Royal Oak Offshore Diver

15707CE.OO.A002CA.01

Marque  : Audemars Piguet
Collection  : Royal Oak Offshore
Modèle  : Royal Oak Offshore Diver
Référence  : 15707CE.OO.A002CA.01
Complément : Céramique Noire - Bracelet Caoutchouc
En vente depuis : 2013

23 500 €Prix neuf constaté FranceJE LA VEUX

FICHE AU FORMAT PDF

DEMANDER UN PRIX

Demande du prix pour Royal Oak Offshore DiverRef. 15707CE.OO.A002CA.01

Royal Oak Offshore Diver

VOUS LA VOULEZ ? NOUS VOUS LA CHERCHONS!

Cette fonction est réservée aux membres privilégiés du site My-WatchSite.

Pour devenir membre, rien de plus simple !

  • Marque  : Audemars Piguet
    Collection  : Royal Oak Offshore
    Modèle  : Royal Oak Offshore Diver
    Référence  : 15707CE.OO.A002CA.01
    Complément : Céramique Noire - Bracelet Caoutchouc
    En vente depuis : 2013
    Prix du neuf : 23 500 €
    Diamètre : 42 mm
    Styles : Plongée
    Types : Mécanique à remontage automatique
    Calibre : 3120
    Matière du boîtier : Céramique noire
    Particularité du boitier : Fond saphir
    Traitement antireflet
    Couronne à 10h pour le réhaut tournant interne
    Forme : Ronde
    Etanchéité : 300 mètres
    Cadran : Décoré
    Couleur du cadran : Noir
    Affichage : Aiguilles luminescentes
    Aiguilles en or gris
    Index : Luminescents
    Bâtons
    Appliques en or blanc
    Verre : Saphir
    Traitement anti-reflet
    Matière du bracelet : Caoutchouc
    Couleur du bracelet : Noir
    Fermeture du bracelet : Boucle ardillon
    + Plus de caractéristiques : Mouvement
    Diamètre total : 26.60 mm
    (113/4 lignes)
    Épaisseur : 4.26 mm 
    Nombre de rubis : 40 
    Nombre de composants : 280  Réserve de marche : 60h 
    Cadence du balancier : 21’600 alt/h
    Stop-balancier lors de la mise à l’heure 
    Masse en or 22 carats montée sur roulement à billes en céramique
    Angles des ponts rabotés par diamant 
    Côtes de Genève circulaires inversées sur les trottoirs des ponts  

    Boîtier
    Lunette et couronne en céramique noire
    Plots en titane
    Fond saphir en titane avec traitement anti-reflets

    Cadran noir avec motif « Méga Tapisserie »
    Réhaut tournant interne noir avec échelle de plongée et zone de 12h à 3h en orange

