Longines et le ski

Tout schuss depuis 100 ans !

Chronométreur et partenaire officiel de la Fédération Internationale de Ski, Longines partage une longue histoire avec les courses de ski. Retour sur un siècle d'innovations au service de l'ultra-précision sur les pistes.

Par Nicolas Yvon
L'histoire de Longines et le ski se raconte aussi à travers les images publicitaires.
Le Chronoson Longines a été émis au point en 1951. La marque horlogère était chronométreur officiel de la Coupe de Barcelone en 1953.

Vous ne le savez peut-être pas, mais quand vous regardez une descente de ski en coupe du monde, toutes les infos chiffrées qui s’affichent en temps réel à l’écran n’existeraient pas sans les inventions qui jalonnent l’histoire de Longines. Il faut dire que la maison horlogère a de l’expérience dans le chronométrage des épreuves de ski.
Après avoir créé son premier chronographe en 1878, c’est en 1924 que la marque découvre véritablement la compétition à Chamonix. La station française accueille alors la semaine internationale des sports d’hiver (International Winter Sports Week). Soit, en d’autres termes, les premiers Jeux Olympiques d’hiver.

Le premier chronographe de Longines en 1878
Créé en 1878, le premier chronographe de Longines était utilisé lors des courses hippiques.

Dès lors, Longines n’aura de cesse d’innover pour transformer fondamentalement le chronométrage des skieurs. Des progrès qui, en même temps, vont totalement redéfinir la perception du public, spectateurs comme téléspectateurs. Les épreuves de ski finiront en effet par devenir aussi palpitantes, précises et détaillées que les courses automobiles.

Le long chemin vers la précision ultime 

Pendant quelques années, après Chamonix, le calcul des temps de course reste techniquement difficile entre le départ et l’arrivée. Il est même parfois aléatoire. Sans compter les conditions climatiques qui, parfois compliquent encore l’exercice.
La première invention de Longines arrive en 1937 et change la donne de la mesure chronométrique. C’est un dispositif révolutionnaire de chronographes déclenchés électroniquement via des portillons de départ photoélectriques. Ces appareils sont d’abord installés en 1945 à Crans-Montana.

Longines utilisent un nouveau système de chronométrage en 1950 lors des Championnats du monde d’Aspen.

Ils seront à l’origine, en 1950 aux Championnats du monde d’Aspen, de nouveaux systèmes de portillons. Ces appareils enregistrent à la fois le temps de départ et le temps d’arrivée des concurrents.
Autre invention de Longines : le Chronoson (1951). Cet outil audio décompte les secondes avant que le skieur soit autorisé à s’élancer sur la piste. 

Longines et le ski - Oslo - 1952
Dispositif de cellules photoélectriques Longines à Oslo en 1952.
L'histoire de Longines et des compétition de ski - Wengen 1955
Un concurrent va s’élancer sur la piste de Wengen lors de la Coupe du monde en 1955. Il sera chronométré par un appareil Longines.

Pour la Coupe du monde de 1956 à Saint-Moritz, l’organisme officiel de contrôle autorise enfin Longines à utiliser la technologie du quartz. C’est une grande première. Car il faut savoir que la maison horlogère avait déjà mis au point les équipements quelques années plus tôt… Mais les instances dirigeantes de la compétition les avaient toujours refusé jusqu’alors, jugeant la précision chronométrique du quartz trop révolutionnaire !    

Longines et le ski, du son à l’image

L’ aube des années 1960 marque les débuts d’une autre révolution, celle de la télévision. Les retransmissions des épreuves des Jeux Olympiques d’hiver et de la Coupe du monde sont de véritables événements.

Saint-Moritz en 1959. Quelques années plus tard, les temps de course s’afficheront directement à l’écran des télévisions.

A partir de 1963, suivre les descentes depuis son salon gagne en intensité car les temps sont affichés directement à l’image. Mieux encore : les temps intermédiaires, les vitesses de pointe et les classements sont par la suite affichés sur le petit écran, grâce aux ingénieurs de Longines.  

Chili en 1966, les appareils de chronométrage conçus par Longines permettent d’obtenir des mesures de plus en plus précises.

Au cœur de la course avec les données en temps réel 

Longines était chronométreur officiel de la Coupe du monde de ski à Kitzbühel en 1977.
Longines - Alta Badia - 2006
Longines est partenaire de la Fédération Internationale de Ski depuis 2006. Ci-dessus, la descente d’Alta Badia, la même année.

Dans un monde sportif où tout doit aller plus vite et avec toujours plus de précision et de détails, la maison horlogère suisse va signer en 2017 une troisième révolution technologique avec la conception du Longines Live Alpine Data.

Le système Longines Live Alpine Data permet de transmettre les données en temps réel.

