Royal Oak Offshore Grand Prix

26290PO.OO.A001VE.01

Royal Oak Offshore Grand Prix Agrandir l'image
Royal Oak Offshore Grand Prix

Marque  : Audemars Piguet
Collection  : Royal Oak Offshore
Modèle  : Royal Oak Offshore Grand Prix
Référence  : 26290PO.OO.A001VE.01
Nbre de pièces : 75
Complément : Platine - Carbone Forgé
En vente depuis : 2010

94 720 €Prix neuf constaté FranceJE LA VEUX

FICHE AU FORMAT PDF

DEMANDER UN PRIX

Demande du prix pour Royal Oak Offshore Grand PrixRef. 26290PO.OO.A001VE.01

Royal Oak Offshore Grand Prix

VOUS LA VOULEZ ? NOUS VOUS LA CHERCHONS!

Cette fonction est réservée aux membres privilégiés du site My-WatchSite.

Pour devenir membre, rien de plus simple !

  • Marque  : Audemars Piguet
    Collection  : Royal Oak Offshore
    Modèle  : Royal Oak Offshore Grand Prix
    Référence  : 26290PO.OO.A001VE.01
    Nbre de pièces : 75
    Complément : Platine - Carbone Forgé
    En vente depuis : 2010
    Prix du neuf : 94 720 €
    Diamètre : 44 mm
    Epaisseur : 15.65 mm
    Styles : Sportif
    Types : Mécanique à remontage automatique
    Calibre : 3126/3840
    Calibre distinction : Côtes de Genève
    Perlage
    Complication : Chronographe
    Compteur 12 Heures
    Petite Seconde
    Tachymètre
    Compteur 30 Minutes
    Matière du boîtier : Platine
    Particularité du boitier : Fond saphir
    Lunette en carbone forgé et céramique noire
    Couronne en or gris
    Protège-poussoirs en carbone
    Poussoirs en céramique noire et or gris
    Forme : Octogonale
    Etanchéité : 100 mètres
    Cadran : Anthracite
    Aluminium
    Argenté
    Couleur du cadran : Noir
    Affichage : Aiguilles squelettes luminescentes
    Index : Luminescents
    Or gris
    Verre : Avec loupe
    Matière du bracelet : Veau
    Alcantara
    Couleur du bracelet : Noir
    Fermeture du bracelet : Boucle ardillon
    + Plus de caractéristiques : 59 rubis
    365 composants
    Réserve de marche jusqu'à 60 heures
    Cadence du balancier :
    21 600 alternances / heure (3Hz)
    Balancier à inertie variable à huit masselottes et spiral plat
    Porte-piton mobile de type Genève
    Tige de remontoir à trois positions
    Moulures de pierres diamantées
    Masse oscillante en or 22 carats partiellement noircie et décorée de deux écopes
    Fond gravé de l'inscription Royal Oak Offshore Grand Prix - Limited Edition
    Cadran avec motif exclusif 'Méga Tapisserie' avec effet négatif bleu en aluminium éloxé au centre
    Réhaut jaune en aluminium éloxé
    Aiguilles heures minutes en or gris squelettées 
    Bracelet en cuir de veau noir et alcantara. cousu main. avec inserts et tranches en alcantara
    Boucle ardillon en platine 950

DESCRIPTION

  • Collection Royal Oak Offshore Grand Prix

    La Collection Royal Oak Offshore Grand Prix exprime la symbiose de l’automobile et de l’horlogerie : même passion pour le design, même quête incessante de la performance mécanique. Les compteurs du cadran évoquent un tableau de bord, la forme de la couronne un engrenage et la lunette un disque de frein ventilé. Pour cette collection, composée de trois garde-temps édités en série limitée, le détail est soigné et le choix des matériaux pointu à l’extrême. Les moteurs vrombissent au rythme d’un chronographe automatique manufacture. Avis aux inconditionnels de la grande vitesse ! 

