Classique Grande Complication 5335 Tourbillon Messidor

5335BR/42/9W6

Classique Grande Complication 5335 Tourbillon Messidor Agrandir l'image
Classique Grande Complication 5335 Tourbillon Messidor

Marque  : Breguet
Collection  : Classique Complications
Modèle  : Classique Grande Complication 5335 Tourbillon Messidor
Référence  : 5335BR/42/9W6
Complément : Or Rose - Bracelet Cuir
En vente depuis : 2007

150 300 €Prix neuf constaté FranceJE LA VEUX

FICHE AU FORMAT PDF

DEMANDER UN PRIX

Demande du prix pour Classique Grande Complication 5335 Tourbillon MessidorRef. 5335BR/42/9W6

Classique Grande Complication 5335 Tourbillon Messidor

VOUS LA VOULEZ ? NOUS VOUS LA CHERCHONS!

Cette fonction est réservée aux membres privilégiés du site My-WatchSite.

Pour devenir membre, rien de plus simple !

  • Marque  : Breguet
    Collection  : Classique Complications
    Modèle  : Classique Grande Complication 5335 Tourbillon Messidor
    Référence  : 5335BR/42/9W6
    Complément : Or Rose - Bracelet Cuir
    En vente depuis : 2007
    Prix du neuf : 150 300 €
    Diamètre : 40 mm
    Epaisseur : 9.65 mm
    Styles : Haute Horlogerie
    Atypique
    Types : Mécanique à remontage manuel
    Calibre : 558 SQ2
    Calibre distinction : Gravé main
    Complication : Squelette
    Tourbillon
    Petite Seconde
    Matière du boîtier : Or rose
    Particularité du boitier : Fond saphir
    Carrure cannelée
    Forme : Ronde
    Etanchéité : 30 mètres
    Cadran : Saphir
    Affichage : Aiguilles Breguet à pomme évidée en acier bleui
    Verre : Saphir
    Matière du bracelet : Cuir
    Couleur du bracelet : Marron
    + Plus de caractéristiques : Mouvement « squelette » mécanique à remontage manuel entièrement gravé à la main
    Numéroté et signé BREGUET
    La cage de tourbillon est maintenue par des disques saphir
    Réserve de marche de 50 heures Balancier monométallique à vis. ajusté dans 6 positions
    13½ lignes
    25 rubis
    Fréquence : 2.5  Hz
     
    Boîtier
    Or rose 18 carats à carrure finement cannelée
    Attaches soudées. barrettes vissées
     
    Cadran
    Cabochons en or rose incrustés sur une glace saphir
    Individuellement numéroté et signé BREGUET
    Index du tour d’heures excentré à 12 heures
    Petite seconde sur la cage du
    tourbillon à 6 heures
     
    Disponible également en platine 950

DESCRIPTION

  • SALON MONDIAL DE L’HORLOGERIE ET DE LA BIJOUTERIE ~ BÂLE 2007

    CREATIVITE, INNOVATION, CULTURE : 2006, L’ANNEE DES PERFORMANCES  

     
    Fidèle à sa philosophie et forte d’un patrimoine exceptionnel, Montres Breguet clôt une année retentissante, riche en succès et en défis relevés avec brio. Une tendance ascensionnelle qui se développe depuis plusieurs années déjà et qui confirme sa légitimité comme numéro 1 mondial parmi les plus grands noms de la Haute Horlogerie. Les résultats obtenus en 2006 expriment à l’unisson une remarquable vitalité et soulignent le dynamisme qui anime la société depuis sept ans. Les créations, sans jamais renier l’héritage ni l’identité de la marque, savent s’adapter aux attentes du public et être en parfait accord avec leur temps. Entre autres, la collection TRADITION, plébiscitée dès son lancement en 2005 est reconnue par les professionnels comme une révolution horlogère, tant esthétique que technique. Le modèle 7027 a reçu de nombreux prix, en Suisse et à l’étranger.
     
