Triple Split

424.038F

Marque  : A. Lange & Söhne
Collection  : Triple Split
Modèle  : Triple Split
Référence  : 424.038F
Nbre de pièces : 100
Complément : Or Blanc - Bracelet Alligator
En vente depuis : 2018

139 000 €Prix neuf constaté FranceJE LA VEUX

FICHE AU FORMAT PDF

DEMANDER UN PRIX

Demande du prix pour Triple SplitRef. 424.038F

Triple Split

VOUS LA VOULEZ ? NOUS VOUS LA CHERCHONS!

Cette fonction est réservée aux membres privilégiés du site My-WatchSite.

Pour devenir membre, rien de plus simple !

  • Marque  : A. Lange & Söhne
    Collection  : Triple Split
    Modèle  : Triple Split
    Référence  : 424.038F
    Nbre de pièces : 100
    Complément : Or Blanc - Bracelet Alligator
    En vente depuis : 2018
    Prix du neuf : 139 000 €
    Diamètre : 43.2 mm
    Epaisseur : 15.6 mm
    Styles : Sportif
    Haute Horlogerie
    Types : Mécanique à remontage manuel
    Calibre : L132.1
    Calibre distinction : Gravé main
    Côtes de Glashütte
    Décoré main
    Assemblé à la main
    mouvement chronographe à fonctions Flyback et Triple Rattrapante
    Complication : Chronographe
    Chronographe Flyback (Retour en Vol)
    Compteur 12 Heures
    Petite Seconde
    Chronographe à Rattrapante
    Indicateur de Réserve de Marche
    Compteur 30 Minutes
    Matière du boîtier : Or blanc
    Particularité du boitier : Fond saphir
    Deux poussoirs pour le chronographe
    Un poussoir pour l’utilisation du mécanisme de la rattrapante
    Forme : Ronde
    Cadran : Argent massif
    Couleur du cadran : Gris
    Affichage : Aiguilles luminescentes
    Aiguilles en acier bleui
    Aiguilles en or rhodié
    Index : Luminescents
    Verre : Saphir
    Matière du bracelet : Alligator
    Couleur du bracelet : Noir
    Fermeture du bracelet : Boucle déployante
    + Plus de caractéristiques :
    Mouvement
    Remontage manuel
    Fabriqué selon les plus hauts critères de qualité Lange
    Réglage de précision en cinq positions
    Platines et ponts en maillechort non traité
    Coq de balancier traité à la main
    Nombre de composants : 567
    Coussinets rubis : 46
    Chatons en or vissés : 5
    Échappement à ancre
    Balancier à masselottes d’équilibrage excentrées
    Antichocs
    Spiral de fabrication propre
    Fréquence de balancier de 21 600 alternances par heure
    Mise au repère haute précision avec vis de réglage latérale et ressort à col de cygne
    Réserve de marche : 55 heures après remontage complet
    Fonctions
    Indication de l’heure avec heures et minutes
    Petite seconde avec arrêt secondes
    Chronographe retour-en-vol avec triple rattrapante pour chronométrages additionnels et intermédiaires entre un sixième de seconde et 12 heures
    Compteur des minutes à affichage de précision sautant pour les aiguilles du chronographe et de la rattrapante
    Compteur des heures à affichage continu pour les aiguilles du chronographe et de la rattrapante
    Tachymètre
    Indicateur de réserve de marche AUF/AB
    Dimensions du mouvement :
    Diamètre : 30,6 millimètres
    Épaisseur : 9,4 millimètres
    Verre et fond :
    Verre saphir, dureté 9 sur l’échelle de Mohs

    Cadran
    Argent massif, gris , avec appliques en or rhodié
    Aiguilles des heures et des minutes (luminescentes), aiguille des secondes et de compteur des minutes du chronographe en or rhodié
    Aiguilles du chronographe et de la réserve de marche en acier rhodié
    Toutes les aiguilles de rattrapante en acier bleui

    Bracelet / Boucles
    Cuir d’alligator cousu main, noir
    Boucle déployante en or blanc

DESCRIPTION

  •                                                       

    TRIPLE SPLIT

    Une nouvelle dimension pour la mesure du temps

    Le TRIPLE SPLIT est le premier chronographe à rattrapante mécanique du monde capable d’effectuer des mesures comparatives de plusieurs heures. Chaque aiguille rattrapante supplémentaire sur les totalisateurs des minutes et des heures permet d’arrêter des temps intermédiaires ou de référence pendant une durée pouvant aller jusqu’à 12 heures.

