Classique Tourbillon Extra-Plat Squelette 5395

5395PT/RS/9WU

Classique Tourbillon Extra-Plat Squelette 5395 Agrandir l'image
Classique Tourbillon Extra-Plat Squelette 5395

Marque  : Breguet
Collection  : Classique
Modèle  : Classique Tourbillon Extra-Plat Squelette 5395
Référence  : 5395PT/RS/9WU
Complément : Platine - Bracelet Alligator
En vente depuis : 2019

234 500 €Prix neuf constaté FranceJE LA VEUX

FICHE AU FORMAT PDF

DEMANDER UN PRIX

Demande du prix pour Classique Tourbillon Extra-Plat Squelette 5395Ref. 5395PT/RS/9WU

Classique Tourbillon Extra-Plat Squelette 5395

VOUS LA VOULEZ ? NOUS VOUS LA CHERCHONS!

Cette fonction est réservée aux membres privilégiés du site My-WatchSite.

Pour devenir membre, rien de plus simple !

  • Marque  : Breguet
    Collection  : Classique
    Modèle  : Classique Tourbillon Extra-Plat Squelette 5395
    Référence  : 5395PT/RS/9WU
    Complément : Platine - Bracelet Alligator
    En vente depuis : 2019
    Prix du neuf : 234 500 €
    Diamètre : 41 mm
    Epaisseur : 7.70 mm
    Styles : Classique
    Haute Joaillerie
    Types : Mécanique à remontage automatique
    Calibre : 581SQ
    Calibre distinction : Extra-plat
    Guilloché main
    Squelette
    Gravé main
    Spiral en silicium
    Balancier Breguet
    Echappement à ancre de côté inversée avec cornes en silicium
    Complication : Petite Seconde
    Matière du boîtier : Platine
    Particularité du boitier : Fond saphir
    Carrure finement cannelée
    Glace box
    Attaches soudées
    Barrettes vissées
    Cornes en silicium
    Forme : Ronde
    Etanchéité : 300 mètres
    Cadran : Saphir
    Affichage : Aiguilles Breguet à « pomme évidée » en acier bleui
    Index : Chiffres romains
    Matière du bracelet : Alligator
    Fermeture du bracelet : Boucle déployante
    + Plus de caractéristiques :
    Mouvement
    « Squelette » mécanique à remontage automatique
    Anglé, Gravé et guilloché à la main
    Numéroté et signé Breguet
    Cal. 581SQ extra-plat (3 mm)
    325 composants
    16 lignes
    33 rubis
    Réserve de marche de 80 heures
    Barillet sur galets à roulement à billes
    Fréquence 4 Hz
    Spiral plat en silicium
    Petite seconde sur l’axe du tourbillon

    Boitier
    Platine à carrure finement cannelée

    Cadran
    Saphir
    Signé Breguet
    Tour d’heures excentré à chiffres romains

    Bracelet / Boucles
    Alligator avec boucle déployante en or

DESCRIPTION

  • CLASSIQUE TOURBILLON EXTRA-PLAT SQUELETTE 5395  


    Pour sa nouvelle Classique Tourbillon Extra-Plat Squelette 5395, Breguet a choisi de squeletter son mouvement à tourbillon extra-plat de 3 mm d’épaisseur. Un exploit technique autant qu’artistique qui fait la part belle aux métiers d’art, au premier rang desquels se place l’horloger.


    Il est des objets dont les qualités intrinsèques suscitent l’émerveillement. La nouvelle Breguet Classique Tourbillon Extra-Plat Squelette 5395 en fait incontestablement partie. La finesse extrême de son Calibre 581 avait déjà poussé la Manufacture, dans des réalisations précédentes, à d’audacieuses prouesses techniques. La conception du tourbillon notamment, avait dû être entièrement repensée, donnant naissance à une architecture unique. La Maison va aujourd’hui plus loin, en retirant près de 50% de matière à ce mouvement, déjà sans concession. Ainsi squeletté, ce calibre en or 18 carat joue littéralement avec les limites de la physique, rappelant au passage que l’horloger, chez Breguet, pratique un véritable métier d’art. Auquel viennent s’ajouter la gravure, le guillochage et l’anglage, pour un résultat hors norme.

