Montre d'Aviateur Chronographe

IW377701

Montre d'Aviateur Chronographe Agrandir l'image
Montre d'Aviateur Chronographe

Marque  : IWC
Collection  : Montres d'Aviateur
Modèle  : Montre d'Aviateur Chronographe
Référence  : IW377701
Complément : Acier - Bracelet Alligator
En vente depuis : 2012

5 600 €Prix neuf constaté FranceJE LA VEUX

FICHE AU FORMAT PDF

DEMANDER UN PRIX

Demande du prix pour Montre d'Aviateur ChronographeRef. IW377701

Montre d'Aviateur Chronographe

VOUS LA VOULEZ ? NOUS VOUS LA CHERCHONS!

Cette fonction est réservée aux membres privilégiés du site My-WatchSite.

Pour devenir membre, rien de plus simple !

  • Marque  : IWC
    Collection  : Montres d'Aviateur
    Modèle  : Montre d'Aviateur Chronographe
    Référence  : IW377701
    Complément : Acier - Bracelet Alligator
    En vente depuis : 2012
    Prix du neuf : 5 600 €
    Diamètre : 43 mm
    Epaisseur : 15 mm
    Styles : Sportif
    Types : Mécanique à remontage automatique
    Calibre : 79320
    Complication : Compteur 12 Heures
    Petite Seconde
    Indicateur des Jours
    Compteur 30 Minutes
    Stop-seconde
    Chronographe
    Matière du boîtier : Acier
    Particularité du boitier : Couronne vissée
    Antimagnétique
    Forme : Ronde
    Etanchéité : 60 mètres
    Couleur du cadran : Noir
    Affichage : Aiguilles luminescentes
    Index : Luminescents
    Triangles
    Bâtons
    Verre : Saphir
    Traitement anti-reflet
    Bombé
    Matière du bracelet : Alligator
    Couleur du bracelet : Noir
    Fermeture du bracelet : Boucle déployante
    + Plus de caractéristiques : Mouvement
    Rubis : 25
    Fréquence : 4 Hz
    28 800 A/h
    Réserve de marche : 44 heures

    Boîtier en acier fin
    Boîtier interne en fer doux assurant une protection antimagnétique

    Verre avec fixation assurée en cas de dépressurisation
    Saphir bombé. atireflet sur les deux faces

DESCRIPTION

  • 2012 : un millésime de haut vol 

    Les nouvelles Montres d’Aviateur d’IWC Schaffhausen


    IWC Schaffhausen s’envole brillamment pour son année 2012 dédiée aux Montres d’Aviateur. La collection TOP GUN s’enrichit de cinq nouveaux modèles et constitue une escadrille en soi au sein de la famille des Montres d’Aviateur IWC. La TOP GUN Miramar s’annonce d’ores et déjà comme la surdouée de l’année. Ce modèle rend hommage à cette base de Californie qui a donné naissance au mythe des pilotes d’élite. Deux autres Montres d’Aviateur dotées de nombreux détails sophistiqués de la Haute Horlogerie sont prêtes pour le décollage: la Grande Montre d’Aviateur Calendrier Perpétuel TOP GUN et la Spitfire Calendrier Perpétuel Digital Date et Mois. 

