GMT

Marque  : Greubel Forsey
Collection  : GMT
Modèle  : GMT
Référence  :
Complément : Or Gris - Bracelet Alligator
En vente depuis : 2012

PRIX SUR DEMANDEJE LA VEUX

FICHE AU FORMAT PDF

DEMANDER UN PRIX

Demande du prix pour GMTRef.

GMT

VOUS LA VOULEZ ? NOUS VOUS LA CHERCHONS!

Cette fonction est réservée aux membres privilégiés du site My-WatchSite.

Pour devenir membre, rien de plus simple !

  • Marque  : Greubel Forsey
    Collection  : GMT
    Modèle  : GMT
    Référence  :
    Complément : Or Gris - Bracelet Alligator
    En vente depuis : 2012
    Prix du neuf : Sur demande
    Diamètre : 43.50 mm
    Epaisseur : 16.14 mm
    Styles : Haute Horlogerie
    Atypique
    Types : Mécanique à remontage manuel
    Calibre : GF05
    Complication : Heure Universelle
    Second Fuseau Horaire (GMT)
    Tourbillon
    Petite Seconde
    Indicateur Jour/Nuit
    Indicateur de Réserve de Marche
    Matière du boîtier : Or gris
    Particularité du boitier : Fond gravé
    Fond saphir
    Couronne en or gris avec logo GF gravé et laqué noir
    Fenêtre latérale avec glace saphir de forme
    Poussoir GMT
    Forme : Ronde
    Etanchéité : 30 mètres
    Cadran : Grené
    Or
    Couleur du cadran : Argenté
    Anthracite
    Affichage : Aiguilles luminescentes Superluminova
    Affichage de l’heure universelle terrestre par rotation du globe en titane
    Affichage de l’heure d’été côté fond
    Affichage de l’heure universelle sur 24 fuseaux côté fond
    Index : Chiffres arabes
    Verre : Bombé
    Saphir
    Matière du bracelet : Alligator
    Couleur du bracelet : Noir
    Fermeture du bracelet : Boucle déployante
    + Plus de caractéristiques : Mouvement avec tourbillon breveté
    Diamètre: 36.40 mm
    Epaisseur: 9.80 mm
    Mouvement complet:
    443 composants
    Cage de tourbillon:
    87 composants
    Poids de la cage: 0.36 g
    50 rubis
    Rubis dans des chatons en or
    Réserve de marche : 72 heures
    Deux barillets coaxiaux en série à rotation rapide
    Balancier à inertie variable avec vis réglantes en or
    Fréquence :
    21’600 alternances/heure
    Spiral avec courbe terminale de Phillips
    Platines et ponts en maillechort  perlées. grenées
    Cage de tourbillon inclinée à 25°:
    1 rotation en 24 secondes
    Piliers de cage en Avional
    Ponts en titane
    Masse d’équilibrage en or

    Boîtier
    Poussoir latéral en or gris comportant une gravure «GMT» sur fond martelé main
    Gravure en relief «Greubel Forsey» sur le fond martelé main
    Numéro individuel gravé à la main sur le fond

    Bracelet en alligator bleu ou noir. cousu main
    Boucle déployante en or gris. logo Greubel Forsey gravé à la main

DESCRIPTION

  • Du tourbillon à l’heure universelle : Greubel Forsey présente le garde-temps GMT

    C’est une première, à plus d’un titre, aussi bien pour Greubel Forsey que pour l’histoire des montres GMT. Après avoir exploré tout au long des années 2000 le monde du tourbillon, développé, inventé et multiplié les innovations à son enseigne, Robert Greubel et Stephen Forsey l’associent à une deuxième complication, qu’ils interprètent évidemment à leur manière.