    Boucle ardillon en titane

DESCRIPTION

  • LA MANUFACTURE AUDEMARS PIGUET, FONDÉE EN 1875 AU BRASSUS, UN VILLAGE NICHÉ AU CREUX DE LA VALLÉE DE JOUX, A DEPUIS TOUJOURS EU POUR AMBITION DE PRODUIRE DES MONTRES D’EXCEPTION. LES PREMIÈRES PIÈCES À GRANDE COMPLICATION ONT ÉTÉ RÉALISÉES DÈS 1882 PAR CETTE MAISON TOUJOURS ENTRE LES MAINS DES
    FAMILLES FONDATRICES. 
    Garde-temps sportif par excellence, la Royal Oak Offshore renforce et consacre son caractère iconique en recevant pour la première fois un calibre Grande Complication. Ce calibre d’exception 2885 (répétition minutes sur deux timbres, quantième perpétuel et chronographe à rattrapante), est la plus parfaite synthèse des plus fantastiques développements mécaniques jamais produits de main d’horlogers.  
    Cet instrument de mesure du temps aux lignes intensément modernes n’est pas le seul modèle d’exception présenté au Salon International de la Haute Horlogerie par la manufacture qui rassemble depuis sa création, un grand nombre de complications rares et prestigieuses. Pour faire honneur à l’histoire de l’entreprise, les horlogers d’Audemars Piguet ont choisi également de révéler une montre plus classique de la collection Tradition cumulant les fonctions de chronographe, tourbillon et répétition minutes.   
    Mais au-delà de l’expression renouvelée de ce savoir-faire reconnu dans le domaine des complications horlogères, la manufacture du Brassus innove en 2013 dans la collection Royal Oak Offshore, avec deux nouveaux modèles avec une carrure et une lunette entièrement en céramique : le Chronographe Royal Oak Offshore et la Royal Oak Offshore Diver. Outils taillés pour l’action, ils ont été pensés pour résister aux agressions extérieures et offrir l’expérience rare de défier le temps lui-même.  
    IMPRESSIONNANTE AVEC SES LIGNES TENDUES ET VIRILES, LA NOUVELLE ROYAL OAK OFFSHORE DIVER, MISE AU POINT DANS LES BUREAUX DE RECHERCHE & DÉVELOPPEMENT DE LA MANUFACTURE AUDEMARS PIGUET, S’AFFIRME DANS SA DESTINATION SPORTIVE.   
    Cet instrument mis au point pour répondre aux besoins des amateurs de plongée ou de garde-temps taillés pour répondre à toutes les sollicitations, repousse les frontières de la performance. Robuste et résistant à la pression jusqu’à 300 mètres de profondeur, la Royal Oak Offshore Diver maximise les principales caractéristiques techniques des instruments destinés à avoir une utilité dans les activités sous-marines, pour garantir à son utilisateur une fiabilité de tous les instants.   
    Conforme en tous points à la norme NIHS 92-11 (ISO6425), cette pièce automatique au puissant dessin, destinée à être utilisée dans les fonds sous-marins et dans des conditions où l’approximation n’a pas sa place, se pare cette année, et pour la première fois dans cette configuration, d’un boîtier, d’une lunette et de couronnes préhensiles réalisées en céramique high-tech d’un noir intense. Cette matière d’avant-garde, environ 7 fois plus dure que l’acier et que seul le diamant peut rayer, impose pour son usinage l’emploi de machines et d’outils spéciaux équipés de fraises diamantées. Les éléments de carrure ont également fait l’objet de finitions polies et satinées, dont la réalisation a représenté un défi technique pour un résultat de cette qualité, tant ce composé est naturellement résistant à l’abrasion.  
    Fiable et efficace, ce garde-temps dont la fonctionnalité a été au centre des préoccupations de ses concepteurs, a fait l’objet d’un travail de fond concernant son emploi dans des conditions de plongée. Ainsi, pour améliorer le contraste de lecture dans l’obscurité des abysses, son cadran noir arborant le traditionnel motif « Méga Tapisserie » présente pour la première fois une aiguille luminescente de couleur orange, assortie à l’échelle de plongée inscrite sur le rehaut tournant, lui aussi doté d’une zone orangée entre 12h et 3h. Cette teinte vive permet au plongeur de lire instantanément les informations essentielles.   
    Le dispositif rotatif de présélection des temps placé, de façon originale à l’intérieur du boîtier, est techniquement bien plus complexe à réaliser qu’une simple lunette tournante unidirectionnelle extérieure. Il offre comme avantage, de réduire l’erreur de parallaxe et de protéger des chocs et agressions externes (eau, sel, grains de sable pouvant gripper une lunette), cet organe vital aux hommes-grenouilles pour contrôler la durée de leur exercice. Pour effectuer le réglage de cet indicateur des temps de plongée, les horlogers ont mis au point un mécanisme permettant la manipulation par le biais d’une couronne étanche externe placée à 10 h sur le flanc de carrure. Ce système dans son ensemble apporte une réelle sécurité, car une fois la couronne revissée, le temps de plongée ne pourra pas être modifié involontairement. Dotée d’un système de joints d’étanchéité innovants, elle peut, le cas échéant, être manipulée sous l’eau. 
