Chronographe Royal Oak Offshore

26470ST.OO.A104CR.01

Chronographe Royal Oak Offshore Agrandir l'image
Chronographe Royal Oak Offshore

Marque  : Audemars Piguet
Collection  : Royal Oak Offshore
Modèle  : Chronographe Royal Oak Offshore
Référence  : 26470ST.OO.A104CR.01
Complément : Acier - Bracelet Alligator
En vente depuis : 2014

25 600 €Prix neuf constaté FranceJE LA VEUX

FICHE AU FORMAT PDF

DEMANDER UN PRIX

Demande du prix pour Chronographe Royal Oak OffshoreRef. 26470ST.OO.A104CR.01

Chronographe Royal Oak Offshore

VOUS LA VOULEZ ? NOUS VOUS LA CHERCHONS!

Cette fonction est réservée aux membres privilégiés du site My-WatchSite.

Pour devenir membre, rien de plus simple !

  • Marque  : Audemars Piguet
    Collection  : Royal Oak Offshore
    Modèle  : Chronographe Royal Oak Offshore
    Référence  : 26470ST.OO.A104CR.01
    Complément : Acier - Bracelet Alligator
    En vente depuis : 2014
    Prix du neuf : 25 600 €
    Diamètre : 42 mm
    Styles : Haute Horlogerie
    Sportif
    Types : Mécanique à remontage automatique
    Calibre : 3126/3840
    Complication : Chronographe
    Échelle Tachymétrique
    Compteur 12 Heures
    Petite Seconde
    Date
    Compteur 30 Minutes
    Matière du boîtier : Acier
    Particularité du boitier : Fond saphir
    Couronne vissée
    Couronne et poussoirs en céramique noire
    Forme : Octogonale
    Etanchéité : 100 mètres
    Cadran : Azuré
    Décoré
    Couleur du cadran : Ardoise
    Affichage : Aiguilles luminescentes
    Aiguilles en or gris
    Index : Luminescents
    Bâtons
    Verre : Traitement anti-reflet
    Saphir
    Matière du bracelet : Alligator
    Couleur du bracelet : Anthracite
    Fermeture du bracelet : Boucle ardillon
    + Plus de caractéristiques : Mouvement
    Calibre Manufacture 3126/3840 à remontage automatique
    Diamètre total :
    29.92 mm (13 ¼ lignes)
    Epaisseur totale : 7.16 mm
    Nombre de pierres : 59
    Nombre de composants : 365
    Réserve de marche minimum garantie : >55 h
    Fréquence du balancier : 3 Hz (21’600 alternances/heure)

    Boîte en acier inoxydable
    Glace et fond saphir avec traitement anti-reflets. couronne vissée et poussoirs en céramique noire

    Cadran ardoise avec motif “Méga Tapisserie”. compteurs noirs. chiffres
    arabes noirs avec dépôt luminescent. aiguilles Royal Oak en or gris avec dépôt luminescent. réhaut noir

    Bracelet cousu main en alligator “Hornback” gris avec boucle ardillon en acier inoxydable

DESCRIPTION

  • FORWARD-THINKING

    Chez Audemars Piguet, 2014 est l’année de la Royal Oak Offshore, une montre toujours aussi rebelle et novatrice qu’en 1993, quand elle fit irruption sur la scène traditionnellement conservatrice du luxe horloger.

    Les six Chronographes Royal Oak Offshore 42 mm de l’année arborent une esthétique sculpturale plus technique, avec des couronnes et poussoirs en céramique noire. Parallèlement, la nouvelle Royal Oak Offshore Diver apparaît entièrement sculptée dans de la céramique blanche quasiment inrayable.

    Audemars Piguet s’adresse aux amateurs de longue date comme aux nouveaux venus avec des nouveautés qui mettent en valeur son investissement dans le progrès technique et l’esprit d’indépendance qui règne dans l’entreprise familiale. Une incarnation parfaite de la devise de la Manufacture : « Pour briser les règles, il faut d’abord les maîtriser. »

    UNE NOBLE LIGNÉE

    Le design de la Royal Oak Offshore est si abouti qu’il a à peine été modifié en l’espace de deux décennies. Il fait écho à la virilité de l’iconique  Royal Oak octogonale en acier qui bouscula tant la paisible scène des montres classiques, rondes et en or. Cependant, la Royal Oak Offshore est encore plus masculine, sportive et robuste. Lors de son lancement au début des années 1990, personne n’imaginait porter une montre de 42 mm de diamètre. Elle s’avéra pourtant pionnière : à elle seule, elle a dessiné la tendance des montres surdimensionnées extrêmes qui se sont répandues depuis.

