El Primero Stratos FlyBack Stricking 10th Tribute to Felix Baumgartner

03.2062.405/69.M2060

El Primero Stratos FlyBack Stricking 10th Tribute to Felix Baumgartner Agrandir l'image
El Primero Stratos FlyBack Stricking 10th Tribute to Felix Baumgartner

Marque  : Zenith
Collection  : El Primero
Modèle  : El Primero Stratos FlyBack Stricking 10th Tribute to Felix Baumgartner
Référence  : 03.2062.405/69.M2060
Complément : Acier - Bracelet Acier
En vente depuis : 2012

6 900 €Prix neuf constaté FranceJE LA VEUX

FICHE AU FORMAT PDF

DEMANDER UN PRIX

Demande du prix pour El Primero Stratos FlyBack Stricking 10th Tribute to Felix BaumgartnerRef. 03.2062.405/69.M2060

El Primero Stratos FlyBack Stricking 10th Tribute to Felix Baumgartner

VOUS LA VOULEZ ? NOUS VOUS LA CHERCHONS!

Cette fonction est réservée aux membres privilégiés du site My-WatchSite.

Pour devenir membre, rien de plus simple !

  • Marque  : Zenith
    Collection  : El Primero
    Modèle  : El Primero Stratos FlyBack Stricking 10th Tribute to Felix Baumgartner
    Référence  : 03.2062.405/69.M2060
    Complément : Acier - Bracelet Acier
    En vente depuis : 2012
    Prix du neuf : 6 900 €
    Diamètre : 45.50 mm
    Epaisseur : 14.10 mm
    Styles : Sportif
    Types : Mécanique à remontage automatique
    Calibre : El Primero 4057B
    Calibre distinction : Côtes de Genève
    Complication : Compteur 60 Minutes
    Affichage au 1/10ème de Seconde
    Chronographe Flyback (Retour en Vol)
    Petite Seconde
    Compteur 60 Secondes
    Matière du boîtier : Acier inoxydable
    Particularité du boitier : Lunette tournante unidirectionnelle
    Fond gravé
    Lunette avec disque en céramique noire
    Forme : Ronde
    Etanchéité : 100 mètres
    Cadran : Satiné Soleil
    Couleur du cadran : Gris
    Noir
    Argenté
    Bleu
    Affichage : Aiguilles luminescentes Superluminova
    Index : Bâtons
    Luminescents Superluminova
    Verre : Traitement anti-reflet
    Saphir
    Matière du bracelet : Acier inoxydable
    Fermeture du bracelet : Boucle triple déployante
    + Plus de caractéristiques : 1er chronographe automatique Flyback El Primero avec affichage des 1/10emes de seconde
    Affichage exclusif des 1/10emes de seconde : l'aiguille du chronographe effectue un tour en 10 secondes
    Chronographe automatoque avec roue à colonnes

    Mouvement
    Calibre : 13¼'''
    (Diamètre : 30 mm)
    Épaisseur : 6.60 mm
    Composants : 326
    Rubis : 31
    Fréquence : 36’000 alt/h – (5 Hz)
    Réserve de marche : plus de 50 heures
    Finitions : masse oscillante avec motifCôtes de Genève

    Fonctions
    Heures et minutes centrales
    Petite seconde 9 heures
    Date à 6 heures
    Chronographe au 1/10ème de seconde :
    compteur de 60 minutes à 6 heures
    compteur de 60 secondes à 3 heures
    affichage des 1/10èmes de seconde via l’aiguille du chronographe

    Boîtier
    Diamètre d’ouverture : 35 mm
    Glace saphir avec traitement antireflets sur chaque face
    Fond plein frappé du logo de la
    mission Stratos et de la devise de Felix : Learn to love what you have been taught to fear (apprends à aimer ce qu’on t’a appris à craindre)

    Cadran
    Argenté soleillé aveccompteurs tricolores
    Index et chiffres : rhodiés. facettés et evêtus de Superluminova SLN C1
    Aiguilles : rhodiées. facettées et
    revêtues de Superluminova SLN C1

    Bracelets
    Bracelet en alligator avec doublure deprotection en caoutchouc
    Bracelet en métal ou en caoutchouc
    noir (qualité DFKM)

    Triple boucle déployante en acier inoxydable

DESCRIPTION

  • Roswell/ USA/ Zenith /RedBull Stratos Mission
    Mission accomplie

    La Zenith Stratos devient* la première montre à franchir le mur du son aux frontières de l’espace avec Felix Baumgartner.