    «Nous nous sommes souvenus de notre longue tradition de manufacture de montres d’observation pour les nouvelles Montres d’Aviateur TOP GUN. Dans les années 1940, les Montres d’Aviateur de la manufacture de Schaffhausen servaient de ce que l’on appelait alors ‹B-Uhren› à bord des avions de navigation», explique Georges Kern, CEO d’IWC Schaffhausen. «À cette époque, seuls les chronomètres les plus précis pouvaient répondre aux exigences des observateurs, puisque le pilote et son équipage s’y fiaient pour régler leurs montres-bracelets.» La lisibilité optimale des secondes et des minutes étant essentielle pour la navigation, seules ces deux indications figuraient généralement sur l’anneau extérieur; l’affichage des heures était relativement petit sur un anneau central. Ce détail a inspiré les designers d’IWC qui ont décidé de représenter séparément le cercle des heures et des minutes sur les cadrans de la Grande Montre d’Aviateur TOP GUN Miramar et de la Montre d’Aviateur Chronographe TOP GUN Miramar. «Le souci de retrouver les racines historiques de nos Montres d’Aviateur nous a également donné l’idée de créer pour la première fois avec la Miramar une famille de montres au design militaire», ajoute Christian Knoop, Creative Director chez IWC. «Différents styles ont été associés avec beaucoup d’imagination, y compris avec des éléments de luxe. C’est pourquoi la nouvelle gamme Miramar reflète remarquablement la vision d’IWC: des garde-temps de très grande classe avec un excellent mécanisme dans un habillage rude, voire presque rock.» Le gris sombre aux reflets métalliques du boîtier en céramique et le gris anthracite mat du cadran sont associés aux instruments de précision de l’aviation. Des couleurs spécifiques issues du domaine du camouflage, telles que le beige pour les aiguilles et la minuterie et le vert pour le bracelet accentuent le look désiré. Le textile des bracelets s’inspire directement du matériau extrêmement résistant des harnais. Deux matériaux de haute technologie développés spécialement par la manufacture de Schaffhausen dans les années 1980 déjà se retrouvent dans les montres TOP GUN: l’oxyde de zirconium pour le boîtier ainsi que le titane pour des éléments de commande et le fond de la montre. Comme l’ensemble de la collection TOP GUN, les deux modèles Miramar sont dotés de calibres de manufacture développés par IWC. La Grande Montre d’Aviateur TOP GUN Miramarest, à l’image de sa «petite sœur», dotée du plus grand mouvement automatique jamais fabriqué par IWC avec une réserve de marche de 168heures; cela explique aussi les 48millimètres de diamètre du boîtier. Quant à la Montre d’Aviateur Chronographe TOP GUN Miramar, elle embarque l’un des mouvements de chronographe les plus modernes et les plus résistants, le calibre 89365. Il offre une fonction flyback et un affichage analogique des minutes et des secondes chronométrées. Karoline Huber, Director Marketing & Communications chez IWC, affirme à propos du positionnement dans le marché horloger international:«Tous les passionnés d’aviation dans le monde entier associent le nom de Miramar au lieu de naissance de la légende des Top Guns en Californie. Avec la nouvelle ligne de design TOP GUN Miramar, nous nous adressons aux amateurs de montres qui sont conscients de la longue tradition IWC en termes de Montres d’Aviateur, mais qui ne souhaitent pas renoncer ni aux progrès technologiques du 21e siècle, ni au caractère unique de la maison IWC.»  

    Collection TOP GUN classique: noir et blanc avec des accents rouges 

    Depuis 2007, l’édition TOP GUN est l’un des membres indispensables de la famille des Montres d’Aviateur IWC. La Grande Montre d’Aviateur Calendrier Perpétuel TOP GUN, richement équipée, séduit par ses nombreuses finesses techniques parmi lesquelles figurent le calendrier perpétuel avec affichage de l’année à quatre chiffres et affichage des phases de lune ainsi que la réserve de marche de sept jours. La Grande Montre d’Aviateur TOP GUN associe le design clair évoquant les instruments de vol des années 1940 et la technologie horlogère la plus moderne. Le petit avion silhouetté sur l’aiguille des secondes apporte un accent rouge vif sur le cadran noir-blanc. Les horlogers IWC ont également doté la Montre d’Aviateur Chronographe TOP GUN avec fonction flyback et protection antimagnétique d’un mouvement de manufacture IWC. 

    Spitfire en pleine ascension: look épuré et mécanisme de qualité exceptionnelle 

    En 2003, IWC Schaffhausen lança une gamme de Montres d’Aviateur qui ne se contente pas d’emprunter leur nom aux avions de légende que sont les monomoteurs Spitfire, mais également leur élégance et leur technique très innovante. 