    Les Inventeurs horlogers ont porté leur choix sur une complication pratique et fort prisée, focalisant leur effort créatif sur un mécanisme GMT. C’est ainsi qu’on a coutume de désigner dans l’horlogerie l’indication d’un second fuseau horaire, par allusion à l’historique Greenwich Mean Time, l’heure du méridien de référence. Fidèles à leur philosophie et à leur démarche habituelle, fort exigeante, ils ne se sont pas contentés de l’affichage conventionnel d’un fuseau, par heure sautante dans un guichet ou par aiguille. Ils en proposent aussi, en prime et en première, une expression tridimensionnelle sous la forme d’un globe terrestre qui fait une rotation complète en 24 heures, dans le sens contraire des aiguilles de la montre, soit le sens naturel de la rotation terrestre.

    Cette petite merveille à la fois technique et poétique offre une perception nouvelle des fuseaux horaires en temps réel. Par une vision polaire de la terre, ils sont tous saisis d’un seul regard. Il est 12 h en Angleterre, c’est le début de l’après-midi à Rome ou à Genève, le soleil va se lever sur la côte Est des Etats-Unis, tandis que l’Extrême-Orient est plongé dans l’obscurité. Un coup d’œil suffit. S’il se prolonge, c’est par pur plaisir esthétique.

    Pour davantage de détails visuels et l’observation de l’hémisphère austral, une fenêtre latérale ménagée dans le boîtier offre une vue équatoriale de la Terre en rotation. Seul l’Antarctique échappe à l’observateur, ce qui constitue en soi un exploit. Afin de garantir en effet une vision idéale du globe, son axe de rotation ne pouvait pas être fixé aux deux extrémités. D’où le choix d’un pivotement volant fondé sur un mécanisme logé uniquement au pôle sud.

    Pour assurer dans les meilleures conditions de précision et de fiabilité la rotation du globe, qui se trouve donc en porte à faux, il fallait un matériau léger et résistant. C’est ainsi qu’il a été réalisé en titane, usiné dans les trois dimensions avec une extrême précision, pour offrir une représentation suffisamment expressive des continents à cette échelle.

    Les indications données par le globe n’ont pas d’ambitions astronomiques. Leur rôle est avant tout de soutenir, par le positionnement des continents, celles données par l’affichage GMT affichant douze heures, pour favoriser sa lisibilité, et placé à proximité immédiate. L’indication jour/nuit est proposée dans le même esprit, avec l’affichage périphérique de l’heure universelle terrestre.

    Le globe terrestre occupe la proéminence à 8 h, le Tourbillon 24 Secondes est placé à 5 h, dans une deuxième excroissance. Le boîtier en comporte une troisième à 1 h, complétant la dynamique de l’ensemble, avec une tension maîtrisée qui joue subtilement avec le cercle sans aller jusqu’à sa rupture. Les informations horaires de base ont été regroupées dans cette partie supérieure du côté cadrans, avec en cascade une petite seconde à 2 h et un indicateur sectoriel de la réserve de marche à 3 h. On retrouve à 10 h un affichage GMT, pour le deuxième fuseau horaire. L’ensemble est parfaitement équilibré dans l’espace, avec un effet de profondeur saisissant offert par la terre, singulièrement dégagée, et le Tourbillon 24 Secondes.

    Le calibre GMT, construit spécifiquement pour ce garde-temps, est doté de la cage tourbillon 24 secondes incliné à 25°, un des brevets majeurs de la maison. Outre ces vertus chronométriques et sa fiabilité, il a été retenu pour ses dimensions réduites.

    Un des défis des Inventeurs Horlogers était de fournir des indications claires et utiles, sans surcharge et de simplifier aussi l’utilisation du garde-temps. C’est ainsi qu’on retrouve l’heure universelle des 24 fuseaux horaires sur le dos de la montre avec un véritable disque des heures du monde, qui propose 24 villes et l’affichage différencié par cartouches de l’heure d’hiver et de l’heure d’été, pour celles qui en ont une, et cela de manière particulièrement lisible.

    Naturellement, car on reconnaît là aussi sa signature, Greubel Forsey a poussé jusque dans les moindres détails le soin apporté à la décoration des composants. Les finitions faites à la main utilisent toute la palette des techniques traditionnelles, grenage, anglage, en passant par les nuances du polissage, du rodage, des traits tirés au poli bloqué noir. Une belle démonstration de savoir-faire mis au service de la bienfacture.