    L’Autrichien Felix Baumgartner, Ambassadeur de Zenith, a mérité sa place dans le livre des records ce dimanche, après avoir rencontré des problèmes d’alimentation électrique de sa visière chauffante, qui ont entravé sa vision et failli compromettre la mission. Arborant au poignet le tout nouveau chronographe El Primero Stratos Flyback Striking 10th, Baumgartner a atteint la vitesse estimée de 1 342 km/h en s’élançant depuis la stratosphère. Une fois cette vitesse certifiée, il deviendra officiellement le premier homme à avoir dépassé la vitesse du son en chute libre. Il a également établi plusieurs autres records* tout en apportant de précieuses données qui permettront de faire avancer l’exploration spatiale de demain.

    ROSWELL, Nouveau Mexique – Après un vol qui l’a amené à 39 045 mètres d’altitude grâce à un ballon gonflé à l’hélium, Felix Baumgartner a réalisé dimanche matin un saut record historique depuis la frontière de l’espace, exactement 65 ans après l’exploit de Chuck Yeager, devenu alors le premier homme à franchir le mur du son à bord d’un avion autopropulsé expérimental. Le parachutiste professionnel de 43 ans a également battu deux autres records du monde (saut en chute libre le plus élevé et vol en ballon habité le plus élevé), laissant celui de la chute libre la plus longue à son mentor, le colonel Joe Kittinger.

    Baumgartner a atterri sain et sauf en parachute dans le désert du Nouveau Mexique, après s’être élancé de sa capsule spatiale à 39 045 mètres d’altitude pour revenir sur terre en chute libre. Au cours de son saut dans le quasi vide stratosphérique, il a atteint la vitesse maximale de 1 342 km/h avant d’être ralenti par l’atmosphère au cours de sa chute libre de 4 minutes et 20 secondes. En tout, le saut de Baumgartner a duré 9 minutes et 3 secondes. Des millions de personnes à travers le monde ont assisté à son ascension puis à son saut, diffusés en direct sur les chaînes de télévision et sur Internet. A un moment donné de sa chute libre, Baumgartner a donné l’impression de partir en rotation rapide mais il a rapidement repris le contrôle avant d’ouvrir son parachute, sous les acclamations des membres de l’équipe au sol et les soupirs de soulagement des spectateurs du monde entier.

    « La journée a été particulièrement riche en émotions, tout comme l’a été le projet dans son ensemble », a déclaré Baumgartner, soulagé. « Tout a parfaitement commencé avec un magnifique lancement puis il y a eu un problème avec l’alimentation électrique de ma visière. J’ai ensuite réalisé une sortie parfaite avant de partir doucement en rotation. Je pensais que j’allais juste faire quelques tours mais j’ai soudainement commencé à accélérer. C’était vraiment violent par moments. J’ai pensé pendant quelques secondes que j’allais perdre conscience. Je n’ai pas ressenti de choc sonique car j’étais trop occupé à essayer de me stabiliser. Nous devons maintenant attendre d’avoir la confirmation que nous avons effectivement franchi le mur du son. C’était vraiment bien plus difficile que ce à quoi je m’attendais. »

    Jean-Frédéric Dufour, PDG de Zenith, a déclaré à propos cet exploit : « La Manufacture Zenith est fière d’avoir participé à cette mission en tant que chronométreur officiel et de présenter le modèle El Primero Stratos Flyback Striking 10th Tribute to Felix Baumgartner. Grâce à Felix, la Zenith El Primero Stratos Flyback Striking 10th est devenue la première montre à franchir le mur du son aux frontières de l’espace. »

    La Stratos est équipée du mouvement de chronographe automatique le plus précis au monde, le légendaire El Primero, sans oublier les fonctions flyback et Striking 10th, ce qui fait d’elle un partenaire idéal pour accompagner l’exploit de Felix Baumgartner. « Ce projet est basé sur le savoir-faire, la précision et l’authenticité. Ma montre Zenith correspond parfaitement à l’esprit de la mission » a dit Felix Baumgartner après le saut.

    Baumgartner et son équipe se sont entraînés et préparés pendant cinq ans pour cette mission destinée à faire progresser la compréhension scientifique des réactions du corps humain dans les conditions extrêmes rencontrées à la frontière de l’espace.

    Les montres Zenith ont accompagné les pionniers dans leurs projets les plus incroyables et ont participé aux aventures humaines les plus folles : la découverte du Pôle Nord et Sud par Roald Amundsen, le combat pacifique de Mahatma Gandhi pour l’indépendance de l’Inde, la protection de l’environnement par le Prince Albert II de Monaco, la traversée de la Manche par Louis Blériot, la carrière politique de John. F Kennedy, l’explorateur intrépide, le Colonel John Blashford-Snell, dans plusieurs défis comme sa dernière expédition au Népal et Johan Ernst Nilsson dans sa mission audacieuse Pole2Pole. Felix Baumgartner fait désormais partie de cette liste illustre.