    Cette fois, les designers et les constructeurs ont soumis les montres Spitfire à un contrôle général poussé: elles poursuivent leur trajectoire sur la voie du succès avec un design optimisé et de nouvelles fonctions. Tous les modèles actuels sont équipés de calibres de manufacture développés chez IWC. Les boîtiers en or et en acier fin ont été traités à la main avec le plus grand soin. Les surfaces brillantes, satinées et structurées créent ainsi une nouvelle dynamique. La finition soleil apporte un brillant métallique au cadran ardoise et constitue une référence visuelle à l’origine du nom. La Spitfire Calendrier Perpétuel Digital Date et Moisdans son boîtier en or rouge associe un design de grande classe au summum de l’art horloger. Il s’agit de la première Montre d’Aviateur IWC qui affiche la date et le mois sous forme digitale avec quatre grands chiffres, un élément qui constitue une évocation visuelle du look «instrument» et historique de la tradition plus que centenaire du système Pallweber. La Spitfire Chronographe dotée du calibre de manufacture 89365 est disponible en or rouge et en acier fin. Les ingénieurs ont repris la forme de l’altimètre pour la fenêtre de la date avec ses chiffres disposés verticalement. Le bracelet métallique de la référence 387804 est doté d’un nouveau mécanisme de fermeture de précision. Il suffit d’appuyer sur le poussoir avec le logo IWC dans la boucle déployante pour augmenter la longueur du bracelet et, pour la diminuer, de le comprimer à la longueur souhaitée. La boucle ardillon et la boucle déployante sont un peu plus marquées pour mieux correspondre visuellement au boîtier imposant de la montre. 

    Légères modifications pour les Montres d’Aviateur classiques 

    Les toutes premières Montres d’Aviateur IWC des années 1930 et 1940 sont à l’origine d’un mythe qui vit encore dans les Montres d’Aviateur classiques. L’innovation la plus visible en termes de design par rapport aux modèles d’origine – à l’exception de la Grande Montre d’Aviateur – réside dans l’affichage vertical de la triple date à «3 heures», dont la forme renforce encore l’aspect «cockpit». La Grande Montre d’Aviateur sera lancée en 2012 avec un design amélioré et le calibre de manufacture IWC 51111 hautement performant.

    La Montre d’Aviateur Mark XVII est désormais dotée d’un boîtier de 41 millimètres, soit 2 millimètres de plus que la génération précédente. Le cadran de la Montre d’Aviateur Double Chronographe s’embellit de nouveaux éléments rouges et le boîtier au nouveau diamètre de 46 millimètres est synonyme de lisibilité encore améliorée. Le boîtier en acier fin de la Montre d’Aviateur Chronographe a été légèrement agrandi pour afficher désormais un diamètre de 43 millimètres. La nouvelle Montre d’Aviateur Heure Universellegarantit quant à elle la lecture optimale des 24 fuseaux horaires, y compris l’indication du temps universel coordonné (UTC), grâce à l’anneau des 24 heures. Le nom de 23 villes représentant chacun un fuseau horaire figure sur l’anneau des villes. Le cadran indique l’heure de l’endroit où l’on se trouve; elle peut être avancée ou retardée par paliers d’une heure, même au-delà de la ligne de changement de date. «IWC aborde avec fierté et confiance l’année 2012 des Montres d’Aviateur et ses six nouveautés passionnantes parmi lesquelles deux modèles à calendrier perpétuel de Haute Horlogerie, la nouvelle ligne de design Miramar ainsi que la collection Spitfire à l’aspect ennobli», résume Georges Kern.

    Une tradition de 76 ans dans les Montres d’Aviateur 

    Depuis le milieu des années 1930, IWC Schaffhausen fabrique des garde-temps robustes et fiables pour les pilotes et les grands voyageurs. Les premières Montres d’Aviateur IWC offraient déjà une lisibilité optimale de jour comme de nuit et leur design s’inspirait du cockpit des avions. Il en est toujours de même aujourd’hui. La Montre Spéciale pour Aviateur IWC de 1936 brillait par son cadran noir typique agrémenté d’aiguilles et de grands chiffres luminescents. Côté technique, la Montre Spéciale pour Aviateur séduisait par le logement du balancier anti-choc et l’échappement amagnétique. La Grande Montre d’Aviateur 52 T.S.C. de 1940, habillée d’un boîtier de 55 millimètres de diamètre, est la plus grande montre-bracelet jamais fabriquée dans la manufacture de Schaffhausen. Cette montre d’observation disposait notamment d’une seconde au centre avec dispositif d’arrêt, de manière à ce que les pilotes et les navigateurs puissent synchroniser leurs montres à la seconde près. Une longue courroie en cuir permettait de la porter sur l’uniforme de pilote. 

    Le design épuré du cadran était réduit à sa plus simple expression, une icône de style et un modèle pour toutes les montres d’aviateur classiques. La Mark11, dotée du calibre à remontage manuel 89 et fabriquée dès 1948 pour la Royal Air Force, est la Montre d’Aviateur la plus célèbre de la manufacture IWC. Son mouvement était logé dans un boîtier interne en fer doux le protégeant des champs magnétiques. Plus de trente ans plus tard, la Mark11 était toujours utilisée avec succès par la Royal Air Force. 