    Ultime clin d’œil d’un garde-temps conjuguant admirablement la technique et l’esthétique, de manière expressive et retenue, un Soleil à l’apogée des heures du monde illumine le fond du boîtier, laissant le premier rôle et le devant de la scène à la Terre.
  • Du tourbillon à l’heure universelle : Greubel Forsey présente le garde-temps GMT

    C’est une première, à plus d’un titre, aussi bien pour Greubel Forsey que pour l’histoire des montres GMT. Après avoir exploré tout au long des années 2000 le monde du tourbillon, développé, inventé et multiplié les innovations à son enseigne, Robert Greubel et Stephen Forsey l’associent à une deuxième complication, qu’ils interprètent évidemment à leur manière.

    Les Inventeurs horlogers ont porté leur choix sur une complication pratique et fort prisée, focalisant leur effort créatif sur un mécanisme GMT. C’est ainsi qu’on a coutume de désigner dans l’horlogerie l’indication d’un second fuseau horaire, par allusion à l’historique Greenwich Mean Time, l’heure du méridien de référence. Fidèles à leur philosophie et à leur démarche habituelle, fort exigeante, ils ne se sont pas contentés de l’affichage conventionnel d’un fuseau, par heure sautante dans un guichet ou par aiguille. Ils en proposent aussi, en prime et en première, une expression tridimensionnelle sous la forme d’un globe terrestre qui fait une rotation complète en 24 heures, dans le sens contraire des aiguilles de la montre, soit le sens naturel de la rotation terrestre.

    Cette petite merveille à la fois technique et poétique offre une perception nouvelle des fuseaux horaires en temps réel. Par une vision polaire de la terre, ils sont tous saisis d’un seul regard. Il est 12 h en Angleterre, c’est le début de l’après-midi à Rome ou à Genève, le soleil va se lever sur la côte Est des Etats-Unis, tandis que l’Extrême-Orient est plongé dans l’obscurité. Un coup d’œil suffit. S’il se prolonge, c’est par pur plaisir esthétique.

    Pour davantage de détails visuels et l’observation de l’hémisphère austral, une fenêtre latérale ménagée dans le boîtier offre une vue équatoriale de la Terre en rotation. Seul l’Antarctique échappe à l’observateur, ce qui constitue en soi un exploit. Afin de garantir en effet une vision idéale du globe, son axe de rotation ne pouvait pas être fixé aux deux extrémités. D’où le choix d’un pivotement volant fondé sur un mécanisme logé uniquement au pôle sud.

    Pour assurer dans les meilleures conditions de précision et de fiabilité la rotation du globe, qui se trouve donc en porte à faux, il fallait un matériau léger et résistant. C’est ainsi qu’il a été réalisé en titane, usiné dans les trois dimensions avec une extrême précision, pour offrir une représentation suffisamment expressive des continents à cette échelle.

    Les indications données par le globe n’ont pas d’ambitions astronomiques. Leur rôle est avant tout de soutenir, par le positionnement des continents, celles données par l’affichage GMT affichant douze heures, pour favoriser sa lisibilité, et placé à proximité immédiate. L’indication jour/nuit est proposée dans le même esprit, avec l’affichage périphérique de l’heure universelle terrestre.

    Le globe terrestre occupe la proéminence à 8 h, le Tourbillon 24 Secondes est placé à 5 h, dans une deuxième excroissance. Le boîtier en comporte une troisième à 1 h, complétant la dynamique de l’ensemble, avec une tension maîtrisée qui joue subtilement avec le cercle sans aller jusqu’à sa rupture. Les informations horaires de base ont été regroupées dans cette partie supérieure du côté cadrans, avec en cascade une petite seconde à 2 h et un indicateur sectoriel de la réserve de marche à 3 h. On retrouve à 10 h un affichage GMT, pour le deuxième fuseau horaire. L’ensemble est parfaitement équilibré dans l’espace, avec un effet de profondeur saisissant offert par la terre, singulièrement dégagée, et le Tourbillon 24 Secondes.