    * Les données des records établis lors du saut sont indiquées à titre provisoire en attendant d’être confirmées par les instances gouvernementales habilitées.

    Photos du saut: Joerg Mitter, Predrag Vuckovic, Balazs Gardi, Stefan Aufschnaiter
  • Roswell/ USA/ Zenith /RedBull Stratos Mission
    Mission accomplie

    La Zenith Stratos devient* la première montre à franchir le mur du son aux frontières de l’espace avec Felix Baumgartner.


    L’Autrichien Felix Baumgartner, Ambassadeur de Zenith, a mérité sa place dans le livre des records ce dimanche, après avoir rencontré des problèmes d’alimentation électrique de sa visière chauffante, qui ont entravé sa vision et failli compromettre la mission. Arborant au poignet le tout nouveau chronographe El Primero Stratos Flyback Striking 10th, Baumgartner a atteint la vitesse estimée de 1 342 km/h en s’élançant depuis la stratosphère. Une fois cette vitesse certifiée, il deviendra officiellement le premier homme à avoir dépassé la vitesse du son en chute libre. Il a également établi plusieurs autres records* tout en apportant de précieuses données qui permettront de faire avancer l’exploration spatiale de demain.

    ROSWELL, Nouveau Mexique – Après un vol qui l’a amené à 39 045 mètres d’altitude grâce à un ballon gonflé à l’hélium, Felix Baumgartner a réalisé dimanche matin un saut record historique depuis la frontière de l’espace, exactement 65 ans après l’exploit de Chuck Yeager, devenu alors le premier homme à franchir le mur du son à bord d’un avion autopropulsé expérimental. Le parachutiste professionnel de 43 ans a également battu deux autres records du monde (saut en chute libre le plus élevé et vol en ballon habité le plus élevé), laissant celui de la chute libre la plus longue à son mentor, le colonel Joe Kittinger.

    Baumgartner a atterri sain et sauf en parachute dans le désert du Nouveau Mexique, après s’être élancé de sa capsule spatiale à 39 045 mètres d’altitude pour revenir sur terre en chute libre. Au cours de son saut dans le quasi vide stratosphérique, il a atteint la vitesse maximale de 1 342 km/h avant d’être ralenti par l’atmosphère au cours de sa chute libre de 4 minutes et 20 secondes. En tout, le saut de Baumgartner a duré 9 minutes et 3 secondes. Des millions de personnes à travers le monde ont assisté à son ascension puis à son saut, diffusés en direct sur les chaînes de télévision et sur Internet. A un moment donné de sa chute libre, Baumgartner a donné l’impression de partir en rotation rapide mais il a rapidement repris le contrôle avant d’ouvrir son parachute, sous les acclamations des membres de l’équipe au sol et les soupirs de soulagement des spectateurs du monde entier.

    « La journée a été particulièrement riche en émotions, tout comme l’a été le projet dans son ensemble », a déclaré Baumgartner, soulagé. « Tout a parfaitement commencé avec un magnifique lancement puis il y a eu un problème avec l’alimentation électrique de ma visière. J’ai ensuite réalisé une sortie parfaite avant de partir doucement en rotation. Je pensais que j’allais juste faire quelques tours mais j’ai soudainement commencé à accélérer. C’était vraiment violent par moments. J’ai pensé pendant quelques secondes que j’allais perdre conscience. Je n’ai pas ressenti de choc sonique car j’étais trop occupé à essayer de me stabiliser. Nous devons maintenant attendre d’avoir la confirmation que nous avons effectivement franchi le mur du son. C’était vraiment bien plus difficile que ce à quoi je m’attendais. »

    Jean-Frédéric Dufour, PDG de Zenith, a déclaré à propos cet exploit : « La Manufacture Zenith est fière d’avoir participé à cette mission en tant que chronométreur officiel et de présenter le modèle El Primero Stratos Flyback Striking 10th Tribute to Felix Baumgartner. Grâce à Felix, la Zenith El Primero Stratos Flyback Striking 10th est devenue la première montre à franchir le mur du son aux frontières de l’espace. »

    La Stratos est équipée du mouvement de chronographe automatique le plus précis au monde, le légendaire El Primero, sans oublier les fonctions flyback et Striking 10th, ce qui fait d’elle un partenaire idéal pour accompagner l’exploit de Felix Baumgartner. « Ce projet est basé sur le savoir-faire, la précision et l’authenticité. Ma montre Zenith correspond parfaitement à l’esprit de la mission » a dit Felix Baumgartner après le saut.