    Technicité des formes et matériaux high-tech

    De face, de profil ou lorsqu’on regarde son fond saphir, tous les angles de vue imposent le même constat: les formes sont dynamiques, agressives, tendues et complexes – exactement comme celles d’une rutilante carrosserie. Trois interprétations s’offrent au choix. La première s’affirme par un boîtier en carbone forgé, coordonné avec une lunette dont la partie supérieure est également en carbone forgé, tandis que sa bague inférieure fait miroiter les reflets de la céramique noire. C’est bien là un exemple de la sophistication mise en œuvre dans cette collection : les lunettes se composent de deux bagues ajourées qui s’imbriquent l’une dans l’autre. Les vis dépassent légèrement de la surface de la lunette, ce qui les met en exergue. Cette première version affiche une allure très sportive, avec une dominante noire rehaussée par le rouge du cadran – une plaque centrale en aluminium eloxé décorée de la « Méga Tapisserie », marque de fabrique de Royal Oak Offshore. Il s’agit cependant ici d’une « Méga Tapisserie » retravaillée tout spécialement pour cette édition limitée. Elle est réalisée en négatif, de manière à apporter davantage de relief et à évoquer les écopes de refroidissement d’une automobile. On retrouve le rouge – encore un détail – sur la couronne ornée d’une douille elle aussi en aluminium éloxé. La couronne mérite que l’on s’y attarde car le modelé de sa tranche est des plus recherché et ses ajourages laissent transparaître la couleur rouge – rouge qui réapparaît sur le profil du bracelet en alcantara. Le réhaut flottant ressort nettement de par sa couleur bronze et rappelle la teinte caractéristique des jantes en alliage magnésium d’une voiture de course. La seconde interprétation propose un boîtier en or rose. Ce matériau noble contraste avec la lunette carbone forgé et céramique noire. Il contraste encore avec le flanc gauche de la carrure, muni d’une pièce en carbone forgé dont le dessin rappelle un extracteur d’air. Il contraste enfin avec les protège-poussoirs en carbone. Toujours à l’inventaire des détails : loin d’être de simples rectangles, les protège-poussoirs présentent des arêtes qui frappent par leur technicité, ils sont rapportés au boîtier par quatre vis apparentes et sont creusés sur le côté de sorte à recevoir les poussoirs qui sont structurés en deux parties – la base en céramique polie noire et la surface de contact en or rose. La troisième version maintient une lunette en carbone forgé et céramique noire mais elle s’assortit à un boîtier en platine 950. Ce métal, noble parmi les nobles, va de pair avec la plaque en aluminium éloxé bleue du cadran. Et, s’il fallait allonger la liste des détails, ce serait pour relever les quatre écopes positionnées à 1h30, 4h30, 7h30 et 10h30. Elles font écho aux plots qui eux aussi reprennent ce thème. Notons enfin que les trois compteurs ont un pourtour rehaussé, noirci à l’intérieur et poli sur le dessus. Somme de détails, ces trois modèles sont une vitrine du savoir-faire technique d’Audemars Piguet. Les formes sont enrichies par une profusion d’éléments qui s’inspirent de l’univers automobile. Le dénominateur commun, ce sont ces décrochements – écopes de soufflerie, appuis aérodynamiques et déflecteurs – qui tous ajoutent du relief et de la complexité. Se réalise ainsi une prouesse à l’esthétique agressive et sportive.  

    Sous la carrosserie

    Si d’impressionnants moteurs ronflent sous le capot des bolides de course, le mouvement qui équipe les chronographes Royal Oak Offshore Grand Prix n’est pas moins performant. Le calibre 3126 à remontage automatique a été entièrement conçu, développé et réalisé parla Manufacture Audemars Piguet. Le chronographe 3840 s’y ajuste pour offrir une exacte mesure du temps. Objet de constantes évolutions, le calibre 3126/3840 se distingue par une grande fiabilité. Son pont de balancier traversant assure une meilleure résistance aux chocs. Quant au réglage, il demeure stable grâce à un balancier à inertie variable doté de huit masselottes. Le 3126/3840 garantit en outre un agréable confort d’utilisation, notamment du fait que la date effectue un saut instantané, qu’elle peut être corrigée rapidement et que la réserve de marche atteint 60 heures. La mise à l’heure est aisée puisque, dès que le porteur tire la couronne, il active le levier stop seconde et provoque ainsi l’arrêt immédiat de l’aiguille des secondes. Mais le fleuron du calibre 3126/3840, c’est le raffinement de son design et le soin apporté à sa facture. Assemblé à la main dans les ateliers du Brassus, il peut se vanter d’une exceptionnelle qualité d’exécution et de finition. Les ponts, disposés de façon élégante et harmonieuse, sont minutieusement anglés et polis, de sorte à ne présenter que des arêtes nettes et éclatantes. Les moulures de pierres sont diamantées. Les roues arborent des bras anglés et des moulures diamantées. Même le tour et les fentes des vis sont anglés. Pour ce qui est de la décoration – faite manuellement – la platine est perlée sur les deux faces et les ponts sont ornés de côtes de Genève. Enfin, la masse oscillante est un monobloc en or 22 carats qui a été nouvellement dessinée et développée pour cette prestigieuse édition limitée. Partiellement noircie et évidée, elle reprend le thème récurrent des écopes et des jeux de relief. Le sigle AP – en rouge s’il-vous-plaît – se trouve donc flanqué de deux écopes creusées dans la masse. En titane, or rose ou platine 950 selon les déclinaisons, le fond du boîtier est en ligne avec l’esthétique moderne et industrielle de l’ensemble. Il alterne surfaces grenées, satinées et polies et fait montre de ses huit vis creuses. Un anneau dédié à une zone de texte partiellement noircie exhibe fièrement l’inscription « Royal Oak Offshore Grand Prix Limited Edition ». Au centre, sa glace saphir laisse admirer le beau moteur qui l’anime.  