    Le 17 juillet 2016, le triathlète allemand Jan Frodeno établit un nouveau record mondial dans le circuit longue distance. En 7 heures, 35 minutes et 39 secondes, il ré-ussit à accomplir la prouesse incroyable d’enchaîner 3,8 kilomètres de natation, 180 kilomètres de vélo et 42,2 kilomètres de course à pied. Le deuxième, le Britan-nique Joe Skipper, ne franchit la ligne d’ar rivée que 20 minutes et 44 secondes plus tard. Parmi tous les chronographes à rat-trapante mécanique, un seul aurait été ca pable de saisir les deux premiers temps, heure, minute et  seconde comprises : le nouveau TRIPLE SPLIT de A. Lange & Söhne.

    C’est en effet le seul chronographe à rattra-pante qui soit à même de mesurer les temps additionnels et comparatifs jusqu’à une durée de près de 12 heures. Ainsi, il bat le record maison détenu par le DOUBLE SPLIT, qui a permis pour la première fois en 2004 d’enregistrer des temps comparatifs jusqu’à 30 minutes et demeure depuis in-vaincu. Doté d’un compteur des minutes à affichage de précision et d'un compteur des heures à affichage continu, tous deux à rattra-pante, le TRIPLE SPLIT démultiplie la fonction de cette complication par 24, offrant des op-tions d’utilisation nettement plus diversifiées et intéressantes : il est ainsi possible de com-parer les performances de deux concurrents d’une course de Formule 1, d’une étape du Tour de France ou d'un marathon. Mais ce n’est pas tout: on peut aussi chronométrer deux événements successifs tel que l’aller et le retour d’un vol long-courrier. Cet appareil permet également d’additionner les chronos lors d’événements de plusieurs heures – notamment ceux des disciplines d’un Ironman. Lors d'une mesure de ce type, on peut par ailleurs saisir autant de temps intermédiaires que l’on veut.

    Au repos, les paires d’aiguilles – aiguilles des secondes centrales, compteurs des minutes et des heures – sont superposées les unes sur les autres. Dès que le chronomètre est lancé, elles se déplacent ensemble jusqu’à ce qu’elles soient séparées par l’activation du poussoir de la rattrapante. Les trois aiguilles en acier bleui s’arrêtent pour indiquer le temps intermédiaire, pendant que les aiguilles des secondes et les compteurs des minutes et des heures continuent leur course et poursuivent la mesure du temps total. Si l'on active une deuxième fois le poussoir de la rattrapante, les trois aiguilles mises à l’arrêt rejoignent celles en mouvement pour effectuer le chronométrage de manière synchronisée.

    Édité à 100 exemplaires, le Triple Split est en outre doté d'une fonction retour-en-vol pour les trois paires d’aiguilles. Cette fonction permet de réinitialiser le chronographe en cours de mesure et de le redémarrer immédiatement en activant le poussoir inférieur. L’affichage de la réserve de marche, avec la mention « AUF/AB » typique de Lange, indique l’autonomie encore disponible (55 heures maximum). Le cadran gris en argent massif, d’une parfaite lisibilité, et le boîtier en or blanc 18 carats de 43,2 millimètres de diamètre produisent un ensemble chromatique harmonieux. Les trois aiguilles de la rattrapante, en acier bleui, contrastent quant à elles nettement avec celles du chronographe, en acier rhodié. Enfin, les aiguilles indiquant l’heure ainsi que les index bâtons sont en or rhodié. Les aiguilles des heures et des minutes sont par ailleurs luminescentes.

    Le TRIPLE SPLIT incarne avec brio la volonté de Lange d’enrichir l’horlogerie de précision d’innovations utiles. Le développement d’un triple mécanisme de rattrapante qui commande les trois couples d’aiguilles de manière synchronisée ou séparée, a posé d’immenses défis techniques aux constructeurs. Ainsi, un mécanisme à rattrapante simple est déjà doté de deux aiguilles reposant sur des axes tournant l’un dans l’autre. S’agissant du mécanisme à triple rattrapante, cette configuration se présente donc trois fois : pour les deux aiguilles des secondes, pour celles du compteur des minutes et pour celles du compteur des heures. Les multiples axes requièrent des horlogers une dextérité considérable et une extrême patience lors du réglage des jeux en hauteur.

    Le mouvement est construit de sorte que ni la mesure des temps intermédiaires ni la progression du compteur des minutes à affichage de précision n’altèrent la régularité de marche. Un débrayage mécanique développé par A. Lange & Söhne et breveté permet d’éviter la baisse d’amplitude qui serait autrement inévitable. Sans ce système, l’activation de la fonction rattrapante occasionnerait des pertes par frottement. Du fait de sa rotation lente et continue, le compteur des heures se passe d’un tel dispositif.

