RM 72-01 Chronographe Lifestyle Maison

Marque  : Richard Mille
Collection  : RM 72
Modèle  : RM 72-01 Chronographe Lifestyle Maison
Référence  :
Complément : Or Rouge - Bracelet Caoutchouc
En vente depuis : 09/2020

PRIX SUR DEMANDEJE LA VEUX

DEMANDER UN PRIX

Demande du prix pour RM 72-01 Chronographe Lifestyle MaisonRef.

RM 72-01 Chronographe Lifestyle Maison

VOUS LA VOULEZ ? NOUS VOUS LA CHERCHONS!

Cette fonction est réservée aux membres privilégiés du site My-WatchSite.

Pour devenir membre, rien de plus simple !

  • Marque  : Richard Mille
    Collection  : RM 72
    Modèle  : RM 72-01 Chronographe Lifestyle Maison
    Référence  :
    Complément : Or Rouge - Bracelet Caoutchouc
    En vente depuis : 09/2020
    Prix du neuf : Sur demande
    Hauteur : 47.34 mm
    Largeur : 38.40 mm
    Epaisseur : 11.68 mm
    Styles : Sportif
    Atypique
    Haute Horlogerie
    Types : Mécanique à remontage automatique
    Calibre : Richard Mille CRMC1
    Calibre distinction : Squelette
    Platine et ponts en titane
    Rotor en platine
    Mécanisme breveté d’embrayage double à pignons oscillants
    Complication : Indicateur de Fonction
    Date
    Compteur 24 Heures
    Chronographe Flyback (Retour en Vol)
    Petite Seconde
    Échelle Tachymétrique
    Compteur 60 Minutes
    Matière du boîtier : Or rouge
    Particularité du boitier : Fond saphir
    Couronne et poussoirs en or rouge et céramique TZP noire
    Forme : Tonneau
    Etanchéité : 30 mètres
    Cadran : Squelette
    Titane
    Affichage : Aiguilles luminescentes
    Index : Chiffres arabes
    Luminescents
    Verre : Saphir
    Traitement anti-reflet
    Matière du bracelet : Caoutchouc
    Couleur du bracelet : Noir
    + Plus de caractéristiques : Mouvement Calibre automatique Richard Mille CRMC1 Mouvement squeletté à remontage automatique bidirectionnel avec heures, minutes, petite seconde, date, chronographe flyback, indicateur de fonctions et stop seconde Réserve de marche : Environ 50 heures (±10%) Chronographe flyback à pignons oscillants : mécanisme breveté Platine et ponts en titane grade 5 Rotor en platine avec roulement à billes en céramique Balancier à inertie variable Barillet à rotation rapide Rouages à profil de développante optimal Dimensions du mouvement : 29,10 x 31,25 mm Épaisseur : 6,05 mm Nombre de rubis : 39 Balancier : CuBe, à 4 bras, 4 masselottes de réglage, moment d’inertie 7,5 mg.cm2, angle de levée 50° Fréquence : 28 800 alternances par heure (4 Hz) Spiral : AK 3 Dispositif antichoc : INCABLOC 908.22.211.100 (transparent) Anglages microbillés et polis à la main pour les ponts Fraisages microbillés Découvertes microbillées et polis à la main pour les ponts Traitement par électroplasma gris pour la platine et les ponts

DESCRIPTION

  • RM 72-01 CHRONOGRAPHE LIFESTYLE MAISON

    W I TH I N
    Au cœur de la création

    À chaque création son univers. Un espace à part entière, né de la fusion de l’esprit et des sens. Singulière mais intemporelle, la RM 72-01 Chronographe Lifestyle Maison se place à la croisée des mondes de la haute horlogerie, de la danse et de la musique. Mouvement du temps, des corps, des notes.

    La nouvelle égérie Richard Mille, métronome des émotions, est une œuvre qui place le meilleur de la technique au service de l’élégance. Et qui présente une création maison : le premier chronographe flyback (retour en vol) développé dans son intégralité en interne. Le résultat d’un travail à temps plein mené par une équipe dédiée pendant trente mois.

    La nouvelle RM 72-01 bat la mesure, un rythme à trois temps mis en avant par trois chiffres, le 3, le 8 et le 11. Trois temps pour trois nouveaux compteurs qui attirent d’emblée tous les regards. Les aiguilles dansent en cadence au sein de ces trois échelles de temps stylisées (bleu pour la petite seconde, orange pour les minutes, vert pour les heures) coordonnées par une roue à 6 colonnes.

    La liaison des minutes et des heures est ici désolidarisée de la roue des secondes, ce chronographe flyback comprenant un mécanisme d’embrayage double à pignons oscillants breveté par la marque.
    « Ce pignon, qui vient s’insérer dans la denture ou qui en sort, a été doublé. Il y en a désormais un pour les minutes et un autre pour les secondes. Ce système n’est pas encombrant comparé à un embrayage vertical difficile à loger au beau milieu du mouvement », précise Salvador Arbona, directeur technique mouvement. Le fonctionnement du chronographe n’influence donc que très peu la réserve de marche.
    Le calibre CRMC1 reste ainsi relativement fin, seulement 6,05 mm d’épaisseur, malgré les 425 composants qui le constituent.