    Si les premiers modèles Royal Oak Offshore étaient en acier, en or ou en platine, les matériaux high-tech ne tardèrent pas à faire leur apparition, conformément à la célèbre approche avant-gardiste d’Audemars Piguet. Le titane apparut très tôt suivi, dans les années 2000, par le carbone, la céramique, le cermet  et le caoutchouc. 

    Sous une apparence révolutionnaire, la Royal Oak Offshore est demeurée mécaniquement traditionnelle, comme il se doit de la part d’une « Maison » qui accumule autant d’années de savoir-faire qu’Audemars Piguet. Fabriquée dans la Vallée de Joux par une entreprise horlogère historique, la dernière à être détenue par les familles fondatrices, elle respecte tous les critères de la Haute Horlogerie. Ses mouvements sont assemblés et décorés à la main, y compris ceux qui ne sont pas visibles à travers un fond saphir.

    Parmi les nombreuses éditions limitées de la Royal Oak Offshore, près de la moitié évoque l’univers du sport, de l’automobile en particulier, les autres faisant l’objet de commémorations nationales ou de séries spéciales boutiques.

    L’ÉVOLUTION DE LA 26470

    La collection Chronographes Royal Oak Offshore 26470 de 2014 conserve  la taille « démesurée » de 42 mm de diamètre adoptée en 1993 pour succéder aux modèles 26170 qui subissent quelques modifications pour la première fois.

    L’évolution de ces montres révolutionnaires est incarnée par des pièces, en acier ou en or rose, qui se caractérisent par une esthétique sculpturale plus technique comme on peut le voir essentiellement dans le design des couronne, protège-couronne et poussoirs. Sur la couronne et les poussoirs redimensionnés pour plus de modernité, la céramique noire remplace le caoutchouc.
     
    La lunette polie et satinée, en acier ou en or rose, est fixée par huit vis à têtes hexagonales en acier poli — l’audacieuse signature est indissociable de la collection Royal Oak Offshore.

    Les cadrans sont ornés du motif « Méga Tapisserie », typique de la collection Royal Oak Offshore. Les index plus sculpturaux et plus raffinés apportent une touche technique supplémentaire. Le cadran est rendu plus lumineux grâce à de nouvelles aiguilles facettées et à des filets décoratifs polis autour des index, des compteurs et du guichet dateur. De la matière luminescente facilite la lecture des indications.

    Les initiales et le logo d’Audemars Piguet apparaissent en blanc sur un cartouche en or blanc ou rose, posé en applique. Par souci d’harmonisation complète, la couleur du disque de la date est assortie à celle du cadran.

    Les modèles 26470 en acier ou en or se présentent sur des bracelets en caoutchouc ou en alligator plus effilés, fermés par une nouvelle boucle ardillon. Ils sont plus chaleureux et plus confortables.

    La collection Royal Oak Offshore 2014 change une nouvelle fois la donne. Maintenant, on peut voir une masse oscillante en or 22 carats gravée à travers un fond saphir, une fenêtre ouverte sur 139 ans de culture horlogère.

  • FORWARD-THINKING

    Chez Audemars Piguet, 2014 est l’année de la Royal Oak Offshore, une montre toujours aussi rebelle et novatrice qu’en 1993, quand elle fit irruption sur la scène traditionnellement conservatrice du luxe horloger.

    Les six Chronographes Royal Oak Offshore 42 mm de l’année arborent une esthétique sculpturale plus technique, avec des couronnes et poussoirs en céramique noire. Parallèlement, la nouvelle Royal Oak Offshore Diver apparaît entièrement sculptée dans de la céramique blanche quasiment inrayable.

    Audemars Piguet s’adresse aux amateurs de longue date comme aux nouveaux venus avec des nouveautés qui mettent en valeur son investissement dans le progrès technique et l’esprit d’indépendance qui règne dans l’entreprise familiale. Une incarnation parfaite de la devise de la Manufacture : « Pour briser les règles, il faut d’abord les maîtriser. »

    UNE NOBLE LIGNÉE

    Le design de la Royal Oak Offshore est si abouti qu’il a à peine été modifié en l’espace de deux décennies. Il fait écho à la virilité de l’iconique  Royal Oak octogonale en acier qui bouscula tant la paisible scène des montres classiques, rondes et en or. Cependant, la Royal Oak Offshore est encore plus masculine, sportive et robuste. Lors de son lancement au début des années 1990, personne n’imaginait porter une montre de 42 mm de diamètre. Elle s’avéra pourtant pionnière : à elle seule, elle a dessiné la tendance des montres surdimensionnées extrêmes qui se sont répandues depuis.

    Si les premiers modèles Royal Oak Offshore étaient en acier, en or ou en platine, les matériaux high-tech ne tardèrent pas à faire leur apparition, conformément à la célèbre approche avant-gardiste d’Audemars Piguet. Le titane apparut très tôt suivi, dans les années 2000, par le carbone, la céramique, le cermet  et le caoutchouc. 

