Lost in Space : Omega crée l'évènement à Londres pour célébrer les 60 ans de la Speedmaster

Publié le : 11/05/2017
Catégories : ACTUALITES , OMEGA

Fin avril, c’est à Londres que la maison Omega a fêté les 60 ans de son emblématique Speedmaster en réunissant de nombreux VIP au Musée Tate Modern lors d'une soirée "Lost in Space". George Clooney et Buzz Aldrin étaient les invités d'honneur de cet évènement dont le thème rend hommage à l’histoire du célèbre chronographe d'Omega, entré dans la légende en accompagnant les premiers pas de l'homme sur la lune en 1969.

Buzz Aldrin et George Clooney, invités d'honneur de la soirée Omega

Avec sa Speedmaster, créée en 1957, la maison Omega fait partie de la dizaine de marques horlogères sélectionnées en 1962 par la NASA, alors à la recherche d'un chronographe précis, résistant et fiable pour accompagner les astronautes. Les tests sont extrêmement rigoureux : résistance à la chaleur (+ 93°), au froid (- 18°), aux chocs, chambre à vide, compressions, décompressions… La Speedmaster passe toutes les épreuves avec succès et sera certifiée par la NASA comme chronographe officiel pour toutes les missions spatiales habitées. Après Gemini 3 en 1965, c'est avec la mission Gemini 4 que le modèle connaît pour la première fois le vide intersidéral, dont il ressort intact. Il entre définitivement dans l'Histoire en 1969 en accompagnant les premiers pas de l’homme sur la Lune au poignet de Buzz Aldrin, Neil Armstrong ayant été obligé de laisser sa Speedmaster dans la capsule pour pallier la panne de l'ordinateur de bord !

Les 60 modèles exposés durant la soirée, créés entre 1957 et 2017

Le mérite et l’honneur reviendront aussi à la Speedmaster d'Omega lors de la mission Apollo 13 car c’est bien la fiabilité de sa fonction chrono qui a permis de sauver les astronautes. Grâce à leurs Speedmaster, ils purent en effet déclencher et contrôler, à la fraction de seconde près, la mise en feu et la durée de fonctionnement des moteurs-fusées pour permettre le retour en catastrophe de leur capsule de détresse. Suite à ce sauvetage, Omega recevra d'ailleurs un Snoopy Award : la plus haute distinction décernée aux meilleurs fournisseurs extérieurs par les astronautes de la NASA.

Une ambiance magique et cosmique régnait au Musée Tate Modern, redécoré pour l'occasion

Le Musée Tate Modern dans un univers cosmique

C’est à Londres, le 26 avril dernier, que l'anniversaire de la Speedmaster a été célébré dans le décor futuriste épuré de la soirée "Lost in Space". Accueilli et servi par un personnel déguisé en astronautes et en ingénieurs de la NASA, le parterre de stars comptait, pour ne citer qu'elles, des actrices de premier plan comme l'américaine Liv Tyler, la britannique Gemma Arterton et la française Clémence Poesy, mais aussi des chanteuses tels qu’Elie Goulding, Pixie Lott, des mannequins internationaux, des athlètes de haut niveau... Tous ont pu admirer les 60 modèles de Speedmaster exposés, créés entre 1957 et 2017 et présentés par Raynald Aeschliman, président d’Omega, et James Ragan, l’ingénieur de la NASA qui a certifié la Speedmaster apte à aller dans l’espace.

Liv Tyler et George Clooney

Les invités tels que George Clooney et Buzz Aldrin ont été accueillis par des astronautes

George Clooney, égérie d’Omega, qui portait une Speedmaster Moonphase, et Buzz Aldrin lui-même ont animé cette soirée incroyable. Après les films Solaris en 2002 et Gravity en 2013, l'acteur retrouvait avec bonheur un décor et une ambiance cosmiques lors de cette soirée, tout en évoquant des souvenirs très personnels : "La Speedmaster a fait partie intégrante de mon enfance. Elle a joué un si grand rôle dans le premier pas de l’Homme sur la Lune que mon oncle et mon père en possédaient chacun un exemplaire. Elle a occupé une place prépondérante dans notre vie. À la fin de mes études, mon père m’a d’ailleurs offert une Speedmaster. On peut bien sûr l’aimer pour son élégance irrésistible, mais personnellement je l’aime surtout pour son histoire".

George Clooney, égérie d'Omega

Il rendit également un hommage à son héros de jeunesse, Buzz Aldrin : "Ça nous a beaucoup touchés. Ce que vous avez fait comptait énormément pour nous. Je ne saurais trop vous remercier pour votre courage, votre passion et pour tout ce que vous avez fait."

Raynald Aeschlimann, Buzz Aldrin, Brian Cox et George Clooney

Véritable légende vivante, Buzz Aldrin, lui, a fait une entrée spectaculaire en combinaison spatiale avec, au poignet, une Speedmaster Moonwatch Professional. A 87 ans, il est revenu sur sa carrière d’astronaute : "Nous n’avions pas peur. Nous étions même fiers de pouvoir représenter la planète et d’avoir les compétences et les connaissances nécessaires pour réaliser un exploit qui représentait énormément pour nous en tant qu’astronautes, mais aussi pour le reste du monde." 
L’évènement s’est poursuivi par un concert de la chanteuse ESKA, qui a notamment interprété le titre "Space Oddity" de David Bowie, comme une conclusion magique à cette soirée inoubliable.

MARQUES ASSOCIEES

liserer liserer
liserer Omega
liserer
liserer liserer

Partager cet article