Royal Oak Jumbo Extra-Plat Squelette - 50e anniversaire

16204ST.OO.1240ST.01

Royal Oak Jumbo Extra-Plat Squelette - 50e anniversaire Agrandir l'image
Royal Oak Jumbo Extra-Plat Squelette - 50e anniversaire

Marque  : Audemars Piguet
Collection  : Royal Oak
Modèle  : Royal Oak Jumbo Extra-Plat Squelette - 50e anniversaire
Référence  : 16204ST.OO.1240ST.01
Complément : Acier Inoxydable - Bracelet Acier Inoxydable
En vente depuis : 2022

93 700 €Prix neuf constaté FranceJE LA VEUX

FICHE AU FORMAT PDF

DEMANDER UN PRIX

Demande du prix pour Royal Oak Jumbo Extra-Plat Squelette - 50e anniversaireRef. 16204ST.OO.1240ST.01

Royal Oak Jumbo Extra-Plat Squelette - 50e anniversaire

VOUS LA VOULEZ ? NOUS VOUS LA CHERCHONS!

Cette fonction est réservée aux membres privilégiés du site My-WatchSite.

Pour devenir membre, rien de plus simple !

  • Marque  : Audemars Piguet
    Collection  : Royal Oak
    Modèle  : Royal Oak Jumbo Extra-Plat Squelette - 50e anniversaire
    Référence  : 16204ST.OO.1240ST.01
    Complément : Acier Inoxydable - Bracelet Acier Inoxydable
    En vente depuis : 2022
    Prix du neuf : 93 700 €
    Diamètre : 39 mm
    Epaisseur : 8,1 mm
    Styles : Classique
    Vintage
    Types : Mécanique à remontage automatique
    Calibre : 7124
    Calibre distinction : Squelette
    Complication : Heure
    Minutes
    Matière du boîtier : Acier inoxydable
    Particularité du boitier : Fond saphir
    Forme : Octogonale
    Etanchéité : 50 mètres
    Cadran : Squelette
    Couleur du cadran : Rhodium
    Affichage : Index et aiguilles Royal Oak en or rose avec dépôt luminescent
    Réhaut rhodié
    Verre : Saphir
    Traitement anti-reflet
    Matière du bracelet : Acier inoxydable
    Fermeture du bracelet : Boucle déployante
    + Plus de caractéristiques :
    Mouvement
    Calibre automatique 7124
    Diamètre total 29,6 mm (12 ¾ lignes)
    Épaisseur totale 2,7 mm
    Nombre de pierres 31
    Nombre de composants 211
    Réserve de marche minimum garantie 57 heures
    Fréquence du balancier 4 Hz (28 800 alternances/heure)

    Boitier
    Boîte en acier inoxydable, glace et fond saphir avec traitement antireflets

    Cadran
    Mouvement squelette rhodié, index et aiguilles Royal Oak en or rose avec dépôt luminescent, réhaut rhodié

    Bracelet / Boucles
    Bracelet en acier inoxydable avec fermoir déployant AP

DESCRIPTION

  • NOUVEAUX CALIBRE ET DESIGN CONTEMPORAIN POUR LE MODÈLE ROYAL OAK « JUMBO » EXTRA-PLAT SQUELETTE

    Le Brassus, janvier 2022 – La manufacture suisse de Haute Horlogerie Audemars Piguet introduit une nouvelle génération du modèle Royal Oak « Jumbo » Extra-Plat Squelette (ref. 16204), célébrant le 50e anniversaire de la Royal Oak. Déclinée en acier inoxydable ou or rose 18 carats, ces pièces sont dotées du nouveau mouvement extra-plat automatique squelette de la Manufacture, Calibre 7124 et de la masse oscillante « anniversaire », visible à travers le fond saphir. L’esthétique contemporaine de ce garde-temps illustre la créativité de la Manufacture pour réinterpréter les techniques ancestrales et les adapter à l’esprit libre de la Royal Oak.

    CALIBRE 7124

    MICROMÉCANIQUE ET ARTISANAT

    Ces modèles sont animés par le Calibre 7124, le mouvement squelette dérivé du nouveau Calibre 7121 extra-plat automatique qui équipe les nouvelles références 16202. Les deux mécanismes ont été développés en parallèle en étudiant méticuleusement la position et la géométrie des différents composants assurant ainsi l’harmonie et l’équilibre de la version squelettée.