    Sous une apparence révolutionnaire, la Royal Oak Offshore est demeurée mécaniquement traditionnelle, comme il se doit de la part d’une « Maison » qui accumule autant d’années de savoir-faire qu’Audemars Piguet. Fabriquée dans la Vallée de Joux par une entreprise horlogère historique, la dernière à être détenue par les familles fondatrices, elle respecte tous les critères de la Haute Horlogerie. Ses mouvements sont assemblés et décorés à la main, y compris ceux qui ne sont pas visibles à travers un fond saphir.

    Parmi les nombreuses éditions limitées de la Royal Oak Offshore, près de la moitié évoque l’univers du sport, de l’automobile en particulier, les autres faisant l’objet de commémorations nationales ou de séries spéciales boutiques.

    L’ÉVOLUTION DE LA 26470

    La collection Chronographes Royal Oak Offshore 26470 de 2014 conserve  la taille « démesurée » de 42 mm de diamètre adoptée en 1993 pour succéder aux modèles 26170 qui subissent quelques modifications pour la première fois.

    L’évolution de ces montres révolutionnaires est incarnée par des pièces, en acier ou en or rose, qui se caractérisent par une esthétique sculpturale plus technique comme on peut le voir essentiellement dans le design des couronne, protège-couronne et poussoirs. Sur la couronne et les poussoirs redimensionnés pour plus de modernité, la céramique noire remplace le caoutchouc.
     
    La lunette polie et satinée, en acier ou en or rose, est fixée par huit vis à têtes hexagonales en acier poli — l’audacieuse signature est indissociable de la collection Royal Oak Offshore.

    Les cadrans sont ornés du motif « Méga Tapisserie », typique de la collection Royal Oak Offshore. Les index plus sculpturaux et plus raffinés apportent une touche technique supplémentaire. Le cadran est rendu plus lumineux grâce à de nouvelles aiguilles facettées et à des filets décoratifs polis autour des index, des compteurs et du guichet dateur. De la matière luminescente facilite la lecture des indications.

    Les initiales et le logo d’Audemars Piguet apparaissent en blanc sur un cartouche en or blanc ou rose, posé en applique. Par souci d’harmonisation complète, la couleur du disque de la date est assortie à celle du cadran.

    Les modèles 26470 en acier ou en or se présentent sur des bracelets en caoutchouc ou en alligator plus effilés, fermés par une nouvelle boucle ardillon. Ils sont plus chaleureux et plus confortables.

    La collection Royal Oak Offshore 2014 change une nouvelle fois la donne. Maintenant, on peut voir une masse oscillante en or 22 carats gravée à travers un fond saphir, une fenêtre ouverte sur 139 ans de culture horlogère.

  • Marque  : Audemars Piguet
    Collection  : Royal Oak Offshore
    Modèle  : Chronographe Royal Oak Offshore
    Référence  : 26470ST.OO.A104CR.01
    Complément : Acier - Bracelet Alligator
    En vente depuis : 2014
    Prix du neuf : 25 600 €
    Diamètre : 42 mm
    Styles : Haute Horlogerie
    Sportif
    Types : Mécanique à remontage automatique
    Calibre : 3126/3840
    Complication : Chronographe
    Échelle Tachymétrique
    Compteur 12 Heures
    Petite Seconde
    Date
    Compteur 30 Minutes
    Matière du boîtier : Acier
    Particularité du boitier : Fond saphir
    Couronne vissée
    Couronne et poussoirs en céramique noire
    Forme : Octogonale
    Etanchéité : 100 mètres
    Cadran : Azuré
    Décoré
    Couleur du cadran : Ardoise
    Affichage : Aiguilles luminescentes
    Aiguilles en or gris
    Index : Luminescents
    Bâtons
    Verre : Traitement anti-reflet
    Saphir
    Matière du bracelet : Alligator
    Couleur du bracelet : Anthracite
    Fermeture du bracelet : Boucle ardillon
    Plus de caractéristiques : Mouvement
    Calibre Manufacture 3126/3840 à remontage automatique
    Diamètre total :
    29.92 mm (13 ¼ lignes)
    Epaisseur totale : 7.16 mm
    Nombre de pierres : 59
    Nombre de composants : 365
    Réserve de marche minimum garantie : >55 h
    Fréquence du balancier : 3 Hz (21’600 alternances/heure)

    Boîte en acier inoxydable
    Glace et fond saphir avec traitement anti-reflets. couronne vissée et poussoirs en céramique noire

    Cadran ardoise avec motif “Méga Tapisserie”. compteurs noirs. chiffres
    arabes noirs avec dépôt luminescent. aiguilles Royal Oak en or gris avec dépôt luminescent. réhaut noir

    Bracelet cousu main en alligator “Hornback” gris avec boucle ardillon en acier inoxydable