    Le calibre L132.1 de manufacture Lange est un élément entièrement nouveau, qui présente des différences essentielles par rapport au L001.1 équipant le DOUBLE SPLIT. L’indication de réserve de marche a été décalée vers le bas afin de pouvoir offrir une surface d’affichage plus généreuse au compteur des heures de la rattrapante dans la partie supérieure du cadran. Malgré l’extension de l’éventail de fonctions, les concepteurs sont parvenus à intégrer les composants supplémentaires si habilement que les dimensions du boîtier correspondent à celles du DOUBLE SPLIT. Il suffit, pour appréhender toute la complexité d’un tel exercice, de jeter un oeil au mouvement de chronographe à travers le fond en verre saphir : doté de roues, de leviers, de ressorts, d’embrayages et de sautoirs chorégraphiés avec soin, il possède des finitions minutieuses correspondant aux plus hauts critères de qualité Lange.

    À propos de A. Lange & Söhne

    En fondant sa manufacture en 1845, Ferdinand Adolph Lange, horloger établi à Dresde, pose les premiers jalons de l’horlogerie de précision saxonne. Ses montres de poche de qualité sont toujours très prisées par les collectionneurs du monde entier. Après la Seconde Guerre mondiale, l’entreprise est expropriée, et le nom de A. Lange & Söhne tombe presque dans l’oubli. En 1990, Walter Lange, arrière-petit-fils de Ferdinand Adolph Lange, ose une reprise des activités. Actuellement, seuls quelques milliers de montres-bracelets en or et en platine quittent les ateliers Lange chaque année. Elles sont exclusivement animées par des mouvements développés par la manufacture, artistement décorés et assemblés à la main. Avec 62 calibres issus de la manufacture, A. Lange & Söhne s’est assuré depuis 1994 une position de pointe dans le cercle des meilleures marques horlogères du monde. Parmi ses plus grands succès figurent des icônes de la marque telles que la LANGE 1, avec la première grande date dans une montre-bracelet fabriquée en série, et la ZEITWERK, avec un cadran indiquant les heures et les minutes par chiffres sautants. Des complications sophistiquées, à l’instar de la ZEITWERK RÉPÉTITION À MINUTES, du TOURBOGRAPH PERPÉTUEL « Pour le Mérite » ou du TRIPLE SPLIT, incarnent l’aspiration de la manufacture à toujours porter son art riche d’une longue tradition vers de nouveaux sommets.

  •                                                       

    TRIPLE SPLIT

    Une nouvelle dimension pour la mesure du temps

    Le TRIPLE SPLIT est le premier chronographe à rattrapante mécanique du monde capable d’effectuer des mesures comparatives de plusieurs heures. Chaque aiguille rattrapante supplémentaire sur les totalisateurs des minutes et des heures permet d’arrêter des temps intermédiaires ou de référence pendant une durée pouvant aller jusqu’à 12 heures.

    Le 17 juillet 2016, le triathlète allemand Jan Frodeno établit un nouveau record mondial dans le circuit longue distance. En 7 heures, 35 minutes et 39 secondes, il ré-ussit à accomplir la prouesse incroyable d’enchaîner 3,8 kilomètres de natation, 180 kilomètres de vélo et 42,2 kilomètres de course à pied. Le deuxième, le Britan-nique Joe Skipper, ne franchit la ligne d’ar rivée que 20 minutes et 44 secondes plus tard. Parmi tous les chronographes à rat-trapante mécanique, un seul aurait été ca pable de saisir les deux premiers temps, heure, minute et  seconde comprises : le nouveau TRIPLE SPLIT de A. Lange & Söhne.

    C’est en effet le seul chronographe à rattra-pante qui soit à même de mesurer les temps additionnels et comparatifs jusqu’à une durée de près de 12 heures. Ainsi, il bat le record maison détenu par le DOUBLE SPLIT, qui a permis pour la première fois en 2004 d’enregistrer des temps comparatifs jusqu’à 30 minutes et demeure depuis in-vaincu. Doté d’un compteur des minutes à affichage de précision et d'un compteur des heures à affichage continu, tous deux à rattra-pante, le TRIPLE SPLIT démultiplie la fonction de cette complication par 24, offrant des op-tions d’utilisation nettement plus diversifiées et intéressantes : il est ainsi possible de com-parer les performances de deux concurrents d’une course de Formule 1, d’une étape du Tour de France ou d'un marathon. Mais ce n’est pas tout: on peut aussi chronométrer deux événements successifs tel que l’aller et le retour d’un vol long-courrier. Cet appareil permet également d’additionner les chronos lors d’événements de plusieurs heures – notamment ceux des disciplines d’un Ironman. Lors d'une mesure de ce type, on peut par ailleurs saisir autant de temps intermédiaires que l’on veut.