    Sans compromis, le Calibre 7124 réunit précision, performance, expertise ancestrale de squelettage et finesse extrême. Mesurant à peine 2,7 mm d’épaisseur, ce mouvement automatique heure et minute extra-plat embarque davantage d’énergie que son prédécesseur (Calibre 5122, 3,10 mm), grâce à un barillet plus grand. Comme le Calibre 7121, le 7124 est doté d’une masse oscillante centrale très fine, montée sur roulement à billes, est équipée de deux inverseurs[1], développés en interne, qui assurent un remontage bidirectionnel. Le balancier est pour sa part pourvu de masselottes noyées dans son épaisseur afin d’éviter les frictions aérodynamiques qui freinent son mouvement.

    Son architecture squelettée a nécessité toute la dextérité et la minutie des artisans de la Manufacture. Introduit chez Audemars Piguet en 1930, l’art du squelettage consiste à enlever autant de matière que possible de la platine et des ponts afin de laisser passer la lumière sans compromettre la fonctionnalité. La lumière traverse ainsi les composants, révélant la beauté et la finesse du mécanisme. Usant des technologies de production les plus avancées, la géométrie de la platine et des ponts a été découpée à l’aide de machines CNC (commande numérique par calculateur), avant d’être affinée par des machines EDM (électroérosion par enfonçage). Cet usinage permet d’enlever de petites quantités de matière avec une précision extrême afin d’obtenir la forme souhaitée. Chaque composant a ensuite été décoré en appliquant des techniques ancestrales. Les angles rentrants polis qui peuvent être admirés de part et d’autre de la montre reflètent parfaitement le travail méticuleux réalisé à la main, permettant ce niveau de précision.

    UNE ESTHÉTIQUE CONTEMPORAINE

    La boîte et le bracelet de ces deux « Jumbo » squelette arborent les décorations typiques de la Manufacture, alternant surfaces polies et satinées jusqu’au fermoir du bracelet.

    La version en acier inoxydable est agrémentée d’un mouvement squeletté aux tons rhodiés assortis, offrant un captivant jeu de lumière. La masse « 50 ans » en or rose 22 carats rhodiée – visible sur tous les modèles « anniversaire » Royal Oak à paraître en 2022 – est en harmonie parfaite avec les nuances gris clair du mouvement, côté fond. Les index et aiguilles en or rose 18 carats ainsi que le train de rouage et le balancier aux tons dorés révélés par les ponts ajourés, offrent un contraste subtil tout en renforçant l’esthétique monochrome de la montre.

    Pour sa part, le modèle en or rose 18 carats marie des ponts ajourés et une platine aux tons ardoise à un barillet squeletté gris clair à 11h, lequel révèle le ressort spiral, principale source d’énergie de la montre. Le barillet fait par ailleurs écho aux vis hexagonales en or gris qui fixent la lunette à la boîte. Tout en contraste, le balancier et le train de rouage dorés de même que les aiguilles et index en or rose viennent ajouter profondeur et lumière à la montre. La masse oscillante en or rose 22 carats dédiée aux 50 ans de la collection répercute ce contraste côté fond.

    UNE INTERPRÉTATION TOUJOURS PLUS CONTEMPORAINE

    D’UN SAVOIR-FAIRE ANCESTRAL

    Évoluant au fil des décennies, la collection Royal Oak s’est étoffée à ce jour d’une cinquantaine de modèles squelettés, équipés de mouvements différents et déclinés en une variété de tailles, matériaux et styles, reflétant des années de passion et d’expertise transmises de génération en génération.

    Durant ses premières années d’existence, le Calibre 2120, de même que ses dérivés dont le 2121 qui animait le premier modèle Royal Oak, demeure caché à l’intérieur des boîtes. L’arrivée du quartz permet de redéfinir les codes, poussant l’industrie horlogère à mettre en valeur la beauté des mouvements mécaniques et des savoir-faire traditionnels nécessaires à leur création.