    Des instruments de bord au poignet 
    Montre d’Aviateur Double Chronographe et Montre d’Aviateur Chronographe 
    La Montre d’Aviateur Double Chronographe et la Montre d’Aviateur Chronographe font figure d’authentiques long-courriers dans la flotte des Montres d’Aviateur modernes d’IWC Schaffhausen : depuis 1992 et 1994, elles enthousiasment les passionnés de mécanique par la possibilité supplémentaire de mesure du temps précise et de chronométrage des temps intermédiaires. Ces modèles classiques se présentent dans le millésime 2012 des Montres d’Aviateur IWC avec des accents de couleur dans un design moderne façon instruments de bord. 
    Lorsque l’on regarde le cockpit d’un Ju 52 des années 1930, on est d’emblée étonné par la multitude des instruments. Le regard s’arrête cependant rapidement sur l’essentiel : les affichages sont particulièrement grands et clairement agencés. Les aiguilles et les index blancs sur un fond noir mat sont recouverts d’un enduit luminescent garantissant une lisibilité optimale nuit et jour. Les constructeurs ont marqué les éléments principaux en rouge vif. Cette description peut s’appliquer mot pour mot au cadran de la Montre d’Aviateur Double Chronographe (réf. 377801). Ce n’est pas un hasard si le cockpit du légendaire pionnier de l’aéronautique a inspiré la mise au point des premières Montres d’Aviateur IWC. Ce design fonctionnel fait le succès de ces modèles aujourd’hui encore. Les sept aiguilles ainsi que la date avec affichage du jour de la semaine sont si habilement intégrées dans le cadran légère- ment modifié du double chronographe que le design évoquant les instruments de bord est accentué sans que l’orientation n’en soit affectée. Cette réussite a été rendue possible notamment par l’agrandissement du diamètre du boîtier de 42 à 46 millimètres. Les trois éléments rouge vif renforcent encore l’aspect attrayant du cadran. La petite seconde permanente pour le contrôle des fonctions se trouve comme d’habitude dans le compteur à «9 heures». Parmi les nouveautés figurent la pointe rouge de la trotteuse du chronographe ainsi que le triangle rouge pour la lecture de la triple date qui évoque les altimètres du cockpit d’un avion. L’un des éléments particulièrement frappant du double chronographe est le petit poussoir à «10 heures». Il permet d’arrêter la seconde aiguille en tout temps, puis, par une nouvelle pression, de la synchroniser avec la trotteuse du chronographe, ce qui est idéal pour la mesure de temps finaux et intermédiaires. Le double chronographe affirme également son aptitude en situation de vol avec son boîtier interne en fer doux assurant une protection contre les champs magnétiques et le verre saphir avec fixation assurée en cas de dépressurisation. La Montre d’Aviateur Double Chronographe est disponible avec un bracelet en alligator noir et boucle déployante. 
    L’«ADN» des Montres d’Aviateur 
    La Montre d’Aviateur Chronographe (réf. 377701, 377704) de la collection 2012 séduit par ses qualités que l’on attend d’une Montre d’Aviateur performante: précision, fonctionnalite et fiabilité. Par rapport à la génération précédente, le boîtier en acier fin, étanche 6 bar, a gagné 1 millimètre. Le design du cadran a également été l’objet d’une légère modification et la fenêtre de la date à «3 heures» se présentant désormais sous forme d’un affichage vertical indiquant trois jours rappelle les altimètres des cockpits. Un petit triangle rouge signale la date actuelle et le jour de la semaine. Ces modifications accentuent d’une manière plus marquée encore que sur les modèles précédents le design évoquant les instruments de bord. La minuterie clairement structurée sur le cadran noir mat, les aiguilles en forme de pales d’hélice et le triangle à «12 heures» témoignent spectaculairement, si besoin était, de la présence de l’ADN des Montres d’Aviateur dans le chronographe. Les aiguilles sont recouvertes d’un enduit luminescent et offrent une lisibilité parfaite, même dans des conditions difficiles de visibilité. Le robuste mouvement de chronographe calibre 79320 permet de chronométrer des temps intermédiaires et des temps additionnels jusqu’à 12 heures. Un boîtier interne en fer doux le protège parfaite- ment contre les champs magnétiques. La Montre d’Aviateur Chronographe est dotée du nouveau bracelet en acier fin avec mécanisme de fermeture de précision qui permet d’adapter la longueur de manière aisée et précise. Le chronographe est également disponible avec un brace- let en alligator noir et une fermeture classique à boucle ardillon.
  • 2012 : un millésime de haut vol 