    La croissance de Montres Breguet, significative, dépasse de loin la moyenne horlogère suisse et propulse la Maison à la première place du luxe horloger. En 2006, la marque a en effet poursuivi le chemin de la perf ormance et de la prospérité, ajoutant à l’augmentation très importante de son chiffre d’affaires celle, tout aussi révélatrice, du nombre de pièces vendues. L’ouverture des marchés asiatiques (Inde et Chine), sud-américains (Pérou) et l’agrandissement des marchés traditionnels comme l’Europe, les Etats-Unis et le Moyen-Orient ainsi que le développement fulgurant des marchés nordiques viennent confirmer ces résultats.
     
    Parallèlement, de nombreux projets initiés en 2006 participent au rayonnement de Breguet et soulignent une expansion peu commune. La création de par le monde de magasins-écrins entièrement dévolus à l’univers de la marque s’étend désormais à Beverly Hills et Dubai, tandis que la vitrine de Genève célèbre son premier anniversaire.

    Dans le courant de l’année 2007, Nicolas G. Hayek inaugurera un prestigieux espace de 400 m 2, à la fois boutique et musée, place Vendôme à Paris. Tokyo accueillera également une nouvelle boutique et la Cité de Calvin un Musée qui donnera la part belle aux montres Breguet, récentes et historiques. Nicolas G. Hayek poursuit en effet avec ferveur la recherche et le rachat de montres anciennes afin d’édifier la richesse patrimoniale de la marque.
     
    Au sein de la Manufacture, d’importants investissements de rénovation et d’agrandissement ont permis de répondre au rythme effréné des commandes. Plus de 2000 m
    2
     ont été ajoutés au bâtiment afin d’étendre les ateliers d’assemblage ; les équipements techniques et les logiciels de gestion de l’ensemble du site de production ont été modernisés afin de demeurer, toujours, à la pointe de la technologie. Par ailleurs, un important recrutement de personnel hautement qualifié et la formation interne de jeunes horlogers ont permis d’augmenter les forces vives de la Manufacture. 
     
    La volonté d’optimiser la production s’accompagne de celle, non moins légitime, de soutenir la création, par le biais d’importants investissements réservés à la recherche et à l’innovation. Le département R&D de Breguet, en collaboration avec le Swatch Group, est à l’origine de grandes percées technologiques, tant au niveau du développement de nouveaux mouvements que de l’adoption de matériaux inédits. L’utilisation du silicium pour la réalisation de certains composants a ouvert en 2006 de nouvelles perspectives au monde horloger. La conception du calibre automatique 777, d’une performance exemplaire, en est le reflet, et le garde-temps 5177, qui le renferme, a été salué par le Prix du Public du Grand Prix d’Horlogerie de Genève. En outre, aux côtés du succès de la collection TRADITION, la CLASSIQUE Grande Complication 5347 lancée en 2006 a fait parler d’elle et remporté tous les suffrages : elle consacre en effet une des inventions d’A.-L. Breguet sous forme, spectaculaire, de double tourbillon tournant, fruit de plusieurs années de développement. Trois brevets protègent cette pièce exceptionnelle.
     
    Si l’art horloger de Breguet cristallise un savoir faire hérité et transmis depuis des siècles, l’art joaillier mis en scène par Breguet depuis plusieurs années n’en demeure pas moins une référence de bien facture. Aux côtés de montres d’inspiration joaillière, la marque a conçu, en collaboration avec la société DYB, une collection de parures en écho à l’esprit de la Maison. Présentée lors de deux événements internationaux à Lucerne et à Tokyo, elle fut accueillie avec enthousiasme et fascination.
     