    Au début des années 1970, une poignée de jeunes horlogers Audemars Piguet encouragés par leurs aînés décident de redécouvrir l’art du squelettage, dans lequel la marque a excellé des années 30 aux années 1950, et créent ainsi le premier atelier de la marque dédié à cette technique. L’esprit visionnaire de Georges Golay, alors Directeur d’Audemars Piguet, se traduit par un défi ambitieux lancé aux artisans : créer d’emblée cent exemplaires squelettés du Calibre 2120 — un travail minutieux requérant 150 heures de travail pour un seul mouvement. La première montre (Modèle 5442) est livrée en novembre 1973 et 30 suivront jusqu’en 1976. En 1978, 300 montres squelettées intégrant le Calibre 2120 voient le jour chez Audemars Piguet. Jusqu’en 1984, l’atelier squelettage comptait une douzaine d’artisans.

    C’est sous forme de pendentif (Modèle 5710BA) que le squelettage fait son apparition dans la collection Royal Oak en 1981, suivi en 1986 par le modèle 25636 équipé du mouvement ultra-plat à calendrier perpétuel, Calibre 2120/2800. Cependant, c’est au cours des années 1990, une décennie marquée par un foisonnement de modèles Royal Oak de toutes tailles et de tous styles, que cet art raffiné s’établit véritablement dans la collection.

    La première Jumbo squelettée est lancée en 1992. Ce Modèle 14811 qui se distingue par un cadran orné d’un motif de chêne a été vendu aux enchères en faveur de la Fondation Audemars Piguet. Jusqu’à l’an 2000, de nombreux autres modèles « Jumbo » squelettés équipés du Calibre extra-plat 2120 seront créés en petites séries. Alors que certains sont ornés d’aiguilles serties (par ex. 14789, 14793 et 14814), d’autres présentent des designs ultra-stylisés, tels que les Modèles 14884 et 12518 (une création unique célébrant le 125e anniversaire de la marque) qui représentait une ancre navale sur fond de mer agitée entourée de cordes.

    Le squelettage fait son grand retour dans la collection « Jumbo » en 2010 avec le Modèle 15305, équipé cette fois du calibre automatique 3129, mesurant 4,31 mm d’épaisseur. Le traitement galvanique du mouvement contraste élégamment avec la boîte en acier inoxydable. Deux ans plus tard, à l’occasion du 40e anniversaire de la Royal Oak, la Manufacture révèle une nouvelle édition limitée squelette gris ardoise en platine 950, animée par le nouveau Calibre 5122. Une version en or rose 18 carats est lancée en 2014.

    Cette année, le modèle Royal Oak « Jumbo » Extra-Plat Squelette reparaît, doté d’un nouveau mouvement et d’une esthétique raffinée, témoignant de l’esprit sans compromis de la Manufacture.

    “Born in Le Brassus, raised around the world.”

  • NOUVEAUX CALIBRE ET DESIGN CONTEMPORAIN POUR LE MODÈLE ROYAL OAK « JUMBO » EXTRA-PLAT SQUELETTE

    Le Brassus, janvier 2022 – La manufacture suisse de Haute Horlogerie Audemars Piguet introduit une nouvelle génération du modèle Royal Oak « Jumbo » Extra-Plat Squelette (ref. 16204), célébrant le 50e anniversaire de la Royal Oak. Déclinée en acier inoxydable ou or rose 18 carats, ces pièces sont dotées du nouveau mouvement extra-plat automatique squelette de la Manufacture, Calibre 7124 et de la masse oscillante « anniversaire », visible à travers le fond saphir. L’esthétique contemporaine de ce garde-temps illustre la créativité de la Manufacture pour réinterpréter les techniques ancestrales et les adapter à l’esprit libre de la Royal Oak.

    CALIBRE 7124

    MICROMÉCANIQUE ET ARTISANAT

    Ces modèles sont animés par le Calibre 7124, le mouvement squelette dérivé du nouveau Calibre 7121 extra-plat automatique qui équipe les nouvelles références 16202. Les deux mécanismes ont été développés en parallèle en étudiant méticuleusement la position et la géométrie des différents composants assurant ainsi l’harmonie et l’équilibre de la version squelettée.