    Les nouvelles Montres d’Aviateur d’IWC Schaffhausen


    IWC Schaffhausen s’envole brillamment pour son année 2012 dédiée aux Montres d’Aviateur. La collection TOP GUN s’enrichit de cinq nouveaux modèles et constitue une escadrille en soi au sein de la famille des Montres d’Aviateur IWC. La TOP GUN Miramar s’annonce d’ores et déjà comme la surdouée de l’année. Ce modèle rend hommage à cette base de Californie qui a donné naissance au mythe des pilotes d’élite. Deux autres Montres d’Aviateur dotées de nombreux détails sophistiqués de la Haute Horlogerie sont prêtes pour le décollage: la Grande Montre d’Aviateur Calendrier Perpétuel TOP GUN et la Spitfire Calendrier Perpétuel Digital Date et Mois. 

    «Nous nous sommes souvenus de notre longue tradition de manufacture de montres d’observation pour les nouvelles Montres d’Aviateur TOP GUN. Dans les années 1940, les Montres d’Aviateur de la manufacture de Schaffhausen servaient de ce que l’on appelait alors ‹B-Uhren› à bord des avions de navigation», explique Georges Kern, CEO d’IWC Schaffhausen. «À cette époque, seuls les chronomètres les plus précis pouvaient répondre aux exigences des observateurs, puisque le pilote et son équipage s’y fiaient pour régler leurs montres-bracelets.» La lisibilité optimale des secondes et des minutes étant essentielle pour la navigation, seules ces deux indications figuraient généralement sur l’anneau extérieur; l’affichage des heures était relativement petit sur un anneau central. Ce détail a inspiré les designers d’IWC qui ont décidé de représenter séparément le cercle des heures et des minutes sur les cadrans de la Grande Montre d’Aviateur TOP GUN Miramar et de la Montre d’Aviateur Chronographe TOP GUN Miramar. «Le souci de retrouver les racines historiques de nos Montres d’Aviateur nous a également donné l’idée de créer pour la première fois avec la Miramar une famille de montres au design militaire», ajoute Christian Knoop, Creative Director chez IWC. «Différents styles ont été associés avec beaucoup d’imagination, y compris avec des éléments de luxe. C’est pourquoi la nouvelle gamme Miramar reflète remarquablement la vision d’IWC: des garde-temps de très grande classe avec un excellent mécanisme dans un habillage rude, voire presque rock.» Le gris sombre aux reflets métalliques du boîtier en céramique et le gris anthracite mat du cadran sont associés aux instruments de précision de l’aviation. Des couleurs spécifiques issues du domaine du camouflage, telles que le beige pour les aiguilles et la minuterie et le vert pour le bracelet accentuent le look désiré. Le textile des bracelets s’inspire directement du matériau extrêmement résistant des harnais. Deux matériaux de haute technologie développés spécialement par la manufacture de Schaffhausen dans les années 1980 déjà se retrouvent dans les montres TOP GUN: l’oxyde de zirconium pour le boîtier ainsi que le titane pour des éléments de commande et le fond de la montre. Comme l’ensemble de la collection TOP GUN, les deux modèles Miramar sont dotés de calibres de manufacture développés par IWC. La Grande Montre d’Aviateur TOP GUN Miramarest, à l’image de sa «petite sœur», dotée du plus grand mouvement automatique jamais fabriqué par IWC avec une réserve de marche de 168heures; cela explique aussi les 48millimètres de diamètre du boîtier. Quant à la Montre d’Aviateur Chronographe TOP GUN Miramar, elle embarque l’un des mouvements de chronographe les plus modernes et les plus résistants, le calibre 89365. Il offre une fonction flyback et un affichage analogique des minutes et des secondes chronométrées. Karoline Huber, Director Marketing & Communications chez IWC, affirme à propos du positionnement dans le marché horloger international:«Tous les passionnés d’aviation dans le monde entier associent le nom de Miramar au lieu de naissance de la légende des Top Guns en Californie. Avec la nouvelle ligne de design TOP GUN Miramar, nous nous adressons aux amateurs de montres qui sont conscients de la longue tradition IWC en termes de Montres d’Aviateur, mais qui ne souhaitent pas renoncer ni aux progrès technologiques du 21e siècle, ni au caractère unique de la maison IWC.»  

