Montre de Poche Grande Complication Squelette

W1556213

Montre de Poche Grande Complication Squelette Agrandir l'image
Montre de Poche Grande Complication Squelette

Marque  : Cartier
Collection  : Collection Haute Horlogerie
Modèle  : Montre de Poche Grande Complication Squelette
Référence  : W1556213
Nbre de pièces : 10
Complément : Or Gris
Année : 2012
N'est plus commercialisé

765 000 €Prix neuf constaté FranceJE LA VEUX

FICHE AU FORMAT PDF

DEMANDER UN PRIX

Demande du prix pour Montre de Poche Grande Complication SqueletteRef. W1556213

Montre de Poche Grande Complication Squelette

VOUS LA VOULEZ ? NOUS VOUS LA CHERCHONS!

Cette fonction est réservée aux membres privilégiés du site My-WatchSite.

Pour devenir membre, rien de plus simple !

  • Marque  : Cartier
    Collection  : Collection Haute Horlogerie
    Modèle  : Montre de Poche Grande Complication Squelette
    Référence  : W1556213
    Nbre de pièces : 10
    Complément : Or Gris
    Année : 2012
    N'est plus commercialisé
    Prix du neuf : 765 000 €
    Diamètre : 59 mm
    Styles : Atypique
    Haute Horlogerie
    Types : Mécanique à remontage manuel
    Calibre : 9436 MC
    Complication : Chronographe Monopoussoir
    Tourbillon
    Compteur 12 Heures
    Indicateur des Jours
    Indicateur des Mois
    Calendrier Perpétuel (QP)
    Squelette
    Compteur 30 Minutes
    Matière du boîtier : Or gris
    Particularité du boitier : Fond saphir
    Réhaut en or
    Couronne perlée en or gris ornée d'un saphir cabochon
    Forme : Ronde
    Etanchéité : 30 mètres
    Cadran : Or gris
    Brossé soleil
    Affichage : Date à aiguille
    Aiguilles en forme de pomme en acier bleui
    Index : Chiffres romains
    Verre : Saphir
    + Plus de caractéristiques : Mouvement
    37 rubis
    457 pièces
    Diamètre d’encageage : 15 lignes. soit 33.8 mm
    Diamètre total : 34.6 mm
    Epaisseur : 10.25 mm
    Fréquence :
    21 600 alternances/heure
    Réserve de marche de 8 jours
    Numérotation individuelle du mouvement

    Boîtier
    O gris 18 carats
    Rehaut en or décoré soleil

    Cadran
    Compteurs azurés

    Chaînette
    Or gris 18 carats

    Socle
    Cristal de roche et obsidienne

DESCRIPTION

  • Montre de Poche Grande Complication Squelette calibre 9436 MC : comme une ode à la transparence

    Oser la différence en horlogerie est un art et parfois s’affranchir des convenances, un luxe. Pour un homme à l’heure d’aujourd’hui, porter la montre de poche Cartier Grande Complication Squelette relève d’une philosophie de vie où l’esthétique du geste est étroitement corrélée à la relation qu’il entretient avec le temps et les objets destinés à le retransmettre. Une invitation à destination de tous les passionnés de montres pour qui porter un regard en arrière est un moyen de ressourcer le présent et, qui sait, d’écrire l’avenir…

    Choisir de porter sur soi une montre retenue par une chaîne induit d’avoir un rapport au temps différent de ses contemporains. Pour beaucoup de passionnés dans l’art de la mesure du temps, ce mode de porter, qui fut celui des montres pendant plus de cinq siècles, est définitivement d’un autre âge.

    Pourtant, à bien y réfléchir, la montre de poche offre une alternative à l’uniformisation des comportements et permet à tous ceux des passionnés en but avec la routine de renouer avec une sorte de cérémonial destiné, pourquoi pas, à donner de soi une image sublimée par la différence.

