Vin sur vin

Boire la vie en rose

DÉGUSTATION. Au fil des ans, les rosés - notamment ceux de Provence - sont passés de l’étiquette de simples vins de table que l’on déguste pour se rafraîchir le palais à de véritables compagnons d’été à l’identité affirmée. La preuve par dix. 

Par Arthur Frydman

Le Clos Mireille : les parfums de la Méditerranée en bouteille.

La saison chaude est bien là comme en attestent les épisodes caniculaires que nous venons de traverser avec plus ou moins de mal. Avec elle, vient évidement le temps du rosé, un vin – oui un vin – qui pendant longtemps n’a pas eu bonne presse, objet de tous les sarcasmes de la part des oenophiles tant néophytes qu’avertis. Nonobstant, le rosé, qui garde sa fidèle image de « vin de soif » accompagnant les apéros et les grillades entre amis, est devenu à la mode à l’image des grandes marques de luxe qui s’installent en Provence tout comme les stars. Surtout il s’est imposé comme un vin qualitatif avec son nez fruité, gourmand et sa fraîcheur tant appréciée.

Les belles grappes de la Commanderie de Peyrassol.

D’ailleurs, en France, sa consommation a triplé en vingt-cinq ans notamment chez les milléniaux : en 2021, les moins de 35 ans étaient 16 millions à consommer du rosé qui a ainsi dépassé la consommation des blancs. Sans oublier qu’à l’étranger, le compteur s’affole lui aussi avec des exportations de rosé de Provence ayant augmenté de plus de 500 % en dix ans. La couleur plaît, le goût plaît, la légèreté plaît tout comme son prix, bien souvent plus attractif que ses congénères des autres couleurs. Inventaire en dix cuvées provençales et d’ailleurs sélectionnées par la rédaction, à savourer tout l’été sans se prendre la grappe. 

Château Minuty : Rose et Or 2021. Provence – Côtes de Provence

Une propriété appartenant à la famille Matton-Farnet et qui fait partie du petit cercle des crus classés de Provence de 1955. Fruit d’un travail parcellaire, la cuvée affiche une robe claire et révèle au nez des parfums d’agrumes. En bouche, un vin tonique et long se terminant sur une note iodée. 25 euros.

Château Rollan de By : By Rosé 2021. AOC Bordeaux

Ce n’est pas un rosé de Provence mais il séduira plus d’un amateur de bon rosé. Et pour cause, il est issu du domaine médocain acquis en 1989 par l’esthète et épicurien Jean Guyon qui a surpris tout le petit monde du vin lors des dégustations à l’aveugle de son célèbre rouge Château Haut Condissas.
Son premier rosé, issu des premières presses des meilleurs raisins du vignoble, est du même tonneau : surprenant de qualité. Un vin tendre et gourmand aux notes fraîches de fruits rouges assemblé de cabernet sauvignon et de merlot. Un vin moderne, frais et élégant, idéal pour les beaux jours d’été. 9,50 euros

Domaine de l’Île : Rosé 2021. Provence – Côtes de Provence.

Le Domaine de l’Île est une des trois propriétés viticoles emblématiques de l’île de Porquerolles. Le vignoble, inondé de lumière, puise sa signature dans l’écorce moirée de schistes revêtue d’argile donnant des vins élégants à la robe couleur pêche. Une texture tendre en bouche pour ce rosé insulaire aux notes poivrées. 19,90 euros

Commanderie de Peyrassol : Château Peyrassol Rosé 2021. Provence – Côtes de Provence.

Située sur la commune de Flassans-sur-Issole, au cœur des collines varoises, le domaine a été fondé au XIIIe siècle par l’Ordre des Templiers. La Commanderie confectionne trois cuvées AOC Côtes de Provence, classées parmi les plus grands crus de l’appellation dont le Château Peyrassol. Le millésime 2021 à la robe pâle libère des arômes de fruits à chair blanche, d’agrumes et de fleur blanche. Une bouche droite, nette et soyeuse se terminant sur une allonge saline. 17,30 euros

Miraval : Miraval 2021. Provence – Côtes de Provence.

Star parmi les rosés, Miraval est né sous la houlette de Brad Pitt et Angelina Jolie. People certes mais attrayant. Le millésime 2021 à la robe claire et au nez rempli d’arômes de fruits rouges donne en bouche un vin ample et savoureux sur une finale iodée tenant en haleine le palais. 19 euros

Domaines Ott : Clos Mireille Rosé 2021. Provence – Côtes de Provence.

Une cuvée à l’image de son terroir, situé proche du rivage face à la mer Méditerranée. Des terres de schistes combinées aux embruns marins sur un sol salin contribuent à un vin fait de divers cépages : grenache pour sa vinosité, le cinsault pour la souplesse et la syrah pour la rondeur fruitée. Une robe rose pâle aux reflets dorés voire vermillon et un nez sous forme de bouquet de fruits frais pour une bouche où se développent des parfums d’agrumes autour d’un axe minéral et une finale subtile et persistante. 28 euros

Domaine de la Bégude : Rosé 2021. Provence – Bandol.

Le Domaine de la Bégude est un vaste territoire de 500 hectares, dont 30 de vignes. Un balcon aérien sur la mer en contrebas et balayé par le mistral au sommet de l’appellation Bandol. Un domaine certifié en agriculture biologique qui produit un rosé complet et complexe aux parfums de fruits rouges tels que la framboise, le cassis sans oublier quelques notes d’agrumes, le tout cajolé par la violette ou la rose. Au palais, des épices et une bouche longue et juteuse équilibrée par une acidité rafraîchissante. 19 euros.

Château Léoube : Rosé de Léoube. Provence – Côtes de Provence.

Niché dans une frange littorale, au cœur du Cap Bénat (Var), le domaine longe la mer Méditerranée sur près de 4 kilomètres de côtes, et s’étend sur 560 hectares dont 70 de vignes et 25 d’oliveraies en agriculture bio. Un rosé fruité et généreux à forte influence maritime aux accents de fruits exotiques et à chair blanche mêlés d’épices légères. Une belle persistance aromatique. 20 euros.

Domaine de Terrebrune : Rosé 2021. Provence – Bandol.

Un rosé bio vif et de garde constitué du trio des cépages mourvèdre, grenache et cinsault dominé par les fruits exotiques et des notes de réglisses. Un vin complexe et tendu par une belle acidité apportant profondeur et longueur en bouche. Un bon allié de table à déguster avec de la charcuterie, des poissons et viandes au barbecue. 20 euros

Château d’Esclans : Les Clans. Provence – Côtes de Provence

Le Château d’Esclans est situé sur un site d’exception, sur un coteau près des Gorges de Pennafort, à vingt-cinq kilomètres au nord-ouest de l’ancienne cité romaine de Fréjus sur la côte méditerranéenne. Le château actuel, inspiré du style des villas toscanes, a été construit au milieu du 19ème siècle. Il produit un vin fait de raisins issus de vieilles vignes constituées de grenache, vermentino et syrah. Une cuvée fermentée et vieillie en fûts de chêne donnant un arôme pâtissier gourmand et une belle longueur en bouche. 39 euros