    Collection TOP GUN classique: noir et blanc avec des accents rouges 

    Depuis 2007, l’édition TOP GUN est l’un des membres indispensables de la famille des Montres d’Aviateur IWC. La Grande Montre d’Aviateur Calendrier Perpétuel TOP GUN, richement équipée, séduit par ses nombreuses finesses techniques parmi lesquelles figurent le calendrier perpétuel avec affichage de l’année à quatre chiffres et affichage des phases de lune ainsi que la réserve de marche de sept jours. La Grande Montre d’Aviateur TOP GUN associe le design clair évoquant les instruments de vol des années 1940 et la technologie horlogère la plus moderne. Le petit avion silhouetté sur l’aiguille des secondes apporte un accent rouge vif sur le cadran noir-blanc. Les horlogers IWC ont également doté la Montre d’Aviateur Chronographe TOP GUN avec fonction flyback et protection antimagnétique d’un mouvement de manufacture IWC. 

    Spitfire en pleine ascension: look épuré et mécanisme de qualité exceptionnelle 

    En 2003, IWC Schaffhausen lança une gamme de Montres d’Aviateur qui ne se contente pas d’emprunter leur nom aux avions de légende que sont les monomoteurs Spitfire, mais également leur élégance et leur technique très innovante. 

    Cette fois, les designers et les constructeurs ont soumis les montres Spitfire à un contrôle général poussé: elles poursuivent leur trajectoire sur la voie du succès avec un design optimisé et de nouvelles fonctions. Tous les modèles actuels sont équipés de calibres de manufacture développés chez IWC. Les boîtiers en or et en acier fin ont été traités à la main avec le plus grand soin. Les surfaces brillantes, satinées et structurées créent ainsi une nouvelle dynamique. La finition soleil apporte un brillant métallique au cadran ardoise et constitue une référence visuelle à l’origine du nom. La Spitfire Calendrier Perpétuel Digital Date et Moisdans son boîtier en or rouge associe un design de grande classe au summum de l’art horloger. Il s’agit de la première Montre d’Aviateur IWC qui affiche la date et le mois sous forme digitale avec quatre grands chiffres, un élément qui constitue une évocation visuelle du look «instrument» et historique de la tradition plus que centenaire du système Pallweber. La Spitfire Chronographe dotée du calibre de manufacture 89365 est disponible en or rouge et en acier fin. Les ingénieurs ont repris la forme de l’altimètre pour la fenêtre de la date avec ses chiffres disposés verticalement. Le bracelet métallique de la référence 387804 est doté d’un nouveau mécanisme de fermeture de précision. Il suffit d’appuyer sur le poussoir avec le logo IWC dans la boucle déployante pour augmenter la longueur du bracelet et, pour la diminuer, de le comprimer à la longueur souhaitée. La boucle ardillon et la boucle déployante sont un peu plus marquées pour mieux correspondre visuellement au boîtier imposant de la montre. 

    Légères modifications pour les Montres d’Aviateur classiques 

    Les toutes premières Montres d’Aviateur IWC des années 1930 et 1940 sont à l’origine d’un mythe qui vit encore dans les Montres d’Aviateur classiques. L’innovation la plus visible en termes de design par rapport aux modèles d’origine – à l’exception de la Grande Montre d’Aviateur – réside dans l’affichage vertical de la triple date à «3 heures», dont la forme renforce encore l’aspect «cockpit». La Grande Montre d’Aviateur sera lancée en 2012 avec un design amélioré et le calibre de manufacture IWC 51111 hautement performant.