    Le carbone forgé et ses savantes combinaisons

    Le carbone forgé a été sélectionné à dessein pour cette collection. Ce matériau ultra-léger et résistant a été développé par Audemars Piguet, et ce de la méthode de fabrication à l’outillage. C’est grâce à une matrice idoine que l’on obtient les formes si sophistiquées de Royal Oak Offshore. Un assemblage de fils de carbone est placé dans la matrice. Un seul fil, d’un millimètre de diamètre, est lui-même composé de plusieurs milliers de fibres de carbone de sept microns retenues par un fil de résine. La carrure du Chronographe Royal Oak Offshore requiert un assemblage de 12,5 g de fils de carbone. Mis bout à bout, ces brins équivalent à 22,2 m de fil de carbone et à 99,7 km de fibres de carbone ! La matrice est ensuite comprimée à haute température et les pressions dépassent 300 kg par cm2. Grâce à ce procédé, le matériau obtenu est composé de 76% de carbone et de seulement 24% de polyamide. Audemars Piguet déploie tout son savoir-faire dans l’usinage. L’intérieur du boîtier et la reprise des différents perçages peuvent ainsi être dûment terminés. Au finale, le rendu est moiré, le touché soyeux, les arêtes tranchantes et la carrure robuste, et pourtant si légère : dans sa version carbone forgé, la Royal Oak Offshore Grand Prix ne pèse que 120 g! Céramique noire, titane noirci ou microbillé, aluminium éloxé, platine 950 et or rose complètent la palette et témoignent d’une formidable combinaison de matériaux.
  • Collection Royal Oak Offshore Grand Prix

    La Collection Royal Oak Offshore Grand Prix exprime la symbiose de l’automobile et de l’horlogerie : même passion pour le design, même quête incessante de la performance mécanique. Les compteurs du cadran évoquent un tableau de bord, la forme de la couronne un engrenage et la lunette un disque de frein ventilé. Pour cette collection, composée de trois garde-temps édités en série limitée, le détail est soigné et le choix des matériaux pointu à l’extrême. Les moteurs vrombissent au rythme d’un chronographe automatique manufacture. Avis aux inconditionnels de la grande vitesse ! 