    Parallèlement à ce foisonnement créatif, reflet des efforts consentis en termes de vitalité créative et d’innovations techniques, la philosophie de Montres Breguet ancre son image et son identité dans la culture européenne. Toujours présente pour accompagner les grands qui ont marqué l’Histoire de leur empreinte, Breguet contribue activement à la conservation du patrimoine historique et culturel de l’Europe. Par le biais de partenariats d’envergure, tels que le Concours de Genève ou le Festival de Lucerne, mais également par celui du mécénat d’art. À Versailles, engagé dans un mécénat sans précédent visant à restaurer le Petit Trianon, Nicolas G. Hayek a été couronné de la médaille d’or de Grand Mécène de la Culture française. 

    Créer au présent et pour le futur, s’inspirer de l’esprit du passé et innover sans cesse, telle est la gageure soutenue par la Manufacture Breguet et ses équipes de designers, ingénieurs et maîtres horlogers. L’exigence de la perfection et de la qualité, fer de lance de la marque, positionne, aujourd’hui plus que jamais, Montres Breguet comme l’acteur du renouveau et le symbole de l’horlogerie de prestige. Preuves en sont les nouveautés présentées cette année au Salon International de l’Horlogerie et de la Bijouterie de Bâle.

    SALON MONDIAL DE L’HORLOGERIE ET DE LA BIJOUTERIE ~ BÂLE 2007

    BREGUET : SCULPTEUR DU TEMPS, ORFÈVRE DES COMPLICATIONS

     
    Tendances 2007 
     
    Les garde-temps Breguet présentés à Bâle cette année rendent hommage à quelques unes des innombrables facettes du savoir faire séculaire de la marque, perpétué et réactualisé avec génie par ses maîtres horlogers. Un de leurs talents est en effet de parvenir à créer des modèles qui possèdent chacun leur personnalité propre tout en restant à l’unisson de la philosophie et de l’univers de Montres Breguet.

    La ligne TRADITION en est la dernière illustration. Lancée il y a deux ans, immédiatement plébiscitée par la profession et le public, elle consacre des montres symboles tout à la fois d’un retour aux sources et d’une vision avant-gardiste. Le nouveau modèle tient d’ailleurs toutes les promesses de cette ambitieuse collection. Pour sa part, la ligne CLASSIQUE accueille des complications dont la réalisation spectaculaire atteint des sommets en matière de perfection et d’imaginaire. La gamme MARINE agrandit sa famille de chronographes tandis que la forme ovoïde caractéristique des montres REINE DE NAPLES continue à enchanter les femmes avec des nouveautés aussi insensées que renversantes, donnant la part belle à la Haute Joaillerie.

    L’année 2007 lève un nouveau voile sur l’art de Breguet. L’art de créer, d’innover. L’art des finitions et du détail. L’art des mécanismes et des complications. L’art de s’imposer de nouveaux défis et celui de les relever. Mais surtout et avant tout : l’art de bouleverser les codes de la Haute Horlogerie.

    CLASSIQUE 5335 Grande Complication ~ Tourbillon Messidor 

    Le régulateur à tourbillon compte parmi les plus grandes inventions de Breguet. Parti du constat que la gravité terrestre nuit à la régularité du mouvement, il a l’idée de disposer l’échappement dans une cage qui effectue une révolution complète sur elle-même chaque minute. Dès lors, quelle que soit la position de la montre, les variations de sa marche, se reproduisant à intervalles réguliers, s’annulent les unes les autres. Le garde-temps CLASSIQUE Tourbillon Messidor rend hommage à cette ingénieuse invention brevetée, selon le calendrier révolutionnaire français, le 7 messidor an IX (26 juin 1801). Animé par un mouvement à remontage manuel, le tourbillon, étonnamment céleste, comme suspendu dans l’espace d’une cage très aérée, ajoute son secret à une pièce auréolée de mystère.