    Le calibre GMT, construit spécifiquement pour ce garde-temps, est doté de la cage tourbillon 24 secondes incliné à 25°, un des brevets majeurs de la maison. Outre ces vertus chronométriques et sa fiabilité, il a été retenu pour ses dimensions réduites.

    Un des défis des Inventeurs Horlogers était de fournir des indications claires et utiles, sans surcharge et de simplifier aussi l’utilisation du garde-temps. C’est ainsi qu’on retrouve l’heure universelle des 24 fuseaux horaires sur le dos de la montre avec un véritable disque des heures du monde, qui propose 24 villes et l’affichage différencié par cartouches de l’heure d’hiver et de l’heure d’été, pour celles qui en ont une, et cela de manière particulièrement lisible.

    Naturellement, car on reconnaît là aussi sa signature, Greubel Forsey a poussé jusque dans les moindres détails le soin apporté à la décoration des composants. Les finitions faites à la main utilisent toute la palette des techniques traditionnelles, grenage, anglage, en passant par les nuances du polissage, du rodage, des traits tirés au poli bloqué noir. Une belle démonstration de savoir-faire mis au service de la bienfacture.

    Ultime clin d’œil d’un garde-temps conjuguant admirablement la technique et l’esthétique, de manière expressive et retenue, un Soleil à l’apogée des heures du monde illumine le fond du boîtier, laissant le premier rôle et le devant de la scène à la Terre.
  • Marque  : Greubel Forsey
    Collection  : GMT
    Modèle  : GMT
    Référence  :
    Complément : Or Gris - Bracelet Alligator
    En vente depuis : 2012
    Prix du neuf : Sur demande
    Diamètre : 43.50 mm
    Epaisseur : 16.14 mm
    Styles : Haute Horlogerie
    Atypique
    Types : Mécanique à remontage manuel
    Calibre : GF05
    Complication : Heure Universelle
    Second Fuseau Horaire (GMT)
    Tourbillon
    Petite Seconde
    Indicateur Jour/Nuit
    Indicateur de Réserve de Marche
    Matière du boîtier : Or gris
    Particularité du boitier : Fond gravé
    Fond saphir
    Couronne en or gris avec logo GF gravé et laqué noir
    Fenêtre latérale avec glace saphir de forme
    Poussoir GMT
    Forme : Ronde
    Etanchéité : 30 mètres
    Cadran : Grené
    Or
    Couleur du cadran : Argenté
    Anthracite
    Affichage : Aiguilles luminescentes Superluminova
    Affichage de l’heure universelle terrestre par rotation du globe en titane
    Affichage de l’heure d’été côté fond
    Affichage de l’heure universelle sur 24 fuseaux côté fond
    Index : Chiffres arabes
    Verre : Bombé
    Saphir
    Matière du bracelet : Alligator
    Couleur du bracelet : Noir
    Fermeture du bracelet : Boucle déployante
    Plus de caractéristiques : Mouvement avec tourbillon breveté
    Diamètre: 36.40 mm
    Epaisseur: 9.80 mm
    Mouvement complet:
    443 composants
    Cage de tourbillon:
    87 composants
    Poids de la cage: 0.36 g
    50 rubis
    Rubis dans des chatons en or
    Réserve de marche : 72 heures
    Deux barillets coaxiaux en série à rotation rapide
    Balancier à inertie variable avec vis réglantes en or
    Fréquence :
    21’600 alternances/heure
    Spiral avec courbe terminale de Phillips
    Platines et ponts en maillechort  perlées. grenées
    Cage de tourbillon inclinée à 25°:
    1 rotation en 24 secondes
    Piliers de cage en Avional
    Ponts en titane
    Masse d’équilibrage en or

    Boîtier
    Poussoir latéral en or gris comportant une gravure «GMT» sur fond martelé main
    Gravure en relief «Greubel Forsey» sur le fond martelé main
    Numéro individuel gravé à la main sur le fond

    Bracelet en alligator bleu ou noir. cousu main
    Boucle déployante en or gris. logo Greubel Forsey gravé à la main