    Le mystère de l’invisible…
    Pour un passionné de montres, observer une chaîne au pendant d’une boutonnière est souvent un supplice intellectuel. Car, pour qui aime savoir ce que portent les autres amateurs, plane à l’extrémité de ce lien souvent précieux comme un parfum de mystère. Il faut alors attendre que le propriétaire veuille bien la tirer de sa cachette dans un geste toujours un peu cérémoniel pour découvrir fugacement les détails de son esthétique. La Maison Cartier, consciente du potentiel dont dispose ce type d’instrument pour créer la surprise auprès d’un public averti, renoue avec une longue tradition héritée de ses origines et exprimée avec talent durant la période Art déco. La montre de Poche Grande Complication Squelette possède à la fois le caractère éternel des grandes références horlogères de Cartier et la force singulière de son style qui donnent à ses créations une véritable avance sur leur temps.

    … révélé en toute transparence
    Tout en équilibre, cette montre à porter dans la poche révèle son potentiel attractif grâce à ses généreux 59,2 mm de diamètre. Charnue dans le creux de la main, cette pure merveille possède des proportions qui font écho aux pièces exceptionnelles créées par Cartier pour certains de ses clients privilégiés de la fin du XIXe siècle.

    Ce volume d’exception permet la mise en valeur d’un majestueux calibre inséré dans le rayonnement aérien des chiffres romains ajourés et ciselés dans la masse du boîtier en or gris.

    Une prouesse de technique qui fait oublier que, pour dégager ces douze chiffres romains du bloc d’or massif de ses origines, il a fallu pas moins de 100 heures de chaque chiffre. Une épreuve de patience et d’exigence, lorsque l’on sait que l’on compte 300 angles rentrants, anglés à la main…

    Ce mouvement mécanique à remontage manuel de manufacture, référencé 9436 MC, visible d’un seul coup d’œil par les deux faces de cette montre au profil de galet, profite de la présence des deux verres saphir délicatement galbés pour jouer de transparences finement ouvragées dans sa platine, ses ponts et ses rouages et ainsi dévoiler l’essentiel de ce qu’il est matériellement possible de voir de toute sa complexité mécanique.

    Pour mettre à nu le génie d’artistes anonymes

    On dit souvent des horlogers et des artisans travaillant à la fabrication des montres qu’ils sont les aristocrates des gens de métiers. Avec cette œuvre faisant la part belle à la transparence, ils ont tout mis en œuvre pour révéler quelques-uns des secrets de ce cœur mécanique à remontage manuel régulé par un tourbillon aérien et paré de deux utiles complications parmi les plus recherchées des amateurs. On notera donc qu’en plus d’afficher l’heure avec précision grâce à son tourbillon classique soutenu par un pont reprenant la forme du « C » de Cartier, cette merveille se dote d’un mécanisme de chronographe monopoussoir. Cette fonction de mesure des temps courts est enclenchée, arrêtée puis remise à zéro par le truchement d’un poussoir intégré à la couronne de remontoir ornée d’un saphir cabochon.

    Ce mouvement comporte également la complication de quantième perpétuel : un système raffiné permettant l’affichage juste et automatique au cadran de toutes les informations calendaires utiles jusqu’en 2100. Ainsi, se lisent dans les compteurs du cadran à la pointe des aiguilles bleuies au feu : la date à 12 heures, le jour à 3 heures et le mois à 9 heures. Ce dispositif de haute précision technique tient compte de la journée supplémentaire à ajouter à la fin du mois de février, une fois tous les 4 ans et l’indique dans un guichet placé à 10 heures. Afin de conserver le plus longtemps la justesse des informations calendaires, ce mouvement à grande complication offre de plus une réserve de marche de huit jours.

    Ce calibre d’exception totalise près de 457 pièces, toutes individuellement finies à la main. Il faut compter plus de 200 heures pour mettre en œuvre et finaliser le processus de squelettage, qui concerne des pièces délicates et fragiles. L’anglage nécessite l’intervention d’artisans spécialistes, et les pièces les plus complexes requièrent jusqu’à 10 heures de travail par composant. L’assemblage et le réglage d’un tel mouvement totalisent encore plus de 200 heures de travail.

    Une merveille que Cartier se plaît à offrir à notre admiration, lorsqu’elle est posée sur son socle de cristal de roche et d’obsidienne. Jeux de contrastes de matières et de couleurs, présence subtile de cheveux d’ange et de givres en transparence… - il émane de cette création une grande élégance, un charme, source de plaisir pour soi et pour les autres.