    La Montre d’Aviateur Mark XVII est désormais dotée d’un boîtier de 41 millimètres, soit 2 millimètres de plus que la génération précédente. Le cadran de la Montre d’Aviateur Double Chronographe s’embellit de nouveaux éléments rouges et le boîtier au nouveau diamètre de 46 millimètres est synonyme de lisibilité encore améliorée. Le boîtier en acier fin de la Montre d’Aviateur Chronographe a été légèrement agrandi pour afficher désormais un diamètre de 43 millimètres. La nouvelle Montre d’Aviateur Heure Universellegarantit quant à elle la lecture optimale des 24 fuseaux horaires, y compris l’indication du temps universel coordonné (UTC), grâce à l’anneau des 24 heures. Le nom de 23 villes représentant chacun un fuseau horaire figure sur l’anneau des villes. Le cadran indique l’heure de l’endroit où l’on se trouve; elle peut être avancée ou retardée par paliers d’une heure, même au-delà de la ligne de changement de date. «IWC aborde avec fierté et confiance l’année 2012 des Montres d’Aviateur et ses six nouveautés passionnantes parmi lesquelles deux modèles à calendrier perpétuel de Haute Horlogerie, la nouvelle ligne de design Miramar ainsi que la collection Spitfire à l’aspect ennobli», résume Georges Kern.

    Une tradition de 76 ans dans les Montres d’Aviateur 

    Depuis le milieu des années 1930, IWC Schaffhausen fabrique des garde-temps robustes et fiables pour les pilotes et les grands voyageurs. Les premières Montres d’Aviateur IWC offraient déjà une lisibilité optimale de jour comme de nuit et leur design s’inspirait du cockpit des avions. Il en est toujours de même aujourd’hui. La Montre Spéciale pour Aviateur IWC de 1936 brillait par son cadran noir typique agrémenté d’aiguilles et de grands chiffres luminescents. Côté technique, la Montre Spéciale pour Aviateur séduisait par le logement du balancier anti-choc et l’échappement amagnétique. La Grande Montre d’Aviateur 52 T.S.C. de 1940, habillée d’un boîtier de 55 millimètres de diamètre, est la plus grande montre-bracelet jamais fabriquée dans la manufacture de Schaffhausen. Cette montre d’observation disposait notamment d’une seconde au centre avec dispositif d’arrêt, de manière à ce que les pilotes et les navigateurs puissent synchroniser leurs montres à la seconde près. Une longue courroie en cuir permettait de la porter sur l’uniforme de pilote. 

    Le design épuré du cadran était réduit à sa plus simple expression, une icône de style et un modèle pour toutes les montres d’aviateur classiques. La Mark11, dotée du calibre à remontage manuel 89 et fabriquée dès 1948 pour la Royal Air Force, est la Montre d’Aviateur la plus célèbre de la manufacture IWC. Son mouvement était logé dans un boîtier interne en fer doux le protégeant des champs magnétiques. Plus de trente ans plus tard, la Mark11 était toujours utilisée avec succès par la Royal Air Force. 