    Sans compromis, le Calibre 7124 réunit précision, performance, expertise ancestrale de squelettage et finesse extrême. Mesurant à peine 2,7 mm d’épaisseur, ce mouvement automatique heure et minute extra-plat embarque davantage d’énergie que son prédécesseur (Calibre 5122, 3,10 mm), grâce à un barillet plus grand. Comme le Calibre 7121, le 7124 est doté d’une masse oscillante centrale très fine, montée sur roulement à billes, est équipée de deux inverseurs[1], développés en interne, qui assurent un remontage bidirectionnel. Le balancier est pour sa part pourvu de masselottes noyées dans son épaisseur afin d’éviter les frictions aérodynamiques qui freinent son mouvement.

    Son architecture squelettée a nécessité toute la dextérité et la minutie des artisans de la Manufacture. Introduit chez Audemars Piguet en 1930, l’art du squelettage consiste à enlever autant de matière que possible de la platine et des ponts afin de laisser passer la lumière sans compromettre la fonctionnalité. La lumière traverse ainsi les composants, révélant la beauté et la finesse du mécanisme. Usant des technologies de production les plus avancées, la géométrie de la platine et des ponts a été découpée à l’aide de machines CNC (commande numérique par calculateur), avant d’être affinée par des machines EDM (électroérosion par enfonçage). Cet usinage permet d’enlever de petites quantités de matière avec une précision extrême afin d’obtenir la forme souhaitée. Chaque composant a ensuite été décoré en appliquant des techniques ancestrales. Les angles rentrants polis qui peuvent être admirés de part et d’autre de la montre reflètent parfaitement le travail méticuleux réalisé à la main, permettant ce niveau de précision.

    UNE ESTHÉTIQUE CONTEMPORAINE

    La boîte et le bracelet de ces deux « Jumbo » squelette arborent les décorations typiques de la Manufacture, alternant surfaces polies et satinées jusqu’au fermoir du bracelet.

    La version en acier inoxydable est agrémentée d’un mouvement squeletté aux tons rhodiés assortis, offrant un captivant jeu de lumière. La masse « 50 ans » en or rose 22 carats rhodiée – visible sur tous les modèles « anniversaire » Royal Oak à paraître en 2022 – est en harmonie parfaite avec les nuances gris clair du mouvement, côté fond. Les index et aiguilles en or rose 18 carats ainsi que le train de rouage et le balancier aux tons dorés révélés par les ponts ajourés, offrent un contraste subtil tout en renforçant l’esthétique monochrome de la montre.

    Pour sa part, le modèle en or rose 18 carats marie des ponts ajourés et une platine aux tons ardoise à un barillet squeletté gris clair à 11h, lequel révèle le ressort spiral, principale source d’énergie de la montre. Le barillet fait par ailleurs écho aux vis hexagonales en or gris qui fixent la lunette à la boîte. Tout en contraste, le balancier et le train de rouage dorés de même que les aiguilles et index en or rose viennent ajouter profondeur et lumière à la montre. La masse oscillante en or rose 22 carats dédiée aux 50 ans de la collection répercute ce contraste côté fond.

    UNE INTERPRÉTATION TOUJOURS PLUS CONTEMPORAINE

    D’UN SAVOIR-FAIRE ANCESTRAL

    Évoluant au fil des décennies, la collection Royal Oak s’est étoffée à ce jour d’une cinquantaine de modèles squelettés, équipés de mouvements différents et déclinés en une variété de tailles, matériaux et styles, reflétant des années de passion et d’expertise transmises de génération en génération.

    Durant ses premières années d’existence, le Calibre 2120, de même que ses dérivés dont le 2121 qui animait le premier modèle Royal Oak, demeure caché à l’intérieur des boîtes. L’arrivée du quartz permet de redéfinir les codes, poussant l’industrie horlogère à mettre en valeur la beauté des mouvements mécaniques et des savoir-faire traditionnels nécessaires à leur création.

    Au début des années 1970, une poignée de jeunes horlogers Audemars Piguet encouragés par leurs aînés décident de redécouvrir l’art du squelettage, dans lequel la marque a excellé des années 30 aux années 1950, et créent ainsi le premier atelier de la marque dédié à cette technique. L’esprit visionnaire de Georges Golay, alors Directeur d’Audemars Piguet, se traduit par un défi ambitieux lancé aux artisans : créer d’emblée cent exemplaires squelettés du Calibre 2120 — un travail minutieux requérant 150 heures de travail pour un seul mouvement. La première montre (Modèle 5442) est livrée en novembre 1973 et 30 suivront jusqu’en 1976. En 1978, 300 montres squelettées intégrant le Calibre 2120 voient le jour chez Audemars Piguet. Jusqu’en 1984, l’atelier squelettage comptait une douzaine d’artisans.

