Un nouveau livre Audemars Piguet pour tout connaître sur la manufacture.

Par MyWatch

En 1875, deux horlogers, Jules Louis Audemars, vingt?deux ans, et Edward Auguste Piguet, vingt-quatre ans, fondent Audemars Piguet au Brassus, petit village du Jura suisse : un atelier dans la maison familiale, une marque déposée et un contrat d’association signé pour une décennie.

En 2011, la manufacture compte près de mille collaborateurs en Suisse et dans le monde. L’entreprise est porteuse d’une culture unique, nourrie de tradition, d’audace et d’excellence. Elle est aussi le produit d’une alchimie originale où se combinent, de génération en génération, respect de la nature, savoir?faire et goût de la perfection. Ce livre est l’illustration d’une passion, la passion de la haute horlogerie, cultivée par Audemars Piguet depuis cent trente-cinq ans.

Traversant indemne les turbulences politiques et économiques du XXe siècle, la marque a su perpétuer les valeurs de ses fondateurs tout en mariant aujourd’hui haute technologie et patience de l’artisan.

Au fil de ces pages transparaît non seulement l’âme des montres AP, mais aussi un hommage à tous ceux qui, aujourd’hui comme hier, contribuent à faire d’Audemars Piguet « le maître de l’horlogerie depuis 1875».

Jasmine Audemars, Présidente du Conseil d’administration d’Audemars Piguet Holding SA

Ce nouveau livre Audemars Piguet évoque la vie de l’entreprise depuis 1875, en parcours successifs à travers le temps, appuyés par une riche iconographie.

Les premiers chapitres, « La vallée de Joux ou la nature inspiratrice des montres » et « Gènes horlogers », déroulent l’histoire de l’entreprise et plongent dans ses racines à la vallée de Joux (Jura suisse), haut lieu de l’horlogerie compliquée depuis le milieu du dix?huitième siècle.

Ils permettent de sentir la culture d’entreprise de la dernière manufacture de haute horlogerie indépendante, toujours propriété des familles fondatrices et alliées.

Par l’évocation des montres compliquées qui jalonnent les 136 ans de vie de l’entreprise, le chapitre« La manufacture du temps parfait » met en évidence l’audace créatrice des horlogers qui n’ont cessé de faire reculer les limites des mouvements mécaniques et transmis de génération en génération un savoir?faire unique.

La variété de l’offre de la Manufacture et l’inventivité de ses designers au cours des décennies sont illustrés dans le chapitre «Les collections d’Audemars Piguet».

Le chapitre « La montre éternelle » nous fait pénétrer dans les ateliers et les bureaux où se préparent les montres de demain, entre tradition et modernité.

Le dernier chapitre est consacré à « La fondation Audemars Piguet, ou les montres au service de la nature », vingt ans de présence auprès des peuples de la forêt désireux de transmettre à leurs descendants le patrimoine naturel dont ils sont les dépositaires.

Audemars Piguet, Editions Flammarion, Paris 2011, 320 pages
Prix public conseillé : 125 €

  • Le nouveau livre Audemars Piguet
  • Le nouveau livre Audemars Piguet
  • Le nouveau livre Audemars Piguet