    Des instruments de bord au poignet 
    Montre d’Aviateur Double Chronographe et Montre d’Aviateur Chronographe 
    La Montre d’Aviateur Double Chronographe et la Montre d’Aviateur Chronographe font figure d’authentiques long-courriers dans la flotte des Montres d’Aviateur modernes d’IWC Schaffhausen : depuis 1992 et 1994, elles enthousiasment les passionnés de mécanique par la possibilité supplémentaire de mesure du temps précise et de chronométrage des temps intermédiaires. Ces modèles classiques se présentent dans le millésime 2012 des Montres d’Aviateur IWC avec des accents de couleur dans un design moderne façon instruments de bord. 
    Lorsque l’on regarde le cockpit d’un Ju 52 des années 1930, on est d’emblée étonné par la multitude des instruments. Le regard s’arrête cependant rapidement sur l’essentiel : les affichages sont particulièrement grands et clairement agencés. Les aiguilles et les index blancs sur un fond noir mat sont recouverts d’un enduit luminescent garantissant une lisibilité optimale nuit et jour. Les constructeurs ont marqué les éléments principaux en rouge vif. Cette description peut s’appliquer mot pour mot au cadran de la Montre d’Aviateur Double Chronographe (réf. 377801). Ce n’est pas un hasard si le cockpit du légendaire pionnier de l’aéronautique a inspiré la mise au point des premières Montres d’Aviateur IWC. Ce design fonctionnel fait le succès de ces modèles aujourd’hui encore. Les sept aiguilles ainsi que la date avec affichage du jour de la semaine sont si habilement intégrées dans le cadran légère- ment modifié du double chronographe que le design évoquant les instruments de bord est accentué sans que l’orientation n’en soit affectée. Cette réussite a été rendue possible notamment par l’agrandissement du diamètre du boîtier de 42 à 46 millimètres. Les trois éléments rouge vif renforcent encore l’aspect attrayant du cadran. La petite seconde permanente pour le contrôle des fonctions se trouve comme d’habitude dans le compteur à «9 heures». Parmi les nouveautés figurent la pointe rouge de la trotteuse du chronographe ainsi que le triangle rouge pour la lecture de la triple date qui évoque les altimètres du cockpit d’un avion. L’un des éléments particulièrement frappant du double chronographe est le petit poussoir à «10 heures». Il permet d’arrêter la seconde aiguille en tout temps, puis, par une nouvelle pression, de la synchroniser avec la trotteuse du chronographe, ce qui est idéal pour la mesure de temps finaux et intermédiaires. Le double chronographe affirme également son aptitude en situation de vol avec son boîtier interne en fer doux assurant une protection contre les champs magnétiques et le verre saphir avec fixation assurée en cas de dépressurisation. La Montre d’Aviateur Double Chronographe est disponible avec un bracelet en alligator noir et boucle déployante. 
    L’«ADN» des Montres d’Aviateur 
    La Montre d’Aviateur Chronographe (réf. 377701, 377704) de la collection 2012 séduit par ses qualités que l’on attend d’une Montre d’Aviateur performante: précision, fonctionnalite et fiabilité. Par rapport à la génération précédente, le boîtier en acier fin, étanche 6 bar, a gagné 1 millimètre. Le design du cadran a également été l’objet d’une légère modification et la fenêtre de la date à «3 heures» se présentant désormais sous forme d’un affichage vertical indiquant trois jours rappelle les altimètres des cockpits. Un petit triangle rouge signale la date actuelle et le jour de la semaine. Ces modifications accentuent d’une manière plus marquée encore que sur les modèles précédents le design évoquant les instruments de bord. La minuterie clairement structurée sur le cadran noir mat, les aiguilles en forme de pales d’hélice et le triangle à «12 heures» témoignent spectaculairement, si besoin était, de la présence de l’ADN des Montres d’Aviateur dans le chronographe. Les aiguilles sont recouvertes d’un enduit luminescent et offrent une lisibilité parfaite, même dans des conditions difficiles de visibilité. Le robuste mouvement de chronographe calibre 79320 permet de chronométrer des temps intermédiaires et des temps additionnels jusqu’à 12 heures. Un boîtier interne en fer doux le protège parfaite- ment contre les champs magnétiques. La Montre d’Aviateur Chronographe est dotée du nouveau bracelet en acier fin avec mécanisme de fermeture de précision qui permet d’adapter la longueur de manière aisée et précise. Le chronographe est également disponible avec un brace- let en alligator noir et une fermeture classique à boucle ardillon.
  • Marque  : IWC
    Collection  : Montres d'Aviateur
    Modèle  : Montre d'Aviateur Chronographe
    Référence  : IW377701
    Complément : Acier - Bracelet Alligator
    En vente depuis : 2012
    Prix du neuf : 5 600 €
    Diamètre : 43 mm
    Epaisseur : 15 mm
    Styles : Sportif
    Types : Mécanique à remontage automatique
    Calibre : 79320
    Complication : Compteur 12 Heures
    Petite Seconde
    Indicateur des Jours
    Compteur 30 Minutes
    Stop-seconde
    Chronographe
    Matière du boîtier : Acier
    Particularité du boitier : Couronne vissée
    Antimagnétique
    Forme : Ronde
    Etanchéité : 60 mètres
    Couleur du cadran : Noir
    Affichage : Aiguilles luminescentes
    Index : Luminescents
    Triangles
    Bâtons
    Verre : Saphir
    Traitement anti-reflet
    Bombé
    Matière du bracelet : Alligator
    Couleur du bracelet : Noir
    Fermeture du bracelet : Boucle déployante
    Plus de caractéristiques : Mouvement
    Rubis : 25
    Fréquence : 4 Hz
    28 800 A/h
    Réserve de marche : 44 heures

    Boîtier en acier fin
    Boîtier interne en fer doux assurant une protection antimagnétique

    Verre avec fixation assurée en cas de dépressurisation
    Saphir bombé. atireflet sur les deux faces