    C’est sous forme de pendentif (Modèle 5710BA) que le squelettage fait son apparition dans la collection Royal Oak en 1981, suivi en 1986 par le modèle 25636 équipé du mouvement ultra-plat à calendrier perpétuel, Calibre 2120/2800. Cependant, c’est au cours des années 1990, une décennie marquée par un foisonnement de modèles Royal Oak de toutes tailles et de tous styles, que cet art raffiné s’établit véritablement dans la collection.

    La première Jumbo squelettée est lancée en 1992. Ce Modèle 14811 qui se distingue par un cadran orné d’un motif de chêne a été vendu aux enchères en faveur de la Fondation Audemars Piguet. Jusqu’à l’an 2000, de nombreux autres modèles « Jumbo » squelettés équipés du Calibre extra-plat 2120 seront créés en petites séries. Alors que certains sont ornés d’aiguilles serties (par ex. 14789, 14793 et 14814), d’autres présentent des designs ultra-stylisés, tels que les Modèles 14884 et 12518 (une création unique célébrant le 125e anniversaire de la marque) qui représentait une ancre navale sur fond de mer agitée entourée de cordes.

    Le squelettage fait son grand retour dans la collection « Jumbo » en 2010 avec le Modèle 15305, équipé cette fois du calibre automatique 3129, mesurant 4,31 mm d’épaisseur. Le traitement galvanique du mouvement contraste élégamment avec la boîte en acier inoxydable. Deux ans plus tard, à l’occasion du 40e anniversaire de la Royal Oak, la Manufacture révèle une nouvelle édition limitée squelette gris ardoise en platine 950, animée par le nouveau Calibre 5122. Une version en or rose 18 carats est lancée en 2014.

    Cette année, le modèle Royal Oak « Jumbo » Extra-Plat Squelette reparaît, doté d’un nouveau mouvement et d’une esthétique raffinée, témoignant de l’esprit sans compromis de la Manufacture.

    “Born in Le Brassus, raised around the world.”

  • Marque  : Audemars Piguet
    Collection  : Royal Oak
    Modèle  : Royal Oak Jumbo Extra-Plat Squelette - 50e anniversaire
    Référence  : 16204ST.OO.1240ST.01
    Complément : Acier Inoxydable - Bracelet Acier Inoxydable
    En vente depuis : 2022
    Prix du neuf : 93 700 €
    Diamètre : 39 mm
    Epaisseur : 8,1 mm
    Styles : Classique
    Vintage
    Types : Mécanique à remontage automatique
    Calibre : 7124
    Calibre distinction : Squelette
    Complication : Heure
    Minutes
    Matière du boîtier : Acier inoxydable
    Particularité du boitier : Fond saphir
    Forme : Octogonale
    Etanchéité : 50 mètres
    Cadran : Squelette
    Couleur du cadran : Rhodium
    Affichage : Index et aiguilles Royal Oak en or rose avec dépôt luminescent
    Réhaut rhodié
    Verre : Saphir
    Traitement anti-reflet
    Matière du bracelet : Acier inoxydable
    Fermeture du bracelet : Boucle déployante
    Plus de caractéristiques :
    Mouvement
    Calibre automatique 7124
    Diamètre total 29,6 mm (12 ¾ lignes)
    Épaisseur totale 2,7 mm
    Nombre de pierres 31
    Nombre de composants 211
    Réserve de marche minimum garantie 57 heures
    Fréquence du balancier 4 Hz (28 800 alternances/heure)

    Boitier
    Boîte en acier inoxydable, glace et fond saphir avec traitement antireflets

    Cadran
    Mouvement squelette rhodié, index et aiguilles Royal Oak en or rose avec dépôt luminescent, réhaut rhodié

    Bracelet / Boucles
    Bracelet en acier inoxydable avec fermoir déployant AP