Pilot Big Date Special

03.2410.4010/21.C722

Marque  : Zenith
Collection  : Pilot
Modèle  : Pilot Big Date Special
Référence  : 03.2410.4010/21.C722
Complément : Acier - Bracelet Cuir Veau
En vente depuis : 2012

5 400 €Prix neuf constaté FranceJE LA VEUX

FICHE AU FORMAT PDF

DEMANDER UN PRIX

Demande du prix pour Pilot Big Date SpecialRef. 03.2410.4010/21.C722

Pilot Big Date Special

VOUS LA VOULEZ ? NOUS VOUS LA CHERCHONS!

Cette fonction est réservée aux membres privilégiés du site My-WatchSite.

Pour devenir membre, rien de plus simple !

  • Marque  : Zenith
    Collection  : Pilot
    Modèle  : Pilot Big Date Special
    Référence  : 03.2410.4010/21.C722
    Complément : Acier - Bracelet Cuir Veau
    En vente depuis : 2012
    Prix du neuf : 5 400 €
    Diamètre : 42 mm
    Styles : Vintage
    Sportif
    Types : Mécanique à remontage automatique
    Calibre : El Primero 4010
    Calibre distinction : Côtes de Genève
    Perlage
    Complication : Compteur 30 Minutes
    Télémètre
    Chronographe
    Grande Date
    Petite Seconde
    Matière du boîtier : Acier
    Poli et satiné
    Particularité du boitier : Fond saphir
    Forme : Ronde
    Etanchéité : 50 mètres
    Couleur du cadran : Noir mat
    Affichage : Aiguilles luminescentes Superluminova
    Index : Chiffres arabes
    Luminescents Superluminova
    Verre : Saphir
    Matière du bracelet : Cuir
    Veau
    Couleur du bracelet : Marron
    Fermeture du bracelet : Boucle ardillon
    + Plus de caractéristiques : Mouvement
    Diamètre total : 30 mm
    Hauteur : 7.65 mm
    306 composants
    31 rubis
    Cadence du balancier :
    36’000 alt./h
    Réserve de marche : 50 heures

    Fonctions
    Heures et minutes au centre
    Petite seconde à 9h
    Compteur 30 minutes à 3h
    Trotteuse centrale
    Grande date à 6h

    Bracelet
    Veau surpiqué main

DESCRIPTION

  • BASELWORLD 2012 - ZENITH

    LA PASSION AERIENNE


    « Zenith ! N’est-ce pas un nom prédestiné pour les aviateurs ' Ajoutez à cela que toutes les qualités sont dans la jolie boîte de cette montre et vous aurez une Zenith ». Ces quelques mots de Léon Morane, premier pilote au monde à dépasser les 100 km/h en 1910, ancrent définitivement Zenith dans le monde de l’aviation et des prouesses aéronautiques.

    Le développement de la navigation aérienne crée, dès le début du 20e siècle, des besoins spécifiques en termes de pièces de précision à bord des avions et des dirigeables qui traversent les océans et survolent les pôles. La manufacture Zenith figure parmi les premiers constructeurs d’instruments de vol. Ses montres incarnent l’ambition qui motive les chevaliers du ciel : le désir de conquête, la maîtrise de la distance et l’envie de se surpasser se cristallisent dans l’exactitude des compteurs et des montres qui accompagnent leur périple. Elles répondent aux exigences techniques imposées par l’aviation : résister aux variations de température, aux champs magnétiques et aux vibrations de l’appareil tout en demeurant fiables et précis, robustes et lisibles. Au-delà de l’instrument de bord, une montre de vol Zenith devient un fidèle copilote qui seconde l’aviateur et assure sa sécurité. À ce titre, dans les années 30 et 40, la Montre d’Aéronef Zenith Type 20 équipe de nombreux appareils, dont les fameux avions Caudron.

    Aujourd’hui, la collection Pilot se pose en digne héritière de ces années de gloire et de conquêtes aériennes. Elle concentre dans sa mécanique le savoir-faire historique de la manufacture et la beauté que laisse dans son sillage la liberté de voler. Destinée aux amoureux de l’aviation et de son histoire, aux passionnés de la mécanique, aux férus de grands espaces, la collection Pilot symbolise la découverte et l’exploration, le goût de l’aventure et l’épanouissement qu’il augure.

    Trois montres, trois expressions du plaisir éprouvé à s’élever dans les airs. Trois mécaniques rodées qui deviennent les meilleures complices d’un voyage dans le temps. Trois instruments qui portent en eux l’euphorie de la liberté et le sentiment d’avoir vécu son rêve : explorer de nouveaux cieux et se laisser griser par l’altitude…

    En chacun des pilotes Zenith sommeille un Icare ou un Blériot, un Morane ou un de Vinci.

