SIHH 2016, Piaget décroche la Lune

Par MyWatch

Dévoilée en avant-première du prochain Salon International de la Haute Horlogerie de Genève (SIHH), la nouvelle Limelight Stella écrit un nouveau chapitre de l’immuable histoire d’amour qui unit la Maison Piaget aux femmes. Elégante et raffinée, cette montre affichant les phases de la lune est la première pièce à complication de la manufacture à être exclusivement destinée à la gent féminine.

Piaget Limelight Stella

Si depuis la nuit des temps et sous toutes les latitudes, la Lune symbolise l’éternel féminin, Piaget en distille une nouvelle approche privilégiant son caractère esthétique et surtout onirique. Le rêve et l’imaginaire s’invitent dans la marche inéluctable du temps pour lui offrir un supplément d’âme. La Lune intrigue. Alors qu’elle ne cesse de changer d’apparence, d’elle on ne connaît qu’un visage. La Lune surprend. Encore visible à une heure où le soleil se lève, elle apparaît alors qu’il n’est pas couché. Nuit sans lune ou nuit de pleine lune, on aimerait la retenir, elle se dérobe.Démontrant une parfaite maîtrise des savoir-faire horlogers, la Maison a choisi de doter ce tout nouveau calibre exclusivement dédié à la femme d’une phase de lune, complication captivante et traditionnelle de l’horlogerie.Puissante comme un talisman, la Limelight Stella est dotée d’un pouvoir singulier. Celui de soustraire la femme qui la porte à la linéarité du temps. Qui pourrait avoir l’indélicatesse de reprocher à celle-ci d’avoir la tête dans les étoiles

Piaget Limelight Stella

Si les Phases de Lune m’étaient contées
Créée en hommage à une femme éprise de liberté, la Limelight Stella donne au temps une toute autre mesure. Elle ne propose pas uniquement de donner l’heure mais aussi d’indiquer les différentes phases de la lune. Grâce à un mécanisme d’une subtile complexité, elle permet l’affichage des lunaisons. Ainsi au fil des jours, son heureuse propriétaire suit dans un large guichet situé à midi le cache-cache amoureux de la Lune avec le Soleil. Nouvelle, elle est invisible pour l’observateur dans le ciel de nuit. Premier quartier, gibbeuse croissante, enfin pleine, elle se fait évocatrice de désir et de séduction. Puis elle décroît selon les mêmes phases jusqu’à son dernier croissant. Un cycle s’est écoulé, un nouveau ballet céleste s’engage.

Piaget Limelight Stella

Lune astronomique
Maison de Haute Horlogerie, en équipant la Limelight Stella d’une lune astronomique, Piaget reproduit le cycle de l’astre des nuits avec un degré de précision exceptionnel. Les phases de lune s’affichent au moyen d’un disque orné d’étoiles et de deux lunes qui est entraîné par une roue comportant 135 dents. Avec ce système, la précision de la lunaison est de 29 jours 12 heures 45 minutes. L’écart entre le mécanisme et le véritable cycle lunaire est de 0,23 seconde par jour (alors qu’une phase de lune classique accumule un jour de décalage tous les deux ans et demi). La Limelight Stella ne nécessitera une correction d’un jour qu’au bout de 122 ans, autant dire une éternité.

Mécanique céleste
Piaget lève le voile sur un nouveau mouvement mécanique à remontage automatique conçu, développé et produit en interne. Doté d’une réserve de marche de 42 heures, le Calibre 584P offre les fonctions heures, minutes, seconde centrale et phase de lune à 12 h. Ultime raffinement de ce modèle à complication qui cultive divinement l’alchimie qui s’opère entre le passage du temps solaire et l’astre de nuit, une étoile posée sur la grande seconde. La variante 580P qui anime les versions Haute Joaillerie subtilise quant à elle la seconde centrale pour mettre en valeur le travail du joaillier et exalter les heures les plus précieuses.

Piaget Limelight Stella

Piaget Limelight Stella

De 11,5 lignes, soit 26 millimètres de diamètre, les calibres 584P et 580P battent à la fréquence traditionnelle de 21’600 alternances par heure (3 Hertz) et leur réglage est assuré par un balancier à vis. Visibles à travers le fond saphir du boîtier, ces mouvements de haute facture arborent le raffinement de finitions réalisées dans la plus pure tradition horlogère et répondent au cahier des charges particulièrement exigeant propre à Piaget dont la platine perlée, les ponts anglés, les Côtes de Genève circulaires, les vis bleuies ou la gravure du blason Piaget sur la masse. La lunette de fond est gravée du logo Piaget.

Piaget Limelight Stella - Jessica Chastain

Jeu de forme dans la forme
Théâtre d’un éternel féminin, tout chez la Limelight Stella convoque l’élégance et le glamour, attributs du style Piaget. Habile jeu de forme dans la forme, le boîtier de la montre Limelight Stella, d’un diamètre de 36 millimètres, révèle un subtil équilibre de l’ovale dans le rond qui se poursuit jusqu’au cœur du cadran. Une architecture aux lignes pures et fluides, classiques et audacieuses, dont l’esthétique est appuyée par un cadran au décor soleil surligné de fins index applique or. Pour cette création, la Maison a voulu privilégier l’affichage des phases de Lune, qui occupe une place prépondérante sur le cadran. À midi, dans un guichet en forme d’éventail, délicatement soulignée par deux lignes serties de 14 diamants taille brillant, la phase de lune entre en scène. Sphérique et généreuse, inattendue et mystérieuse, sensuelle et présente, la Lune se découpe sur un ciel d’un bleu profond étoilé représentant la carte du ciel de l’hémisphère Nord. Chez Piaget, qui a su en 140 ans développer une double expertise, tant horlogère que joaillère, les modèles féminins succombent volontiers à la tentation des pierres précieuses. En or rose, la Limelight Stella se décline en deux variantes, l’une avec lunette polie et l’autre sertie alors que la version or gris arbore une lunette sertie.