Ce système est inauguré en février, lors des Championnats du monde de ski alpin FIS à Saint-Moritz. Il s’agit d’une puce électronique attachée directement à la chaussure du skieur, avec un radar et un capteur de mouvement. L’ensemble permet de mesurer – en direct et en continu – différentes données : vitesse, accélération, décélération, temps pour atteindre 100 km/h et analyse des sauts. Toutes ces informations sont affichées sous forme de graphiques à l’écran et sont également délivrées aux athlètes eux-mêmes pour qu’ils puissent analyser leurs performances.

Longines, partenaire de la Fédération Internationale de Ski (FIS)…

Si Longines a chronométré de très nombreuses compétitions dans son histoire, elle est depuis 2006 indissociable de la Fédération Internationale de Ski et couvre donc la Coupe et les Championnats du monde de ski alpin FIS en tant que partenaire et chronométreur officiel. La maison de Saint-Imier, petite commune du canton de Bern où elle a été fondée en 1832, a d’ailleurs prolongé le contrat jusqu’en 2026 avec la fédération.   

Longines et le ski , partenariat FIS prolongé jusqu'en 20226
Le CEO de Longines, Matthias Breschan, et le directeur de la FIS, Philippe Gueisbuhler ont prolongé leur partenariat jusqu’en 2026.

…et sur les pistes avec ses ambassadeurs

Longines, tout en étant Chronométreur des épreuves, accompagne aussi les athlètes dans leur quête de victoires et de performances. La marque compte en effet plusieurs ambassadeurs et ambassadrices engagés en compétition cette saison.
A commencer par l’américaine Mikaela Shiffrin : 71 victoires en Coupe du monde, triple gagnante du Grand Globe, double championne olympique et sextuple championne du monde. 

Longines et le ski, Mikaela Shiffrin ambassadrice Longines
Mikaela Shiffrin, ambassadrice Longines, a remporté la première épreuve de la Coupe du Monde 2021 à Sölden.

Côté masculin, l’athlète Suisse Marco Odermatt (victoire à Sölden en Autriche et 1er au général après Beaver Creek aux Etats-Unis début décembre) fait aussi partie des skieurs soutenus par Longines. Tout comme Loïc Meillard et Mélanie Meillard ainsi que le Français Clément Noël. 

Ambassadeur Longines, le Suisse Marco Odermatt a parfaitement entamé la saison 2021/2022 FIS de ski alpin en remporte la course de Sölden.
Ambassadeur Longines, Marco Odermatt a parfaitement entamé la saison en remportant Sölden.

Pour rappel, la 56e Edition de la Coupe du monde de ski alpin FIS a débuté le 23 octobre à Sölden et se terminera à Courchevel-Méribel le 20 mars 2022. La compétition comprend 38 épreuves (masculines, féminines et une course mixte), disputées sur 18 sites en Europe et en Amérique du Nord. 

Toujours côté piste, Longines apportera son soutien à la course Longines Future Hahnenkamm Champions, qui se tiendra en janvier à Kitzbühel, la veille de l’étape mythique de la Coupe du monde. Cette épreuve, par équipes en deux étapes, s’adresse aux jeunes skieurs prometteurs de moins de 16 ans. Elle leur fournit une excellente plateforme pour pratiquer le ski alpin à un niveau compétitif.
Par ailleurs, le prix Longines Rising Ski Stars récompensera la meilleure skieuse de moins de 21 ans et le meilleur skieur de moins de 23 ans lors de la saison de Coupe du monde FIS. Les gagnants recevront une montre Longines, un trophée et un soutien financier à la fin de la saison.

Longines Spirit, la Montre de la Coupe de Monde de ski alpin 

Info pour tous les passionnés de belles mécaniques sportives – et – précises, Longines a fait de son modèle Spirit en acier à cadran bleu (2 020 € en 40 mm de diamètre) la Montre Officielle de la compétition.

La Longines Spirit est la montre officielle de la Fédération Internationale de Ski pour la saison 2021/2022
La Longines Spirit est la montre officielle de la Fédération Internationale de Ski pour la saison 2021/2022.

Comme toutes les références de la collection Spirit, ce robuste instrument est certifié par le Contrôle Officiel Suisse des Chronomètres, le très sérieux COSC, et son mouvement automatique intègre un spiral en silicium totalement amagnétique.

Longines et le ski, les champions ambassadeurs Mikaela Shiffrin et Marco Odermatt
Mikaela Shiffrin et Marco Odermatt ont tous les deux adopté la montre Longines Spirit.

L’ensemble de ces qualités permettent ainsi à la maison « au sablier ailé » de l’accompagner d’une garantie internationale de cinq ans.

Photos DR.

Découvrez nos fiches détaillées sur les montres Longines Spirit

LE SITE DES MONTRES LONGINES

LE SITE DE LA FIS

A lire aussi :