    À son poignet figure aujourd’hui une Zenith Pilot.

    ATTERRISSAGE AU POLE SUD

    Poser le pied au bout du monde. Où les terres antarctiques étaient dites légendes.
    Partir en reconnaissance. Braver le lieu sauvage « ni vu ni foulé par l’homme ».
    Lever le voile immaculé entre l’iceberg et le blizzard. Aller où rien, sur terre, ne peut être plus étranger. S’abandonner au blanc en ne comptant que sur soi-même.
    Déjouer la perfidie des glaces monotones, la folie des champs magnétiques.
    Débusquer les crevasses, échapper aux aiguilles. Approcher la magie de l’aurore dite baustrale. Creuser sa piste. Accompagner la science au dernier continent.
    Vouloir le lui livrer. S’apprêter à parer à la plus haute hostilité. Ne pas la craindre.
    Et gonflé de l’élan des purs explorateurs, conquérir l’ultime inconnu.

    POLES D'ATTRACTION

    1956 : l’Amiral George J.Dufek et ses sept hommes d’équipage surnommés les « lucky seven » atterrissent les premiers au pôle Sud aux commandes d’un LC-47 baptisé « Que sera, sera »…

    UNE FIABILITE DE HAUT VOL

    Les altitudes, les degrés extrêmes, les importants écarts thermiques et les champs magnétiques produits par les moteurs et les instruments de bord constituent de graves dangers pour un aviateur. Aussi ne lésine-t-il pas sur la qualité et la fiabilité de sa montre. Outre la lecture facilitée par des éléments luminescents, les instruments de vol Zenith ont toujours fait l’objet de contrôles drastiques.

    Avant d’être agréé et mis sur le marché, chacun était remonté quotidiennement en position verticale et exposé à des variations de température allant de -30° à +40°, au cours desquelles l’écart de marche diurne ne pouvait se permettre de dépasser 45 secondes pendant trois jours consécutifs. Également soumise à des vibrations et des accélérations de grande amplitude, la montre ne devait subir aucun arrêt de fonctionnement. L’étanchéité, l’indifférence magnétique et la lisibilité faisaient également l’objet d’essais sévères pendant plus de 24 heures, dans des conditions qui ne laissaient aucune place au hasard ni à l’imprécision.

    MONTRE HISTORIQUE CHRONOGRAPHE 1960

    Produit au début des années 1960, pour la firme A. Cairelli fournisseur historique de l’armée de l’air italienne, le chronographe Zenith à remontage manuel porte sur son fond la gravure Tipo CP-2 qui confirme son utilisation militaire. Arborant deux compteurs à 9 et 3h, son cadran noir joue les contrastes avec des chiffres et des aiguilles luminescents. Une lunette tournante à 60 minutes impose un style moderne dans un généreux boîtier de 45 mm de diamètre qui préserve la marche du mouvement des champs magnétiques.

    Le calibre 146 DP est fabriqué dans les ateliers Zenith des Ponts-de-Martel. Très apprécié pour sa lisibilité et son ergonomie, ce chronographe produit à 2 500 exemplaires est devenu au fil du temps une icône recherchée par les collectionneurs. La version militaire utilisée jusqu’au début des années 1980 par l’armée italienne porte la mention AMI (Aeronautica Militare Italiana) ou MM (Marina Militare) sur le fond du boîtier, suivie d’un numéro d’inventaire.

    PILOT BIG DATE SPECIAL

    Moderne, équilibrée, classique, masculine… 
    La Pilot Big Date Special honore le chronographe de 1960 avec la sobre élégance de son irréprochable fonctionnalité.


    OBSESSIONNELLE REGULARITE

    En écho à la montre chronographe historique des années 1960-1980, la nouvelle Pilot Big Date Special choisit la fonctionnalité pour fer de lance. Son boîtier façonné en acier opte pour un diamètre consensuel de 42 mm, dont les finitions polies et satinées s’alternent dans un esprit classique.

    Le cadran noir mat, sablé cinq fois, met en lumière les données temporelles dans un parfait équilibre visuel. Le compteur de petite seconde s’installe à 9h en symétrie parfaite avec le compteur 30 minutes qui se place lui à 3h. Tous deux ont un traitement azuré. Un duo d’aiguilles traitées ruthénium noir et soulignées de Superluminova marquent les heures et les minutes dans un style résolument masculin et moderne. Leur profil sportif et dynamique répond au graphisme épuré des chiffres arabes qui rendent un sobre et solennel hommage à ceux du chronographe de 1960.