    Baumgartner et son équipe se sont entraînés et préparés pendant cinq ans pour cette mission destinée à faire progresser la compréhension scientifique des réactions du corps humain dans les conditions extrêmes rencontrées à la frontière de l’espace.

    Les montres Zenith ont accompagné les pionniers dans leurs projets les plus incroyables et ont participé aux aventures humaines les plus folles : la découverte du Pôle Nord et Sud par Roald Amundsen, le combat pacifique de Mahatma Gandhi pour l’indépendance de l’Inde, la protection de l’environnement par le Prince Albert II de Monaco, la traversée de la Manche par Louis Blériot, la carrière politique de John. F Kennedy, l’explorateur intrépide, le Colonel John Blashford-Snell, dans plusieurs défis comme sa dernière expédition au Népal et Johan Ernst Nilsson dans sa mission audacieuse Pole2Pole. Felix Baumgartner fait désormais partie de cette liste illustre.

    * Les données des records établis lors du saut sont indiquées à titre provisoire en attendant d’être confirmées par les instances gouvernementales habilitées.

    Photos du saut: Joerg Mitter, Predrag Vuckovic, Balazs Gardi, Stefan Aufschnaiter
  • Marque  : Zenith
    Collection  : El Primero
    Modèle  : El Primero Stratos FlyBack Stricking 10th Tribute to Felix Baumgartner
    Référence  : 03.2062.405/69.M2060
    Complément : Acier - Bracelet Acier
    En vente depuis : 2012
    Prix du neuf : 6 900 €
    Diamètre : 45.50 mm
    Epaisseur : 14.10 mm
    Styles : Sportif
    Types : Mécanique à remontage automatique
    Calibre : El Primero 4057B
    Calibre distinction : Côtes de Genève
    Complication : Compteur 60 Minutes
    Affichage au 1/10ème de Seconde
    Chronographe Flyback (Retour en Vol)
    Petite Seconde
    Compteur 60 Secondes
    Matière du boîtier : Acier inoxydable
    Particularité du boitier : Lunette tournante unidirectionnelle
    Fond gravé
    Lunette avec disque en céramique noire
    Forme : Ronde
    Etanchéité : 100 mètres
    Cadran : Satiné Soleil
    Couleur du cadran : Gris
    Noir
    Argenté
    Bleu
    Affichage : Aiguilles luminescentes Superluminova
    Index : Bâtons
    Luminescents Superluminova
    Verre : Traitement anti-reflet
    Saphir
    Matière du bracelet : Acier inoxydable
    Fermeture du bracelet : Boucle triple déployante
    Plus de caractéristiques : 1er chronographe automatique Flyback El Primero avec affichage des 1/10emes de seconde
    Affichage exclusif des 1/10emes de seconde : l'aiguille du chronographe effectue un tour en 10 secondes
    Chronographe automatoque avec roue à colonnes

    Mouvement
    Calibre : 13¼'''
    (Diamètre : 30 mm)
    Épaisseur : 6.60 mm
    Composants : 326
    Rubis : 31
    Fréquence : 36’000 alt/h – (5 Hz)
    Réserve de marche : plus de 50 heures
    Finitions : masse oscillante avec motifCôtes de Genève

    Fonctions
    Heures et minutes centrales
    Petite seconde 9 heures
    Date à 6 heures
    Chronographe au 1/10ème de seconde :
    compteur de 60 minutes à 6 heures
    compteur de 60 secondes à 3 heures
    affichage des 1/10èmes de seconde via l’aiguille du chronographe

    Boîtier
    Diamètre d’ouverture : 35 mm
    Glace saphir avec traitement antireflets sur chaque face
    Fond plein frappé du logo de la
    mission Stratos et de la devise de Felix : Learn to love what you have been taught to fear (apprends à aimer ce qu’on t’a appris à craindre)

    Cadran
    Argenté soleillé aveccompteurs tricolores
    Index et chiffres : rhodiés. facettés et evêtus de Superluminova SLN C1
    Aiguilles : rhodiées. facettées et
    revêtues de Superluminova SLN C1

    Bracelets
    Bracelet en alligator avec doublure deprotection en caoutchouc
    Bracelet en métal ou en caoutchouc
    noir (qualité DFKM)

    Triple boucle déployante en acier inoxydable