Ingenieur Tourbillon Force Constante

IW590001

Ingenieur Tourbillon Force Constante Agrandir l'image
Ingenieur Tourbillon Force Constante

Marque  : IWC
Collection  : Ingenieur
Modèle  : Ingenieur Tourbillon Force Constante
Référence  : IW590001
Complément : Platine - Céramique - Bracelet Alligator
En vente depuis : 2013

256 000 €Prix neuf constaté FranceJE LA VEUX

FICHE AU FORMAT PDF

DEMANDER UN PRIX

Demande du prix pour Ingenieur Tourbillon Force ConstanteRef. IW590001

Ingenieur Tourbillon Force Constante

VOUS LA VOULEZ ? NOUS VOUS LA CHERCHONS!

Cette fonction est réservée aux membres privilégiés du site My-WatchSite.

Pour devenir membre, rien de plus simple !

AVIS DE LA REDACTION

Ce modèle de 46 mm de diamètre est le fer de lance des nouvelles Ingenieur créées par la maison IWC pour célébrer son partenariat avec MERCEDES AMG PETRONAS Formula One®. Visible au dos du boîtier en platine et céramique noire, son calibre à remontage manuel est régulé par un tourbillon à force constante entraînant une aiguille de petite seconde.
Ce dernier impose sa présence sur un cadran ingénieusement architecturé affichant un indicateur de réserve de marche (96 heures) et les phases de lune des deux hémisphères. Mordant sur le rehaut, ces trois éléments offrent à ce modèle un look “tableau de bord” du plus bel effet.

  • Marque  : IWC
    Collection  : Ingenieur
    Modèle  : Ingenieur Tourbillon Force Constante
    Référence  : IW590001
    Complément : Platine - Céramique - Bracelet Alligator
    En vente depuis : 2013
    Prix du neuf : 256 000 €
    Diamètre : 46 mm
    Epaisseur : 14 mm
    Styles : Atypique
    Sportif
    Types : Mécanique à remontage manuel
    Calibre : 94800
    Calibre distinction : Tourbillon avec mécanisme à force constante intégré
    Complication : Compte à Rebours
    Phases de Lune
    Indicateur de Réserve de Marche
    Tourbillon
    Petite Seconde
    Matière du boîtier : Céramique noire
    Platine
    Particularité du boitier : Fond saphir
    Couronne vissée
    Forme : Ronde
    Etanchéité : 150 mètres
    Cadran : Décoré
    Couleur du cadran : Noir
    Affichage : Aiguilles luminescentes
    Index : Bâtons
    Luminescents
    Chiffres arabes
    Verre : Traitement anti-reflet
    Saphir
    Matière du bracelet : Alligator
    Couleur du bracelet : Noir
    Fermeture du bracelet : Boucle ardillon
    + Plus de caractéristiques : Mouvement
    Fréquence : 18 000 A/h / 2.5 Hz
    Rubis : 43
    Réserve de marche : 96 h
    Affichage de la réserve de marche Affichage précis des phases de lune
    Doubles phases de lune pour les hémisphères nord et sud
    Affichage compte à rebours
    jusqu’à la prochaine pleine lune
    Tourbillon avec mécanisme à force constante intégré
    Balancier en Glucydur® avec microréglage par excentrique sur les bras du balancier

    Boîtier
    Verre saphir. plat. antireflet sur les deux faces
    Etanchéité : 120 mètres

    Boucle ardillon en platine

DESCRIPTION

  • PERFORMANCE ENGINEERING POUR LE POIGNET

    LES NOUVELLES MONTRES INGENIEUR D’IWC SCHAFFHAUSEN


    La collection de montres Ingenieur 2013 d’IWC Schaffhausen, entièrement revisitée, est placée sous le signe du nouveau partenariat avec MERCEDES AMG PETRONAS Formula One™ Team. Ces trois prochaines années, la manufacture horlogère œuvrera en tant qu’Official Engineering Partner de l’équipe de Mercedes-Benz. Pour la nouvelle collection, les designers et les concepteurs d’IWC se sont inspirés de la Formule 1™. Des matériaux fréquemment utilisés dans la construction de voitures de compétition, tels que les fibres de carbone, la céramique et le titane, sont caractéristiques de la nouvelle ligne stylistique de la gamme de montres Ingenieur. Techniquement très exigeant, l’usinage de ces matériaux conforte la réputation qu’IWC Schaffhausen s’est forgée d’une entreprise qui fabrique depuis plus de 140 ans des garde-temps d’une facture exceptionnelle.