    Au repos, les paires d’aiguilles – aiguilles des secondes centrales, compteurs des minutes et des heures – sont superposées les unes sur les autres. Dès que le chronomètre est lancé, elles se déplacent ensemble jusqu’à ce qu’elles soient séparées par l’activation du poussoir de la rattrapante. Les trois aiguilles en acier bleui s’arrêtent pour indiquer le temps intermédiaire, pendant que les aiguilles des secondes et les compteurs des minutes et des heures continuent leur course et poursuivent la mesure du temps total. Si l'on active une deuxième fois le poussoir de la rattrapante, les trois aiguilles mises à l’arrêt rejoignent celles en mouvement pour effectuer le chronométrage de manière synchronisée.

    Édité à 100 exemplaires, le Triple Split est en outre doté d'une fonction retour-en-vol pour les trois paires d’aiguilles. Cette fonction permet de réinitialiser le chronographe en cours de mesure et de le redémarrer immédiatement en activant le poussoir inférieur. L’affichage de la réserve de marche, avec la mention « AUF/AB » typique de Lange, indique l’autonomie encore disponible (55 heures maximum). Le cadran gris en argent massif, d’une parfaite lisibilité, et le boîtier en or blanc 18 carats de 43,2 millimètres de diamètre produisent un ensemble chromatique harmonieux. Les trois aiguilles de la rattrapante, en acier bleui, contrastent quant à elles nettement avec celles du chronographe, en acier rhodié. Enfin, les aiguilles indiquant l’heure ainsi que les index bâtons sont en or rhodié. Les aiguilles des heures et des minutes sont par ailleurs luminescentes.

    Le TRIPLE SPLIT incarne avec brio la volonté de Lange d’enrichir l’horlogerie de précision d’innovations utiles. Le développement d’un triple mécanisme de rattrapante qui commande les trois couples d’aiguilles de manière synchronisée ou séparée, a posé d’immenses défis techniques aux constructeurs. Ainsi, un mécanisme à rattrapante simple est déjà doté de deux aiguilles reposant sur des axes tournant l’un dans l’autre. S’agissant du mécanisme à triple rattrapante, cette configuration se présente donc trois fois : pour les deux aiguilles des secondes, pour celles du compteur des minutes et pour celles du compteur des heures. Les multiples axes requièrent des horlogers une dextérité considérable et une extrême patience lors du réglage des jeux en hauteur.

    Le mouvement est construit de sorte que ni la mesure des temps intermédiaires ni la progression du compteur des minutes à affichage de précision n’altèrent la régularité de marche. Un débrayage mécanique développé par A. Lange & Söhne et breveté permet d’éviter la baisse d’amplitude qui serait autrement inévitable. Sans ce système, l’activation de la fonction rattrapante occasionnerait des pertes par frottement. Du fait de sa rotation lente et continue, le compteur des heures se passe d’un tel dispositif.

    Le calibre L132.1 de manufacture Lange est un élément entièrement nouveau, qui présente des différences essentielles par rapport au L001.1 équipant le DOUBLE SPLIT. L’indication de réserve de marche a été décalée vers le bas afin de pouvoir offrir une surface d’affichage plus généreuse au compteur des heures de la rattrapante dans la partie supérieure du cadran. Malgré l’extension de l’éventail de fonctions, les concepteurs sont parvenus à intégrer les composants supplémentaires si habilement que les dimensions du boîtier correspondent à celles du DOUBLE SPLIT. Il suffit, pour appréhender toute la complexité d’un tel exercice, de jeter un oeil au mouvement de chronographe à travers le fond en verre saphir : doté de roues, de leviers, de ressorts, d’embrayages et de sautoirs chorégraphiés avec soin, il possède des finitions minutieuses correspondant aux plus hauts critères de qualité Lange.