     
    Un mouvement extra-plat
    Le Calibre 581 extra-plat est un chef-d’œuvre d’horlogerie. Avec ses 3 mm d’épaisseur, il est l’un des plus fins mouvements tourbillon à remontage automatique au monde. Un exploit technique qui a nécessité une série d’ajustements, souvent complexes. La masse oscillante a ainsi été placée à la périphérie de la platine, une option qui permet de gagner en épaisseur, tout en conservant une vision dégagée sur la mécanique. Le tourbillon, quant à lui, a bénéficié d’un remaniement complet : la cage en titane engrène directement avec le train de rouage, et non par l’intermédiaire d’un pignon placé à sa base ; de plus, l’échappement en silicium adopte une construction coudée spécifique, laquelle permet un gain de place important. Une structure très rare, que Breguet est la seule à produire en série.   


    Légèreté et transparence  
    Très léger – l’ensemble de la cage ne pèse que 0,290 gramme –, doté d’une réserve de marche exceptionnelle de 80 heures grâce à un barillet à « haute énergie » battant à 4Hz – une fréquence particulièrement élevée pour un tourbillon –, ce Calibre 581 a déjà équipé les références 5377 et 5367. Pour la première fois, il se présente aujourd’hui entièrement squeletté, offrant une interprétation contemporaine de cette technique ancestrale. La platine et les ponts en or sont ainsi évidés, de manière à dévoiler l’anatomie mécanique du mouvement. Toute la difficulté de l’entreprise consiste à enlever le plus de matière possible, tout en conservant les propriétés techniques des différents composants. Une véritable complication horlogère supplémentaire, rendue plus périlleuse encore par le choix de l’or. L’alliage choisi ayant été durci, il nécessite un savoir-faire et un soin extrêmement pointus, qui seuls garantissent le résultat final. Breguet est l’une des dernières maisons à travailler l’or à ce niveau de performance.  


    Les métiers d’art  
    Sa singularité, le mouvement la puise cependant dans ses finitions et ses décorations hors normes. A commencer par le guillochage des rares surfaces restantes de la platine. Le motif « clou de Paris » est ici réalisé au diamant, une méthode qui confère une brillance particulière à l’ouvrage, mais qui ne supporte aucune imprécision. Une telle intervention sur ce type de pièce constitue une première chez Breguet. Les arêtes vives, quant à elles, sont patiemment anglées à la lime, jusqu’à obtenir un biseau à 45° parfaitement lisse et régulier. Un important travail de gravure est enfin effectué à la main pour les différentes inscriptions, ainsi que les filets cintrant les trous.   


    Un design raffiné et minimaliste   
    Cette scénographie exceptionnelle prend place dans un boîtier cannelé, surmonté d’une glace box s’ouvrant largement sur le mouvement. Quant au cadran en saphir, il reçoit des index appliques en or bleui. Le tour d’heure est obtenu par croissance galvanique et la minuterie est gravée au laser, puis comblée de verni bleu. Raffiné et minimaliste, ce design est complété par les traditionnelles « aiguilles pommes » bleuies, les cornes soudées, dans le plus pur style Breguet. Etanche à 30 m, la Classique Tourbillon Extra-Plat Squelette 5395 est disponible avec un mouvement gris dans un boîtier en or rose, ou avec un mouvement rose dans un boîtier en platine.
     
     
    Le tourbillon, chef-d’œuvre de Breguet
    C’est un cas de figure unique dans l’histoire des inventions techniques. Plus de 220 ans après sa naissance, le tourbillon suscite toujours autant de fascination et reste, plus que jamais, la prérogative de la Manufacture. Remis au goût du jour en s’adaptant aux montres-bracelets, le Tourbillon Breguet possède une force particulière et inaliénable qui s’appelle la légitimité. Et cela explique son supplément d’âme. Simple ou double, seul ou associé à de grandes complications, façonné dans des matériaux traditionnels ou novateurs, le tourbillon n’a jamais été aussi vivant. Ni aussi proche de son inventeur. Présent dans presque toutes les collections, pesant moins d’un gramme quelque que soit sa version, il vient rappeler l’extraordinaire maîtrise horlogère de la Maison, devenue garante du mythe.   


    Les origines du Tourbillon  
    Abraham-Louis Breguet n’a vendu que 35 montres à tourbillon de son vivant. A lui-seul, ce chiffre confidentiel traduit l’extrême complexité à réaliser ce mécanisme hors norme. S’il fut breveté en 1801, ce ne sont pas moins de dix années d’expérimentations et de recherches, entre 1795 et 1805, qui furent nécessaires à son développement. A une époque où le gardetemps se portait le long du corps, en position verticale, le Maître s’est évertué à imaginer un moyen de compenser l'attraction terrestre néfaste au fonctionnement de l’oscillateur et, partant, à la précision chronométrique du mouvement. Il va alors avoir l’idée d’embarquer le couple balancier-spiral ainsi que l’échappement (ancre et roue d’échappement) dans un bâti mobile tournant sur lui-même. De la double rotation de cette cage et de ses organes, Breguet va tirer le nom de « tourbillon », dans son acception oubliée de « système planétaire en rotation autour d’un axe unique ». Génial dans son principe, captivant dans son fonctionnement, l’invention ne cessera jamais de forcer le respect, dès sa présentation et jusqu’à nos jours.
     