    Georges Kern, CEO d’IWC Schaffhausen, commente le partenariat global conclu avec MERCEDES AMG PETRO­ NAS Formula One™ Team: «Les ingénieurs de nos deux entreprises ont beaucoup de points communs. Ils partagent la même passion pour la technique de précision et l’inno­vation. Ce sont les héros qui, dans les coulisses, posent les jalons du succès par leur maîtrise de la technique de pointe et du travail manuel. Animés d’un esprit pionnier et forts d’un savoir­faire dans l’art de la manufacture, ils repoussent les limites de la mécanique et redéfinissent continuelle ment la performance que peut offrir la technique de précision. C’est cette inlassable quête de perfection que les deux entreprises nomment ‹Performance Engineering›.»

    La collaboration entre IWC et Mercedes­Benz remonte à octobre 2004, lorsque la manufacture horlogère schaffhou­soise annonça son partenariat avec AMG, la marque haute performance du constructeur automobile. L’année suivante,  IWC lança les deux premiers modèles Ingenieur en exclusivité sous le nom d’AMG. Très fructueux, ce partenariat de longue date s’étend désormais à la compétition de  Formule 1™. Pour consolider la base de leur travail, IWC Schaff hausen et MERCEDES AMG PETRONAS Formula One™ Team font cause commune et unissent leurs forces dans une nouvelle collaboration. «Nous nous réjouissons de travailler pendant les trois prochaines années aux côtés d’un partenaire qui partage nos valeurs», déclare Karoline Huber, Director of Marketing & Communications. «La ­Formule­1™­ne ­reflète ­pas ­seulement ­le ­message ­central­ d’IWC, ‹Engineered for men›, mais offre aussi, par ses exi­gences techniques, l’émotion de l’instant et la fascinante course contre le temps, un cadre authentique pour parler des montres Ingenieur et de leur passionnante histoire.»

    Ce n’est pas seulement la compétition automobile moderne et sa technique de pointe qui ont inspiré à IWC de nouvelles créations horlogères. Les racines historiques du sport auto­mobile ont elles aussi incité la manufacture schaffhousoise à leur rendre un hommage particulier. Dans les années 1930 et 1954/55, les Silberpfeil de Mercedes ­Benz dominaient les courses automobiles internationales. C’est pourquoi IWC dédie l’Ingenieur Chronographe Silberpfeil à cette légendaire voiture de course Mercedes.

    C’est également dans les années 1950 que naît la famille de montres Ingenieur, appartenant désormais à la tradi­tion. Fidèle au leitmotiv «Le progrès grâce au renouveau», l’Ingenieur incarne de manière idéale la philosophie de la manufacture. Épurée et fonctionnelle, elle séduit par sa technique élaborée, notamment le premier remontage automatique bidirectionnel et la protection antimagnétique. Ces garde-temps ­incarnent ­bientôt­ la ­précision ­et ­la ­fiabilité ­par­ excellence. Compte tenu de leur résistance, les montres Ingenieur s’attirent des admirateurs parmi les techniciens, mais aussi parmi les sportifs et les globe­trotters. En 2013, c’est donc tout naturellement que le lancement des nouvelles montres Ingenieur s’inscrit dans le cadre d’une discipline sportive qui réunit ces trois groupes de passionnés: la Formule 1™.

    UNE PUISSANCE INOUÏE POUR UN MÉCANISME MINUSCULE

    INGENIEUR TOURBILLON FORCE CONSTANTE

    Avec l’impressionnante Ingenieur Tourbillon Force Constante, la manufacture horlogère suisse IWC Schaffhausen s’affiche en tête du «championnat du monde des constructeurs» de la Haute Horlogerie. Pour assurer une extrême régularité de marche, les horlogers ont intégré le mécanisme à force  constante breveté dans un tourbillon – une véritable prouesse d’ingénierie.