    Technicité des formes et matériaux high-tech

    De face, de profil ou lorsqu’on regarde son fond saphir, tous les angles de vue imposent le même constat: les formes sont dynamiques, agressives, tendues et complexes – exactement comme celles d’une rutilante carrosserie. Trois interprétations s’offrent au choix. La première s’affirme par un boîtier en carbone forgé, coordonné avec une lunette dont la partie supérieure est également en carbone forgé, tandis que sa bague inférieure fait miroiter les reflets de la céramique noire. C’est bien là un exemple de la sophistication mise en œuvre dans cette collection : les lunettes se composent de deux bagues ajourées qui s’imbriquent l’une dans l’autre. Les vis dépassent légèrement de la surface de la lunette, ce qui les met en exergue. Cette première version affiche une allure très sportive, avec une dominante noire rehaussée par le rouge du cadran – une plaque centrale en aluminium eloxé décorée de la « Méga Tapisserie », marque de fabrique de Royal Oak Offshore. Il s’agit cependant ici d’une « Méga Tapisserie » retravaillée tout spécialement pour cette édition limitée. Elle est réalisée en négatif, de manière à apporter davantage de relief et à évoquer les écopes de refroidissement d’une automobile. On retrouve le rouge – encore un détail – sur la couronne ornée d’une douille elle aussi en aluminium éloxé. La couronne mérite que l’on s’y attarde car le modelé de sa tranche est des plus recherché et ses ajourages laissent transparaître la couleur rouge – rouge qui réapparaît sur le profil du bracelet en alcantara. Le réhaut flottant ressort nettement de par sa couleur bronze et rappelle la teinte caractéristique des jantes en alliage magnésium d’une voiture de course. La seconde interprétation propose un boîtier en or rose. Ce matériau noble contraste avec la lunette carbone forgé et céramique noire. Il contraste encore avec le flanc gauche de la carrure, muni d’une pièce en carbone forgé dont le dessin rappelle un extracteur d’air. Il contraste enfin avec les protège-poussoirs en carbone. Toujours à l’inventaire des détails : loin d’être de simples rectangles, les protège-poussoirs présentent des arêtes qui frappent par leur technicité, ils sont rapportés au boîtier par quatre vis apparentes et sont creusés sur le côté de sorte à recevoir les poussoirs qui sont structurés en deux parties – la base en céramique polie noire et la surface de contact en or rose. La troisième version maintient une lunette en carbone forgé et céramique noire mais elle s’assortit à un boîtier en platine 950. Ce métal, noble parmi les nobles, va de pair avec la plaque en aluminium éloxé bleue du cadran. Et, s’il fallait allonger la liste des détails, ce serait pour relever les quatre écopes positionnées à 1h30, 4h30, 7h30 et 10h30. Elles font écho aux plots qui eux aussi reprennent ce thème. Notons enfin que les trois compteurs ont un pourtour rehaussé, noirci à l’intérieur et poli sur le dessus. Somme de détails, ces trois modèles sont une vitrine du savoir-faire technique d’Audemars Piguet. Les formes sont enrichies par une profusion d’éléments qui s’inspirent de l’univers automobile. Le dénominateur commun, ce sont ces décrochements – écopes de soufflerie, appuis aérodynamiques et déflecteurs – qui tous ajoutent du relief et de la complexité. Se réalise ainsi une prouesse à l’esthétique agressive et sportive.  

    Sous la carrosserie

    Si d’impressionnants moteurs ronflent sous le capot des bolides de course, le mouvement qui équipe les chronographes Royal Oak Offshore Grand Prix n’est pas moins performant. Le calibre 3126 à remontage automatique a été entièrement conçu, développé et réalisé parla Manufacture Audemars Piguet. Le chronographe 3840 s’y ajuste pour offrir une exacte mesure du temps. Objet de constantes évolutions, le calibre 3126/3840 se distingue par une grande fiabilité. Son pont de balancier traversant assure une meilleure résistance aux chocs. Quant au réglage, il demeure stable grâce à un balancier à inertie variable doté de huit masselottes. Le 3126/3840 garantit en outre un agréable confort d’utilisation, notamment du fait que la date effectue un saut instantané, qu’elle peut être corrigée rapidement et que la réserve de marche atteint 60 heures. La mise à l’heure est aisée puisque, dès que le porteur tire la couronne, il active le levier stop seconde et provoque ainsi l’arrêt immédiat de l’aiguille des secondes. Mais le fleuron du calibre 3126/3840, c’est le raffinement de son design et le soin apporté à sa facture. Assemblé à la main dans les ateliers du Brassus, il peut se vanter d’une exceptionnelle qualité d’exécution et de finition. Les ponts, disposés de façon élégante et harmonieuse, sont minutieusement anglés et polis, de sorte à ne présenter que des arêtes nettes et éclatantes. Les moulures de pierres sont diamantées. Les roues arborent des bras anglés et des moulures diamantées. Même le tour et les fentes des vis sont anglés. Pour ce qui est de la décoration – faite manuellement – la platine est perlée sur les deux faces et les ponts sont ornés de côtes de Genève. Enfin, la masse oscillante est un monobloc en or 22 carats qui a été nouvellement dessinée et développée pour cette prestigieuse édition limitée. Partiellement noircie et évidée, elle reprend le thème récurrent des écopes et des jeux de relief. Le sigle AP – en rouge s’il-vous-plaît – se trouve donc flanqué de deux écopes creusées dans la masse. En titane, or rose ou platine 950 selon les déclinaisons, le fond du boîtier est en ligne avec l’esthétique moderne et industrielle de l’ensemble. Il alterne surfaces grenées, satinées et polies et fait montre de ses huit vis creuses. Un anneau dédié à une zone de texte partiellement noircie exhibe fièrement l’inscription « Royal Oak Offshore Grand Prix Limited Edition ». Au centre, sa glace saphir laisse admirer le beau moteur qui l’anime.  