    Le chronographe affiche des performances optimales. Doté de compteurs 24 heures et 60 minutes placés respectivement à 5 heures et 2 heures, il démontre ainsi qu’un chronographe ne sert pas à mesurer seulement des temps courts. Ce mécanisme d’une précision extrême, entièrement pensé, façonné et assemblé aux Breuleux dans les ateliers de la marque, apparaît au travers d’un dos ajouré, l’une des signatures Richard Mille.

    Ce modèle – disponible dans quatre versions, or rouge 5N, titane et céramique blanche ou noire – au mouvement à remontage automatique, offre une réserve de marche de 50 heures, chronographe enclenché ou non. Une montre au réel confort d’utilisation, résolument architecturale, imprégnée de mécanique pure, aux finitions main soignées et pensée pour un porter quotidien.

    Seuls des artistes de renom tels que le chorégraphe Benjamin Millepied et le compositeur Thomas Roussel pouvaient incarner, techniquement et artistiquement, un projet si ambitieux. À l’instar de Richard Mille, ces deux créateurs hybrides ont construit leur œuvre autour d’un imaginaire unique et d’une obsession pour l’accord parfait et le mouvement harmonieux à travers le film W I T H I N.

    Qu’il s’agisse de ballet ou un orchestre symphonique, Benjamin Millepied et Thomas Roussel s’appuient tous deux sur l’héritage et les traditions de leurs arts respectifs pour en livrer des visions contemporaines. Ils façonnent ainsi des pièces uniques, capables d’exprimer la quintessence de leur discipline à travers leur sensibilité. C’est cette hybridation de la science avec l’émotion qui les a incités à épouser le nouveau projet de la Maison horlogère.

    Pour leur œuvre commune, W I T H I N, Benjamin Millepied est passé derrière la caméra, au milieu du désert de Joshua Tree, au cœur de la roche et du sable. Un environnement minéral et épuré renvoyant à la noblesse et à la beauté des matériaux utilisés par Richard Mille pour ses montres. Dans ce décor d’absolu, les danseurs déploient une chorégraphique parallèle et cyclique qui égrène les secondes, associant avec intensité temps et espace.

    Cet environnement mystérieux, où l’humanité semble renouer avec ses origines, ne pouvait qu’inspirer Thomas Roussel. À partir du sample du chronomètre de la montre, le compositeur insuffle un tempo, un rythme musical à l’énergie brute et échevelée des danseurs. Il enveloppe ce tourbillon de vitalité autour d’une musique des origines, répétitive et mystérieuse. Une composition interprétée par les cinquante musiciens du prestigieux London Symphony Orchestra au sein du studio d’enregistrement de l’église St Luke’s à Londres.

    À elle seule, la RM 72-01 Chronographe Lifestyle Maison réussit ainsi à incarner ce mouvement originel.

  • RM 72-01 CHRONOGRAPHE LIFESTYLE MAISON

    W I TH I N
    Au cœur de la création

    À chaque création son univers. Un espace à part entière, né de la fusion de l’esprit et des sens. Singulière mais intemporelle, la RM 72-01 Chronographe Lifestyle Maison se place à la croisée des mondes de la haute horlogerie, de la danse et de la musique. Mouvement du temps, des corps, des notes.

    La nouvelle égérie Richard Mille, métronome des émotions, est une œuvre qui place le meilleur de la technique au service de l’élégance. Et qui présente une création maison : le premier chronographe flyback (retour en vol) développé dans son intégralité en interne. Le résultat d’un travail à temps plein mené par une équipe dédiée pendant trente mois.

    La nouvelle RM 72-01 bat la mesure, un rythme à trois temps mis en avant par trois chiffres, le 3, le 8 et le 11. Trois temps pour trois nouveaux compteurs qui attirent d’emblée tous les regards. Les aiguilles dansent en cadence au sein de ces trois échelles de temps stylisées (bleu pour la petite seconde, orange pour les minutes, vert pour les heures) coordonnées par une roue à 6 colonnes.

    La liaison des minutes et des heures est ici désolidarisée de la roue des secondes, ce chronographe flyback comprenant un mécanisme d’embrayage double à pignons oscillants breveté par la marque.
    « Ce pignon, qui vient s’insérer dans la denture ou qui en sort, a été doublé. Il y en a désormais un pour les minutes et un autre pour les secondes. Ce système n’est pas encombrant comparé à un embrayage vertical difficile à loger au beau milieu du mouvement », précise Salvador Arbona, directeur technique mouvement. Le fonctionnement du chronographe n’influence donc que très peu la réserve de marche.
    Le calibre CRMC1 reste ainsi relativement fin, seulement 6,05 mm d’épaisseur, malgré les 425 composants qui le constituent.

    Le chronographe affiche des performances optimales. Doté de compteurs 24 heures et 60 minutes placés respectivement à 5 heures et 2 heures, il démontre ainsi qu’un chronographe ne sert pas à mesurer seulement des temps courts. Ce mécanisme d’une précision extrême, entièrement pensé, façonné et assemblé aux Breuleux dans les ateliers de la marque, apparaît au travers d’un dos ajouré, l’une des signatures Richard Mille.