    La Haute Horlogerie et la compétition de Formule 1™ ont un point commun: c’est seulement en ajustant parfaite­ ment chacun des composants par rapport aux autres qu’il est possible de tirer le maximum de la technologie. La per­formance des bolides en dépend, sur le circuit comme au poignet. Si les moteurs V8 sont conçus pour des accélé­rations soudaines et des freinages brusques, le remontage manuel d’une montre­bracelet mécanique doit pouvoir garantir une force qui soit la plus constante possible pendant toute la durée de marche. Dans un mouvement à remontage manuel usuel, la tension du ressort de remontoir étant plus forte en début de course que vers la fin, la force d’entraîne­ ment varie constamment. Une équipe IWC composée d’in­génieurs, d’horlogers et de designers a cherché pendant dix ans à relever le défi que posait ce problème. Ils ont trouvé la solution en intégrant un mécanisme à force constante dans un tourbillon. Avec l’Ingenieur Tourbillon Force Constante dans un boîtier en platine et en céramique (réf. IW590001), ce développement d’IWC fait sa première apparition en 2013 dans la famille des montres Ingenieur.

    LE TOURBILLON À FORCE CONSTANTE – PIÈCE MAÎTRESSE DE LA MONTRE

    À «9 heures», le spectaculaire tourbillon à force constante dévoile sa construction étagée. Pouvoir admirer l’orchestration complexe des ressorts, des roues et des ancres est un plaisir exceptionnel pour les connaisseurs de mécanique de précision. L’imposant pont de tourbillon noir est pourvu d’une échelle graduée permettant de lire les secondes et, tout comme les vis noires, souligne le look technique du cadran. Le contraste que forme l’éclat doré du minuscule balancier en Glucydur® avec microréglage par excentrique sur les bras du balancier n’en est que plus séduisant. Une fois par minute, le tourbillon tourne sur lui­même afin de contrebalancer le déséquilibre du balancier dû à la gravi­tation terrestre, susceptible de nuire à la précision de marche. Au cœur du tourbillon, on reconnaît le mécanisme à force constante, la pièce maîtresse de la montre. En désengrenant préalablement l’échappement du rouage, ce mécanisme raffiné assure que l’amplitude des oscillations du balancier soit absolument constante, une condition indispensable à la précision de marche. La force d’entraîne­ ment est alors stockée dans le ressort spiral et transmise à la roue d’ancre. Au cours de ce processus, le ressort spiral se tend une fois par seconde, faisant avancer l’aiguille dans le tourbillon par paliers d’une seconde. Toutes les cinq alternances du balancier, la roue d’arrêt et la cage du tourbillon sont elles aussi libérées. La roue d’arrêt tourne, provoquant la rotation de la cage du tourbillon, ce qui permet au ressort spiral de se tendre à nouveau. Après deux jours environ, le mode normal prend le pas sur le mode de force constante: l’aiguille des secondes avance alors par sauts d’un cinquième de seconde. Le tourbillon à force constante garantit une marche régulière et précise pendant au moins 48 heures.

    DES TOTALISEURS FAÇON INSTRUMENTS DE BORD

    Grâce à la puissance de deux barillets, le mouvement de base IWC calibre 94800 à remontage manuel, nouvelle­ment développé, assure le couple maximum requis pour entraîner le tourbillon à force constante. De plus, il fournit l’énergie nécessaire au module des phases de lune. Carac­téristique d’IWC, l’affichage des doubles phases de lune pour l’hémisphère nord et l’hémisphère sud se présente sous un nouveau design. Si son emplacement, à droite en haut du cadran, est déjà surprenant, la représentation quasi réaliste du satellite de la Terre l’est encore davantage.

    Grâce à un procédé laser 3D spécial, même de minuscules cratères ont pu être reproduits sur sa surface. L’affichage compte à rebours sur le cercle extérieur du totaliseur indique  le nombre de jours restants jusqu’à la prochaine pleine lune. Une nouveauté chez IWC: l’affichage rétrograde de la réserve de marche situé entre «4» et «5 heures», où une aiguille triangulaire, conçue pour ne jamais cacher le logo IWC pendant les 96 heures de durée de marche, signale la quantité d’énergie à disposition avant qu’un nouveau remontage ne soit nécessaire. Les trois totaliseurs intégrés dans la lunette s’inspirent de l’agencement technique des tableaux de bord et soulignent le caractère sport de la montre. Le look technique est rehaussé par les nuances noires du cadran, les garnitures en céramique high­tech et la protection imposante de la couronne en platine. Sur le cercle intérieur, on retrouve le dessin traditionnel que forment les i majuscules encastrés, avec empattements longs. Cette lettre renvoie à l’appellation Ingenieur et confère au relief une profondeur particulière.