    Cette technologie, dont est également équipée la couronne de remontoir, permettra au plongeur différentes opérations sous-marines, si nécessaire.  
    Cette montre affichant en outre la seconde au centre et la date à 3h, est animée par le calibre mécanique à remontage automatique de manufacture référencé 3120, observable par le fond en titane muni d’un verre saphir, là aussi une première dans la collection Royal Oak Offshore Diver. Cet élément sensible devant résister à la pression sous-marine jusqu’à 300 mètres de profondeur, est assujetti à la carrure par des vis, et permet de découvrir la masse oscillante en or massif 22 carats, ainsi que quelques-uns des composants du mouvement soigneusement terminés, tout comme son balancier vibrant à 21 600 alternances par heure.   
    Puissant, graphique et pratiquement inaltérable, ce garde-temps ergonomique va à l’essentiel. Voilà pourquoi il se porte sur un bracelet de caoutchouc équipé d’une boucle ardillon en titane. Ce fermoir simple et efficace ayant fait ses preuves permet d’ajuster précisément et à tout moment le confort de porter, à même la peau ou lors du placement de l’instrument par-dessus une combinaison de plongée…
  • LA MANUFACTURE AUDEMARS PIGUET, FONDÉE EN 1875 AU BRASSUS, UN VILLAGE NICHÉ AU CREUX DE LA VALLÉE DE JOUX, A DEPUIS TOUJOURS EU POUR AMBITION DE PRODUIRE DES MONTRES D’EXCEPTION. LES PREMIÈRES PIÈCES À GRANDE COMPLICATION ONT ÉTÉ RÉALISÉES DÈS 1882 PAR CETTE MAISON TOUJOURS ENTRE LES MAINS DES
    FAMILLES FONDATRICES. 
    Garde-temps sportif par excellence, la Royal Oak Offshore renforce et consacre son caractère iconique en recevant pour la première fois un calibre Grande Complication. Ce calibre d’exception 2885 (répétition minutes sur deux timbres, quantième perpétuel et chronographe à rattrapante), est la plus parfaite synthèse des plus fantastiques développements mécaniques jamais produits de main d’horlogers.  
    Cet instrument de mesure du temps aux lignes intensément modernes n’est pas le seul modèle d’exception présenté au Salon International de la Haute Horlogerie par la manufacture qui rassemble depuis sa création, un grand nombre de complications rares et prestigieuses. Pour faire honneur à l’histoire de l’entreprise, les horlogers d’Audemars Piguet ont choisi également de révéler une montre plus classique de la collection Tradition cumulant les fonctions de chronographe, tourbillon et répétition minutes.   
    Mais au-delà de l’expression renouvelée de ce savoir-faire reconnu dans le domaine des complications horlogères, la manufacture du Brassus innove en 2013 dans la collection Royal Oak Offshore, avec deux nouveaux modèles avec une carrure et une lunette entièrement en céramique : le Chronographe Royal Oak Offshore et la Royal Oak Offshore Diver. Outils taillés pour l’action, ils ont été pensés pour résister aux agressions extérieures et offrir l’expérience rare de défier le temps lui-même.  
    IMPRESSIONNANTE AVEC SES LIGNES TENDUES ET VIRILES, LA NOUVELLE ROYAL OAK OFFSHORE DIVER, MISE AU POINT DANS LES BUREAUX DE RECHERCHE & DÉVELOPPEMENT DE LA MANUFACTURE AUDEMARS PIGUET, S’AFFIRME DANS SA DESTINATION SPORTIVE.   
    Cet instrument mis au point pour répondre aux besoins des amateurs de plongée ou de garde-temps taillés pour répondre à toutes les sollicitations, repousse les frontières de la performance. Robuste et résistant à la pression jusqu’à 300 mètres de profondeur, la Royal Oak Offshore Diver maximise les principales caractéristiques techniques des instruments destinés à avoir une utilité dans les activités sous-marines, pour garantir à son utilisateur une fiabilité de tous les instants.   
    Conforme en tous points à la norme NIHS 92-11 (ISO6425), cette pièce automatique au puissant dessin, destinée à être utilisée dans les fonds sous-marins et dans des conditions où l’approximation n’a pas sa place, se pare cette année, et pour la première fois dans cette configuration, d’un boîtier, d’une lunette et de couronnes préhensiles réalisées en céramique high-tech d’un noir intense. Cette matière d’avant-garde, environ 7 fois plus dure que l’acier et que seul le diamant peut rayer, impose pour son usinage l’emploi de machines et d’outils spéciaux équipés de fraises diamantées. Les éléments de carrure ont également fait l’objet de finitions polies et satinées, dont la réalisation a représenté un défi technique pour un résultat de cette qualité, tant ce composé est naturellement résistant à l’abrasion.  