    Brillante démonstration du génie humain, ce chef-d’œuvre mécanique se regarde comme l’expression du niveau d’exigence de Cartier dans le domaine de la Haute Horlogerie. Proposé en édition limitée et numérotée de 10 pièces en or gris et de  5 pièces en or gris serties de diamants baguette et de brillants, ce cumul de grandes complications symbolise l’âme horlogère de la Maison Cartier. 

  • Montre de Poche Grande Complication Squelette calibre 9436 MC : comme une ode à la transparence

    Oser la différence en horlogerie est un art et parfois s’affranchir des convenances, un luxe. Pour un homme à l’heure d’aujourd’hui, porter la montre de poche Cartier Grande Complication Squelette relève d’une philosophie de vie où l’esthétique du geste est étroitement corrélée à la relation qu’il entretient avec le temps et les objets destinés à le retransmettre. Une invitation à destination de tous les passionnés de montres pour qui porter un regard en arrière est un moyen de ressourcer le présent et, qui sait, d’écrire l’avenir…

    Choisir de porter sur soi une montre retenue par une chaîne induit d’avoir un rapport au temps différent de ses contemporains. Pour beaucoup de passionnés dans l’art de la mesure du temps, ce mode de porter, qui fut celui des montres pendant plus de cinq siècles, est définitivement d’un autre âge.

    Pourtant, à bien y réfléchir, la montre de poche offre une alternative à l’uniformisation des comportements et permet à tous ceux des passionnés en but avec la routine de renouer avec une sorte de cérémonial destiné, pourquoi pas, à donner de soi une image sublimée par la différence.

    Le mystère de l’invisible…
    Pour un passionné de montres, observer une chaîne au pendant d’une boutonnière est souvent un supplice intellectuel. Car, pour qui aime savoir ce que portent les autres amateurs, plane à l’extrémité de ce lien souvent précieux comme un parfum de mystère. Il faut alors attendre que le propriétaire veuille bien la tirer de sa cachette dans un geste toujours un peu cérémoniel pour découvrir fugacement les détails de son esthétique. La Maison Cartier, consciente du potentiel dont dispose ce type d’instrument pour créer la surprise auprès d’un public averti, renoue avec une longue tradition héritée de ses origines et exprimée avec talent durant la période Art déco. La montre de Poche Grande Complication Squelette possède à la fois le caractère éternel des grandes références horlogères de Cartier et la force singulière de son style qui donnent à ses créations une véritable avance sur leur temps.

    … révélé en toute transparence
    Tout en équilibre, cette montre à porter dans la poche révèle son potentiel attractif grâce à ses généreux 59,2 mm de diamètre. Charnue dans le creux de la main, cette pure merveille possède des proportions qui font écho aux pièces exceptionnelles créées par Cartier pour certains de ses clients privilégiés de la fin du XIXe siècle.

    Ce volume d’exception permet la mise en valeur d’un majestueux calibre inséré dans le rayonnement aérien des chiffres romains ajourés et ciselés dans la masse du boîtier en or gris.

    Une prouesse de technique qui fait oublier que, pour dégager ces douze chiffres romains du bloc d’or massif de ses origines, il a fallu pas moins de 100 heures de chaque chiffre. Une épreuve de patience et d’exigence, lorsque l’on sait que l’on compte 300 angles rentrants, anglés à la main…

    Ce mouvement mécanique à remontage manuel de manufacture, référencé 9436 MC, visible d’un seul coup d’œil par les deux faces de cette montre au profil de galet, profite de la présence des deux verres saphir délicatement galbés pour jouer de transparences finement ouvragées dans sa platine, ses ponts et ses rouages et ainsi dévoiler l’essentiel de ce qu’il est matériellement possible de voir de toute sa complexité mécanique.