    En coulisses, œuvre avec une régularité exceptionnelle le calibre El Primero 4010, dont les finitions sont visibles par le fond saphir du boîtier. La masse oscillante arbore de fines Côtes de Genève réalisées dans la plus pure tradition horlogère.
  • BASELWORLD 2012 - ZENITH

    LA PASSION AERIENNE


    « Zenith ! N’est-ce pas un nom prédestiné pour les aviateurs ' Ajoutez à cela que toutes les qualités sont dans la jolie boîte de cette montre et vous aurez une Zenith ». Ces quelques mots de Léon Morane, premier pilote au monde à dépasser les 100 km/h en 1910, ancrent définitivement Zenith dans le monde de l’aviation et des prouesses aéronautiques.

    Le développement de la navigation aérienne crée, dès le début du 20e siècle, des besoins spécifiques en termes de pièces de précision à bord des avions et des dirigeables qui traversent les océans et survolent les pôles. La manufacture Zenith figure parmi les premiers constructeurs d’instruments de vol. Ses montres incarnent l’ambition qui motive les chevaliers du ciel : le désir de conquête, la maîtrise de la distance et l’envie de se surpasser se cristallisent dans l’exactitude des compteurs et des montres qui accompagnent leur périple. Elles répondent aux exigences techniques imposées par l’aviation : résister aux variations de température, aux champs magnétiques et aux vibrations de l’appareil tout en demeurant fiables et précis, robustes et lisibles. Au-delà de l’instrument de bord, une montre de vol Zenith devient un fidèle copilote qui seconde l’aviateur et assure sa sécurité. À ce titre, dans les années 30 et 40, la Montre d’Aéronef Zenith Type 20 équipe de nombreux appareils, dont les fameux avions Caudron.

    Aujourd’hui, la collection Pilot se pose en digne héritière de ces années de gloire et de conquêtes aériennes. Elle concentre dans sa mécanique le savoir-faire historique de la manufacture et la beauté que laisse dans son sillage la liberté de voler. Destinée aux amoureux de l’aviation et de son histoire, aux passionnés de la mécanique, aux férus de grands espaces, la collection Pilot symbolise la découverte et l’exploration, le goût de l’aventure et l’épanouissement qu’il augure.

    Trois montres, trois expressions du plaisir éprouvé à s’élever dans les airs. Trois mécaniques rodées qui deviennent les meilleures complices d’un voyage dans le temps. Trois instruments qui portent en eux l’euphorie de la liberté et le sentiment d’avoir vécu son rêve : explorer de nouveaux cieux et se laisser griser par l’altitude…

    En chacun des pilotes Zenith sommeille un Icare ou un Blériot, un Morane ou un de Vinci.

    À son poignet figure aujourd’hui une Zenith Pilot.

    ATTERRISSAGE AU POLE SUD

    Poser le pied au bout du monde. Où les terres antarctiques étaient dites légendes.
    Partir en reconnaissance. Braver le lieu sauvage « ni vu ni foulé par l’homme ».
    Lever le voile immaculé entre l’iceberg et le blizzard. Aller où rien, sur terre, ne peut être plus étranger. S’abandonner au blanc en ne comptant que sur soi-même.
    Déjouer la perfidie des glaces monotones, la folie des champs magnétiques.
    Débusquer les crevasses, échapper aux aiguilles. Approcher la magie de l’aurore dite baustrale. Creuser sa piste. Accompagner la science au dernier continent.
    Vouloir le lui livrer. S’apprêter à parer à la plus haute hostilité. Ne pas la craindre.
    Et gonflé de l’élan des purs explorateurs, conquérir l’ultime inconnu.

    POLES D'ATTRACTION

    1956 : l’Amiral George J.Dufek et ses sept hommes d’équipage surnommés les « lucky seven » atterrissent les premiers au pôle Sud aux commandes d’un LC-47 baptisé « Que sera, sera »…

    UNE FIABILITE DE HAUT VOL

    Les altitudes, les degrés extrêmes, les importants écarts thermiques et les champs magnétiques produits par les moteurs et les instruments de bord constituent de graves dangers pour un aviateur. Aussi ne lésine-t-il pas sur la qualité et la fiabilité de sa montre. Outre la lecture facilitée par des éléments luminescents, les instruments de vol Zenith ont toujours fait l’objet de contrôles drastiques.