    Fiable et efficace, ce garde-temps dont la fonctionnalité a été au centre des préoccupations de ses concepteurs, a fait l’objet d’un travail de fond concernant son emploi dans des conditions de plongée. Ainsi, pour améliorer le contraste de lecture dans l’obscurité des abysses, son cadran noir arborant le traditionnel motif « Méga Tapisserie » présente pour la première fois une aiguille luminescente de couleur orange, assortie à l’échelle de plongée inscrite sur le rehaut tournant, lui aussi doté d’une zone orangée entre 12h et 3h. Cette teinte vive permet au plongeur de lire instantanément les informations essentielles.   
    Le dispositif rotatif de présélection des temps placé, de façon originale à l’intérieur du boîtier, est techniquement bien plus complexe à réaliser qu’une simple lunette tournante unidirectionnelle extérieure. Il offre comme avantage, de réduire l’erreur de parallaxe et de protéger des chocs et agressions externes (eau, sel, grains de sable pouvant gripper une lunette), cet organe vital aux hommes-grenouilles pour contrôler la durée de leur exercice. Pour effectuer le réglage de cet indicateur des temps de plongée, les horlogers ont mis au point un mécanisme permettant la manipulation par le biais d’une couronne étanche externe placée à 10 h sur le flanc de carrure. Ce système dans son ensemble apporte une réelle sécurité, car une fois la couronne revissée, le temps de plongée ne pourra pas être modifié involontairement. Dotée d’un système de joints d’étanchéité innovants, elle peut, le cas échéant, être manipulée sous l’eau. 
    Cette technologie, dont est également équipée la couronne de remontoir, permettra au plongeur différentes opérations sous-marines, si nécessaire.  
    Cette montre affichant en outre la seconde au centre et la date à 3h, est animée par le calibre mécanique à remontage automatique de manufacture référencé 3120, observable par le fond en titane muni d’un verre saphir, là aussi une première dans la collection Royal Oak Offshore Diver. Cet élément sensible devant résister à la pression sous-marine jusqu’à 300 mètres de profondeur, est assujetti à la carrure par des vis, et permet de découvrir la masse oscillante en or massif 22 carats, ainsi que quelques-uns des composants du mouvement soigneusement terminés, tout comme son balancier vibrant à 21 600 alternances par heure.   
    Puissant, graphique et pratiquement inaltérable, ce garde-temps ergonomique va à l’essentiel. Voilà pourquoi il se porte sur un bracelet de caoutchouc équipé d’une boucle ardillon en titane. Ce fermoir simple et efficace ayant fait ses preuves permet d’ajuster précisément et à tout moment le confort de porter, à même la peau ou lors du placement de l’instrument par-dessus une combinaison de plongée…
  • Marque  : Audemars Piguet
    Collection  : Royal Oak Offshore
    Modèle  : Royal Oak Offshore Diver
    Référence  : 15707CE.OO.A002CA.01
    Complément : Céramique Noire - Bracelet Caoutchouc
    En vente depuis : 2013
    Prix du neuf : 23 500 €
    Diamètre : 42 mm
    Styles : Plongée
    Types : Mécanique à remontage automatique
    Calibre : 3120
    Matière du boîtier : Céramique noire
    Particularité du boitier : Fond saphir
    Traitement antireflet
    Couronne à 10h pour le réhaut tournant interne
    Forme : Ronde
    Etanchéité : 300 mètres
    Cadran : Décoré
    Couleur du cadran : Noir
    Affichage : Aiguilles luminescentes
    Aiguilles en or gris
    Index : Luminescents
    Bâtons
    Appliques en or blanc
    Verre : Saphir
    Traitement anti-reflet
    Matière du bracelet : Caoutchouc
    Couleur du bracelet : Noir
    Fermeture du bracelet : Boucle ardillon
    Plus de caractéristiques : Mouvement
    Diamètre total : 26.60 mm
    (113/4 lignes)
    Épaisseur : 4.26 mm 
    Nombre de rubis : 40 
    Nombre de composants : 280  Réserve de marche : 60h 
    Cadence du balancier : 21’600 alt/h
    Stop-balancier lors de la mise à l’heure 
    Masse en or 22 carats montée sur roulement à billes en céramique
    Angles des ponts rabotés par diamant 
    Côtes de Genève circulaires inversées sur les trottoirs des ponts  

    Boîtier
    Lunette et couronne en céramique noire
    Plots en titane
    Fond saphir en titane avec traitement anti-reflets

    Cadran noir avec motif « Méga Tapisserie »
    Réhaut tournant interne noir avec échelle de plongée et zone de 12h à 3h en orange

    Boucle ardillon en titane

Actualités en relation