    À propos de A. Lange & Söhne

    En fondant sa manufacture en 1845, Ferdinand Adolph Lange, horloger établi à Dresde, pose les premiers jalons de l’horlogerie de précision saxonne. Ses montres de poche de qualité sont toujours très prisées par les collectionneurs du monde entier. Après la Seconde Guerre mondiale, l’entreprise est expropriée, et le nom de A. Lange & Söhne tombe presque dans l’oubli. En 1990, Walter Lange, arrière-petit-fils de Ferdinand Adolph Lange, ose une reprise des activités. Actuellement, seuls quelques milliers de montres-bracelets en or et en platine quittent les ateliers Lange chaque année. Elles sont exclusivement animées par des mouvements développés par la manufacture, artistement décorés et assemblés à la main. Avec 62 calibres issus de la manufacture, A. Lange & Söhne s’est assuré depuis 1994 une position de pointe dans le cercle des meilleures marques horlogères du monde. Parmi ses plus grands succès figurent des icônes de la marque telles que la LANGE 1, avec la première grande date dans une montre-bracelet fabriquée en série, et la ZEITWERK, avec un cadran indiquant les heures et les minutes par chiffres sautants. Des complications sophistiquées, à l’instar de la ZEITWERK RÉPÉTITION À MINUTES, du TOURBOGRAPH PERPÉTUEL « Pour le Mérite » ou du TRIPLE SPLIT, incarnent l’aspiration de la manufacture à toujours porter son art riche d’une longue tradition vers de nouveaux sommets.

  • Marque  : A. Lange & Söhne
    Collection  : Triple Split
    Modèle  : Triple Split
    Référence  : 424.038F
    Nbre de pièces : 100
    Complément : Or Blanc - Bracelet Alligator
    En vente depuis : 2018
    Prix du neuf : 139 000 €
    Diamètre : 43.2 mm
    Epaisseur : 15.6 mm
    Styles : Sportif
    Haute Horlogerie
    Types : Mécanique à remontage manuel
    Calibre : L132.1
    Calibre distinction : Gravé main
    Côtes de Glashütte
    Décoré main
    Assemblé à la main
    mouvement chronographe à fonctions Flyback et Triple Rattrapante
    Complication : Chronographe
    Chronographe Flyback (Retour en Vol)
    Compteur 12 Heures
    Petite Seconde
    Chronographe à Rattrapante
    Indicateur de Réserve de Marche
    Compteur 30 Minutes
    Matière du boîtier : Or blanc
    Particularité du boitier : Fond saphir
    Deux poussoirs pour le chronographe
    Un poussoir pour l’utilisation du mécanisme de la rattrapante
    Forme : Ronde
    Cadran : Argent massif
    Couleur du cadran : Gris
    Affichage : Aiguilles luminescentes
    Aiguilles en acier bleui
    Aiguilles en or rhodié
    Index : Luminescents
    Verre : Saphir
    Matière du bracelet : Alligator
    Couleur du bracelet : Noir
    Fermeture du bracelet : Boucle déployante
    Plus de caractéristiques :
    Mouvement
    Remontage manuel
    Fabriqué selon les plus hauts critères de qualité Lange
    Réglage de précision en cinq positions
    Platines et ponts en maillechort non traité
    Coq de balancier traité à la main
    Nombre de composants : 567
    Coussinets rubis : 46
    Chatons en or vissés : 5
    Échappement à ancre
    Balancier à masselottes d’équilibrage excentrées
    Antichocs
    Spiral de fabrication propre
    Fréquence de balancier de 21 600 alternances par heure
    Mise au repère haute précision avec vis de réglage latérale et ressort à col de cygne
    Réserve de marche : 55 heures après remontage complet
    Fonctions
    Indication de l’heure avec heures et minutes
    Petite seconde avec arrêt secondes
    Chronographe retour-en-vol avec triple rattrapante pour chronométrages additionnels et intermédiaires entre un sixième de seconde et 12 heures
    Compteur des minutes à affichage de précision sautant pour les aiguilles du chronographe et de la rattrapante
    Compteur des heures à affichage continu pour les aiguilles du chronographe et de la rattrapante
    Tachymètre
    Indicateur de réserve de marche AUF/AB
    Dimensions du mouvement :
    Diamètre : 30,6 millimètres
    Épaisseur : 9,4 millimètres
    Verre et fond :
    Verre saphir, dureté 9 sur l’échelle de Mohs

    Cadran
    Argent massif, gris , avec appliques en or rhodié
    Aiguilles des heures et des minutes (luminescentes), aiguille des secondes et de compteur des minutes du chronographe en or rhodié
    Aiguilles du chronographe et de la réserve de marche en acier rhodié
    Toutes les aiguilles de rattrapante en acier bleui

    Bracelet / Boucles
    Cuir d’alligator cousu main, noir
    Boucle déployante en or blanc