    COUP D’ŒIL DANS LE «BLOC MOTEUR»

    Lorsque l’on regarde l’Ingenieur Tourbillon Force Constante du côté du mouvement, c’est comme si on avait devant soi le bloc moteur d’une voiture de sport. Faisant pendant aux perforations de la lunette côté face, cinq vis en titane à tête en céramique fixent la monture du verre saphir au boîtier. Sur la platine, l’alternance de surfaces brillantes et satinées et de bords polis évoque un groupe moteur haute performance de Formule 1™. Des ouvertures permettent de voir les roues dentées qui s’engrènent et les détails tech­ niques gravés – tous les éléments sont assortis les uns aux autres et mettent en avant la puissance et le dynamisme.

  • PERFORMANCE ENGINEERING POUR LE POIGNET

    LES NOUVELLES MONTRES INGENIEUR D’IWC SCHAFFHAUSEN


    La collection de montres Ingenieur 2013 d’IWC Schaffhausen, entièrement revisitée, est placée sous le signe du nouveau partenariat avec MERCEDES AMG PETRONAS Formula One™ Team. Ces trois prochaines années, la manufacture horlogère œuvrera en tant qu’Official Engineering Partner de l’équipe de Mercedes-Benz. Pour la nouvelle collection, les designers et les concepteurs d’IWC se sont inspirés de la Formule 1™. Des matériaux fréquemment utilisés dans la construction de voitures de compétition, tels que les fibres de carbone, la céramique et le titane, sont caractéristiques de la nouvelle ligne stylistique de la gamme de montres Ingenieur. Techniquement très exigeant, l’usinage de ces matériaux conforte la réputation qu’IWC Schaffhausen s’est forgée d’une entreprise qui fabrique depuis plus de 140 ans des garde-temps d’une facture exceptionnelle.

    Georges Kern, CEO d’IWC Schaffhausen, commente le partenariat global conclu avec MERCEDES AMG PETRO­ NAS Formula One™ Team: «Les ingénieurs de nos deux entreprises ont beaucoup de points communs. Ils partagent la même passion pour la technique de précision et l’inno­vation. Ce sont les héros qui, dans les coulisses, posent les jalons du succès par leur maîtrise de la technique de pointe et du travail manuel. Animés d’un esprit pionnier et forts d’un savoir­faire dans l’art de la manufacture, ils repoussent les limites de la mécanique et redéfinissent continuelle ment la performance que peut offrir la technique de précision. C’est cette inlassable quête de perfection que les deux entreprises nomment ‹Performance Engineering›.»

    La collaboration entre IWC et Mercedes­Benz remonte à octobre 2004, lorsque la manufacture horlogère schaffhou­soise annonça son partenariat avec AMG, la marque haute performance du constructeur automobile. L’année suivante,  IWC lança les deux premiers modèles Ingenieur en exclusivité sous le nom d’AMG. Très fructueux, ce partenariat de longue date s’étend désormais à la compétition de  Formule 1™. Pour consolider la base de leur travail, IWC Schaff hausen et MERCEDES AMG PETRONAS Formula One™ Team font cause commune et unissent leurs forces dans une nouvelle collaboration. «Nous nous réjouissons de travailler pendant les trois prochaines années aux côtés d’un partenaire qui partage nos valeurs», déclare Karoline Huber, Director of Marketing & Communications. «La ­Formule­1™­ne ­reflète ­pas ­seulement ­le ­message ­central­ d’IWC, ‹Engineered for men›, mais offre aussi, par ses exi­gences techniques, l’émotion de l’instant et la fascinante course contre le temps, un cadre authentique pour parler des montres Ingenieur et de leur passionnante histoire.»

    Ce n’est pas seulement la compétition automobile moderne et sa technique de pointe qui ont inspiré à IWC de nouvelles créations horlogères. Les racines historiques du sport auto­mobile ont elles aussi incité la manufacture schaffhousoise à leur rendre un hommage particulier. Dans les années 1930 et 1954/55, les Silberpfeil de Mercedes ­Benz dominaient les courses automobiles internationales. C’est pourquoi IWC dédie l’Ingenieur Chronographe Silberpfeil à cette légendaire voiture de course Mercedes.

    C’est également dans les années 1950 que naît la famille de montres Ingenieur, appartenant désormais à la tradi­tion. Fidèle au leitmotiv «Le progrès grâce au renouveau», l’Ingenieur incarne de manière idéale la philosophie de la manufacture. Épurée et fonctionnelle, elle séduit par sa technique élaborée, notamment le premier remontage automatique bidirectionnel et la protection antimagnétique. Ces garde-temps ­incarnent ­bientôt­ la ­précision ­et ­la ­fiabilité ­par­ excellence. Compte tenu de leur résistance, les montres Ingenieur s’attirent des admirateurs parmi les techniciens, mais aussi parmi les sportifs et les globe­trotters. En 2013, c’est donc tout naturellement que le lancement des nouvelles montres Ingenieur s’inscrit dans le cadre d’une discipline sportive qui réunit ces trois groupes de passionnés: la Formule 1™.