    Avant d’être agréé et mis sur le marché, chacun était remonté quotidiennement en position verticale et exposé à des variations de température allant de -30° à +40°, au cours desquelles l’écart de marche diurne ne pouvait se permettre de dépasser 45 secondes pendant trois jours consécutifs. Également soumise à des vibrations et des accélérations de grande amplitude, la montre ne devait subir aucun arrêt de fonctionnement. L’étanchéité, l’indifférence magnétique et la lisibilité faisaient également l’objet d’essais sévères pendant plus de 24 heures, dans des conditions qui ne laissaient aucune place au hasard ni à l’imprécision.

    MONTRE HISTORIQUE CHRONOGRAPHE 1960

    Produit au début des années 1960, pour la firme A. Cairelli fournisseur historique de l’armée de l’air italienne, le chronographe Zenith à remontage manuel porte sur son fond la gravure Tipo CP-2 qui confirme son utilisation militaire. Arborant deux compteurs à 9 et 3h, son cadran noir joue les contrastes avec des chiffres et des aiguilles luminescents. Une lunette tournante à 60 minutes impose un style moderne dans un généreux boîtier de 45 mm de diamètre qui préserve la marche du mouvement des champs magnétiques.

    Le calibre 146 DP est fabriqué dans les ateliers Zenith des Ponts-de-Martel. Très apprécié pour sa lisibilité et son ergonomie, ce chronographe produit à 2 500 exemplaires est devenu au fil du temps une icône recherchée par les collectionneurs. La version militaire utilisée jusqu’au début des années 1980 par l’armée italienne porte la mention AMI (Aeronautica Militare Italiana) ou MM (Marina Militare) sur le fond du boîtier, suivie d’un numéro d’inventaire.

    PILOT BIG DATE SPECIAL

    Moderne, équilibrée, classique, masculine… 
    La Pilot Big Date Special honore le chronographe de 1960 avec la sobre élégance de son irréprochable fonctionnalité.


    OBSESSIONNELLE REGULARITE

    En écho à la montre chronographe historique des années 1960-1980, la nouvelle Pilot Big Date Special choisit la fonctionnalité pour fer de lance. Son boîtier façonné en acier opte pour un diamètre consensuel de 42 mm, dont les finitions polies et satinées s’alternent dans un esprit classique.

    Le cadran noir mat, sablé cinq fois, met en lumière les données temporelles dans un parfait équilibre visuel. Le compteur de petite seconde s’installe à 9h en symétrie parfaite avec le compteur 30 minutes qui se place lui à 3h. Tous deux ont un traitement azuré. Un duo d’aiguilles traitées ruthénium noir et soulignées de Superluminova marquent les heures et les minutes dans un style résolument masculin et moderne. Leur profil sportif et dynamique répond au graphisme épuré des chiffres arabes qui rendent un sobre et solennel hommage à ceux du chronographe de 1960.

    En coulisses, œuvre avec une régularité exceptionnelle le calibre El Primero 4010, dont les finitions sont visibles par le fond saphir du boîtier. La masse oscillante arbore de fines Côtes de Genève réalisées dans la plus pure tradition horlogère.
  • Marque  : Zenith
    Collection  : Pilot
    Modèle  : Pilot Big Date Special
    Référence  : 03.2410.4010/21.C722
    Complément : Acier - Bracelet Cuir Veau
    En vente depuis : 2012
    Prix du neuf : 5 400 €
    Diamètre : 42 mm
    Styles : Vintage
    Sportif
    Types : Mécanique à remontage automatique
    Calibre : El Primero 4010
    Calibre distinction : Côtes de Genève
    Perlage
    Complication : Compteur 30 Minutes
    Télémètre
    Chronographe
    Grande Date
    Petite Seconde
    Matière du boîtier : Acier
    Poli et satiné
    Particularité du boitier : Fond saphir
    Forme : Ronde
    Etanchéité : 50 mètres
    Couleur du cadran : Noir mat
    Affichage : Aiguilles luminescentes Superluminova
    Index : Chiffres arabes
    Luminescents Superluminova
    Verre : Saphir
    Matière du bracelet : Cuir
    Veau
    Couleur du bracelet : Marron
    Fermeture du bracelet : Boucle ardillon
    Plus de caractéristiques : Mouvement
    Diamètre total : 30 mm
    Hauteur : 7.65 mm
    306 composants
    31 rubis
    Cadence du balancier :
    36’000 alt./h
    Réserve de marche : 50 heures

    Fonctions
    Heures et minutes au centre
    Petite seconde à 9h
    Compteur 30 minutes à 3h
    Trotteuse centrale
    Grande date à 6h

    Bracelet
    Veau surpiqué main

Actualités en relation