    Le carbone forgé et ses savantes combinaisons

    Le carbone forgé a été sélectionné à dessein pour cette collection. Ce matériau ultra-léger et résistant a été développé par Audemars Piguet, et ce de la méthode de fabrication à l’outillage. C’est grâce à une matrice idoine que l’on obtient les formes si sophistiquées de Royal Oak Offshore. Un assemblage de fils de carbone est placé dans la matrice. Un seul fil, d’un millimètre de diamètre, est lui-même composé de plusieurs milliers de fibres de carbone de sept microns retenues par un fil de résine. La carrure du Chronographe Royal Oak Offshore requiert un assemblage de 12,5 g de fils de carbone. Mis bout à bout, ces brins équivalent à 22,2 m de fil de carbone et à 99,7 km de fibres de carbone ! La matrice est ensuite comprimée à haute température et les pressions dépassent 300 kg par cm2. Grâce à ce procédé, le matériau obtenu est composé de 76% de carbone et de seulement 24% de polyamide. Audemars Piguet déploie tout son savoir-faire dans l’usinage. L’intérieur du boîtier et la reprise des différents perçages peuvent ainsi être dûment terminés. Au finale, le rendu est moiré, le touché soyeux, les arêtes tranchantes et la carrure robuste, et pourtant si légère : dans sa version carbone forgé, la Royal Oak Offshore Grand Prix ne pèse que 120 g! Céramique noire, titane noirci ou microbillé, aluminium éloxé, platine 950 et or rose complètent la palette et témoignent d’une formidable combinaison de matériaux.
  • Marque  : Audemars Piguet
    Collection  : Royal Oak Offshore
    Modèle  : Royal Oak Offshore Grand Prix
    Référence  : 26290PO.OO.A001VE.01
    Nbre de pièces : 75
    Complément : Platine - Carbone Forgé
    En vente depuis : 2010
    Prix du neuf : 94 720 €
    Diamètre : 44 mm
    Epaisseur : 15.65 mm
    Styles : Sportif
    Types : Mécanique à remontage automatique
    Calibre : 3126/3840
    Calibre distinction : Côtes de Genève
    Perlage
    Complication : Chronographe
    Compteur 12 Heures
    Petite Seconde
    Tachymètre
    Compteur 30 Minutes
    Matière du boîtier : Platine
    Particularité du boitier : Fond saphir
    Lunette en carbone forgé et céramique noire
    Couronne en or gris
    Protège-poussoirs en carbone
    Poussoirs en céramique noire et or gris
    Forme : Octogonale
    Etanchéité : 100 mètres
    Cadran : Anthracite
    Aluminium
    Argenté
    Couleur du cadran : Noir
    Affichage : Aiguilles squelettes luminescentes
    Index : Luminescents
    Or gris
    Verre : Avec loupe
    Matière du bracelet : Veau
    Alcantara
    Couleur du bracelet : Noir
    Fermeture du bracelet : Boucle ardillon
    Plus de caractéristiques : 59 rubis
    365 composants
    Réserve de marche jusqu'à 60 heures
    Cadence du balancier :
    21 600 alternances / heure (3Hz)
    Balancier à inertie variable à huit masselottes et spiral plat
    Porte-piton mobile de type Genève
    Tige de remontoir à trois positions
    Moulures de pierres diamantées
    Masse oscillante en or 22 carats partiellement noircie et décorée de deux écopes
    Fond gravé de l'inscription Royal Oak Offshore Grand Prix - Limited Edition
    Cadran avec motif exclusif 'Méga Tapisserie' avec effet négatif bleu en aluminium éloxé au centre
    Réhaut jaune en aluminium éloxé
    Aiguilles heures minutes en or gris squelettées 
    Bracelet en cuir de veau noir et alcantara. cousu main. avec inserts et tranches en alcantara
    Boucle ardillon en platine 950

Actualités en relation