  • CLASSIQUE TOURBILLON EXTRA-PLAT SQUELETTE 5395  


    Pour sa nouvelle Classique Tourbillon Extra-Plat Squelette 5395, Breguet a choisi de squeletter son mouvement à tourbillon extra-plat de 3 mm d’épaisseur. Un exploit technique autant qu’artistique qui fait la part belle aux métiers d’art, au premier rang desquels se place l’horloger.


    Il est des objets dont les qualités intrinsèques suscitent l’émerveillement. La nouvelle Breguet Classique Tourbillon Extra-Plat Squelette 5395 en fait incontestablement partie. La finesse extrême de son Calibre 581 avait déjà poussé la Manufacture, dans des réalisations précédentes, à d’audacieuses prouesses techniques. La conception du tourbillon notamment, avait dû être entièrement repensée, donnant naissance à une architecture unique. La Maison va aujourd’hui plus loin, en retirant près de 50% de matière à ce mouvement, déjà sans concession. Ainsi squeletté, ce calibre en or 18 carat joue littéralement avec les limites de la physique, rappelant au passage que l’horloger, chez Breguet, pratique un véritable métier d’art. Auquel viennent s’ajouter la gravure, le guillochage et l’anglage, pour un résultat hors norme.

     
    Un mouvement extra-plat
    Le Calibre 581 extra-plat est un chef-d’œuvre d’horlogerie. Avec ses 3 mm d’épaisseur, il est l’un des plus fins mouvements tourbillon à remontage automatique au monde. Un exploit technique qui a nécessité une série d’ajustements, souvent complexes. La masse oscillante a ainsi été placée à la périphérie de la platine, une option qui permet de gagner en épaisseur, tout en conservant une vision dégagée sur la mécanique. Le tourbillon, quant à lui, a bénéficié d’un remaniement complet : la cage en titane engrène directement avec le train de rouage, et non par l’intermédiaire d’un pignon placé à sa base ; de plus, l’échappement en silicium adopte une construction coudée spécifique, laquelle permet un gain de place important. Une structure très rare, que Breguet est la seule à produire en série.   


    Légèreté et transparence  
    Très léger – l’ensemble de la cage ne pèse que 0,290 gramme –, doté d’une réserve de marche exceptionnelle de 80 heures grâce à un barillet à « haute énergie » battant à 4Hz – une fréquence particulièrement élevée pour un tourbillon –, ce Calibre 581 a déjà équipé les références 5377 et 5367. Pour la première fois, il se présente aujourd’hui entièrement squeletté, offrant une interprétation contemporaine de cette technique ancestrale. La platine et les ponts en or sont ainsi évidés, de manière à dévoiler l’anatomie mécanique du mouvement. Toute la difficulté de l’entreprise consiste à enlever le plus de matière possible, tout en conservant les propriétés techniques des différents composants. Une véritable complication horlogère supplémentaire, rendue plus périlleuse encore par le choix de l’or. L’alliage choisi ayant été durci, il nécessite un savoir-faire et un soin extrêmement pointus, qui seuls garantissent le résultat final. Breguet est l’une des dernières maisons à travailler l’or à ce niveau de performance.  


    Les métiers d’art  
    Sa singularité, le mouvement la puise cependant dans ses finitions et ses décorations hors normes. A commencer par le guillochage des rares surfaces restantes de la platine. Le motif « clou de Paris » est ici réalisé au diamant, une méthode qui confère une brillance particulière à l’ouvrage, mais qui ne supporte aucune imprécision. Une telle intervention sur ce type de pièce constitue une première chez Breguet. Les arêtes vives, quant à elles, sont patiemment anglées à la lime, jusqu’à obtenir un biseau à 45° parfaitement lisse et régulier. Un important travail de gravure est enfin effectué à la main pour les différentes inscriptions, ainsi que les filets cintrant les trous.   