    L’esthétique, épurée mais néanmoins très horlogère, met en exergue la géométrie tournoyante des ponts, en forme de spirale, donnant au garde-temps une allure inattendue. Le cadran en saphir accentue l’aspect aérien de l’ensemble : il s’efface respectueusement sur la complexité du mécanisme, laissant les aiguilles BREGUET bleuies scander le temps sur une scène translucide. L’architecture de la montre offre ainsi un spectacle stupéfiant, comme en apesanteur, qui se joue de la transparence. Elle laisse la vedette à la magie d’un tourbillon au port aérien et altier, et dévoile la minutieuse et parfaite finition du moindre rouage du mouvement, méticuleusement poli, anglé, ciselé et étiré avec une rigueur exécutée par la seule main de l’homme.

  • SALON MONDIAL DE L’HORLOGERIE ET DE LA BIJOUTERIE ~ BÂLE 2007

    CREATIVITE, INNOVATION, CULTURE : 2006, L’ANNEE DES PERFORMANCES  

     
    Fidèle à sa philosophie et forte d’un patrimoine exceptionnel, Montres Breguet clôt une année retentissante, riche en succès et en défis relevés avec brio. Une tendance ascensionnelle qui se développe depuis plusieurs années déjà et qui confirme sa légitimité comme numéro 1 mondial parmi les plus grands noms de la Haute Horlogerie. Les résultats obtenus en 2006 expriment à l’unisson une remarquable vitalité et soulignent le dynamisme qui anime la société depuis sept ans. Les créations, sans jamais renier l’héritage ni l’identité de la marque, savent s’adapter aux attentes du public et être en parfait accord avec leur temps. Entre autres, la collection TRADITION, plébiscitée dès son lancement en 2005 est reconnue par les professionnels comme une révolution horlogère, tant esthétique que technique. Le modèle 7027 a reçu de nombreux prix, en Suisse et à l’étranger.
     
    La croissance de Montres Breguet, significative, dépasse de loin la moyenne horlogère suisse et propulse la Maison à la première place du luxe horloger. En 2006, la marque a en effet poursuivi le chemin de la perf ormance et de la prospérité, ajoutant à l’augmentation très importante de son chiffre d’affaires celle, tout aussi révélatrice, du nombre de pièces vendues. L’ouverture des marchés asiatiques (Inde et Chine), sud-américains (Pérou) et l’agrandissement des marchés traditionnels comme l’Europe, les Etats-Unis et le Moyen-Orient ainsi que le développement fulgurant des marchés nordiques viennent confirmer ces résultats.
     
    Parallèlement, de nombreux projets initiés en 2006 participent au rayonnement de Breguet et soulignent une expansion peu commune. La création de par le monde de magasins-écrins entièrement dévolus à l’univers de la marque s’étend désormais à Beverly Hills et Dubai, tandis que la vitrine de Genève célèbre son premier anniversaire.

    Dans le courant de l’année 2007, Nicolas G. Hayek inaugurera un prestigieux espace de 400 m 2, à la fois boutique et musée, place Vendôme à Paris. Tokyo accueillera également une nouvelle boutique et la Cité de Calvin un Musée qui donnera la part belle aux montres Breguet, récentes et historiques. Nicolas G. Hayek poursuit en effet avec ferveur la recherche et le rachat de montres anciennes afin d’édifier la richesse patrimoniale de la marque.
     
    Au sein de la Manufacture, d’importants investissements de rénovation et d’agrandissement ont permis de répondre au rythme effréné des commandes. Plus de 2000 m
    2
     ont été ajoutés au bâtiment afin d’étendre les ateliers d’assemblage ; les équipements techniques et les logiciels de gestion de l’ensemble du site de production ont été modernisés afin de demeurer, toujours, à la pointe de la technologie. Par ailleurs, un important recrutement de personnel hautement qualifié et la formation interne de jeunes horlogers ont permis d’augmenter les forces vives de la Manufacture. 
     