    Pour mettre à nu le génie d’artistes anonymes

    On dit souvent des horlogers et des artisans travaillant à la fabrication des montres qu’ils sont les aristocrates des gens de métiers. Avec cette œuvre faisant la part belle à la transparence, ils ont tout mis en œuvre pour révéler quelques-uns des secrets de ce cœur mécanique à remontage manuel régulé par un tourbillon aérien et paré de deux utiles complications parmi les plus recherchées des amateurs. On notera donc qu’en plus d’afficher l’heure avec précision grâce à son tourbillon classique soutenu par un pont reprenant la forme du « C » de Cartier, cette merveille se dote d’un mécanisme de chronographe monopoussoir. Cette fonction de mesure des temps courts est enclenchée, arrêtée puis remise à zéro par le truchement d’un poussoir intégré à la couronne de remontoir ornée d’un saphir cabochon.

    Ce mouvement comporte également la complication de quantième perpétuel : un système raffiné permettant l’affichage juste et automatique au cadran de toutes les informations calendaires utiles jusqu’en 2100. Ainsi, se lisent dans les compteurs du cadran à la pointe des aiguilles bleuies au feu : la date à 12 heures, le jour à 3 heures et le mois à 9 heures. Ce dispositif de haute précision technique tient compte de la journée supplémentaire à ajouter à la fin du mois de février, une fois tous les 4 ans et l’indique dans un guichet placé à 10 heures. Afin de conserver le plus longtemps la justesse des informations calendaires, ce mouvement à grande complication offre de plus une réserve de marche de huit jours.

    Ce calibre d’exception totalise près de 457 pièces, toutes individuellement finies à la main. Il faut compter plus de 200 heures pour mettre en œuvre et finaliser le processus de squelettage, qui concerne des pièces délicates et fragiles. L’anglage nécessite l’intervention d’artisans spécialistes, et les pièces les plus complexes requièrent jusqu’à 10 heures de travail par composant. L’assemblage et le réglage d’un tel mouvement totalisent encore plus de 200 heures de travail.

    Une merveille que Cartier se plaît à offrir à notre admiration, lorsqu’elle est posée sur son socle de cristal de roche et d’obsidienne. Jeux de contrastes de matières et de couleurs, présence subtile de cheveux d’ange et de givres en transparence… - il émane de cette création une grande élégance, un charme, source de plaisir pour soi et pour les autres.

    Brillante démonstration du génie humain, ce chef-d’œuvre mécanique se regarde comme l’expression du niveau d’exigence de Cartier dans le domaine de la Haute Horlogerie. Proposé en édition limitée et numérotée de 10 pièces en or gris et de  5 pièces en or gris serties de diamants baguette et de brillants, ce cumul de grandes complications symbolise l’âme horlogère de la Maison Cartier. 

  • Marque  : Cartier
    Collection  : Collection Haute Horlogerie
    Modèle  : Montre de Poche Grande Complication Squelette
    Référence  : W1556213
    Nbre de pièces : 10
    Complément : Or Gris
    Année : 2012
    N'est plus commercialisé
    Prix du neuf : 765 000 €
    Diamètre : 59 mm
    Styles : Atypique
    Haute Horlogerie
    Types : Mécanique à remontage manuel
    Calibre : 9436 MC
    Complication : Chronographe Monopoussoir
    Tourbillon
    Compteur 12 Heures
    Indicateur des Jours
    Indicateur des Mois
    Calendrier Perpétuel (QP)
    Squelette
    Compteur 30 Minutes
    Matière du boîtier : Or gris
    Particularité du boitier : Fond saphir
    Réhaut en or
    Couronne perlée en or gris ornée d'un saphir cabochon
    Forme : Ronde
    Etanchéité : 30 mètres
    Cadran : Or gris
    Brossé soleil
    Affichage : Date à aiguille
    Aiguilles en forme de pomme en acier bleui
    Index : Chiffres romains
    Verre : Saphir
    Plus de caractéristiques : Mouvement
    37 rubis
    457 pièces
    Diamètre d’encageage : 15 lignes. soit 33.8 mm
    Diamètre total : 34.6 mm
    Epaisseur : 10.25 mm
    Fréquence :
    21 600 alternances/heure
    Réserve de marche de 8 jours
    Numérotation individuelle du mouvement

    Boîtier
    O gris 18 carats
    Rehaut en or décoré soleil

    Cadran
    Compteurs azurés

    Chaînette
    Or gris 18 carats

    Socle
    Cristal de roche et obsidienne