    Un design raffiné et minimaliste   
    Cette scénographie exceptionnelle prend place dans un boîtier cannelé, surmonté d’une glace box s’ouvrant largement sur le mouvement. Quant au cadran en saphir, il reçoit des index appliques en or bleui. Le tour d’heure est obtenu par croissance galvanique et la minuterie est gravée au laser, puis comblée de verni bleu. Raffiné et minimaliste, ce design est complété par les traditionnelles « aiguilles pommes » bleuies, les cornes soudées, dans le plus pur style Breguet. Etanche à 30 m, la Classique Tourbillon Extra-Plat Squelette 5395 est disponible avec un mouvement gris dans un boîtier en or rose, ou avec un mouvement rose dans un boîtier en platine.
     
     
    Le tourbillon, chef-d’œuvre de Breguet
    C’est un cas de figure unique dans l’histoire des inventions techniques. Plus de 220 ans après sa naissance, le tourbillon suscite toujours autant de fascination et reste, plus que jamais, la prérogative de la Manufacture. Remis au goût du jour en s’adaptant aux montres-bracelets, le Tourbillon Breguet possède une force particulière et inaliénable qui s’appelle la légitimité. Et cela explique son supplément d’âme. Simple ou double, seul ou associé à de grandes complications, façonné dans des matériaux traditionnels ou novateurs, le tourbillon n’a jamais été aussi vivant. Ni aussi proche de son inventeur. Présent dans presque toutes les collections, pesant moins d’un gramme quelque que soit sa version, il vient rappeler l’extraordinaire maîtrise horlogère de la Maison, devenue garante du mythe.   


    Les origines du Tourbillon  
    Abraham-Louis Breguet n’a vendu que 35 montres à tourbillon de son vivant. A lui-seul, ce chiffre confidentiel traduit l’extrême complexité à réaliser ce mécanisme hors norme. S’il fut breveté en 1801, ce ne sont pas moins de dix années d’expérimentations et de recherches, entre 1795 et 1805, qui furent nécessaires à son développement. A une époque où le gardetemps se portait le long du corps, en position verticale, le Maître s’est évertué à imaginer un moyen de compenser l'attraction terrestre néfaste au fonctionnement de l’oscillateur et, partant, à la précision chronométrique du mouvement. Il va alors avoir l’idée d’embarquer le couple balancier-spiral ainsi que l’échappement (ancre et roue d’échappement) dans un bâti mobile tournant sur lui-même. De la double rotation de cette cage et de ses organes, Breguet va tirer le nom de « tourbillon », dans son acception oubliée de « système planétaire en rotation autour d’un axe unique ». Génial dans son principe, captivant dans son fonctionnement, l’invention ne cessera jamais de forcer le respect, dès sa présentation et jusqu’à nos jours.
     

  • Marque  : Breguet
    Collection  : Classique
    Modèle  : Classique Tourbillon Extra-Plat Squelette 5395
    Référence  : 5395PT/RS/9WU
    Complément : Platine - Bracelet Alligator
    En vente depuis : 2019
    Prix du neuf : 234 500 €
    Diamètre : 41 mm
    Epaisseur : 7.70 mm
    Styles : Classique
    Haute Joaillerie
    Types : Mécanique à remontage automatique
    Calibre : 581SQ
    Calibre distinction : Extra-plat
    Guilloché main
    Squelette
    Gravé main
    Spiral en silicium
    Balancier Breguet
    Echappement à ancre de côté inversée avec cornes en silicium
    Complication : Petite Seconde
    Matière du boîtier : Platine
    Particularité du boitier : Fond saphir
    Carrure finement cannelée
    Glace box
    Attaches soudées
    Barrettes vissées
    Cornes en silicium
    Forme : Ronde
    Etanchéité : 300 mètres
    Cadran : Saphir
    Affichage : Aiguilles Breguet à « pomme évidée » en acier bleui
    Index : Chiffres romains
    Matière du bracelet : Alligator
    Fermeture du bracelet : Boucle déployante
    Plus de caractéristiques :
    Mouvement
    « Squelette » mécanique à remontage automatique
    Anglé, Gravé et guilloché à la main
    Numéroté et signé Breguet
    Cal. 581SQ extra-plat (3 mm)
    325 composants
    16 lignes
    33 rubis
    Réserve de marche de 80 heures
    Barillet sur galets à roulement à billes
    Fréquence 4 Hz
    Spiral plat en silicium
    Petite seconde sur l’axe du tourbillon

    Boitier
    Platine à carrure finement cannelée

    Cadran
    Saphir
    Signé Breguet
    Tour d’heures excentré à chiffres romains

    Bracelet / Boucles
    Alligator avec boucle déployante en or