    Ce modèle – disponible dans quatre versions, or rouge 5N, titane et céramique blanche ou noire – au mouvement à remontage automatique, offre une réserve de marche de 50 heures, chronographe enclenché ou non. Une montre au réel confort d’utilisation, résolument architecturale, imprégnée de mécanique pure, aux finitions main soignées et pensée pour un porter quotidien.

    Seuls des artistes de renom tels que le chorégraphe Benjamin Millepied et le compositeur Thomas Roussel pouvaient incarner, techniquement et artistiquement, un projet si ambitieux. À l’instar de Richard Mille, ces deux créateurs hybrides ont construit leur œuvre autour d’un imaginaire unique et d’une obsession pour l’accord parfait et le mouvement harmonieux à travers le film W I T H I N.

    Qu’il s’agisse de ballet ou un orchestre symphonique, Benjamin Millepied et Thomas Roussel s’appuient tous deux sur l’héritage et les traditions de leurs arts respectifs pour en livrer des visions contemporaines. Ils façonnent ainsi des pièces uniques, capables d’exprimer la quintessence de leur discipline à travers leur sensibilité. C’est cette hybridation de la science avec l’émotion qui les a incités à épouser le nouveau projet de la Maison horlogère.

    Pour leur œuvre commune, W I T H I N, Benjamin Millepied est passé derrière la caméra, au milieu du désert de Joshua Tree, au cœur de la roche et du sable. Un environnement minéral et épuré renvoyant à la noblesse et à la beauté des matériaux utilisés par Richard Mille pour ses montres. Dans ce décor d’absolu, les danseurs déploient une chorégraphique parallèle et cyclique qui égrène les secondes, associant avec intensité temps et espace.

    Cet environnement mystérieux, où l’humanité semble renouer avec ses origines, ne pouvait qu’inspirer Thomas Roussel. À partir du sample du chronomètre de la montre, le compositeur insuffle un tempo, un rythme musical à l’énergie brute et échevelée des danseurs. Il enveloppe ce tourbillon de vitalité autour d’une musique des origines, répétitive et mystérieuse. Une composition interprétée par les cinquante musiciens du prestigieux London Symphony Orchestra au sein du studio d’enregistrement de l’église St Luke’s à Londres.

    À elle seule, la RM 72-01 Chronographe Lifestyle Maison réussit ainsi à incarner ce mouvement originel.

  • Marque  : Richard Mille
    Collection  : RM 72
    Modèle  : RM 72-01 Chronographe Lifestyle Maison
    Référence  :
    Complément : Or Rouge - Bracelet Caoutchouc
    En vente depuis : 09/2020
    Prix du neuf : Sur demande
    Hauteur : 47.34 mm
    Largeur : 38.40 mm
    Epaisseur : 11.68 mm
    Styles : Sportif
    Atypique
    Haute Horlogerie
    Types : Mécanique à remontage automatique
    Calibre : Richard Mille CRMC1
    Calibre distinction : Squelette
    Platine et ponts en titane
    Rotor en platine
    Mécanisme breveté d’embrayage double à pignons oscillants
    Complication : Indicateur de Fonction
    Date
    Compteur 24 Heures
    Chronographe Flyback (Retour en Vol)
    Petite Seconde
    Échelle Tachymétrique
    Compteur 60 Minutes
    Matière du boîtier : Or rouge
    Particularité du boitier : Fond saphir
    Couronne et poussoirs en or rouge et céramique TZP noire
    Forme : Tonneau
    Etanchéité : 30 mètres
    Cadran : Squelette
    Titane
    Affichage : Aiguilles luminescentes
    Index : Chiffres arabes
    Luminescents
    Verre : Saphir
    Traitement anti-reflet
    Matière du bracelet : Caoutchouc
    Couleur du bracelet : Noir
    Plus de caractéristiques : Mouvement Calibre automatique Richard Mille CRMC1 Mouvement squeletté à remontage automatique bidirectionnel avec heures, minutes, petite seconde, date, chronographe flyback, indicateur de fonctions et stop seconde Réserve de marche : Environ 50 heures (±10%) Chronographe flyback à pignons oscillants : mécanisme breveté Platine et ponts en titane grade 5 Rotor en platine avec roulement à billes en céramique Balancier à inertie variable Barillet à rotation rapide Rouages à profil de développante optimal Dimensions du mouvement : 29,10 x 31,25 mm Épaisseur : 6,05 mm Nombre de rubis : 39 Balancier : CuBe, à 4 bras, 4 masselottes de réglage, moment d’inertie 7,5 mg.cm2, angle de levée 50° Fréquence : 28 800 alternances par heure (4 Hz) Spiral : AK 3 Dispositif antichoc : INCABLOC 908.22.211.100 (transparent) Anglages microbillés et polis à la main pour les ponts Fraisages microbillés Découvertes microbillées et polis à la main pour les ponts Traitement par électroplasma gris pour la platine et les ponts