    La volonté d’optimiser la production s’accompagne de celle, non moins légitime, de soutenir la création, par le biais d’importants investissements réservés à la recherche et à l’innovation. Le département R&D de Breguet, en collaboration avec le Swatch Group, est à l’origine de grandes percées technologiques, tant au niveau du développement de nouveaux mouvements que de l’adoption de matériaux inédits. L’utilisation du silicium pour la réalisation de certains composants a ouvert en 2006 de nouvelles perspectives au monde horloger. La conception du calibre automatique 777, d’une performance exemplaire, en est le reflet, et le garde-temps 5177, qui le renferme, a été salué par le Prix du Public du Grand Prix d’Horlogerie de Genève. En outre, aux côtés du succès de la collection TRADITION, la CLASSIQUE Grande Complication 5347 lancée en 2006 a fait parler d’elle et remporté tous les suffrages : elle consacre en effet une des inventions d’A.-L. Breguet sous forme, spectaculaire, de double tourbillon tournant, fruit de plusieurs années de développement. Trois brevets protègent cette pièce exceptionnelle.
     
    Si l’art horloger de Breguet cristallise un savoir faire hérité et transmis depuis des siècles, l’art joaillier mis en scène par Breguet depuis plusieurs années n’en demeure pas moins une référence de bien facture. Aux côtés de montres d’inspiration joaillière, la marque a conçu, en collaboration avec la société DYB, une collection de parures en écho à l’esprit de la Maison. Présentée lors de deux événements internationaux à Lucerne et à Tokyo, elle fut accueillie avec enthousiasme et fascination.
     
    Parallèlement à ce foisonnement créatif, reflet des efforts consentis en termes de vitalité créative et d’innovations techniques, la philosophie de Montres Breguet ancre son image et son identité dans la culture européenne. Toujours présente pour accompagner les grands qui ont marqué l’Histoire de leur empreinte, Breguet contribue activement à la conservation du patrimoine historique et culturel de l’Europe. Par le biais de partenariats d’envergure, tels que le Concours de Genève ou le Festival de Lucerne, mais également par celui du mécénat d’art. À Versailles, engagé dans un mécénat sans précédent visant à restaurer le Petit Trianon, Nicolas G. Hayek a été couronné de la médaille d’or de Grand Mécène de la Culture française. 

    Créer au présent et pour le futur, s’inspirer de l’esprit du passé et innover sans cesse, telle est la gageure soutenue par la Manufacture Breguet et ses équipes de designers, ingénieurs et maîtres horlogers. L’exigence de la perfection et de la qualité, fer de lance de la marque, positionne, aujourd’hui plus que jamais, Montres Breguet comme l’acteur du renouveau et le symbole de l’horlogerie de prestige. Preuves en sont les nouveautés présentées cette année au Salon International de l’Horlogerie et de la Bijouterie de Bâle.

    SALON MONDIAL DE L’HORLOGERIE ET DE LA BIJOUTERIE ~ BÂLE 2007

    BREGUET : SCULPTEUR DU TEMPS, ORFÈVRE DES COMPLICATIONS

     
    Tendances 2007 
     
    Les garde-temps Breguet présentés à Bâle cette année rendent hommage à quelques unes des innombrables facettes du savoir faire séculaire de la marque, perpétué et réactualisé avec génie par ses maîtres horlogers. Un de leurs talents est en effet de parvenir à créer des modèles qui possèdent chacun leur personnalité propre tout en restant à l’unisson de la philosophie et de l’univers de Montres Breguet.

    La ligne TRADITION en est la dernière illustration. Lancée il y a deux ans, immédiatement plébiscitée par la profession et le public, elle consacre des montres symboles tout à la fois d’un retour aux sources et d’une vision avant-gardiste. Le nouveau modèle tient d’ailleurs toutes les promesses de cette ambitieuse collection. Pour sa part, la ligne CLASSIQUE accueille des complications dont la réalisation spectaculaire atteint des sommets en matière de perfection et d’imaginaire. La gamme MARINE agrandit sa famille de chronographes tandis que la forme ovoïde caractéristique des montres REINE DE NAPLES continue à enchanter les femmes avec des nouveautés aussi insensées que renversantes, donnant la part belle à la Haute Joaillerie.