    UNE PUISSANCE INOUÏE POUR UN MÉCANISME MINUSCULE

    INGENIEUR TOURBILLON FORCE CONSTANTE

    Avec l’impressionnante Ingenieur Tourbillon Force Constante, la manufacture horlogère suisse IWC Schaffhausen s’affiche en tête du «championnat du monde des constructeurs» de la Haute Horlogerie. Pour assurer une extrême régularité de marche, les horlogers ont intégré le mécanisme à force  constante breveté dans un tourbillon – une véritable prouesse d’ingénierie.

    La Haute Horlogerie et la compétition de Formule 1™ ont un point commun: c’est seulement en ajustant parfaite­ ment chacun des composants par rapport aux autres qu’il est possible de tirer le maximum de la technologie. La per­formance des bolides en dépend, sur le circuit comme au poignet. Si les moteurs V8 sont conçus pour des accélé­rations soudaines et des freinages brusques, le remontage manuel d’une montre­bracelet mécanique doit pouvoir garantir une force qui soit la plus constante possible pendant toute la durée de marche. Dans un mouvement à remontage manuel usuel, la tension du ressort de remontoir étant plus forte en début de course que vers la fin, la force d’entraîne­ ment varie constamment. Une équipe IWC composée d’in­génieurs, d’horlogers et de designers a cherché pendant dix ans à relever le défi que posait ce problème. Ils ont trouvé la solution en intégrant un mécanisme à force constante dans un tourbillon. Avec l’Ingenieur Tourbillon Force Constante dans un boîtier en platine et en céramique (réf. IW590001), ce développement d’IWC fait sa première apparition en 2013 dans la famille des montres Ingenieur.

    LE TOURBILLON À FORCE CONSTANTE – PIÈCE MAÎTRESSE DE LA MONTRE

    À «9 heures», le spectaculaire tourbillon à force constante dévoile sa construction étagée. Pouvoir admirer l’orchestration complexe des ressorts, des roues et des ancres est un plaisir exceptionnel pour les connaisseurs de mécanique de précision. L’imposant pont de tourbillon noir est pourvu d’une échelle graduée permettant de lire les secondes et, tout comme les vis noires, souligne le look technique du cadran. Le contraste que forme l’éclat doré du minuscule balancier en Glucydur® avec microréglage par excentrique sur les bras du balancier n’en est que plus séduisant. Une fois par minute, le tourbillon tourne sur lui­même afin de contrebalancer le déséquilibre du balancier dû à la gravi­tation terrestre, susceptible de nuire à la précision de marche. Au cœur du tourbillon, on reconnaît le mécanisme à force constante, la pièce maîtresse de la montre. En désengrenant préalablement l’échappement du rouage, ce mécanisme raffiné assure que l’amplitude des oscillations du balancier soit absolument constante, une condition indispensable à la précision de marche. La force d’entraîne­ ment est alors stockée dans le ressort spiral et transmise à la roue d’ancre. Au cours de ce processus, le ressort spiral se tend une fois par seconde, faisant avancer l’aiguille dans le tourbillon par paliers d’une seconde. Toutes les cinq alternances du balancier, la roue d’arrêt et la cage du tourbillon sont elles aussi libérées. La roue d’arrêt tourne, provoquant la rotation de la cage du tourbillon, ce qui permet au ressort spiral de se tendre à nouveau. Après deux jours environ, le mode normal prend le pas sur le mode de force constante: l’aiguille des secondes avance alors par sauts d’un cinquième de seconde. Le tourbillon à force constante garantit une marche régulière et précise pendant au moins 48 heures.

    DES TOTALISEURS FAÇON INSTRUMENTS DE BORD

    Grâce à la puissance de deux barillets, le mouvement de base IWC calibre 94800 à remontage manuel, nouvelle­ment développé, assure le couple maximum requis pour entraîner le tourbillon à force constante. De plus, il fournit l’énergie nécessaire au module des phases de lune. Carac­téristique d’IWC, l’affichage des doubles phases de lune pour l’hémisphère nord et l’hémisphère sud se présente sous un nouveau design. Si son emplacement, à droite en haut du cadran, est déjà surprenant, la représentation quasi réaliste du satellite de la Terre l’est encore davantage.

