tournant incroyable au 178e tour, lorsque l’ancien vainqueur de l’Indy 500, Alexander Rossi, s’est emparé de la première place devant Simon. Au même moment, plusieurs voitures ont heurté le mur dans le virage 3. Le drapeau rouge a flotté dans les airs jusqu’au 187e tour. Déterminé, Pagenaud a immédiatement mis la pression sur Rossi pour reprendre la tête de la course au premier virage, par l’extérieur. Ce dernier a repassé Pagenaud à l’aspiration au tour suivant. Deux tours plus tard, Pagenaud a repris sa place de N°1 jusqu’au 197e tour, craquant quelques instants plus tard sous la pression infernale d’Alexander Rossi. Le Poitevin ne s’est pas avoué vaincu en repassant devant ce dernier dans le virage 3, à 2 tours de la fin. Une récompense ô combien mérité après une course de près de 3 heures à couper le souffle.

« C’est un rêve d’enfant qui devient réalité, le travail d’une vie. C’est dur de réaliser ce qu’il vient de se passer. J’avais une voiture fantastique et je faisais ce que je voulais en piste. Je me suis senti en contrôle toute la course. C’est incroyable de voir comme les planètes peuvent s’aligner. Pour un pilote de course, c’est vraiment une journée qui reste à jamais gravé dans ta mémoire.  » partage Simon à son arrivée avant d’aller prendre le mythique bain de lait destiné au vainqueur.

Simon Pagenaud /©GettyImage

Simon Pagenaud, 35 ans, remporte ainsi son premier titre des 500 Miles d’Indianapolis, 3 ans après avoir été titré champion d’Indycar avec l’écurie Penske qui le soutient depuis toujours et qui est une institution dans la discipline. Comme Will Power l’an dernier, il réalise un doublé Grand Prix d’Indianapolis / 500 Miles d’Indianapolis et se place en haut du classement général provisoire du Championnat Indycar 2019 !

C’est en 2017, auréolé de son titre de champion Indycar, que le Français a rejoint l’écurie de pilotes Richard Mille, avec Felipe Massa, Romain Grosjean, Sébastien Loeb, Sébastien Ogier ou encore Fernando Alonso et Sébastien Buemi par ne citer qu’eux. Il confiait alors partager « la même passion pour la course automobile avec Richard et nous avons beaucoup en commun. Lorsque vous regardez une montre Richard Mille, vous constatez que la marque fait preuve d’une extrême exigence, la question n’est pas de savoir combien coûte un modèle, mais comment offrir ce qu’il y a de mieux en termes de qualité et de design. » Simon Pagenaud, lui, nous a offert une victoire historique à Indianapolis.