    L’année 2007 lève un nouveau voile sur l’art de Breguet. L’art de créer, d’innover. L’art des finitions et du détail. L’art des mécanismes et des complications. L’art de s’imposer de nouveaux défis et celui de les relever. Mais surtout et avant tout : l’art de bouleverser les codes de la Haute Horlogerie.

    CLASSIQUE 5335 Grande Complication ~ Tourbillon Messidor 

    Le régulateur à tourbillon compte parmi les plus grandes inventions de Breguet. Parti du constat que la gravité terrestre nuit à la régularité du mouvement, il a l’idée de disposer l’échappement dans une cage qui effectue une révolution complète sur elle-même chaque minute. Dès lors, quelle que soit la position de la montre, les variations de sa marche, se reproduisant à intervalles réguliers, s’annulent les unes les autres. Le garde-temps CLASSIQUE Tourbillon Messidor rend hommage à cette ingénieuse invention brevetée, selon le calendrier révolutionnaire français, le 7 messidor an IX (26 juin 1801). Animé par un mouvement à remontage manuel, le tourbillon, étonnamment céleste, comme suspendu dans l’espace d’une cage très aérée, ajoute son secret à une pièce auréolée de mystère.

    L’esthétique, épurée mais néanmoins très horlogère, met en exergue la géométrie tournoyante des ponts, en forme de spirale, donnant au garde-temps une allure inattendue. Le cadran en saphir accentue l’aspect aérien de l’ensemble : il s’efface respectueusement sur la complexité du mécanisme, laissant les aiguilles BREGUET bleuies scander le temps sur une scène translucide. L’architecture de la montre offre ainsi un spectacle stupéfiant, comme en apesanteur, qui se joue de la transparence. Elle laisse la vedette à la magie d’un tourbillon au port aérien et altier, et dévoile la minutieuse et parfaite finition du moindre rouage du mouvement, méticuleusement poli, anglé, ciselé et étiré avec une rigueur exécutée par la seule main de l’homme.

  • Marque  : Breguet
    Collection  : Classique Complications
    Modèle  : Classique Grande Complication 5335 Tourbillon Messidor
    Référence  : 5335BR/42/9W6
    Complément : Or Rose - Bracelet Cuir
    En vente depuis : 2007
    Prix du neuf : 150 300 €
    Diamètre : 40 mm
    Epaisseur : 9.65 mm
    Styles : Haute Horlogerie
    Atypique
    Types : Mécanique à remontage manuel
    Calibre : 558 SQ2
    Calibre distinction : Gravé main
    Complication : Squelette
    Tourbillon
    Petite Seconde
    Matière du boîtier : Or rose
    Particularité du boitier : Fond saphir
    Carrure cannelée
    Forme : Ronde
    Etanchéité : 30 mètres
    Cadran : Saphir
    Affichage : Aiguilles Breguet à pomme évidée en acier bleui
    Verre : Saphir
    Matière du bracelet : Cuir
    Couleur du bracelet : Marron
    Plus de caractéristiques : Mouvement « squelette » mécanique à remontage manuel entièrement gravé à la main
    Numéroté et signé BREGUET
    La cage de tourbillon est maintenue par des disques saphir
    Réserve de marche de 50 heures Balancier monométallique à vis. ajusté dans 6 positions
    13½ lignes
    25 rubis
    Fréquence : 2.5  Hz
     
    Boîtier
    Or rose 18 carats à carrure finement cannelée
    Attaches soudées. barrettes vissées
     
    Cadran
    Cabochons en or rose incrustés sur une glace saphir
    Individuellement numéroté et signé BREGUET
    Index du tour d’heures excentré à 12 heures
    Petite seconde sur la cage du
    tourbillon à 6 heures
     
    Disponible également en platine 950

Actualités en relation