    Grâce à un procédé laser 3D spécial, même de minuscules cratères ont pu être reproduits sur sa surface. L’affichage compte à rebours sur le cercle extérieur du totaliseur indique  le nombre de jours restants jusqu’à la prochaine pleine lune. Une nouveauté chez IWC: l’affichage rétrograde de la réserve de marche situé entre «4» et «5 heures», où une aiguille triangulaire, conçue pour ne jamais cacher le logo IWC pendant les 96 heures de durée de marche, signale la quantité d’énergie à disposition avant qu’un nouveau remontage ne soit nécessaire. Les trois totaliseurs intégrés dans la lunette s’inspirent de l’agencement technique des tableaux de bord et soulignent le caractère sport de la montre. Le look technique est rehaussé par les nuances noires du cadran, les garnitures en céramique high­tech et la protection imposante de la couronne en platine. Sur le cercle intérieur, on retrouve le dessin traditionnel que forment les i majuscules encastrés, avec empattements longs. Cette lettre renvoie à l’appellation Ingenieur et confère au relief une profondeur particulière.

    COUP D’ŒIL DANS LE «BLOC MOTEUR»

    Lorsque l’on regarde l’Ingenieur Tourbillon Force Constante du côté du mouvement, c’est comme si on avait devant soi le bloc moteur d’une voiture de sport. Faisant pendant aux perforations de la lunette côté face, cinq vis en titane à tête en céramique fixent la monture du verre saphir au boîtier. Sur la platine, l’alternance de surfaces brillantes et satinées et de bords polis évoque un groupe moteur haute performance de Formule 1™. Des ouvertures permettent de voir les roues dentées qui s’engrènent et les détails tech­ niques gravés – tous les éléments sont assortis les uns aux autres et mettent en avant la puissance et le dynamisme.

  • Ce modèle de 46 mm de diamètre est le fer de lance des nouvelles Ingenieur créées par la maison IWC pour célébrer son partenariat avec MERCEDES AMG PETRONAS Formula One®. Visible au dos du boîtier en platine et céramique noire, son calibre à remontage manuel est régulé par un tourbillon à force constante entraînant une aiguille de petite seconde.
    Ce dernier impose sa présence sur un cadran ingénieusement architecturé affichant un indicateur de réserve de marche (96 heures) et les phases de lune des deux hémisphères. Mordant sur le rehaut, ces trois éléments offrent à ce modèle un look “tableau de bord” du plus bel effet.

  • Marque  : IWC
    Collection  : Ingenieur
    Modèle  : Ingenieur Tourbillon Force Constante
    Référence  : IW590001
    Complément : Platine - Céramique - Bracelet Alligator
    En vente depuis : 2013
    Prix du neuf : 256 000 €
    Diamètre : 46 mm
    Epaisseur : 14 mm
    Styles : Atypique
    Sportif
    Types : Mécanique à remontage manuel
    Calibre : 94800
    Calibre distinction : Tourbillon avec mécanisme à force constante intégré
    Complication : Compte à Rebours
    Phases de Lune
    Indicateur de Réserve de Marche
    Tourbillon
    Petite Seconde
    Matière du boîtier : Céramique noire
    Platine
    Particularité du boitier : Fond saphir
    Couronne vissée
    Forme : Ronde
    Etanchéité : 150 mètres
    Cadran : Décoré
    Couleur du cadran : Noir
    Affichage : Aiguilles luminescentes
    Index : Bâtons
    Luminescents
    Chiffres arabes
    Verre : Traitement anti-reflet
    Saphir
    Matière du bracelet : Alligator
    Couleur du bracelet : Noir
    Fermeture du bracelet : Boucle ardillon
    Plus de caractéristiques : Mouvement
    Fréquence : 18 000 A/h / 2.5 Hz
    Rubis : 43
    Réserve de marche : 96 h
    Affichage de la réserve de marche Affichage précis des phases de lune
    Doubles phases de lune pour les hémisphères nord et sud
    Affichage compte à rebours
    jusqu’à la prochaine pleine lune
    Tourbillon avec mécanisme à force constante intégré
    Balancier en Glucydur® avec microréglage par excentrique sur les bras du balancier

    Boîtier
    Verre saphir. plat. antireflet sur les deux faces
    Etanchéité : 120 mètres

    Boucle ardillon en platine

Actualités en relation